Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Ciccolini menace un journaliste, le craquage de Poyet, Kanté fier d'être Bleu, Kroos répond à Özil...

Par Youcef Touaitia - Top Declarations, Mise en ligne: le 18/08/2018 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ciccolini menace un journaliste, Poyet craque et allume ses dirigeants, la fierté de Kanté de jouer pour les Bleus, Kroos répond à Özil sur le racisme, Ramos tacle Klopp, Ménès n'a pas apprécié la victoire des Bleus au Mondial… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Ciccolini menace un journaliste, le craquage de Poyet, Kanté fier d'être Bleu, Kroos répond à Özil...
Ciccolini a proféré des menaces à l'encontre d'un journaliste.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. François Ciccolini – «Tu me poses toujours des mauvaises questions. Je vais te faire mal. Peut-être que je vais te frapper la tête par terre. Tu veux que j'aille chercher ce qu'il faut dans mon sac ? Tu vas voir, je vais te mettre un coup de cross dans la tête. Tu veux m'emboîter ou tu veux que je te déboîte ? Arrête de me faire chier, tu crois que j'ai envie de rire ? Ton métier, tu n'as qu'à l'apprendre. T'en as jamais vu des journalistes avec des sparadraps sur la tête ? Tu vas peut-être en voir un dans trois secondes. Tu n'as qu'à la faire toi, l'équipe» (France Bleu Mayenne, le 15.08.2018)

L'entraîneur de Laval a été pris en flagrant délit de menaces envers un journaliste de la radio France Bleu Mayenne. Des propos violents qui ont entraîné sa suspension par la LFP.

2. Gustavo Poyet – «Je ne suis pas content. C'est mon plus mauvais jour dans ce club. Ce que la direction a fait avec nous et avec Gaëtan Laborde, c'est une honte. Je pense qu'il faut s'arrêter là. J'ai demandé à ce qu'il ne parte pas jusqu'à ce que son remplaçant soit trouvé, mais ils ne m'ont pas écouté et ils l'ont laissé partir. On est arrivé à l'hôtel à 11h45 ce jeudi, Gaëtan n'était pas là. On l'a donc appelé, et il était à Montpellier ! Voilà comment marche ce club. Je vais parler avec mon agent demain et je vais prendre une décision. (...) Je ne peux pas accepter ça, j'ai besoin d'une explication du propriétaire et du président.» (Conférence de presse, le 16.08.2018)

L'entraîneur de Bordeaux a littéralement pété un câble à l'issue de la victoire sur Marioupol (2-1) en critiquant violemment ses supérieurs, qui auraient vendu Gaëtan Laborde à Montpellier sans son accord. Un craquage qui lui a valu une mise à pied immédiate.

3. N'Golo Kanté – «Je suis chanceux d'avoir l'opportunité de jouer pour la France, ça représente une énorme motivation pour moi, peu importe si je me trouve sur le terrain. Représenter son propre pays est l'une des plus grandes réussites pour un footballeur. Jouer pour son pays à un niveau mondial, c'est bien plus important que tout ce que l'argent peut acheter. Et j'ai eu ça, j'en suis tellement reconnaissant. Gagner un Mondial avec nos couleurs, c'était au-delà de tous mes rêves et je n'oublierai jamais ça, vraiment jamais. Faire partie de ce groupe, ça va rester en nous pour le restant de nos vies car on sait ce que ce sacre représente» (Daily Mirror, le 15.08.2018)

Le discours exceptionnel d'un homme exceptionnel. Quelle chance la France a de compter sur un tel joueur !

4. Toni Kroos – «Certaines parties de sa déclaration sont recevables, malheureusement elles sont éclipsées par beaucoup de bêtises. Je pense qu'il sait très bien que le racisme au sein de l'équipe nationale et de la Fédération n'existe pas. Mesut est un international méritant et, en tant que joueur, il méritait une meilleure sortie. Mais la façon dont il a démissionné n'était pas correcte» (Bild, le 16.08.2018)

Özil victime de racisme ? Un faux débat pour le Merengue.

5. Sergio Ramos, à Jürgen Klopp – «L'opinion de chacun est respectable. Mais je répète ce que j'avais déjà dit : je n'ai pas voulu lui arracher le bras, il m'a attrapé en premier. Qu'il poursuive sa carrière. Ce n'est pas la première finale qu'il perd il me semble, qu'il ne s'occupe pas de nous. Mais le fait est que j'ai voté pour lui comme l'un des meilleurs entraîneurs de la saison pour qu'il soit un peu plus tranquille» (Médias, le 14.08.2018)

L'entraîneur de Liverpool n'a pas digéré la blessure de Mohamed Salah provoquée par Sergio Ramos lors de la finale de la dernière Ligue des Champions. Et comme souvent, l'Espagnol sait toujours se montrer tranchant lorsqu'il s'agit de tacler les deux pieds en avant.

6. Pierre Ménès – «Comment j'ai vécu la Coupe du monde ? Mal. Je n'ai pas aimé cette Coupe du monde. Je suis ravi que la France ait gagné à l'arrivée. Mais j'ai toujours eu l'impression que dans cette Coupe du monde, c'est toujours l'équipe qui jouait la plus mal qui l'emportait à la fin. J'invite les gens qui ont 1h30 à perdre à revoir à tête reposée la finale et me dire ce qu'ils en pensent après. (...) Ce n'est pas le football que j'aime» (CFC, le 12.08.2018)

«Seule la victoire est belle» . Voilà un discours qui n'enchante pas le journaliste de Canal+...

7. Angel Cappa – «La France a été un champion très médiocre. C'est l'un des pires Mondial dont j'ai souvenir. Espagne-Portugal et Japon-Sénégal ont été les meilleurs matchs. Les équipes qui m'ont le plus plu ont été la Belgique, le Japon et le Pérou. Le reste a été très médiocre footballistiquement parlant» (TyC Sports, le 14.08.2018)

L'ancien entraîneur argentin est visiblement adepte du football champagne. Il devrait bien s'entendre avec Pierre Ménès.

8. Monchi – «Qu'est-ce qu'il y a de mieux que de signer un champion du monde ? Ils ont des rôles différents mais pour moi Nzonzi est meilleur que Malcom» (Conférence de presse, le 16.08.2018)

Le directeur sportif de la Roma n'a visiblement toujours pas digéré le départ de Malcom au FC Barcelone...

9. Pep Guardiola – «Mendy, c'est Mendy... Parfois, vous avez envie de le tuer, puis parfois, vous vous dîtes 'mais quel joueur incroyable'. Il nous donne une énergie dingue. Mais il doit encore progresser dans de nombreux domaines, j'espère que nous allons réussir à le convaincre d'oublier un petit peu les réseaux sociaux pour s'améliorer dans son jeu» (Conférence de presse, le 12.08.2018)

Comment a répondu le Français ? Via… les réseaux sociaux !

10. Javier Pastore – «J'ai pensé à dire beaucoup de choses, mais maintenant je suis très nerveux. Je veux vous dire merci beaucoup pour toutes ces années passées ici. J'ai construit ma famille ici, on s'est marié ici. Sincèrement, vous resterez toujours dans mon coeur. Vous êtes ma famille. Merci beaucoup.»

L'ancien Parisien, parti à la Roma, a dit adieu au public du Parc des Princes. Un moment émouvant pour tout le monde.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Quelle est la plus grosse anomalie dans l'équipe type The Best ? (cliquez ici pour voir l'article)

La présence de Dani Alves
De Gea en gardien (alors que Courtois a été élu meilleur gardien de l'année)
L'absence de Salah (alors qu'il a fini 3eme meilleur joueur)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB