Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Guerreiro met le coup de grâce à Monaco - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 0-2 BVB)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 11/12/2018 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Largement au-dessus, le Borussia Dortmund s'est logiquement imposé à Monaco (0-2), ce mardi, lors de l'ultime journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. La fin d'une campagne européenne très pénible pour le club princier, qui termine à la dernière place du groupe A. Les Allemands finissent leaders devant l'Atletico Madrid.

Guerreiro met le coup de grâce à Monaco - Débrief et NOTES des joueurs (ASM 0-2 BVB)
Guerreiro a inscrit un doublé pour Dortmund.

Le supplice est enfin terminé pour Monaco. Déjà éliminé des compétitions européennes depuis la 4e journée, le club princier a quitté la Ligue des Champions par la petite porte en s'inclinant très logiquement contre le Borussia Dortmund (0-2), ce mardi, lors de l'ultime match de la phase de poules.

Dominés dans tous les compartiments du jeu, les hommes de Thierry Henry n'ont absolument rien montré, laissant tout le loisir à Raphaël Guerreiro, auteur d'un doublé, de se régaler à Louis II.

Dortmund se régale

Complètement dominée dans le premier quart d'heure, l'ASM craquait sur la première grosse opportunité allemande. Parfaitement servi par Philipp, Guerreiro débloquait la marque d'un plat du pied devant le but vide (0-1, 15e). Une entrée en matière délicate pour des Monégasques trop peu agressifs et pas assez inspirés offensivement.

Bien plus incisifs et cohérents, les joueurs du BvB s'amusaient et multipliaient les belles séquences avec un jeu à ras de terre léché et très plaisant à suivre. Diallo et Schmelzer étaient même proches de doubler la mise sur deux énormes occasions après la demi-heure de jeu. Techniquement, collectivement, Dortmund surclassait une pâle équipe de Monaco.

Le doublé pour Guerreiro

Après la pause, rien ne changeait vraiment. Des locaux toujours aussi poussifs, des visiteurs dans la gestion, le statu quo perdurait. En dehors d'une tête dangereuse de Glik sur corner au retour des vestiaires, aucune des deux équipes ne parvenait à se procurer la moindre occasion.

Finalement, les supporters des Marsupiaux étaient les seuls à faire le spectacle dans les tribunes de Louis II. Sur un gros travail de Pulisic, Guerreiro réalisait le break d'une frappe parfaitement placée sous la barre (0-2, 88e). Une triste sortie par la petite porte pour les protégés de Thierry Henry, qui ne sont jamais vraiment rentrés dans leur compétition cette saison…

La note du match : 5/10

Un match à sens unique. Les Allemands n'ont jamais été mis en danger et n'ont pas eu à forcer leur talent pour surclasser des Monégasques très tristes. Techniquement, offensivement, défensivement, territorialement, et même dans les tribunes, il n'y a pas eu photo ce soir entre les deux équipes. Pas vraiment un match digne de la Ligue des Champions...

Les buts :

- Côté gauche, Schmelzer déborde et sert Pulisic à l'entrée de la surface. L'Américain est court mais il parvient à se retourner pour filer le ballon à Philipp sur sa droite. Sur une passe à ras de terre, l'attaquant allemand dépose un caviar à Guerreiro, qui pousse le ballon tranquillement au fond des filets devant le but vide (0-1, 15e).

- A gauche, Pulisic fait la différence et centre dans la boîte à ras de terre. Raggi dégage mal le ballon, qui revient sur Guerreiro. Non loin du point de penalty, le Portugais envoie une grosse frappe puissante sous la barre de Benaglio (0-2, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Raphaël Guerreiro (8/10)

Le Portugais a fait le boulot, et très bien. Dans une position d'ailier gauche, l'ancien joueur de Lorient a fait à peu près tout ce qu'il voulait. Opportuniste, il a inscrit un doublé sur deux frappes à bout portant, en début puis en fin de match. Un match plein pour le champion d'Europe 2016, dans tous les bons coups. Remplacé à la 90e minute par Sergio Gomez (non noté).

MONACO :

Diego Benaglio (4,5) : le gardien suisse n'a paradoxalement pas eu grand-chose à faire. Battu à bout portant à deux reprises par Guerreiro, l'Helvète a sorti un bel arrêt lors d'un duel avec Schmelzer. Difficile…

Giulian Biancone (4) : le jeune latéral droit a énormément souffert devant Guerreiro. Le premier but du Portugais vient d'ailleurs d'une absence de marquage au départ de l'action. Une soirée difficile pour lui. Remplacé à la 78e minute par Julien Serrano (non noté).

Kamil Glik (4) : c'est simple, le Polonais a toujours dégagé loin devant quand il a eu le ballon dans les pieds. Sa meilleure action, c'est un coup de tête sur corner au retour des vestiaires. Défensivement, en revanche, il y a encore à redire…

B. Badiashile (4,5) : un match moyen pour le jeune espoir. Sa qualité de relance a fait du bien à l'ASM dans les moments difficiles. Difficile toutefois de le dédouaner sur les deux buts, marqués dans sa zone.

Andrea Raggi (5) : placé à gauche de la défense, l'Italien n'a pas été le plus mauvais ce soir, loin de là. Il a plutôt bien contenu Pulisic, qui a dû changer d'aile pour faire la différence. En revanche, il n'a rien apporté devant.

Benjamin Henrichs (4) : positionné plus haut qu'à l'accoutumée, l'ancien joueur du Bayer n'a pas été plus en réussite. Après dix bonnes premières minutes, l'Allemand a complètement disparu de la circulation. Une déception, une fois de plus.

Yoeri Tielemans (3) : le milieu belge a raté son match. Il n'a jamais réussi à créer des décalages, touchant trop peu de ballons pour dicter le tempo. Ses coups de pied arrêtés n'ont jamais été dangereux.

Youssef Ait Bennasser (4) : un bon début de match… avant de sombrer. Le milieu marocain n'a, comme Tielemans, jamais réussi à entrer dans son match.

Han-Noah Massengo (4,5) : un bon premier quart d'heure avec des relances justes, puis plus rien. Le jeune milieu de terrain français a eu du mal à exister dans l'entrejeu face à Dahoud et Weigl. Remplacé à la 69e minute par Kephren Thuram-Ulien (non noté).

Sofiane Diop (4) : le dur apprentissage du haut niveau se poursuit pour le jeune attaquant, encore une fois peu incisif. En dehors d'une accélération avant la pause, rien à se mettre sous la dent pour lui.

Falcao (3,5) : trop peu servi, le Colombien a énormément dézoné pour toucher le ballon. Cela ne lui a pas réussi puisque les Allemands ont joué beaucoup trop haut pour qu'il puisse avoir la lucidité de remonter une dizaine de mètres supplémentaires. Au final, aucune occasion pour lui ce soir… Remplacé à la 64e minute par Moussa Sylla (non noté).

BORUSSIA DORTMUND :

Marwin Hitz (5) : le gardien suisse n'a rien eu à faire. Il a passé une soirée des plus tranquilles.

Achraf Hakimi (6) : moins offensif qu'à l'accoutumée, le joueur prêté par le Real Madrid a été trop peu mis en difficulté par Diop. Défensivement, le Marocain a fait le travail.

Ömer Toprak (6,5) : préféré à Akanji, le défenseur central turc a passé une soirée très calme. Serein dans ses déplacements et ses relances, il a déroulé face à la faiblesse des attaquants adverses.

Abdou Diallo (6) : un match solide pour le Français, proche de trouver la faille sur un coup franc mal repoussé après la demi-heure de jeu.

Marcel Schmelzer (7) : le latéral gauche a été très bon. Il n'a cessé de dédoubler avec Guerreiro dans son couloir. Un match plein pour l'Allemand, aussi sérieux défensivement que dangereux offensivement.

Julian Weigl (6,5) : sérieux et appliqué, le milieu a joué à son rythme. Des passes vers l'avant toujours justes, un placement judicieux… Au niveau.

Mahmoud Dahoud (6) : une bonne copie. L'ancien joueur du Borussia Mönchengladbach a su faire les fautes quand il le fallait. Remplacé à la 76e minute par Marcus Wolf (non noté).

Christian Pulisic (7,5) : l'Américain a été en vue ce soir. Bien contenu par Raggi, il a eu l'intelligence de s'exporter sur le côté gauche pour briller. Résultat, l'ailier est impliqué sur les deux buts de Guerreiro. Ses accélérations foudroyantes ont été impressionnantes.

Mario Götze (7) : le milieu offensif allemand est clairement sur le chemin du retour. Inspiré, il a livré une prestation de qualité avec des passes vers l'avant qui ont cassé de nombreuses fois les lignes défensives de l'ASM.

Raphaël Guerreiro (8) : lire commentaire ci-dessus.

Maximilian Philipp (6,5) : match intéressant de l'attaquant allemand, aussi efficace dos au but que dans la profondeur. Passeur décisif sur le premier but, il a pesé sur la défense adverse. Remplacé à la 79e minute par Paco Alcacer (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MONACO 0-2 BORUSSIA DORTMUND (mi-tps: 0-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp A / 6e journée
Stade : Stade Louis II - 8.731 spectateurs - Arbitre : Craig Pawson

Buts : - Raphaël Guerreiro (15e) Raphaël Guerreiro (88e) pour BORUSSIA DORTMUND
Avertissements : Falcao (21e), A. Raggi (27e), Y. Tielemans (31e), S. Diop (78e), pour MONACO - M. Dahoud (49e), J. Weigl (68e), pour BORUSSIA DORTMUND

MONACO : D. Benaglio - G. Biancone (J. Serrano, 78e), K. Glik, B. Badiashile, A. Raggi - B. Henrichs, Y. Tielemans, Y. Aït Bennasser, H. Massengo (K. Thuram-Ulien, 69e) - S. Diop - Falcao (M. Sylla, 64e)

BORUSSIA DORTMUND : M. Hitz - A. Hakimi, Ö. Toprak, A. Diallo, M. Schmelzer - J. Weigl, M. Dahoud (M. Wolf, 76e) - C. Pulisic, M. Götze, Raphaël Guerreiro (Sergio Gómez, 90+2e) - M. Philipp (Paco Alcácer, 79e)

L'ancien coach de Nice, Lucien Favre, a réussi son retour en Côte d'Azur

Guerreiro a inscrit les deux buts de son équipe (15e, 88e)

Pulisic a brillé, pas Falcao

Les supporters allemands ont mis le feu à Louis II







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
Banc des remplaçants Bor. Dortmund

B
O
R
.

D
O
R
T
M
U
N
D
>remplacé par Serrano, 78e4Biancone
carton jaune, 27e5Raggi
carton jaune, 31e3Tielemans
>remplacé par Thuram-Ulien, 69e4,5Massengo
carton jaune, 78e4Diop
>remplacé par Sylla, 64ecarton jaune, 21e3,5Falcao
carton jaune, 68e6,5Weigl
>remplacé par Wolf, 76ecarton jaune, 49e6Dahoud
but, 15e
but, 88e
2 >remplacé par Sergio Gómez, 90e+28Guerreiro
>remplacé par Paco Alcácer, 79e6,5Philipp


MASQUER LA PUB