Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : 'terminator', 'béton'... Encensés à l'étranger, les Bleus envoient la presse française au 7e ciel !

Par Romain Lantheaume - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 11/07/2018 à 11h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après la qualification de l'équipe de France pour la finale de la Coupe du monde, la presse tricolore se trouve évidemment sur un nuage ce mercredi matin, comme en attestent les nombreuses Unes pleines d'images de joie. A l'étranger, la solidité défensive des Bleus a impressionné… et fait pleurer les médias belges.

Equipe de France : 'terminator', 'béton'... Encensés à l'étranger, les Bleus envoient la presse française au 7e ciel !
La machine bleue a impressionné le monde entier.

Pour la 3e fois en 20 ans, l'équipe de France s'est qualifiée pour une finale de Coupe du monde en venant à bout de la Belgique (1-0) mardi. Et le goût reste toujours aussi savoureux pour la presse tricolore qui se prend plus que jamais à rêver d'une 2e étoile.

Sans surprise ce mercredi matin, la plupart des Unes sont déjà tournées vers dimanche, jour de la finale qui opposera les Tricolores au vainqueur du match Croatie-Angleterre qui se joue ce mercredi (20h).

«Vivement dimanche !» (Libération et La Voix du Nord), «La tête dans les étoiles» (L'Equipe), «On est en finale» (Le Parisien), «Les Bleus à un match du sacre mondial !» (Maxifoot), «Le rêve en bleu continue» (Le Figaro), «On y est» (Nice Matin), «Vers les étoiles» (Sud Ouest) titrent ainsi les médias tricolores, tandis que La Provence («Irrésistibles») met l'accent sur la performance des Bleus face aux Belges.

«Tintin» , «Formidableus» … Ça chambre !

Plus piquants, les journaux régionaux Littoral Nord («C'est Tintin pour les Belges»), Courrier Picard («La victoire, une fois») et Midi Libre («Formidableus») ont décidé de chambrer nos voisins en enfonçant le clou après la victoire tricolore dans ce derby. Côté belge justement, si les Diables Rouges n'ont pas brillé par leur fair-play après la rencontre (voir l'article de 9h48), la presse s'est globalement montrée plus classe à l'égard des Tricolores.

«Chapeau» , lance ainsi le quotidien Le Soir en saluant une équipe «plus que jamais à l'image de son entraîneur, Didier Deschamps. L'homme qui contrôle tout et qui s'adapte à toutes les oppositions a créé un collectif prêt à mettre le talent individuel au service de l'intérêt général et de la roublardise», loue le journal qui fait sa Une sur «Le chagrin des Belges». La Libre Belgique («Diable, c'était bien»), De Morgen («Merci les Diables») et la Gazet Van Antwerpen («Toujours fier») préfèrent quant à eux retenir le positif, fiers du magnifique parcours des Belges, qui atteignaient ce niveau seulement pour la 2e fois de leur histoire. Davantage de frustration chez le journal néerlandophone Het Nieuwsblad qui lâche «Merde» en Une ! Même sentiment du côté de La Dernière Heure («Ils ont brisé notre rêve»). «Les Diables battus par des Bleus cyniques : ce n'est pas ainsi que cela devait se terminer», déplore le média francophone.

La presse anglaise déjà inquiète !

Ailleurs à l'étranger, les Bleus ont rarement eu droit à la Une, à part quelques exceptions comme le journal catalan Mundo Deportivo qui met à l'honneur le Barcelonais Samuel Umtiti, unique buteur mardi, en titrant «Le chant du coq». Mais cela n'empêche pas la presse étrangère de se montrer élogieuse à l'égard des Bleus dont la solidité défensive a impressionné.

Le journal danois Ekstra Bladet encense ainsi «la défense en béton des Bleus» (adversaires des Tricolores en phase de groupes, les Scandinaves sont des experts dans ce domaine !) tandis que The Irish Times s'incline devant des «Terminators» jouant «le genre de football qui inspire davantage le respect que l'amour» . «Brillante, juste et efficace dès qu'elle le peut : c'est la France qui a imposé sa loi», souligne le quotidien espagnol El País. Du côté de l'Angleterre, adversaire potentiel en finale, les Bleus font clairement peur : «La France a été tellement forte, tellement impossible à briser…» , s'inquiète The Independent. «Les Bleus sont favoris pour soulever le trophée, que ce soit l'Angleterre ou la Croatie en face», résume le quotidien The Guardian. Une façon aussi de se tourner déjà vers dimanche et de mettre la pression au cas où les Three Lions rejoignent l'EdF !

Les médias français sur un nuage

La presse belge accuse le coup

Mundo Deportivo salue "Le chant du coq"

Que pensez-vous des Unes de la presse après la superbe performance des Bleus ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Croyez-vous Marquinhos capable de devenir une sentinelle incontournable ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB