Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : les discours d'anthologie de Pogba, l'émotion de Deschamps, Macron aux anges, Cantona se paie les Anglais...

Par Youcef Touaitia - Top Declarations, Mise en ligne: le 21/07/2018 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les incroyables discours de Pogba avant les matchs, Deschamps heureux pour ses joueurs, le message de Macron aux Bleus, Cantona se paie les Anglais, Lovren et Courtois mauvais perdants, Rami le pompier… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : les discours d'anthologie de Pogba, l'émotion de Deschamps, Macron aux anges, Cantona se paie les Anglais...
Pogba, leader des Bleus en Russie.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Paul Pogba – «Aujourd'hui, on ne va pas laisser une autre équipe prendre ce qui est à nous. Je veux que ce soir on soit dans la mémoire de tous les Français qui sont en train de nous regarder ! Leurs enfants, leurs petits-enfants et leurs petits-enfants encore ! Aujourd'hui il y a 90 minutes pour rentrer dans l'histoire à vie. A vie les gars ! Maintenant je vous regarde, je ne vais pas crier, je veux qu'on rentre sur le terrain, des leaders, des guerriers. Et après je veux voir des larmes, pas des larmes de tristesse, des larmes de joie, en train de s'embrasser sur le terrain» (TF1, le 17.07.2018)

Excellent sur le terrain, le milieu de terrain a été le leader charismatique de l'équipe de France durant la Coupe du monde. Pour preuve, ce discours de motivation exceptionnel avant la finale remportée contre la Croatie (4-2).

2. Paul Pogba – «Je ne veux pas rentrer ce soir. Demain, je veux qu'on reste à l'hôtel, on va encore les bouffer ces putains de pâtes ! Je veux qu'on fasse la fête ce soir. Aujourd'hui, on se tue sur le terrain ! Je veux des guerriers, des soldats, et personne ne se lâche ! On va les tuer ces Argentins ! Messi, pas Messi, on s'en bat les couilles ! On vient pour gagner cette putain de Coupe du monde, et il faut passer par-là !» (TF1, le 17.07.2018)

Avant le 8e de finale remporté face à l'Argentine (4-3), le joueur de Manchester United avait également trouvé les bons mots pour motiver ses partenaires. Un discours très viril qui a porté ses fruits.

3. Didier Deschamps – «C'est tellement beau. C'est tellement merveilleux. Pour les joueurs, c'est une jeune génération. Ils sont champions du monde à 19 ans. (…) Ils sont sur le toit du monde pour quatre ans» (TF1, le 15.07.2018)

L'immense joie du sélectionneur tricolore à l'issue de la victoire finale des Bleus en Coupe du monde. Des mots très forts qui attestent du magnifique parcours des jeunes Tricolores en Russie.

4. Emmanuel Macron – «Vous avez mouillé le maillot, vous avez rendu fier un pays, vous avez porté le pays. Je vous le dis, il vous l'a dit le coach, il y a 66 millions de Français qui vous ont regardé. Vous allez être un exemple pour des tas de jeunes, des exemples pour toute votre vie, vous ne serez plus jamais les mêmes et vous allez me le porter cet exemple» (Vestiaire, le 15.07.2018)

Le président de la République a immédiatement félicité les joueurs de l'équipe de France après leur victoire en finale contre la Croatie. Avec un nouveau discours enflammé pour le chef de l'Etat.

5. Eric Cantona – «Le foot devait rentrer à la maison, mais il s'est arrêté en route dans un pub. Il a rencontré des amis, a bu une bière, puis une autre, s'est soûlé, et s'est retrouvé dans le dernier Eurostar pour la France. Il squatte maintenant sur le canapé d'un gars nommé Didier qui mange du camembert au petit-déjeuner. 2014, Allemagne. 2018, France. Le foot ne rentre pas encore à la maison, mais ça se rapproche» (Eurosport, le 18.07.2018)

L'ex-attaquant de Manchester United a pris un malin plaisir à tailler les Anglais, persuadés de pouvoir aller au bout dans cette Coupe du monde. Et c'est très drôle !

6. Dejan Lovren – «La France n'a pas joué au football. Ils avaient une tactique et il faut respecter cela. Ils ont attendu leur chance et ils ont marqué. Ils ont joué tous les matchs comme ça. Je suis déçu car nous avons perdu le match, mais nous avons joué un bien meilleur football qu'eux» (BBC, le 16.07.2018)

«Loš gubitnik» , ou «mauvais perdant» en croate.

7. Adil Rami – «Je me suis mis dans ma chambre avec mon casque, et nu. Je jouais à Fortnite. Les autres chantaient dans le couloir et faisaient chambre par chambre. Ils réveillaient ceux qui dormaient. Et là, je sentais la tempête arriver vers moi. Dès qu'il y en a un qui avait le malheur d'ouvrir sa porte de chambre, ils retournaient le lit et tout. Il s'avère que moi j'avais pris un extincteur dans ma chambre. On ne sait jamais, sécurité. C'est des gamins, on ne sait jamais. Et là il y a Benjamin (Mendy) qui botte la porte de ma chambre avec son pied : 'Oh les gars, on fout le bordel dans la chambre d'Adil Rami'. Je suis parti au courant, j'ai dégoupillé l'extincteur et là quand ils sont rentrés... Ghostbuster !» (TF1, le 17.07.2018)

A défaut de ne pas avoir disputé la moindre minute durant le Mondial, le défenseur central s'est montré plutôt actif dans l'hôtel des Bleus. Une anecdote qui a énormément plu, en tout cas.

8. Didier Deschamps – «Dugarry ose dire que je prends la France en otage, cela dépasse l'entendement. Il dit ce qu'il veut, il a son émission radio. On a vécu des choses ensemble, donc je sais qu'au niveau de l'état d'esprit, sincèrement, j'ai vu beaucoup mieux. Mais bon, ce n'est pas grave. J'ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C'est clair» (Le Parisien, le 20.07.2018)

Le sélectionneur tricolore a réglé ses comptes avec son ex-partenaire en équipe de France, qui ne l'avait pas épargné avant le Mondial.

9. Thibaut Courtois – «J'ai regardé la finale, mais j'ai éteint la télé à la 94ème : je n'avais pas du tout envie de voir la France célébrer sa victoire» (RTBF, le 16.07.2018)

Un autre mauvais perdant détecté… Le Belge a finalement rallumé sa télévision pour s'apercevoir qu'il avait remporté le titre de meilleur gardien du tournoi. Une maigre consolation.

10. Pelé – «Si Kylian continue d'égaler mes records comme ça, je vais être obligé de rechausser mes crampons à nouveau» (Twitter, le 15.07.2018)

Réponse du Parisien, 2e plus jeune joueur à marquer en finale de la Coupe du monde derrière le Brésilien : «Le Roi restera toujours le roi» .

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB