Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Suède se qualifie, le Mexique passe aussi mais en tremblant ! - Débrief et NOTES des joueurs (Mexique 0-3 Suède)

Par Gilles Campos - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 27/06/2018 à 18h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'une rencontre on ne peut plus animée, la Suède crée l'exploit et se qualifie en huitièmes de finale de la Coupe du monde grâce à sa large victoire face au Mexique (3-0) et à la défaite de l'Allemagne face à la Corée du Sud (0-2) !

La Suède se qualifie, le Mexique passe aussi mais en tremblant ! - Débrief et NOTES des joueurs (Mexique 0-3 Suède)
Grâce à un très bon Claesson, la Suède crée l'exploit et file en 8e !

Tout pouvait arriver avant ce dernier match du groupe F de la Coupe du monde entre la Suède et le Mexique (3-0). Même la Corée du Sud, qui a finalement réussi à battre l'Allemagne (2-0) à la surprise générale, pouvait se qualifier en huitièmes de finale. Mais ce sont finalement les Suédois (1e, 6 pts) qui terminent en tête de ce groupe F grâce à la différence de buts, juste devant les Mexicains (2e, 6 pts), et on peut dire que c'est mérité !

Granqvist douche les Mexicains sur penalty !

C'était donc attendu, la rencontre démarrait très fort, avec de nombreuses occasions de part et d'autre lors du premier acte mais, malheureusement pour les spectateurs, pas de buts à se mettre sous la dent ! Les Suédois dominaient, mais ne parvenaient pas à tromper la vigilance d'Ochoa. De leur côté, les Mexicains résistaient, tout en ayant conscience qu'un match nul les emmenait en huitièmes de finale.

Au retour des vestiaires, la donne changeait du tout au tout. À peine cinq minutes après la reprise, Augustinsson qualifiait provisoirement les siens grâce à un but de renard des surfaces (0-1, 51e) ! Dix minutes plus tard, Moreno concédait un penalty en ne maîtrisant pas son tacle sur Berg dans les seize mètres, et Granqvist ne se faisait pas prier pour le transformer (0-2, 62e) !

La Corée sauve finalement le Mexique

Les Mexicains se ruaient alors à l'attaque, mais ce sont bien les Nordiques qui marquaient à nouveau grâce à un but contre-son-camp d'Alvarez (0-3, 74e). À ce moment-là, un simple but de l'Allemagne aurait éliminé les Sud-Américains de cette Coupe du monde 2018, mais celui-ci n'arriva jamais. Ce sont même les Coréens qui finissaient par remporter le match dans les dernières minutes (2-0) !

Au final, la Suède termine donc en tête de ce groupe F et affrontera le 2e du groupe E ce mardi (16h). Et on peut dire que c'est mérité tant les Suédois auront été convaincants ce mercredi face aux Mexicains, en ne laissant aucune chance à leurs adversaires. De son côté, El Tri sera opposé au dauphin de la même poule ce lundi (16h), mais il faudra élever le niveau de jeu pour espérer atteindre les quarts de finale !

La note du match : 7,5/10

Les deux équipes pouvaient obtenir leur ticket pour les huitièmes de finale aujourd'hui, et on a logiquement eu le droit à un match de grande qualité, avec de nombreuses occasions de part et d'autre. Grâce à des Mexicains réputés joueurs et des Suédois qui savent hausser leur niveau lorsque l'enjeu est au rendez-vous, c'était attendu. Le premier acte a tenu toutes ses promesses, mais que dire du second ! Les Sud-Américains ont continué à développer leur jeu en contre-attaques, mais les Nordiques ont passé la seconde vitesse en marquant trois buts. Au final, une rencontre on ne peut plus plaisante à suivre, tant au niveau de la qualité de jeu que du suspense !

Les buts :

- Berg centre pour Claesson aux six mètres. Le milieu droit suédois manque sa reprise, qui se transforme en passe décisive pour Augustinsson, lequel fusille Ochoa à bout portant (0-1, 51e) !

- Moreno se fait piéger par Berg et le tacle en pleine surface, sans maîtriser son geste. L'arbitre indique le point de penalty, et le capitaine suédois Granqvist transforme la sentence pour mettre les siens à l'abri (0-2, 62e).

- Sur une touche suédoise, Kiese-Thelin dévie le ballon de la tête et, face au pressing de Toivonen, Alvarez marque contre son camp de la main (0-3, 74e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Marcus Berg (7,5/10)

Ola Toivonen avait pris toute la lumière en marquant un magnifique but face à l'Allemagne (1-2), mais c'est cette fois son compère de l'attaque Marcus Berg qui y a eu droit, bien que celui-ci n'ait pas fait trembler les filets. Le buteur suédois a rendu une très belle copie ce mercredi face au Mexique en amenant le premier but grâce à son centre précis pour Claesson, même si celui-ci a raté sa reprise, et en obtenant le penalty transformé par Granqvist. Le joueur d'Al Ain aurait pu apporter sa pierre à l'édifice, mais il a soit manqué de précision sur une reprise acrobatique en pleine surface, soit trouvé Ochoa sur sa route après une belle tête sur corner. Remplacé à la 70e minute par Isaac Kiese-Thelin (non noté), qui participe à l'action du troisième but.

MEXIQUE :

Guillermo Ochoa (5) : un match très compliqué à juger pour le gardien mexicain. À vrai dire, Guillermo Ochoa ne peut quasiment rien sur les trois buts suédois. Il est fusillé à bout portant sur le premier, encaisse un penalty sur le second, et il ne pouvait pas prévoir que l'un de ses coéquipiers allait se charger du troisième. En dehors de ça, il a réalisé de nombreuses parades qui n'ont, malheureusement pour lui, servi à rien.

E. Álvarez (3) : le latéral droit mexicain a entamé la rencontre de la meilleure des manières grâce à quelques belles remontées de balle. Malheureusement pour lui, il se troue complètement en fin de rencontre en marquant contre son camp, alors qu'Ola Toivonen avait manqué le ballon.

Carlos Salcedo (4) : à l'instar de son compère de la charnière centrale, le défenseur mexicain n'a pas réalisé un grand match face à la Suède. C'était même l'inverse, même s'il n'est pas impliqué directement sur les buts nordiques. Carlos Salcedo a eu beaucoup de mal à contenir Marcus Berg et si l'attaquant suédois a fait un si bon match, c'est en partie grâce au Sud-Américain.

Héctor Moreno (3) : ce n'était pas une rencontre pour les défenseurs mexicains. Le latéral droit a marqué contre son camp, et Hector Moreno se devait de lui répondre en provoquant, assez bêtement, le penalty transformé par Granqvist. Le Sud-Américain s'est fait piéger comme un bleu par Marcus Berg, et il ne devra pas rééditer ce genre d'erreurs en huitièmes de finale.

J. Gallardo (3) : le latéral gauche mexicain a pris un carton jaune dès la première minute de jeu. Un record, à l'heure actuelle, dans cette édition 2018 de la Coupe du monde. Cela a conditionné son match, et c'est peut-être par peur de la biscotte rouge que Jesus Gallardo n'a pas attaqué Marcus Berg sur l'ouverture du score suédoise. Remplacé à la 65e minute par Marco Fabian (non noté), qui était censé apporter le danger dans la surface nordique.

Héctor Miguel Herrera (4) : le milieu de terrain était si plaisant à voir jouer lors des précédentes rencontres qu'on ne peut qu'être déçus de sa performance du jour. En première période, Hector Herrera était à l'origine de nombreuses actions mexicaines, mais il s'est éteint lors du second acte sous la pression des offensives suédoises.

Andrés Guardado (4) : le capitaine mexicain n'est jamais parvenu à motiver ses coéquipiers pour revenir dans la partie, alors que c'est son rôle. Sur le terrain, il n'a pas donné l'exemple en perdant de nombreux ballons et en étant dépassé dans les duels par les Suédois. Remplacé à la 75e minute par Jesus Manuel Corona (non noté).

Miguel Layún (3,5) : un match quasi-transparent pour Miguel Layun. Lui aussi avait montré de belles choses avec la balle au pied lors des deux premières rencontres, mais il n'a pas réussi à enchaîner lors de la troisième. Remplacé à la 89e minute Oribe Peralta (non noté).

Carlos Vela (5) : l'ancien attaquant de la Real Sociedad aura eu le mérite de tenter quelque chose. En première période, il aurait pu ouvrir le score par deux fois grâce à ses belles frappes enroulées, mais le Mexicain n'a pas attrapé le cadre. Lorsque son équipe a commencé à encaisser des buts, Carlos Vela était l'un des rares à sonner la révolte, mais ses coéquipiers ne l'ont pas suivi.

Hirving Lozano (4,5) : après un début de Coupe du monde tonitruant, on attend plus du feu follet mexicain Hirving Lozano. L'ailier gauche a plutôt bien démarré sa partie en offrant une balle de but à Carlos Vela, mais il n'a jamais semblé capable de se procurer une occasion franche, même lorsque son équipe assiégeait la surface suédoise. En huitièmes de finale, il faudra faire mieux.

Chicharito (3) : le buteur mexicain a énormément souffert face aux immenses gabarits suédois. Lindelof s'est notamment chargé de son cas en ne lui laissant aucun espace, et Granqvist s'est également permis de lui mettre quelques coups. Un match à oublier pour l'ancien attaquant de Manchester United.

SUÈDE :

Robin Olsen (7) : face au Mexique, Robin Olsen n'a laissé aucune chance aux attaquants sud-américains en se trouvant sur la trajectoire de toutes leurs frappes ! Il n'a pas été beaucoup sollicité en première période, mais lorsque son équipe a commencé à souffrir lors du second acte, le portier suédois était au rendez-vous.

Mikael Lustig (6) : le latéral droit suédois a beaucoup souffert face au remuant Hirving Lozano lors du premier acte. Mais en seconde période, il a remporté l'ensemble de ses duels avec son vis-à-vis, en se montrant très solide lors des ultimes minutes de jeu.

Victor Lindelof (6,5) : si la Suède se qualifie en huitièmes de finale, c'est en grande partie grâce à sa défense centrale. Face au Mexique, Lindelof s'est une nouvelle fois montré impérial dans le domaine aérien et il a très bien géré son face-à-face avec Javier Hernandez.

Andreas Granqvist (7,5) : le capitaine suédois aurait lui aussi pu obtenir le titre d'homme du match. À vrai dire, la Suède doit autant son succès à Marcus Berg qu'à son défenseur central, mais il fallait n'en choisir qu'un seul. Face au Mexique, Andreas Granqvist a régné en maître dans la moitié de terrain suédoise, et il s'est même permis d'inscrire un but sur penalty en trouvant la lucarne. Un match de patron, tout simplement.

Ludwig Augustinsson (7) : Ludwig Augustinsson n'est pas le latéral gauche le plus offensif au monde, mais lorsqu'il sent bien les coups, il n'hésite pas. C'était le cas aujourd'hui face au Mexique. En première période, il a astucieusement suivi la reprise manquée de Viktor Claesson pour ouvrir le score. Par la suite, il s'est contenté de défendre, et il l'a très bien fait en muselant parfaitement Carlos Vela.

Viktor Claesson (7) : certes, Viktor Claesson a offert le premier but à Ludwig Augustinsson, mais il ne l'a pas fait exprès. Cela participe tout de même à sa bonne note, d'autant plus que c'est sa longue touche qui amène la troisième réalisation nordique. En dehors de ces actions, il a fait son boulot au milieu de terrain en récupérant de nombreux ballons.

Sebastian Larsson (6) : le milieu suédois a pris un carton jaune dès la 25e minute de jeu, mais cela ne l'a pas empêché de se dépenser sans compter. Sebastian Larsson a beaucoup couru, bloqué de nombreuses offensives mexicaines, mais il s'est blessé en début de seconde période et a logiquement été remplacé à la 58e minute par Gustav Svensson (non noté).

Albin Ekdal (6,5) : encore un valeureux combattant suédois. Au milieu de terrain, Albin Ekdal a imposé sa loi aux Mexicains. Il a parfaitement rempli son rôle de milieu relayeur en faisant le lien entre la défense et l'attaque. Le Nordique a souvent bien utilisé les ballons qu'il récupérait. Remplacé à la 80e minute par Oscar Hiljemark (non noté).

Emil Forsberg (6) : le milieu offensif de Leipzig a très bien débuté sa rencontre en sollicitant Ochoa sur coup franc. Par la suite, le Suédois a fait preuve de déchet dans le dernier geste en ne cadrant pas ses reprises. On attendait plus de lui, mais il a effectué un énorme travail défensif dans les trente dernières minutes lorsque son équipe commençait à souffrir.

Marcus Berg (7,5) : voir commentaire ci-dessus.

Ola Toivonen (5,5) : l'attaquant suédois a beaucoup pesé sur la défense mexicaine, mais il n'a pas réussi à trouver le chemin des filets. C'est tout de même lui qui amène le troisième but de son équipe en poussant E. Alvarez à la faute, mais cela ne doit pas occulter sa prestation moyenne, qui n'était pas au niveau de celle de ses coéquipiers.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MEXIQUE 0-3 SUÈDE (mi-tps: 0-0) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe F / 3e journée
Stade : Ekaterinburg Arena - Arbitre : Néstor Fabián Pitana

Buts : - L. Augustinsson (50e) A. Granqvist (62e, pen.) E. Álvarez (74e, csc) pour SUÈDE
Avertissements : J. Gallardo (1e), H. Moreno (61e), M. Layún (85e), pour MEXIQUE - S. Larsson (26e), M. Lustig (88e), pour SUÈDE

MEXIQUE : G. Ochoa - E. Álvarez, C. Salcedo, H. Moreno, J. Gallardo (M. Fabián, 65e) - H. Herrera, A. Guardado (Jesús Corona, 75e) - M. Layún (O. Peralta, 89e), C. Vela, H. Lozano - Chicharito

SUÈDE : R. Olsen - M. Lustig, V. Lindelöf, A. Granqvist, L. Augustinsson - V. Claesson, S. Larsson (G. Svensson, 57e), A. Ekdal (O. Hiljemark, 80e), E. Forsberg - M. Berg (I. Thelin, 68e), O. Toivonen

En début de seconde période, Ludwig Augustinsson a ouvert le score avec un but de renard des surfaces (0-1, 51e) !

Dix minutes plus tard, Andreas Granqvist, félicité par ses coéquipiers, doublait la mise sur pénalty (0-2, 62e) !

En fin de rencontre, Edson Alvarez a trompé son propre gardien de la main (0-3, 74e).

L'addition aurait pu être davantage salée pour les Mexicains sans plusieurs parades de Guillermo Ochoa.

Robin Olsen, le portier suédois, a également réalisé une excellente prestation pour garder sa cage inviolée.

Après le coup de sifflet final, les Suédois pouvaient exulter : cette victoire leur offre la première place du groupe F !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but contre son camp (csc), 74e3E. Álvarez
carton jaune, 61e3Moreno
>remplacé par Fabián, 65ecarton jaune, 1e3J. Gallardo
>remplacé par Corona, 75e4Guardado
>remplacé par O. Peralta, 89ecarton jaune, 85e3,5Layún
carton jaune, 88e6Lustig
but sur pénalty, 62e7,5Granqvist
but, 50e7Augustinsson
>remplacé par Svensson, 57ecarton jaune, 26e6Larsson
>remplacé par Hiljemark, 80e6,5Ekdal
>remplacé par Thelin, 68e7,5Berg


MASQUER LA PUB