Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : la folle demande de Macron à Mbappé, Hoeness détruit "la merde" Ozil, les larmes de Thauvin...

Par Damien Da Silva - Top Declarations, Mise en ligne: le 28/07/2018 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, la folle demande de Macron à Mbappé, Hoeness détruit «la merde» Özil, les larmes de Thauvin pour Mandanda, Modric déplore la chance des Bleus, Neymar en a assez des critiques et Ibrahimovic se voit président… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : la folle demande de Macron à Mbappé, Hoeness détruit la merde Ozil, les larmes de Thauvin...
Emmanuel Macron a tenté sa chance avec Kylian Mbappé.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Kylian Mbappé - «Le président m'a félicité pour ma compétition et m'a dit qu'il espérait que ça dure pour les quinze prochaines années. Sur le ton de l'humour, il a même réussi à placer qu'il faudrait que j'aille jouer un jour à Marseille. Je lui ai répondu que c'était irréalisable» (France Football, le 24/07/2018)

Grand fan de l'Olympique de Marseille, Emmanuel Macron a tenté sa chance avec l'attaquant du Paris Saint-Germain. Une demande folle, mais les supporters marseillais ne lui reprocheront pas...

2. Uli Hoeness, à propos de Mesut Özil - «Je suis content que ce fantôme s'en aille, il a joué comme une merde depuis des années. Et maintenant, lui et ses performances de merde se cachent derrière cette photo (avec Recep Tayyip Erdogan, le président turc, ndlr). Le développement dans notre pays est une catastrophe. Vous devez revenir à ce qu'il est : le sport. Et de ce point de vue, Özil n'a pas sa place dans l'équipe nationale depuis des années» (Sport 1, le 23/07/2018)

Après la retraite internationale du milieu d'Arsenal, le dirigeant du Bayern Munich s'est totalement lâché. L'agent d'Özil lui a répondu violement en lui rappelant son passage en prison pour fraude fiscale.

3. Florian Thauvin, à propos de Steve Mandanda - «C'est fort en émotion. C'est la défaite, la liste, c'est Steve. La liste des 23 ? C'est notre victoire à tous les deux. Steve c'est mon ami. Enfin, je ne le considère même pas comme un ami, c'est quelqu'un de ma famille. Il a toujours été là pour moi, j'ai toujours été là pour lui. Quand j'étais en Angleterre, on était au téléphone tous les jours. Quand c'était lui en Angleterre, on était au téléphone tous les jours. Au moment de revenir, j'aurais tout donné pour qu'il soit là et qu'on soit de nouveau réunis. Aujourd'hui c'est le cas. C'est quelqu'un que j'aime» (OM TV, le 22/07/2018)

En larmes, l'ailier de l'Olympique de Marseille a affiché une belle émotion pour évoquer son amitié avec son coéquipier.

4. Luka Modric - «Sur la finale en elle-même, je suis surtout dégoûté par notre manque de baraka ! Je dirais même que nous n'avons pas été chanceux un instant. Il y a eu ce but contre son camp et, après notre belle égalisation, la poisse du penalty. À 2-1, cela devenait compliqué pour nous. D'autant plus qu'en face, c'était du solide, avec des joueurs de grande qualité et une grosse organisation» (France Football, le 24/07/2018)

Le meilleur joueur de la Coupe du monde 2018 ne parvient toujours pas à digérer la défaite en finale face à la France (2-4).

5. Neymar - «Je crois qu'on a plus critiqué celui qui subit les fautes que celui qui les commet. Moi, je ne suis pas allé au Mondial pour subir des fautes, j'y suis allé pour battre mes adversaires. (...) Je pense que les critiques ont été exagérées, mais je suis habitué, je suis un grand garçon, je sais gérer ce genre de chose. (…) C'est vrai que quand il s'agit de moi, il y a deux poids deux mesures» (AFP, le 21/07/2018)

Moqué et critiqué pour sa tendance à exagérer les contacts lors du Mondial 2018, le Brésilien a déploré les attaques à son sujet et a répondu à ses détracteurs.

6. James Pallotta - «Hier, Barcelone a présenté ses excuses pour Malcom. Mais je ne les accepte pas, à moins qu'ils nous vendent Messi. Le joueur voulait venir chez nous, il y avait eu des discussions seulement avec Everton et Leicester. Nous avions déjà convenu d'une clause de 120 millions d'euros. Les contrats n'étaient pas signés ? C'est stupide ! Tout le monde sait comment ça marche, à moins que son agent soit seulement un idiot. Barcelone a eu une manière d'intervenir qui est contraire à l'éthique» (Sirius XM, le 26/07/2018)

Après la volte-face sur le dossier Malcom, finalement parti à Barcelone, le président de l'AS Roma a bien l'intention de s'attaquer au club espagnol.

7. Kylian Mbappé, à propos de Neymar - «Notre relation est basée sur le respect et l'admiration réciproques. Il m'a dit qu'il était très content pour moi et je le crois car c'est vraiment un bon mec. Je suis convaincu que pas grand-chose ne va changer au niveau de notre collaboration et de notre cohabitation. Les choses sont claires entre nous. C'est juste dommage que nos plans n'aient pas fonctionné. On avait prévu de se retrouver en demi-finales. Mais comme les Brésiliens n'ont pas pu y aller, ils ont juste eu droit à quelques chambrages, rien de plus» (France Football, le 24/07/2018)

Malgré son nouveau statut de champion du monde, l'international français ne s'inquiète pas pour sa relation avec son partenaire au Paris Saint-Germain.

8. Zlatko Dalic - «Je suis triste, et je le serai pour le reste de ma vie. Cela reste un grief car la Croatie n'est pas championne du monde, et nous aurions dû être les vainqueurs en raison de notre qualité et celle de notre jeu. Mais le bon Dieu ne voulait pas que nous l'emportions. Nous n'avons pas perdu face à une meilleure équipe que nous. La France a juste eu plus de chance. La peine que je ressens par rapport à cette défaite ne s'estompera jamais» (Vecernji List, le 23/07/2018)

Cette défaite en finale de la Coupe du monde 2018 face à l'équipe de France (2-4) risque de hanter les Croates pour un très long moment...

9. Aymeric Laporte - «Il y a de la jalousie pour être honnête. Les décisions ont été prises et vous avez juste à les accepter. C'est comme ça en football. Ce n'est pas arrivé comme une surprise de ne pas être convoqué. Je ne l'avais pas été dans les sélections précédentes» (The Telegraph, le 23/07/2018)

Sans langue de bois, le défenseur central de Manchester City n'a pas caché son amertume par rapport à la victoire de l'équipe de France au Mondial 2018 sans lui.

10. Zlatan Ibrahimovic - «Vous êtes chanceux. Car si j'étais arrivé 10 ans plus tôt, je serais président des Etats-Unis aujourd'hui» (Médias, le 22/07/2018)

Toujours en grande forme, le Suédois se verrait bien à la place de Donald Trump aux commandes des Etats-Unis.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Si un Français devait gagner le Ballon d'Or, qui le mériterait le plus ?

Varane
Griezmann
Mbappé

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB