Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Mbappé préserve l'invincibilité des champions du monde - Débrief et NOTES des joueurs (France 2-2 Islande)

Par Youcef Touaitia - Equipe De France, Mise en ligne: le 11/10/2018 à 23h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Menée 0-2 à la 86e minute, l'équipe de France a arraché le résultat nul contre l'Islande (2-2), ce jeudi en amical à Guingamp. A la rue durant une majeure partie de la rencontre, les Bleus ont pu compter sur les entrées gagnantes de Tanguy Ndombele et de Kylian Mbappé pour éviter une première défaite en tant que champions du monde.

Mbappé préserve l'invincibilité des champions du monde - Débrief et NOTES des joueurs (France 2-2 Islande)
Giroud a été éteint par les Islandais.

Cette équipe de France est décidément imbattable ! A la rue durant une majeure partie de la rencontre et menés 0-2 à la 86e minute, les Bleus ont réussi à arracher le résultat nul contre l'Islande (2-2), ce jeudi en amical à Guingamp.

Alors que Didier Deschamps a fait tourner, le sélectionneur tricolore a pu compter sur son facteur X, Kylian Mbappé, qui a complètement changé la physionomie du match pour éviter aux champions du monde une première défaite dans cette nouvelle ère.

Les Bleus inefficaces, Bjarnason refroidit le Roudourou

Bien entrés dans le match, les Bleus se cassaient les dents sur un mur de glace. Très regroupés, les Nordiques ne laissaient pas d'espace à leurs adversaires, pas assez créatifs offensivement. En dehors de Pogba, les Tricolores ronronnaient. Il fallait passer le premier quart d'heure pour assister à la première occasion chaude, signée Griezmann, proche de tromper Runarsson d'un coup de tête croisé après un service de Digne.

Malgré leur tactique défensive, les Islandais se montraient tranchants dans leurs attaques. Lloris devait s'employer à trois reprises pour repousser le danger. A force de bafouiller son football, l'équipe de France était punie. Sur une perte de balle de Kimpembe, Finnbogason servait Bjarnason, qui trompait le gardien de Tottenham d'un plat du pied précis (0-1, 30e). Si Dembélé et Nzonzi faisaient briller Runarsson, Lloris réalisait le show avant la pause en sortant une triple parade sur corner !

Les Bleus au fond du trou

Au retour des vestiaires, les Bleus accéléraient. Thauvin ratait de peu la cible sur une lourde frappe tandis que Griezmann butait sur Halldorsson. Les hommes d'Erik Hamren, eux, ne tergiversaient pas et enfonçaient un peu plus leurs hôtes par Arnason, qui crucifiait Lloris d'une tête sous la barre (0-2, 58e). A la rue, la France passait même tout proche du 0-3 sur une nouvelle occasion du capitaine islandais...

Ndombele et Mbappé font la différence

Dans le dernier quart d'heure, les Insulaires défendaient tous dans leur camp. Une tactique risquée qu'ils finissaient par payer. Sur une récupération de Ndombele, Mbappé poussait Eyjolfsson à la faute en marquant contre son camp (1-2, 86e). Un réveil trop tardif ? Non ! En effet, Sigthorsson concédait un penalty pour une main dans la surface. Sans trembler, Mbappé envoyait le ballon sous la lucarne (2-2, 89e). Décidément, ces Bleus sont imbattables !

La note du match : 5,5/10

Un match globalement moyen. Les Bleus ont livré une prestation décevante dans l'ensemble. En face, les Islandais ont été d'une rigueur et d'un sérieux glaçant durant 85 minutes. On a toutefois eu droit à de nombreuses occasions et du suspense, notamment en fin de partie. Au niveau de l'ambiance, le Roudourou a été muet avant de s'enflammer avec son équipe dans les 5 dernières minutes.

Les buts :

- Au niveau du poteau de corner, sur le côté gauche, Kimpembe perd le ballon aux dépens de Finnbogason. L'attaquant d'Augsbourg temporise et sert parfaitement Bjarnason en retrait, qui trompe Lloris d'un plat du pied droit à 20 mètres. Pourtant parti du bon côté, le gardien français ne fait que ralentir le ballon (0-1, 30e).

- Côté gauche, Sigurdsson botte son corner. Le ballon arrive sur la tête d'Arnason, qui devance Kimpembe pour l'envoyer sous la barre de Lloris, impassible sur sa ligne (0-2, 58e).

- A droite, Ndombele récupère un ballon dans les pieds islandais. Le Lyonnais sert Mbappé, qui mystifie son vis-à-vis d'un magnifique crochet dans son dos. Le centre du Parisien est puissant et trompe Eyjolfsson, qui marque malencontreusement contre son camp (1-2, 86e).

- Sur un corner, Sigthorsson fait une faute de main. Punition immédiate avec un penalty que Mbappé transforme en tirant sous la lucarne droite du portier islandais, parti à gauche (2-2, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8/10)

L'attaquant du Paris Saint-Germain n'a joué qu'une demi-heure, certes, mais il a fait la différence ce soir. Dès lors qu'il a mis les pieds sur la pelouse, les Islandais ont complètement changé de comportement, subissant les événements. Très remuant dans les premières minutes, il pousse Eyjolfsson à la faute après avoir réalisé un superbe dribble dans la surface pour se débarrasser d'un premier défenseur. En toute fin de partie, il prend ses responsabilités pour mettre le but du nul sur penalty. Et dire qu'il est gêné par une douleur à la cuisse... Les Bleus peuvent le remercier !

FRANCE :

Hugo Lloris (7) : pour sa première avec les Bleus depuis le titre mondial, le gardien de Tottenham a été au niveau. En première période, il intervient à six reprises, réalisant notamment une triple parade exceptionnelle avant la pause. Au retour des vestiaires, il ne peut absolument rien sur le second but d'Arsnason et sauve même les Bleus du naufrage avec un nouvel arrêt déterminant devant Sigurdsson pour éviter le 0-3.

Benjamin Pavard (4,5) : de la volonté, une grosse activité, mais encore une fois, trop de déchet pour le joueur de Stuttgart. A l'image de ce qu'il reproduit en club, l'ancien Lillois est en manque de confiance et n'a pas rassuré ce soir.

Raphaël Varane (6) : le défenseur central a réalisé une première période correcte. Il n'a jamais été mis directement en danger. Le Madrilène s'est distingué avec une superbe intervention devant Finnbogason en première période. Remplacé à la 46e minute par Kurt Zouma (6), qui a montré du caractère et de la détermination.

Presnel Kimpembe (3) : le Parisien a été catastrophique. Visiblement toujours secoué par son expulsion contre Lyon, le défenseur central est fautif sur les deux buts islandais. Sur le premier, il se fait avoir par Finnbogason, feintant la faute. Sur le second, il se fait larguer par Arnason sur le corner. Umtiti peut dormir sur ses deux oreilles pour le moment.

Lucas Digne (4) : le latéral gauche n'est pas près de déloger Hernandez et va avoir du mal à faire oublier Mendy… Certes, il joue proprement. Mais il manque cruellement de caractère pour plaire à Deschamps. Trop tendre, pas assez méchant, il n'a pas énormément apporté en dehors d'un bon centre pour Griezmann en première période. C'est très peu.

Steven NZonzi (6) : le milieu de terrain de la Roma a été une des rares satisfactions de la soirée chez les Bleus. Sa qualité de passe a fait du bien et ses sorties de balle ont été toujours propres. Malheureusement, ses partenaires offensifs n'ont pas réussi à en profiter.

Paul Pogba (6) : le joueur de Manchester United a été un des seuls Bleus à surnager ce soir. Pas extraordinaire, certes, mais le Red Devil a réussi à de nombreuses reprises à renverser le jeu pour déstabiliser le bloc islandais. Remplacé à la 66e minute par Tanguy Ndombele (7,5), dont l'entrée pour sa première sélection a été remarquable. Il récupère le ballon sur le premier but des Bleus. Intéressant.

Florian Thauvin (4) : pour sa première titularisation en sélection, le Marseillais a alterné le bon et le médiocre. Il s'est montré volontaire en apportant toujours des solutions en première période. Problème, il a souvent réalisé le mauvais choix ou a manqué de conviction dans ce qu'il a entrepris. Au final, un match frustrant pour lui. Pas vraiment rassurant malgré une belle occasion au retour des vestiaires. Remplacé à la 59e minute par Thomas Lemar (non noté).

Antoine Griezmann (4) : un match très moyen. Toujours intéressant dans sa faculté à décrocher et à se placer entre les lignes, l'attaquant de l'Atletico Madrid a lui aussi manqué de mordant dans ses offensives. A part une tête croisée en première période, il n'a pas apporté grand-chose. Remplacé à la 59e minute par Kylian Mbappé (8), lire commentaire ci-dessus.

Ousmane Dembélé (3,5) : trop brouillon, une fois de plus. Le Barcelonais apporte de la fantaisie, c'est indéniable. Mais il ne le montre que trop peu avec les Bleus. Ce soir, il sort une nouvelle fois une prestation sans grand relief avec beaucoup de mauvais choix, et un duel pourtant facile perdu après l'ouverture du score islandaise. Un problème de finition assez terrible à ce niveau. Remplacé à la 66e minute par Dimitri Payet (non noté).

Olivier Giroud (3,5) : match pénible pour le numéro 9 des Bleus. En dehors de quelques déviations bien senties, l'avant-centre de Chelsea n'a pratiquement rien eu à se mettre sous la dent. Il a reçu un traitement spécial de la part du rugueux Sigurdsson.

ISLANDE :

Rúnar Alex Rúnarsson (6,5) : un match propre pour le Dijonnais, décisif à deux reprises devant Dembélé et Nzonzi. Remplacé à la 46e minute par Hannes Halldórsson (5), qui a eu moins de réussite lors de son entrée en jeu.

Hólmar Örn Eyjólfsson (5,5) : il a pris quelques courants d'air face à Dembélé avant de craquer en fin de match sur un but contre son camp. C'est dommage.

Kári Árnason (7,5) : une grosse prestation pour le défenseur central du Víkingur Reykjavik. Il n'a pas laissé le moindre centimètre à Giroud, qu'il a parfaitement contenu. Son but de la tête à l'heure de jeu a bien failli offrir la victoire à son pays. En vain…

Ragnar Sigurdsson (7) : une rencontre solide pour le rugueux roc défensif islandais, qui n'a pas lâché Giroud d'une semelle. Il a souvent joué à la limite, ce qui lui a plutôt bien réussi au final.

B. Sævarsson (6) : une première heure plutôt tranquille devant Thauvin… avant la déferlante Mbappé. Il a réussi tant bien que mal à retenir le Parisien avant de laisser son suppléant couler devant le Français. Remplacé à la 81e minute par Jon Fjoluson (non noté).

Johann Gudmundsson (6,5) : très certainement une des révélations de la soirée à Guingamp. Très à l'aise techniquement, il s'est montré particulièrement intéressant avec sa patte gauche. Ses changements de direction ont fait mal à Digne. Remplacé à la 71e minute par Victor Palsson (non noté).

Rúnar Már Sigurjónsson (6) : propre dans ses relances, sobre dans ses gestes, un match plus que correct à la récupération.

Birkir Bjarnason (6,5) : l'ancien joueur de Bâle se troue rarement. On a encore eu droit à une belle prestation de sa part ce soir. Rugueux et combatif, il a également montré sa belle technique, notamment sur l'ouverture du score d'un joli plat du pied droit à ras de terre.

Arnor Ingvi Traustason (5) : une des rares déceptions offensives islandaises. Il n'a jamais réussi à faire des différences sur les quelques situations exploitables. Remplacé à la 59e minute par Kolbeinn Sigthorsson (non noté), qui a concédé un penalty largement évitable en fin de partie.

Gylfi Sigurðsson (7) : un match de taulier pour le capitaine islandais. Toujours aussi délicieux dans ses transmissions, le milieu offensif d'Everton est passeur décisif sur le but d'Arnason. Dans la foulée, il manque de peu le 0-3 mais bute sur Lloris sur sa tentative. Sa sortie a coïncidé avec la perte de contrôle du match des Islandais. Remplacé à la 80e minute par Rurik Gislason (non noté).

Alfreð Finnbogason (6) : le buteur d'Augsbourg a pesé sur la défense française. Il est passeur décisif sur le but de Bjarnason et a multiplié les efforts pour tenter de trouver la faille, en vain. Remplacé à la 46e minute par Albert Gundmundsson (5), plutôt moyen à son entrée.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Bjarnason a ouvert la marque d'un plat du pied droit à la demi-heure de jeu

Thauvin a raté son test

A 0-1, Dembélé a manqué un but tout fait devant Runarsson

Première réussie pour Ndombele

Mbappé a égalisé sur penalty à la dernière minute du temps réglementaire

VIDEO : le joli but de Bjarnason (0-1, 30e)

VIDEO : la tête imparable d'Arnason (0-2, 58e)

 VIDEO : le but contre son camp d'Eyjolfsson après un bon travail de Mbappé (1-2, 86e)

VIDEO : l'égalisation sur penalty de Mbappé (2-2, 89e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Comprendriez vous si le vainqueur du Ballon d'Or 2018 n'était pas un joueur français ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB