Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Match nul dans tous les sens du terme entre Toulouse et Nice ! - Débrief et NOTES des joueurs (TFC 1-1 Nice)

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/10/2018 à 22h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre pauvre techniquement et plutôt équilibrée, Toulouse et Nice se sont neutralisés (1-1) ce vendredi au Stadium Municipal, en ouverture de la 9e journée de Ligue 1. Un résultat qui ne profite à aucune des deux équipes…

Match nul dans tous les sens du terme entre Toulouse et Nice ! - Débrief et NOTES des joueurs (TFC 1-1 Nice)
Srarfi a ouvert le score pour Nice, mais cela n'a pas suffi.

Ce sera donc un partage des points ! Il faut dire que Toulouse et Nice (1-1) ne méritaient pas mieux ce vendredi au Stadium Municipal, en ouverture de la 9e journée de Ligue 1, dans une rencontre on ne peut plus pauvre techniquement.

À domicile, les Toulousains ont rapidement pris le contrôle du jeu. Les situations dangereuses se multipliaient sur la cage du portier azuréen Benitez, mais les hommes d'Alain Casanova n'arrivaient pas à conclure. Au quart d'heure de jeu, les débats se rééquilibraient avec deux frappes consécutives de Saint-Maximin et Atal.

Srarfi ouvre le score, Dossevi lui répond !

Et, presque logiquement, Srarfi ouvrait le score en glissant la balle entre les jambes de Reynet à bout portant (1-0, 29e), au terme d'une contre-attaque initiée par Maolida. Au retour des vestiaires, une réaction était attendue pour les Violets, et elle ne s'est pas faite attendre. À la réception d'un excellent centre de Garcia, Dossevi concluait en une touche dans la surface, de l'intérieur du pied (1-1, 54e) !

Le TFC croyait reprendre le dessus mais Moubandje se rendait coupable d'une énorme erreur dont profitait Saint-Maximin pour dribbler Reynet ! Et alors qu'il aurait pu marquer, l'ancien Bastiais a décidé de transmettre à Srarfi, lequel décalait Maolida, qui manquait lamentablement son contrôle à un mètre du but… Une alerte reçue cinq sur cinq par les Toulousains, Dossevi ratant même le doublé à un quart d'heure du terme.

Toulouse aurait pu repasser devant l'OL et l'OM

Au final, ce résultat n'arrange pas les locaux, 7es avec 13 points, qui auraient pu repasser devant les Olympiques de Marseille et Lyon en l'emportant ce soir. Et ce partage des points ne conviendra pas non plus aux visiteurs, 10es avec 11 points, lesquels se seraient replacés dans la première partie de tableau avec les trois points de la victoire…

La note du match : 3,5/10

Les spectateurs du Stadium Municipal ont eu le droit à une bien pauvre première période, uniquement éclairée par le but de Srarfi. En seconde période, les débats ont été plus intenses, avec une équipe toulousaine retrouvée, mais la qualité du jeu n'a pas augmenté pour autant. L'affiche ne promettait pas des étincelles, et on comprend mieux pourquoi après ces 90 minutes. Il y a, certes, eu beaucoup d'occasions à se mettre sous la dent, mais ces dernières ont été régulièrement gâchées par les Violets et les Aiglons.

Les buts :

- Après une excellente récupération de Lees Melou, Maolida mène un contre éclair pour les Aiglons. Malgré un coup mal joué et une passe ratée, l'ancien Lyonnais trouve dans la surface Srarfi, qui se remet sur son pied gauche pour glisser le ballon entre les jambes de Reynet (0-1, 29e).

- Suite à un coup franc repoussé par la défense niçoise, Garcia récupère le ballon sur le côté gauche et réalise un centre au second poteau. Trop court, Coly laisse le ballon à Dossevi, qui termine cette action tranquillement de l'intérieur du pied (1-1, 54e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Pierre Lees Melou (6/10)

Il était bien difficile de trouver un homme du match lors de cette rencontre entre Toulouse et Nice. Et à défaut d'avoir été le meilleur sur la pelouse, Lees Melou a été le moins mauvais. L'ancien Dijonnais n'a pas compté ses efforts à la récupération, et c'est d'ailleurs lui qui reprend le ballon à Dossevi pour l'ouverture du score niçoise. À l'instar des autres joueurs, le milieu de terrain a aussi fait preuve de beaucoup de déchet, en manquant notamment une énorme occasion dans la surface en première période. Mais il est également l'homme qui a touché le plus de ballons ce soir, et qui en a récupéré le plus du côté des Aiglons, à égalité avec Atal.

TOULOUSE :

Baptiste Reynet (5) : loin d'être irréprochable sur le but niçois, avec un tir de Srarfi passé entre ses jambes, le gardien toulousain s'est rattrapé par la suite. Comment ? En sortant loin de ses cages face à Saint-Maximin. Un duel perdu, certes, mais qui a obligé l'attaquant niçois à s'excentrer.

Steven Moreira (5,5) : une copie intéressante pour le défenseur de Toulouse. Pour son premier match de la saison, il a été particulièrement généreux et n'a pas démérité dans les duels défensifs. On notera également son magnifique sauvetage devant Maolida sur la grosse occasion des Aiglons en seconde période. En difficulté physiquement, il a été remplacé à la 77e minute par Issiaga Sylla (non noté).

Jean-Clair Todibo (5,5) : en dehors de l'action du but niçois, sur laquelle son placement laisse à désirer, Todibo a assuré. C'est notamment lui qui suit bien Saint-Maximin après ce que ce dernier ait dribblé Reynet, en tentant ainsi de l'empêcher de frapper au but.

Christopher Jullien (5) : à l'instar de Todibo, Jullien ne savait plus où donner de la tête sur le but niçois. Il a tenté de se reprendre dans la foulée, en délivrant une passe qui aurait pu être décisive pour Mubele en pleine surface. En dehors de ça, le défenseur central a rarement été pris à défaut.

François Moubandje (2,5) : auteur d'une énorme erreur qui a permis à Saint-Maximin de dribbler Reynet, Moubandje peut s'estimer heureux que l'attaquant niçois n'ait pas concrétisé. Une action finalement à l'image de son match, manqué dans les grandes largeurs.

Ibrahima Sangaré (6) : quelle activité à la récupération. Dans un match avec une grande imprécision technique, le milieu de terrain de Toulouse s'est régalé en grattant un total impressionnant de 26 ballons ! Dans l'utilisation du ballon, il a été bien plus limité avec un gros déchet technique, mais son travail a été vraiment remarquable. Son équipe peut lui dire merci.

Mathieu Dossevi (5,5) : transparent offensivement en première période, Dossevi s'est signalé de la mauvaise manière en perdant un ballon aux 20 mètres, lequel a abouti sur l'ouverture du score niçoise. Mais l'ancien Messin a rempli sa part du contrat en égalisant en seconde période, avant de céder sa place à la 79e minute à Corentin Jean (non noté).

Manu Garcia (5) : le milieu de terrain prêté par Manchester City n'était vraiment pas dans un grand jour. Dépassé physiquement, il a vécu un calvaire face à d'imposants Niçois. Heureusement pour lui, sa justesse technique lui a permis de sauver son match en délivrant une passe décisive à Dossevi.

Jimmy Durmaz (3) : si le polyvalent joueur de Toulouse n'avait pas été sur la pelouse, peut-être que les spectateurs n'auraient rien remarqué. En effet, le Suédois s'est montré très discret face à Nice en tentant très peu de choses. Remplacé à la 64e minute par Yannick Cahuzac (non noté), entré sous l'ovation du public.

Max-Alain Gradel (5) : depuis le début de saison, Gradel est le soleil de cette équipe toulousaine. Ce vendredi, il a tout fait pour l'être une nouvelle fois mais, à l'instar de Saint-Maximin, il n'a pas souvent fait les bons choix dans les zones de vérité. Dommage car, en dehors de cela, il a fait vivre un enfer à Coly.

Firmin Mubele (4) : difficile de jeter la pierre à Mubele, ailier de formation reconverti en numéro 9 en raison des absences conjuguées de Sanogo et Leya Iseka. Ce soir, l'ancien Rennais a fait de son mieux, n'hésitant pas à servir de point de fixation à ses coéquipiers. En première période, l'attaquant aurait toutefois pu y aller de son but s'il avait mieux anticipé un excellent service de Jullien.

NICE :

Walter Daniel Benítez (5,5) : un match plutôt tranquille au final pour le portier niçois, qui n'a pas vraiment été mis en danger par les attaquants adverses. On notera tout de même sa parade sur une tête de Jullien et sa bonne sortie devant Mubele juste avant la pause. En revanche, il aurait peut-être pu sortir sur l'égalisation toulousaine…

Christopher Hérelle (5) : un match correct pour le défenseur des Aiglons. Dans les duels, il a été solide et a gratté de nombreux ballons. Par contre, l'ancien Troyen a été obligé de beaucoup participer au jeu et a affiché une grande imprécision technique.

Dante (5,5) : le capitaine niçois a lui aussi rempli son rôle défensivement, en sauvant plusieurs ballons chauds dans sa surface. Et à l'inverse d'Hérelle, sa qualité de relance a fait la différence sur certaines situations malgré également de nombreux ballons perdus.

Malang Sarr (5) : à l'instar d'Hérelle ou Dante, Sarr a plutôt bien résisté défensivement aux attaques toulousaines. Son duel avec Mubele valait le détour, et on peut dire que le jeune arrière central l'a remporté.

Youcef Attal (5,5) : un match difficile à juger pour le latéral droit niçois. Une chose est sûre, celui-ci a de l'énergie à revendre. Les spectateurs ont pu s'en apercevoir grâce à ses nombreuses montées offensives, parfois réussies, mais aussi à cause de ses tacles loin d'être maîtrisés. Il y a eu beaucoup de bon pour Atal ce soir, mais également beaucoup de mauvais. À lui de trouver le juste milieu.

Adrien Tameze (4) : tout comme Atal, Tameze a alterné le bon et le moins bon ce vendredi. Problème, le milieu de terrain niçois le faisait souvent lors de la même action. Un joueur capable de récupérer plusieurs ballons, puis de les perdre dans la foulée…

Pierre Lees Melou (6) : voir commentaire ci-dessus.

Racine Coly (3) : offensivement, Coly a complètement manqué son match. Au niveau des montées offensives, le parallèle était saisissant avec Atal. Et le polyvalent joueur de l'OGCN n'a pas non plus rassuré sur le plan défensif, en oubliant notamment Dossevi sur l'égalisation toulousaine.

Allan Saint-Maximin (5) : Saint-Maximin a encore beaucoup de progrès à faire. L'ailier dribble bien, prend le dessus sur ses adversaires, mais ne fait pas souvent les bons choix au moment décisif. Illustration faite en seconde période, lorsqu'il dribble Reynet et préfère faire la passe à Srarfi, alors qu'il aurait dû marquer dans le but vide… Remplacé à la 84e minute par Ihsan Sacko (non noté).

Myziane Maolida (2,5) : sa passe décisive pour Srarfi ne sauve même pas son match. Et encore, celle-ci semblait plus ratée qu'autre chose… Tout au long de la partie, Maolida a enchaîné les mauvais choix offensifs et a ralenti le jeu à chaque fois que le ballon lui parvenait. L'ancien Lyonnais a tenté de se rattraper avec quelques retours défensifs. Un moindre mal puisqu'il a également manqué une énorme occasion en seconde période, à 1-1. À un mètre des buts, l'attaquant a voulu contrôler alors qu'il aurait dû tirer en une touche de balle. Et cela ne vous surprendra pas, son contrôle était manqué !

Bassem Srarfi (6) : à la réception d'une mauvaise passe de Maolida, Srarfi a fait parler son talent pour glisser la balle entre les jambes de Reynet. Le Tunisien aurait même pu signer un doublé mais il s'est complètement troué sur une situation chaude, en manquant le ballon au moment de sa frappe. A noter son offrande en seconde période pour Maolida, qui a malheureusement gâché cette énorme occasion avec un contrôle raté. Altruiste et plutôt intéressant. Remplacé à la 69e minute par Rémi Walter (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

TOULOUSE 1-1 NICE (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 9e journée
Stade : Stadium de Toulouse - 14.162 spectateurs - Arbitre : Willy Delajod

Buts : M. Dossevi (54e) pour TOULOUSE - B. Srarfi (29e) pour NICE
Avertissements : S. Moreira (46e), pour TOULOUSE - A. Tameze (45e), R. Walter (86e), pour NICE

TOULOUSE : B. Reynet - S. Moreira (Issiaga Sylla, 77e), J. Todibo, C. Jullien, F. Moubandje - I. Sangaré - M. Dossevi (C. Jean, 79e), Manu Garcia, J. Durmaz (Y. Cahuzac, 65e), M. Gradel - N. Mubele

NICE : W. Benítez - C. Hérelle, Dante, M. Sarr - Y. Atal, A. Tameze, P. Lees Melou, R. Coly - A. Saint-Maximin (I. Sacko, 84e), M. Maolida, B. Srarfi (R. Walter, 69e)

Dans un premier acte pauvre en occasions, Srarfi a trompé Reynet d'un joli tir entre les jambes (0-1, 29e).

Lors du second acte, bien plus animé, Dossevi a remis Toulouse dans la partie (1-1, 54e).

À l'image d'Atal, les Niçois ont beaucoup tenté mais se sont montrés trop brouillons techniquement.

Gradel a fait de son mieux pour inscrire son 4e but en Ligue 1, sans succès.

À l'instar de Gradel, Saint-Maximin a beaucoup tenté, sans jamais réussir à se montrer décisif.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Si un Français devait gagner le Ballon d'Or, qui le mériterait le plus ?

Varane
Griezmann
Mbappé

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Toulouse

T
O
U
L
O
U
S
E
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
>remplacé par Sylla, 77ecarton jaune, 46e5,5Moreira
but, 54e >remplacé par Jean, 79e5,5Dossevi
>remplacé par Cahuzac, 65e3Durmaz
carton jaune, 45e4Tameze
>remplacé par Sacko, 84e5Saint-Maximin
but, 29e >remplacé par Walter, 69e6Srarfi


MASQUER LA PUB