Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Costauds, les Uruguayens remportent la finale du Groupe A ! - Débrief et NOTES des joueurs (Uruguay 3-0 Russie)

Par Damien Da Silva - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 25/06/2018 à 17h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ce lundi, l'Uruguay a pris le meilleur sur la Russie (3-0) lors de la dernière journée du Groupe A. Dès la première période, les Uruguayens ont plié les débats pour s'offrir la première place de la poule.

Costauds, les Uruguayens remportent la finale du Groupe A ! - Débrief et NOTES des joueurs (Uruguay 3-0 Russie)
La joie des Uruguayens après l'ouverture du score.

La finale tant attendue dans ce Groupe A n'a pas vraiment eu lieu... Ce lundi, l'Uruguay a facilement écarté la Russie (3-0) à l'occasion de la troisième journée. Avec deux buts rapidement inscrits et un carton rouge pour les Russes, les Uruguayens ont totalement maîtrisé cette partie.

Ainsi, l'Uruguay se qualifie pour les 8es de finale en terminant en tête de cette poule. Malgré ce revers, la Russie, déjà qualifiée, se classe donc à la 2e position. Pour rappel, les deux équipes croiseront avec les qualifiés du Groupe B (Portugal, Espagne ou Iran).

Deux buts encaissés et un rouge, la Russie coule...

Malgré une belle ambiance pour soutenir les Russes, les Uruguayens réalisaient la meilleure entame en exerçant une grosse pression. Et logiquement, sur un coup-franc à l'entrée de la surface, Suarez effectuait une frappe puissante pour tromper Akinfeev (1-0, 9e). Dans la foulée, les Russes réagissaient avec un tir de Cheryshev bien repoussé par Muslera.

Après de longues minutes sur un faux rythme, Laxalt, avec un tir lointain dévié par Cheryshev, parvenait à tromper la vigilance d'Akinfeev (2-0, 22e). Quelle chance ! Dépassés, les Russes étaient à deux doigts de totalement craquer mais Akinfeev remportait un duel crucial face à Bentancur. Pour ne rien arranger, Smolnikov, en grande difficulté, taclait Laxalt par derrière et écopait d'un second carton jaune, synonyme d'une expulsion. La seconde période s'annonce longue pour la Sbornaya...

Une seconde période peu rythmée, Cavani marque son but !

En supériorité numérique, la Celeste gérait tranquillement les débats sur un rythme particulièrement faible. Malgré un public qui donnait de la voix sur la demande de Stanislav Tchertchessov, les Russes ne parvenaient pas à réagir avec des Uruguayens qui conservaient facilement le ballon. Il ne se passait quasiment plus rien dans ce match où les deux équipes se contentaient visiblement de ce score...

A l'image d'un contre mal négocié par le duo Suarez-Cavani, l'Uruguay ne forçait pas et n'enfonçait pas le clou dans une fin de partie insipide. Puis dans les derniers instants, sur une tête de Godin repoussée par Akinfeev, Cavani suivait bien pour marquer à bout portant (3-0, 89e). Pour les Uruguayens, l'essentiel a été assuré en l'espace de 22 minutes avec ce succès qui permet à la sélection sud-américaine de terminer à la première place de ce Groupe A.

La note du match : 4,5/10

Cette finale n'a pas vraiment tenu ses promesses. Pourtant, le début de match a été intense et intéressant avec cette ouverture du score de Suarez. Mais après, le deuxième but de l'Uruguay et le carton rouge de Smolnikov ont totalement tué cette partie. Par la suite, la Russie a été incapable de réagir face à une équipe adverse en gestion sur un rythme très faible. Dommage...

Les buts :

- Sur un coup franc obtenu à l'entrée de la surface par Bentancur, Suarez frappe en force sur le côté ouvert du but. Trop court et en retard, Akinfeev ne peut pas intervenir (1-0, 9e).

- A la suite d'un corner mal renvoyé par la défense russe, Laxalt tente une frappe lointaine. Largement dévié par Cheryshev, le ballon part dans le sens opposé et trompe un Akinfeev en retard (2-0, 22e).

- Sur un corner, Godin s'élève plus haut que tout le monde pour effectuer une tête repoussée par Akinfeev. Mais bien placé, Cavani suit l'action et propulse le ballon au fond des filets (3-0, 89e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Luis Suarez (7/10)

Critiqué après son premier match raté, l'attaquant a encore répondu sur le terrain ! Déjà buteur contre l'Arabie saoudite, le joueur du FC Barcelone a parfaitement lancé les siens sur cette partie avec un coup franc puissant pour ouvrir le score. Altruiste par la suite, il a joué juste avec de bonnes combinaisons avec ses partenaires. On pourra tout de même encore regretter une entente moyenne avec Cavani, notamment sur un contre dangereux dans le dernier quart d'heure.

URUGUAY :

Fernando Muslera (6) : on ne peut pas dire que le gardien de l'Uruguay a été inquiété par la Russie ce lundi. A l'exception d'une frappe lointaine de Cheryshev facilement repoussée, il n'a quasiment jamais été obligé de forcer son talent sur ses interventions avec tout de même une belle sortie devant Smolov en fin de rencontre.

Martín Cáceres (5,5) : habituellement aligné à gauche avec sa sélection depuis le début de la compétition, le latéral profitait du léger turnover effectué par son sélectionneur pour retrouver le côté droit. Défensivement, il a été solide et n'a jamais été en difficulté. Par contre, offensivement, il a encore eu de grosses lacunes avec des transmissions trop imprécises.

Sebastián Coates (6) : le défenseur central a profité de l'absence de Gimenez, ménagé et un peu touché, pour être titulaire ce lundi. Et son duel avec Dzyuba a été un vrai combat ! Dans le domaine aérien, le Russe a trouvé du répondant avec le joueur du Sporting. Une prestation solide dans l'ensemble.

Diego Godín (6) : les matchs se suivent et se ressemblent pour le capitaine de l'Uruguay. Sans donner l'impression de forcer, le défenseur central de l'Atletico Madrid a récupéré de nombreux ballons et a participé à la maîtrise de son équipe. Il dégage une sérénité impressionnante.

Diego Laxalt (6,5) : enfin l'Uruguay a joué avec un véritable latéral gauche ! Depuis le début du tournoi, Caceres occupe ce poste avec un apport offensif très limité. Mais avec Laxalt, le visage affiché dans ce couloir a été bien plus intéressant. Grâce à la domination des siens, il a multiplié les montées, a bien combiné avec ses partenaires et a été déterminant avec ce tir dévié dans son propre but par Cheryshev.

Lucas Torreia (7) : dans un milieu en losange, le milieu de terrain occupait le rôle défensif. Et il l'a très bien fait ! Sérieux et généreux dans ses efforts, il a été très actif à la récupération et a gêné les Russes dans la construction du jeu. Dans ses relances, l'Uruguayen a été propre. On comprend pourquoi Arsenal tente de le recruter...

Nahitan Nández (5,5) : généreux, mais limité. Dans son couloir, le milieu de terrain a enchaîné les courses et a été une aide précieuse pour Caceres. Mais le problème, c'est qu'il s'est montré bien trop fébrile ensuite dans le jeu avec une imprécision inacceptable à ce niveau. Remplacé à la 72e minute par Cristian Rodriguez (non noté).

Matías Vecino (6,5) : dans ce milieu bien plus équilibré, l'Uruguayen s'est montré à son avantage. Dans un rôle box-to-box, il a réalisé des courses impressionnantes pour se projeter et a notamment libéré Bentancur de son travail défensif. A la récupération, il a été essentiel.

Rodrigo Bentancur (6,5) : positionné dans un rôle de numéro 10, le jeune talent de la Juventus Turin a affiché un visage séduisant. Bien évidemment, tout n'a pas été parfait dans sa prestation avec un déchet tout de même important, mais il a été impliqué dans quasiment tous les bons coups de son équipe. Sur l'ouverture du score, il a provoqué la faute pour le coup franc de Suarez. Et par la suite, il a été proche de marquer avec un duel perdu face à Akinfeev. Il doit tout de même gagner en régularité car il reste capable du meilleur comme du pire sur le même match. Remplacé à la 62e minute par Giorgian De Arrascaeta (non noté).

Edinson Cavani (6,5) : un match correct pour l'avant-centre de l'Uruguay. Comme à son habitude, il a été généreux dans ses efforts et a plutôt bien combiné avec ses partenaires. Longtemps peu dangereux, le Parisien a été récompensé de son abnégation avec ce but sur le fil en suivant bien une tête de Godin repoussée par Akinfeev. Remplacé à la 90+2e minute par Maximiliano Gomez (non noté).

Luis Suárez (7) : lire le commentaire ci-dessus.

RUSSIE :

Igor Akinfeev (3,5) : le gardien de la Russie n'a pas été irréprochable sur cette rencontre. Sur l'ouverture du score de Suarez, il n'a pas le droit d'être pris sur un coup franc tiré côté ouvert. Et même si son équipe est malchanceuse sur le but contre son camp de Cheryshev, le portier a été lent à réagir. On notera tout de même son duel gagné face à Bentancur et sa parade sur la tête de Godin malgré le but de Cavani dans la foulée.

Igor Smolnikov (1) : un calvaire ! Dès le début de la partie, le latéral droit a éprouvé des grosses difficultés défensivement et n'a jamais été en mesure de stopper les Uruguayens. Pour un tacle par derrière sur Laxalt, il a écopé d'un second carton jaune logique et a été expulsé dès la 35e minute.

Ilja Kutepov (3) : le défenseur central de la Russie n'a pas dégagé une grande sérénité sur cette partie. Souvent en retard sur les combinaisons uruguayennes, il a été régulièrement pris sur les offensives adverses sur les 30 premières minutes. Ensuite, le Russe a été plus tranquille puisque l'Uruguay a moins attaqué... mais a tout de même perdu un ballon très dangereux après la pause sur une transversale totalement ratée.

Sergei Ignashevich (3,5) : le poids des années commence sérieusement à peser sur lui... Pour ce troisième match dans cette compétition, le défenseur central de la Russie a semblé sérieusement émoussé et a subi dans les duels face à Cavani et Suarez. Sa lenteur pourrait être un problème dans la suite du tournoi...

Fedor Kudryashov (3,5) : aligné pour faire souffler Yuri Zhirkov, le latéral gauche n'a pas connu un match évident. Pour autant, il a été tout de même bien moins en difficulté que Smolnikov et a réussi à limiter les dégâts dans son couloir. Par contre, offensivement, il n'a pas eu une grande influence.

Roman Zobnin (4) : après deux premiers matchs de qualité, le milieu de terrain a eu du mal dans cette rencontre. Impressionnant dans son agressivité et combativité sur ce début du tournoi, le Russe a trouvé des vrais guerriers en face sur cette partie. Et du coup, son influence a été bien plus limité.

Yury Gazinskiy (3,5) : malheureusement pour lui, son match a très mal débuté avec ce carton jaune et ce coup franc concédé sur l'ouverture du score de Suarez. Par la suite, il n'a jamais semblé dans le bon rythme en étant en retard dans ses interventions. Remplacé à la 45e minute par Daler Kouziaïev (4), qui n'a pas été bien plus à son avantage sur la seconde période avec une implication limitée.

Alexandr Samedov (3) : un match raté pour l'ailier de la Russie. Dans le jeu, il a été plutôt discret et s'est distingué par des ballons perdus sur ses rares tentatives. Mais pire encore, sur les coups de pied arrêtés, il a été particulièrement imprécis avec des centres totalement loupés.

Aleksey Miranchuk (3) : aligné dans un rôle de numéro 10 pour faire souffler Golovin, le milieu de terrain a réalisé un match quelconque. Avec les difficultés de son équipe, il a très peu pesé sur les débats de ce match et son influence a été limitée. Un fantôme. Remplacé à la 60e minute par Fyodor Smolov (non noté).

Denis Cheryshev (4) : offensivement, il a été l'un des éléments les plus intéressants de la Russie en début de partie avec une frappe repoussée par Muslera. Malheureux sur le but de Laxalt en déviant le ballon de sa cage, il a été sorti par son coach au moment du carton rouge de Smolnikov. Un moyen de le préserver pour la suite. Remplacé à la 37e minute par Mario Fernandes (4,5). Remplaçant pour ce match afin de souffler, le Russe a encore prouvé sa valeur ! Son entrée a totalement changé le visage de son équipe dans son couloir. Solide défensivement, il a surtout beaucoup apporté par ses montées. Trop seul, il n'a pas été en mesure de faire un miracle...

Artem Dzyuba (4,5) : même dans un match compliqué pour son pays, on sent qu'il est en forme ! Dans les duels avec les défenseurs uruguayens, il n'a pas démérité et a réalisé plusieurs déviations de qualité pour ses partenaires, notamment pour Cheryshev sur sa frappe lointaine. Malheureusement, il est difficile de peser sans une vraie occasion...

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

URUGUAY 3-0 RUSSIE (mi-tps: 2-0) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe A / 3e journée
Stade : Samara Arena - 41.970 spectateurs - Arbitre : Malang Diedhiou

Buts : L. Suárez (10e) D. Cheryshev (23e, csc) E. Cavani (90e) pour URUGUAY
Avertissements : R. Bentancur (59e), pour URUGUAY - Y. Gazinskiy (9e), I. Smolnikov (28e), pour RUSSIE - Expulsions : I. Smolnikov (36e) , pour RUSSIE

URUGUAY : F. Muslera - M. Cáceres, S. Coates, D. Godín, D. Laxalt - L. Torreira - M. Vecino, R. Bentancur (G. De Arrascaeta, 63e) - N. Nández (C. Rodríguez, 73e) - E. Cavani (M. Gómez, 90+3e), L. Suárez

RUSSIE : I. Akinfeev - I. Smolnikov, I. Kutepov, S. Ignashevich, F. Kudryashov - R. Zobnin, Y. Gazinskiy (D. Kuzyaev, 46e) - A. Samedov, Aleksey Miranchuk (F. Smolov, 60e), D. Cheryshev (M. Fernandes, 38e) - A. Dzyuba

La joie de Suarez après son ouverture du score (1-0, 9e)

Akinfeev a été trop court sur le tir dévié par Cheryshev (2-0, 22e)

Les Uruguayens ont célébré ce deuxième but

Le portier russe a gagné un duel face à Bentancur

Pour un second carton jaune, Smolnikov a été expulsé

Cavani s'est arraché en fin de partie pour marquer (3-0, 89e)

Le coup franc marqué par Suarez (1-0, 9e)

Le but contre son camp malheureux de Cheryshev (2-0, 22e)

Cavani a marqué un ultime but en fin de partie (3-0, 89e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par G. De Arrascaeta, 63ecarton jaune, 59e6,5Bentancur
>remplacé par Rodríguez Barrotti, 73e5,5Nández
but, 90e >remplacé par Gómez, 90e+36,5Cavani
but, 10e7Suárez
carton rouge, 36ecarton jaune, 28e1Smolnikov
>remplacé par Kuzyaev, 46ecarton jaune, 9e3,5Gazinskiy
>remplacé par Smolov, 60e3Miranchuk
but contre son camp (csc), 23e >remplacé par Fernandes, 38e4Cheryshev


MASQUER LA PUB