Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'espoir est sauf, l'UEFA est là
Par Christophe Heil - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/12/2003 à 00h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bon match nul (1-1) pour les hommes d'Alain Perrin, qui obtiennent ainsi leur ticket qualificatif pour l'UEFA. Un match qui est déterminant pour la suite de la saison de l'OM, qui retrouve la confiance, le moral, et le doux parfum de la Coupe d'Europe.

Retrouver la confiance

Christophe Bouchet en a conscience, ce match est déterminant pour la suite de la saison. Non seulement en permettant à l'OM de continuer l'aventure européenne, mais aussi plus simplement pour retrouver le goût de la victoire. Le président phocéen, sur le site officiel, garde donc espoir : «ce qui manque à ce groupe, ce sont des matchs de référence contre des équipes fortes. Il faut progresser pour engranger ce genre de rencontres. Ce groupe a de la valeur, on est capable de rivaliser avec Porto, Lyon, Monaco. Il faut le prouver en jouant contre des équipes européennes. C'est important pour la confiance, l'expérience et pour inverser la tendance.»

Les équipes

Coup de poker étonnant d'Alain Perrin, qui titularise d'emblée le tout jeune Gavanon, en lieu et place de Runje. Si le motif officiel est la peur que le croate soit chahuté par le public (le match ayant lieu à Belgrade), on ne peut s'empêcher de songer à d'autres raisons, avant tout sportives. Une première donc pour le tout jeune gardien (seulement 20 ans) de l'OM. Dans les autres changements de titulaires, on notera les présences de N'Diaye et de Johansen au milieu de terrain. En attaque, la dangerosité du tandem Drogba- Mido n'est elle plus à démontrer, et la paire offensive est reconduite comme à l'habitude.

Pas de surprises côté belgradois, puisque Matthäus aligne son équipe-type d'entrée de jeu. La rugueuse défense Cirkovic- Malbasa- Ognjanovic- Savic est donc reconduite, avec, dans un registre plus offensif, les talentuex Ilic (capitaine de l'équipe) et Iliev. Les Olympiens devront rester vigilants.

Les meilleurs actions

- Cirkovic s'infiltre sur le flanc droit et effectue un grand pont d'anthologie sur Ecker, obligé de faire une faute grossière. Le coup-franc qui suit ne donnera rien (5')

- A la suite d'une contre-attaque fulgurante, Iliev centre pour Ilic, seul devant Gavanon. Le capitaine du Partizan rate l'immanquable : son plat du pied à cinq mètres du but s'envole dans les airs ! (13')

- Dos au but, Drogba parvient à se retourner et enroule une frappe superbe au ras du poteau, obligeant Pantic à concéder un corner. (22')

- Coup de tête extraordinaire de Daniel Van Buyten, qui sur un corner olympien décoche une tête puissante, sauvée sur sa ligne par un défenseur belgradois... (23')

- Hors-jeu imaginaire sur Vachousek, qui, esseulé, frappe au but mais se heurte au gardien. (31')

- Belle frappe d'Ilic de l'extérieur de la surface, bien captée par Gavanon, qui s'affirme de plus en plus sur le terrain ! (36')

- Coup-franc terrible de Rzasa, qui frappe lourdement la transversale de Gavanon ! Le Marseillais semblait en tout cas dessus, mais les Olympiens peuvent souffler : ce but aurait été catastrophique pour le moral avant la rentrée aux vestiaires... (46')

- Iliev s'infiltre sur le flanc droit de la défense marseillaise, efface un défenseur d'un crochet et centre en retrait pour Duljaj, qui ne parvient pas à trouver le cadre dans sa lourde frappe (54')

- Iliev centre au second poteau pour Delibasic, qui rate l'immanquable en ratant sa reprise à quelques centimètres ! (55')

- Mido sonne la révolte phocéenne, en inscrivant le premier but de la rencontre ! Superbe tête décroisée sur un coup-franc d'Hemdani, près du poteau droit. (0-1, 60')

- Drogba était à deux doigts de doubler la mise, et est accroché par le dernier défenseur à la suite d'une échappée en solitaire. L'arbitre ne siffle rien. (77')

- Belgrade réveille le public en parvenant à égaliser de justesse : suite à une déviation hasardeuse de la tête de Van Buyten, Delibasic trompe Gavanon d'une splendide tête lobée. (1-1, 79')

La prestation marseillaise

Perrin sait désormais qu'il peut compter sur tous ses joueurs : Gavanon a effectué un match plein. Sérieux dans ses prises de balle, soulageant ses défenseurs dans les duels aériens, le "troisième homme" n'a pas déçu les espoirs qui étaient placés en lui. N'Diaye a également étonné, ratissant un nombre incroyable de ballons en milieu de terrain et apportant lui-même le danger à l'approche du but. Un match sérieux à tous points de vue. Mido, s'il a encore quelques déchets, a étonné par sa hargne, sa volonté, et son replacement défensif immédiat.

La prestation marseillaise est satisfaisante ; si ce n'est pas encore du football-champagne, la rigueur défensive semble être de retour, et les joueurs ont retrouvé l'état d'esprit solidaire qui était le leur en début d'année. Cela était particulièrement visible sur les embrassades de fin de match, où tous les joueurs ont sauté au coup de Gavanon - y compris Runje, tout sourire. Bouchet, interviewé par Canal +, semblait également soulagé, et a promis un renfort offensif en milieu de terrain lors de ce mercato.

La prestation du Partizan

Le Partizan, après un début de match vif et physique, n'a pas su mettre au fond ses nombreuses occasions. Un manque de réalisme étonnant quand on voit ce qu'ont manqué certains attaquants. Le pressing haut des Belgradois a longtemps gêné les Olympiens, particulièrement en première mi-temps, et le public n'a eu de cesse de les pousser. A noter les prestations remarquables d'Ilic, Iliev, Delibasic et Cirkovic. L'arrière droit du Partizan était de toutes les phases offensives, et s'est joué à plusieurs reprises de Vachousek et d'Ecker.

Alain Perrin peut enfin souffler : la qualification est enfin acquise, et l'annulation du match contre Montpellier lui laissera du temps pour travailler sereinement. Cette victoire acquise dans la douleur permet en tout cas aux Olympiens de continuer de défendre les couleurs françaises, et c'est bien là le
principal.

Les autres matchs

Groupe E :

Rangers - Panathinaikos : 1-3
Le but de Mols n'aura pas suffi : Zutautas, Basinas et Konstantinou ont permi aux Grecs de s'imposer à l'extérieur, se qualifiant pour la même occasion en UEFA.

Manchester United - VfB Stuttgart : 2-0
Manchester s'impose logiquement grâce à des réalisations de
Van Nistelrooy et de Giggs. Les deux formations continuent l'aventure de la Ligue des Champions 2003/2004 !

1 ) Manchester United 15 points
2 ) VfB Stuttgart 12 points
3 ) Panathinaikos 4 points
4 ) Rangers 4 points

Groupe F :

Real Madrid - FC Porto : 1-1
Madrid sans forçer. Qualification acquise tranquillement pour les Galacticos qui ouvrent la marque grâce à Solari, rejoint par son homologue du FC Porto, Derlei. Les deux formations sont donc qualifiées pour la suite de la compétition.

1 ) Real Madrid 14 points
2 ) FC Porto 11 points
3 ) Marseille 4 points
4 ) Partizan Belgrade 3 points

Groupe G :

Sparta Prague - Lazio : 1-0
Kincl permet, sur le fil, la victoire de Prague, qualifiant son équipe pour la suite de la compétition.

Besiktas - Chelsea : 0-2
Hasselbaink et Bridge permettent la tranquille victoire des Blues de Chelski, qui continuent en Ligue des Champions. Besiktas est cependant qualifié pour les 16emes de finale de la Coupe de l'UEFA.

1 ) Chelsea 13 points
2 ) Sparta Prague 8 points
3 ) Besiktas 7 points
4 ) Lazio 5 points

Groupe H :

Milan AC – Celta Vigo : 1-2
Kaka ne peut sauver le Milan, malgré l'ouverture du score. Jesuli et Ignacio permettent au Celta Vigo de s'imposer à l'extérieur ! Les deux équipes rejoignent l'élite et continuent dans la compétition.

FC Bruges – Ajax Amsterdam : 2-1
Jolie performance de Bruges qui s'impose face à un Ajax toujours dangereux. Lange et Sæternes sont les buteurs du soir, et Sonck sauve l'honneur pour l'Ajax. Bruges continue donc en Coupe Uefa.

1 ) Milan AC 10 points
2 ) Celta Vigo 9 points
3 ) Bruges 8 points
4 ) Ajax Amsterdam 6 points


Fiche technique :

Partizan Belgrade 1-1 Marseille
Stade du Partizan
Arbitre : M.Mejuto Gonzalez
Buts : Mido (60' ) / Delibasic (79')

Les équipes :

Belgrade : Pantic, Cirkovic, Malbasa, Ognjanovic, Savic, Ilic (Cakar, 87'), Duljaj, Ivic, Rzasa (Drulovic, 65'),Iliev (Radoncic, 87'), Delibasic

Marseille : Gavanon, Meité, Christanval (Beye, 15'), Van Buyten, Ecker, Hemdani, N'Diaye, Vachousek, Johansen, Drogba, Mido



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB