Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Sur le fil, les Argentins s'offrent le droit de défier la France ! - Débrief et NOTES des joueurs (Nigeria 1-2 Argentine)

Par Damien Da Silva - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 26/06/2018 à 22h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce mardi, l'Argentine a disposé du Nigeria (2-1) dans les dernières minutes lors d'un match comptant pour le Groupe D de la Coupe du monde 2018. Un succès qui permet aux Argentins de se qualifier pour les 8es de finale, où ils défieront la France.

Sur le fil, les Argentins s'offrent le droit de défier la France ! - Débrief et NOTES des joueurs (Nigeria 1-2 Argentine)
Lionel Messi a sonné la révolte pour l'Argentine.

Les Argentins affronteront les Français en 8es de finale ! Pourtant mal embarquée, l'équipe d'Argentine est parvenue à arracher un succès déterminant face au Nigeria (2-1) ce mardi pour le compte de la dernière journée du Groupe D de la Coupe du monde 2018.

Une victoire acquise dans les derniers instants grâce à un but décisif de Marcos Rojo. Ainsi, les Argentins terminent à la 2e place de cette poule, derrière la Croatie, et vont donc défier la France au prochain tour.

Messi lance l'Argentine...

Malgré les nombreux changements effectués par Jorge Sampaoli, les Argentins continuaient de pratiquer un football décevant en début de partie avec un énorme déchet technique, à l'image d'un Mascherano catastrophique. Puis sur une longue ouverture de Banega, Messi réalisait le contrôle parfait avant d'ajuster le portier nigérian d'une frappe croisée (1-0, 14e). Quelle délivrance pour le peuple argentin en folie dans les tribunes !

Malgré de longues minutes de flottement, les Sud-Américains restaient plus tranchants offensivement et Uzoho devait s'employer sur une sortie devant Higuain. Sur un coup-franc, Messi était tout proche de doubler la mise, mais son tir, détourné par Uzoho, heurtait le poteau ! Jusqu'à la pause, les Nigérians se montraient incapables de réagir...

Moses fait trembler les Argentins, Rojo ce héros !

Au retour des vestiaires, le Nigeria obtenait un penalty pour une faute de Mascherano sur Balogun dans la surface ! Sans trembler, Moses prenait à contre-pied Armani pour égaliser (1-1, 50e). Par la suite, il ne passait quasiment plus rien dans ce match ! Totalement sonnés par cette égalisation, les Argentins déjouaient et ne parvenaient pas à apporter le but adverse.

Pire encore pour l'Argentine, le Nigeria était tout proche de marquer sur une volée trop croisée d'Ighalo. Sous pression, les hommes de Sampaoli poussaient encore et encore, mais butaient sur le bloc défensif des Nigerians. Après une belle situation gâchée par Higuain, Ighalo avait l'opportunité de tuer le match, mais Armani s'interposait ! Puis dans les dernières secondes, Mercado centrait pour Rojo qui marquait d'une belle volée (2-1, 86e). Les Argentins explosaient à l'image d'un Sampaoli fou de joie ! L'Argentine se qualifiait in extremis pour les 8es de finale !

La note du match : 6/10

On a eu un match avec un vrai suspense et une tension de A à Z ! Dans le jeu, cette partie n'a pourtant pas été spectaculaire malgré l'ouverture du score superbe signée Messi. Ensuite, et même après l'égalisation de Moses, le jeu proposé a été vraiment moyen avec deux équipes imprécises. Mais le suspense a rendu la rencontre intéressante à suivre avec ce dénouement superbe pour les Argentins.

Les buts :

- Sur un long ballon en profondeur de Banega, Messi parvient à prendre de vitesse son défenseur. Devant le gardien, l'Argentin ne tremble pas et ajuste son adversaire d'un tir croisé (1-0, 14e).

- A la suite d'un corner anodin, Mascherano ceinture grossièrement Balogun au premier poteau. L'arbitre n'hésite pas et désigne le point de penalty. Sans trembler, Moses place un tir sur le côté droit et ajuste Armani (1-1, 50e).

- Lancé dans son couloir, Mercado réalise un centre au point de penalty pour Rojo. Immédiatement, le défenseur argentin effectue une volée parfaite pour ajuster le portier (2-1, 86e). L'Argentine peut exulter !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lionel Messi (7/10)

Le capitaine de l'Argentine avait envie d'être le sauveur de son équipe et il a tout tenté ! Très impliqué dans le jeu de son équipe, il a fait des différences et a été récompensé de ses efforts avec cette ouverture du score, où il a réalisé un enchaînement remarquable. Malheureusement, il n'a pas réussi à doubler la mise avant la pause avec un coup-franc repoussé sur son poteau par Uzoho. Son réveil a été important sur ce match.

NIGERIA :

Francis Odinaka Uzoho (5) : le jeune gardien du Nigeria n'a pas démérité. Même s'il a été pris sur la frappe de Messi lors de l'ouverture du score, il a tout de même réalisé une parade décisive en déviant le coup franc de Messi sur son poteau. Malheureusement pour lui, cet arrêt n'a pas été déterminant avec l'ultime but de Rojo.

Leon-Aderemi Balogun (6) : le défenseur central du Nigeria a été plutôt malin sur cette rencontre. Auteur d'une faute «intelligente» sur Di Maria qui filait au but, il a été solide dans les duels. En plus, il a obtenu le penalty qui a permis à son équipe de croire à la qualification pendant un long moment.

William Ekong (5,5) : une bonne copie dans l'ensemble pour le défenseur central du Nigeria. Dans l'ensemble, il a remporté la majorité de ses duels et a permis à son équipe de bien contrôler Higuain, qui n'a pas été dangereux sur la globalité de la partie.

Kenneth Omeruo (4) : le défenseur central du Nigeria a malheureusement mal commencé son match. Sur la longue ouverture de Banega, il a été totalement pris et n'a pas été en mesure de rattraper Messi, qui a ouvert le score. Il n'a pas démérité sur la suite du match, mais cette erreur a plombé les siens. Remplacé à la 90e minute par Alex Iwobi (non noté).

Victor Moses (5,5) : dans un rôle de piston sur le côté droit, le joueur de Chelsea a multiplié les efforts et a été particulièrement généreux. Cependant, il a été tout de même très limité dans le jeu. Sur le penalty, il a eu le sang-froid nécessaire pour égaliser.

Onyinye Ndidi (5) : dans le coeur du jeu, le Nigerian a réalisé des efforts très importants à la récupération. Avec sa puissance physique, il a posé de vrais problèmes aux Argentins et a récupéré de nombreux ballons. Une bonne copie.

John Obi Mikel (4,5) : le poids des années se fait tout de même ressentir. Sur plusieurs séquences, il a été dépassé et a eu du mal à suivre le pressing de ses partenaires. Après, il a tout de même réalisé quelques bons décalages pour ses partenaires.

Oghenekaro Etebo (5,5) : le milieu de terrain a été une belle révélation sur cette rencontre. A son avantage techniquement, il a été très important dans le jeu pour les Nigerians sur plusieurs actions. Même dans son activité, il a fait beaucoup de bien à son équipe.

Briane Oladapo Idovu (4) : on ne peut pas lui reprocher de ne pas avoir été généreux dans ses efforts. Dans son couloir gauche, ses courses ont été énormes. Mais à un moment, courir ne suffit pas. Il a été souvent pris défensivement et n'a quasiment rien apporté dans le domaine offensif.

Ahmed Musa (6) : même sans marquer, l'avant-centre a été particulièrement précieux pour son pays ce mardi. Dans la conservation du ballon, il a été bon et a réalisé quelques miracles pour peser sur la défense de l'Argentine. Un match exemplaire malgré l'élimination. Remplacé à la 90+2e minute par Simy (non noté).

Kelechi Iheanacho (3) : une vraie déception. Pendant les 45 premières minutes, l'attaquant de Leicester n'a tout simplement pas existé malgré une défense argentine loin de dégager une grande sérénité. Remplacé à la 45e minute par Odion Ighalo (4), qui aura eu le mérite d'être dangereux. Malheureusement pour lui, il a été en échec dans ses tentatives avec une volée trop croisée et un duel perdu face à Armani.

ARGENTINE :

Franco Armani (5) : après la bourde de Willy Caballero contre la Croatie (0-3), Sampaoli avait décidé de lancer le gardien dans le grand bain pour ce match. Pour sa première sélection à 31 ans, le portier n'a pas dégagé une grande sérénité dans son jeu au pied. Mais sur le reste, il a été propre dans ses interventions avec notamment une parade devant Ighalo en fin de partie. Sur le penalty de Moses, l'Argentin peut difficilement mieux faire.

Gabriel Mercado (6,5) : le latéral droit avait une grosse envie sur cette rencontre. Même s'il a été parfois limité techniquement avec quelques passes imprécises, il a compensé ses lacunes par son activité avec des montées tranchantes. Défensivement, il n'a pas été en danger... et a été un véritable héros en fin de rencontre avec ce centre sur le but de Rojo !

Nicolás Otamendi (5,5) : le défenseur central de l'équipe d'Argentine a rendu une copie correcte sur cette rencontre. Même si la défense globale argentine a été fébrile par moment, il a réussi à s'imposer à plusieurs reprises dans des duels importants.

Marcos Rojo (7) : Un héros pour les Argentins ! A l'exception d'une intervention délicate dans la surface, le défenseur central de l'Argentine a été plutôt bon. Associé à Otamendi, il a été présent dans les duels et n'a pas été en grande difficulté face aux attaquants adverses. Il a tout de même eu chaud sur une action où l'arbitre, avec l'aide de la VAR, a estimé que sa main dans la surface était involontaire. Puis dans les dernières minutes, il a réalisé une volée parfaite pour qualifier les siens pour les 8es. Un but qui change tout !

Nicolás Tagliafico (6) : le latéral gauche argentin a été bon. Défensivement, il n'a jamais été pris à défaut par ses adversaires, et a été surtout l'un des seuls joueurs de son équipe à être capable de se projeter pour apporter le surnombre. Ses combinaisons avec Di Maria ont été intéressantes dans ce couloir. Remplacé à la 79e minute par Sergio Aguero (non noté).

Javier Mascherano (3) : une véritable catastrophe sur cette rencontre ! Le milieu de terrain a été totalement dépassé avec de nombreuses erreurs avec des ballons perdus dans le coeur du jeu. En seconde période, il a été coupable de la faute sur Balogun et a donc concédé ce penalty. Un calvaire...

Éver Banega (6) : le milieu de terrain de l'Argentine a été intéressant sur cette partie. Dans l'entrejeu, il a fluidifié le jeu de son équipe avec de bonnes transmissions. Sur l'ouverture du score, il a réalisé une passe en profondeur exceptionnelle pour Messi et a été même à l'origine d'une autre occasion pour Di Maria. Même s'il a été un peu lent sur quelques retours défensifs, il a été précieux dans le jeu.

Enzo Pérez (4) : dans le coeur du jeu, le milieu de terrain de l'Argentine n'a pas été à son avantage. Malgré son travail défensif important, il a été très limité dans la construction du jeu et n'a pas assez apporté dans l'utilisation du ballon. Remplacé à la 62e minute par Cristian Pavon (non noté).

Lionel Messi (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Gonzalo Higuaín (4,5) : dans un rôle d'attaquant en pivot, le buteur de la Juventus Turin a été plutôt intéressant en première période avec des remises justes. Malheureusement, c'est tout... Car sur le reste de la partie, l'Argentin n'a pas assez pesé sur les débats et n'a pas réussi à se procurer la moindre situation.

Ángel Di María (4) : l'ailier du Paris Saint-Germain, très généreux, a réalisé un bon début de partie. D'ailleurs, c'est lui qui a provoqué le coup franc de Messi sur le poteau. Mais sinon, il a été tout de même en échec dans ses tentatives et a été en difficulté physiquement après la pause. Remplacé à la 72e minute par Maximiliano Meza (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NIGERIA 1-2 ARGENTINE (mi-tps: 0-1) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe D / 3e journée
Stade : Saint-Petersburg Stadium - 64.468 spectateurs - Arbitre : Cüneyt Çakr

Buts : V. Moses (51e, pen.) pour NIGERIA - L. Messi (14e) M. Rojo (86e) pour ARGENTINE
Avertissements : L. Balogun (32e), J. Obi Mikel (90+1e), pour NIGERIA - J. Mascherano (49e), É. Banega (64e), L. Messi (90+4e), pour ARGENTINE

NIGERIA : F. Uzoho - L. Balogun, W. Troost-Ekong, K. Omeruo (A. Iwobi, 90e) - V. Moses, W. Ndidi, J. Obi Mikel, O. Etebo, B. Idowu - A. Musa (S. Nwankwo, 90+2e), K. Iheanacho (O. Ighalo, 46e)

ARGENTINE : F. Armani - G. Mercado, N. Otamendi, M. Rojo, N. Tagliafico (S. Agüero, 80e) - J. Mascherano, É. Banega - E. Pérez (C. Pavón, 61e), L. Messi, Á. Di María (M. Meza, 72e) - G. Higuaín

Sur un superbe enchaînement, Messi a ouvert le score (1-0, 14e)

Uzoho a sauvé les siens en détournant un coup franc de Messi sur son poteau

Mascherano a concédé un penalty pour une faute grossière

Sans trembler, Moses a transformé sa tentative (1-1, 50e)

La rage de Rojo, auteur du but de la victoire (2-1, 86e)

La réaction de Maradona après cette réalisation

Les Argentins ont fêté cette qualification

La magnifique ouverture du score de Messi (1-0, 14e)

Sur un penalty, Moses a égalisé pour son équipe (1-1, 50e)

L'arbitre n'a pas sifflé penalty pour cette action litigieuse de Rojo

Le but de la victoire de Rojo pour l'Argentine (2-1, 86e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 32e6Balogun
>remplacé par Iwobi, 90e4Omeruo
but sur pénalty, 51e5,5Moses
carton jaune, 90e+14,5Obi Mikel
>remplacé par Tochukwu, 90e+26Musa
>remplacé par Ighalo, 46e3Iheanacho
but, 86e7Rojo
>remplacé par Aguero, 80e6Tagliafico
carton jaune, 49e3Mascherano
carton jaune, 64e6Banega
>remplacé par Pavón, 61e4Pérez
but, 14ecarton jaune, 90e+47Messi
>remplacé par Meza, 72e4Di María


MASQUER LA PUB