Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon sous pression !
Par Rodolphe Cazejust - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 09/12/2003 à 23h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon et Monaco jouent ce soir la sixième et dernière journée de la première phase de la Ligue des Champions. Pour l’OL, les enjeux sont simples : il faut vaincre le Celtic Glasgow pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition. Déjà assurée d’y participer, l’ASM tentera de son côté à Athènes de conserver la première place de son groupe.

Lyon sous pression !

Lyon-Celtic Glasgow

Les équipes : avantage Lyon !

Ce soir, la victoire est impérative pour l’Olympique lyonnais face aux Ecossais du Celtic Glasgow. Paul Le Guen devra aligner les joueurs les plus en forme. Grégory Coupet, de retour contre Metz, tiendra sa place. En défense, l’entraîneur rhodanien hésite entre Patrick Muller et Claudio Caçapa pour accompagner Edmilson en charnière centrale. Au milieu, il faudra choisir entre Mahamadou Diarra et Mickaël Essien pour accompagner Juninho dans l’axe. De même, Le Guen pourrait refaire confiance une seconde fois d’affilée à Eric Carrière aux dépens de Sidney Govou ou de Florent Malouda. En pointe, Peguy Luyindula et Giovane Elber seront chargés de mettre les ballons aux fonds des filets écossais.

Du côté du Celtic, il faut relever trois forfaits importants : tout d’abord, le milieu de terrain Allan Thompson qui est suspendu. Ensuite, l’ailier droit français Didier Agathe, blessé à un tendon. Enfin, l'arrière Jackie McNamara, touché à une épaule samedi à Livingstone (2-0). Malgré ces trois absences, Paul Le Guen estime que le Celtic «reste néanmoins une belle équipe» avec «un effectif large et complet» . Même discours chez le gardien de l’OL qui craint «les forces collective et mentale du Celtic» .

Les enjeux : une victoire sinon rien !

La rencontre entre Lyon et le Celtic Glasgow ponctue la première phase de la Ligue des Champions 2003-2004. Dans le groupe A, le Celtic Glasgow, Lyon et Anderlecht sont premiers ex-aequo avec sept points, juste devant le Bayern Munich, quatrième avec six points au compteur. Cette sixième et dernière journée est le théâtre de nombreux matchs couperets à l’issue desquels certains favoris vont se qualifier sur le fil ou disparaître définitivement de la compétition. Lyon, comme le Bayern dans son groupe, se trouve dans ce cas. Leurs adversaires, le Celtic et Anderlecht, peuvent se contenter d’un nul pour atteindre les huitièmes de finale. Mais l’OL et le Bayern ont l’avantage de jouer à domicile. Pour poursuivre leur chemin en Ligue des Champions, les deux clubs doivent absolument vaincre. Cette situation ne semble pas inquiéter le coach lyonnais. Selon lui, «c’est un avantage pour le Celtic de pouvoir se contenter d’un nul mais pour nous, cela a le mérite d’être clair. Il faut gagner et adopter l’attitude qui correspond à cela. Il sera difficile pour les Ecossais de débuter dans l’idée d’un partage des points» . Fixant comme objectif initial une qualification en quart de finale de la Champion’s League, le Président Jean-Michel Aulas pense que ses joueurs sont prêts à relever un tel défi : «La quasi-totalité des grands matchs que l’on a eu a disputer depuis maintenant quatre ou cinq ans me laisse confiant» .

La clé du match : remporter le combat physique

Grégory Coupet en ait convaincu, seule «une mentalité de guerriers» permettra aux Lyonnais de s’imposer ce soir. Défaits lors du match aller (0-2) au Celtic Park, les Rhodaniens devront répondre au combat physique que vont leur proposer les joueurs du coach Ecossais, Martin O’Neill. «La bataille du milieu de terrain sera essentielle» , explique Paul Le Guen. Etre présent sur tous les ballons, remporter les duels, et récupérer le plus de ballons possible pour ensuite ouvrir des brèches dans la défense adverse, tels sont les points que devrait aborder l’entraîneur lyonnais lors de la causerie d’avant match. L’OL s’attend donc à un match âpre et délicat. «Nous devrons être forts mentalement» , lance le Brésilien Claudio Caçapa. Forts dans leur tête, solides et rigoureux, les joueurs lyonnais ont les moyens de s’imposer. En cas d’échec, les Olympiens n’auront de toute façon aucun regret : s’ils ne parvenaient pas à battre le Celtic, mériteraient-ils de rivaliser ensuite face aux plus grands clubs européens ?

AEK Athènes-Monaco

Les équipes : des absences

L’AS Monaco se déplace ce soir en Grèce pour y affronter l’AEK Athènes pour le compte de la dernière journée du groupe C. Dores et déjà qualifiés, les Monégasques se déplacent avec une équipe diminuée. Ludovic Giuly, suspendu après son expulsion face à Eindhoven, et le Grec Andreas Zikos, ex-idole du Stade Nikos-Goumas d'Athènes également suspendu, manqueront à l’appel. Le gardien Flavio Roma, victime d'une entorse à la cheville droite, sera quant à lui remplacé par l'international sénégalais Tony Sylva. Athènes présentera une équipe classique. Cependant, les Grecs, qui n’ont plus rien à espérer de la compétition – ils sont derniers du groupe avec seulement un point –, pourraient aligner une équipe comportant des jeunes joueurs peu habitués à jouer la Ligue des Champions.

Les enjeux : la première place

Premier devant le Deportivo la Corogne grâce à la différence particulière, Monaco n’a pratiquement rien à perdre à Athènes. Mais pour Didier Deschamps, «l'objectif est de terminer en tête de notre groupe» . «Monaco ne se rend pas en Grèce pour le plaisir, mais pour la première place» , renchérit le défenseur Patrice Evra. Celle-ci lui permettrait d'éviter les vainqueurs des différentes autres poules et «nous donnerait un petit coup de pouce pour la suite, même s'il ne restera que des grosses formations» , poursuit-il. Le club de la Principauté doit au moins obtenir le même résultat que son rival, le Deportivo La Corogne, pour conserver cette position. Dans le même temps, les Espagnols se déplacent à Eindhoven, face à des Néerlandais pouvant encore se qualifier à leurs dépens en l'emportant deux buts à zéro (ou par trois buts d'écart).

La clé du match : l’environnement

La principale difficulté pour les joueurs de l’ASM ? La pression que les Grecs devraient exercer d’entrée de jeu sur la défense monégasque. Pour Jérôme Rothen, les joueurs d’Athènes seront «avides de revanche» après «la taule (0-4) qu’ils ont pris à l’aller» . Gaël Givet précise : «L'honneur, c'est très important chez un professionnel. Nous voilà prévenus» . Le chaud public grec poussera en effet ses protégés à remporter son premier match en Ligue des Champions. Pour Evra, il faudra «être prêt dans l’engagement» . Car le combat risque d’être intense !

Les autres matchs

Dans le groupe B, Arsenal est en passe de gagner son pari : se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions sans avoir remporté aucun de ses trois premiers matchs dans la compétition. Pour ce faire, les joueurs d’Arsène Wenger doivent battre le Lokomotiv Moscou, leader du groupe. Le vainqueur de la rencontre entre le Dinamo Kiev et l’Inter Milan se qualifiera également.

Dans le groupe D, la Juventus Turin est déjà en huitième. La seconde équipe de la poule qui obtiendra le droit d’y participer sera la Real Sociedad ou Galatasaray. Un nul suffit aux Espagnols pour rejoindre la Juve.

Lyon doit gagner face au Celtic pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Monaco tentera de préserver à Athènes la première place de son groupe. Avec Arsenal et le Bayern pas encore assurés de participer à la seconde phase de la compétition, la soirée risque d’être chaude. Du suspens en perspective !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central à côté de van Dijk ? (3eme et dernier tour)

Kalidou Koulibaly (Naples)
Sergio Ramos (Real)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB