Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Danemark bat le Pérou et prévient les Bleus ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pérou 0-1 Danemark)

Par Gilles Campos - Actu Mondial 2018, Mise en ligne: le 16/06/2018 à 20h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Danemark est difficilement venu à bout du Pérou (1-0) ce samedi, et rejoint donc l'équipe de France en tête du groupe C de la Coupe du monde. Les deux équipes ont montré des choses intéressantes sur le terrain et risquent de poser des problèmes aux Bleus.

Le Danemark bat le Pérou et prévient les Bleus ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pérou 0-1 Danemark)
Kasper Schmeichel a été l'homme de ce match.

C'est donc avec le Danemark que l'équipe de France jouera la première place du groupe C de la Coupe du monde, après la victoire des Nordiques face au Pérou (1-0) ce samedi. À condition, bien sûr, que les Bleus l'emportent auparavant face aux mêmes Péruviens et les Danois face aux Australiens, jeudi prochain. En attendant, les hommes de Didier Deschamps sont prévenus, leurs futurs adversaires jouent leur vie sur le terrain, et ils ne sont pas maladroits avec leurs pieds.

Le penalty manqué de Cueva

Cela s'est vérifié en première période avec beaucoup de mouvement et un ballon qui allait d'un camp à l'autre. Les Sud-Américains auraient même pu ouvrir le score avant la pause sur un penalty, refusé dans un premier temps puis finalement accordé à la vidéo, mais Cueva, qui voulait se faire justice tout seul, a envoyé le ballon dans les tribunes. Au retour des vestiaires, rien ne changeait, avec toujours cet engagement de tous les instants et cette même maladresse dans le dernier geste.

S'il y a bien une chose dont devra se méfier l'équipe de France, c'est cette faculté qu'ont Péruviens et Danois à rapidement se projeter vers l'avant, en peu de passes. Mais si les Tricolores veulent se rassurer, ils n'ont qu'à regarder la manière dont ces derniers galvaudent leurs contre-attaques. À l'image de Flores, qui manquait le cadre à six mètres des cages, puis échouait face à Schmeichel ensuite. Les Danois, eux, réussissaient à trouver l'ouverture grâce à Poulsen (0-1, 59e), bien décalé dans la surface par un Eriksen transparent jusque-là !

Guerrero ne cadre pas sa talonnade !

En fin de partie, l'entrée de la star péruvienne Guerrero donnait une nouvelle impulsion à cette rencontre, mais son inspiration géniale sur une talonnade en pleine surface ne trouvait pas le cadre ! Les Nordiques se recroquevillaient derrière, et Schmeichel, l'homme de ce match, devait à nouveau s'employer pour sauver son camp face à Farfan. L'arbitre mettait finalement un terme au siège sud-américain, qui aura tout de même duré plus de 20 minutes.

Le Danemark, malgré une prestation sans saveur de sa star Eriksen, prend donc les trois points et devra l'emporter face aux Australiens jeudi prochain pour mettre la pression sur les Bleus, lesquels joueront une heure plus tard face à des Péruviens qui, comme on l'a vu aujourd'hui, n'hésitent pas à aller au combat. Rien ne sera facile pour l'équipe de France dans cette Coupe du monde. On en a eu la preuve à Kazan contre les Socceroos, et cela se vérifiera certainement la semaine prochaine !

La note du match : 6/10

Une chose est sûre, ces deux équipes donnent leur vie sur le terrain et ne sont pas mal à l'aise avec le ballon, les Bleus sont prévenus, elles risquent de lui donner du fil à retordre. C'est ce que le Pérou et le Danemark ont prouvé aujourd'hui lors d'une rencontre rythmée, malgré de nombreuses imprécisions techniques des deux côtés, notamment dans le dernier geste. C'était un match on ne peut plus plaisant à suivre, avec beaucoup d'occasions et du suspense jusqu'au coup de sifflet final ! Avec les Sud-Américains, on a l'habitude du spectacle, mais l'équipe européenne n'était pas en reste.

Le but :

- Sur une contre-attaque danoise, Christian Eriksen fixe la défense et décale Yussuf Poulsen en pleine surface. L'ailier contrôle et trompe tranquillement le gardien péruvien Gallese de l'intérieur du pied (0-1, 59e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kasper Schmeichel (7/10)

Il n'a absolument rien laissé passer. Flores, Carrillo, Guerrero, tous ont dû être dégoûtés par la prestation du grand gardien danois. Sur le penalty de Cueva, le Péruvien manque certes de précision, mais il a aussi dû être impressionné par un gardien qui était invincible aujourd'hui. Dans le domaine aérien, il s'est également montré à son avantage, avec plusieurs sorties rassurantes quand son équipe souffrait. C'est dans les derniers instants de la rencontre qu'il a vraiment gagné son titre d'homme du match, en restant solide sur ses appuis après une reprise de Farfan à bout portant. Le fiston est digne de son père !

PÉROU :

P. Gallese (5,5) : le portier péruvien ne peut pas faire grand-chose sur le but danois, puisqu'il se retrouve en face-à-face contre Poulsen. En dehors de ça, le dernier rempart aura réussi à tenir son rôle sur plusieurs situations dangereuses, notamment en fin de match quand les Danois auraient pu inscrire le but du break.

Luis Advíncula (5,5) : tout au long de la rencontre, le latéral droit aura fait preuve d'une belle activité sur son côté. Offensivement, il a tenté de proposer des solutions mais Carrillo la jouait souvent en solitaire. Le Péruvien a toutefois sauvé les siens en fin de match en contrant in extremis une frappe de Jorgensen, même si cela n'aurait rien changé au résultat final.

C. Ramos (6) : un bon match pour le défenseur central péruvien, qui s'est montré solide dans les duels aériens face à Jorgensen, et aussi dans les duels au sol face aux petits gabarits Sisto et Eriksen. Il risque de poser des soucis à Mbappé et Griezmann, moins à Giroud.

Alberto Rodríguez (6) : lui aussi, les Bleus feraient bien de s'en méfier. Dans la relance, il a réussi à tirer son épingle du jeu en première période. Et sur les coups de pied arrêtés, c'est une arme redoutable. Il a failli égaliser lors du second acte, mais sa tête est passée juste à côté du cadre.

M. Trauco (5) : le latéral gauche péruvien aura été plutôt discret, mais il a su se montrer solide dans les duels face à Poulsen, il est également parvenu à mettre l'impact qu'il fallait, et c'est ce qu'on lui demande. Offensivement, il n'a pas vraiment tenté sa chance.

Renato Tapia (5) : le milieu du Feyenoord a réalisé une bonne entame de match, lorsque les siens dominaient, avant de s'éteindre lors des phases de possession danoises. Il laisse beaucoup de trous au milieu de terrain, ce que les Bleus devront tenter d'exploiter la semaine prochaine. Remplacé à la 87e minute par Pedro Aquino (non noté).

Y. Yotún (4,5) : le Péruvien aura réussi à faire lever la foule en première période grâce à un joli petit pont sur Poulsen, mais il n'aura pas fait mieux après. Cela reste son meilleur fait de match, même si son agressivité a servi à son équipe.

André Carrillo (6,5) : titulaire surprise à la place de Guerrero, l'attaquant de Watford a mis le feu sur son côté droit. Il a bien débuté avec une belle frappe du gauche en pleine surface, suivie d'une passe qui aurait pu être décisive pour Farfan. Il manque toutefois de précision sur son contrôle lors d'une énorme occasion péruvienne en deuxième période. Son duel avec le Français Lucas Hernandez, ou Benjamin Mendy, promet !

Edison Flores (3,5) : beaucoup de ballons perdus pour l'ailier gauche péruvien, qui n'aura pas non plus brillé par son efficacité. Il a d'abord manqué le cadre à six mètres des buts, avant de trouver Schmeichel sur sa route lors d'un face-à-face. Logiquement remplacé à la 63e minute par Paolo Guerrero (5,5), qui aurait pu égaliser grâce à une talonnade passée à quelques centimètres des cages.

C. Cueva (6) : le joueur de poche péruvien aura alterné le bon et le moins bon aujourd'hui. Et s'il avait marqué son pénalty, qu'il a lui-même obtenu, il aurait certainement pu être l'homme de ce match. En dehors de cette occasion, sa passe pour Carrillo pouvait être décisive en deuxième période, mais elle ne l'a pas été en raison du contrôle raté par l'attaquant.

Jefferson Farfán (5) : c'est un attaquant, et son rôle est donc de marquer. Aujourd'hui, il n'aura pas rempli sa mission, avec de nombreuses occasions manquées, même s'il avait en face de lui un Schmeichel des grands jours. Farfan reste tout de même difficile à attraper sur le terrain, et il risque lui aussi de poser des soucis à la défense française. Remplacé à la 85e minute par Raul Ruidiaz (non noté).

DANEMARK :

Kasper Schmeichel (7) : voir commentaire ci-dessus.

Henrik Dalsgaard (5) : le latéral droit danois a eu de la chance car, en face de lui, le Péruvien Flores n'était pas dans un grand jour. Offensivement, le Danois a tenté d'apporter le surnombre sans y parvenir souvent.

Simon Kjaer (6,5) : en première période, l'ancien défenseur central du LOSC sauve littéralement les siens avec un tacle parfait face à Farfan, en pleine surface, alors que ce dernier s'apprêtait à marquer. Par la suite, il a continué à se montrer solide dans les duels, mais il n'a pas réussi à être décisif sur les phases offensives.

Andreas Christensen (6) : à l'instar de son compère de la défense centrale, on pouvait l'attendre sur les phases arrêtées offensives. Mais c'est surtout défensivement que Christensen aura réalisé un match solide, même s'il a souffert, comme l'ensemble de son équipe, en fin de match. Remplacé à la 81e minute par Mathias Zanka Jorgensen (non noté).

Jens Stryger Larsen (4) : le latéral gauche danois s'est souvent fait dribbler par l'ailier péruvien Carrillo. Il faut dire que celui-ci avait du feu dans les jambes, et il a fait passer un sale quart d'heure à son opposant direct, qui pourrait être une faille à exploiter pour les Bleus.

William Kvist (non noté) : difficile de juger la prestation du milieu de terrain danois car celui-ci est rapidement sorti du terrain sur blessure, alors que son équipe souffrait. Il a donc été remplacé à la 36e minute par Lasse Schone (5), qui aurait pu ouvrir le score en première mi-temps mais a vu sa tentative contrée par un défenseur.

Thomas Delaney (5,5) : une prestation solide pour le milieu de terrain danois qui est parvenu à bloquer de nombreuses attaques péruviennes. Offensivement, en revanche, il doit nettement s'améliorer dans la fluidité de son jeu, et sur ses frappes.

Yussuf Poulsen (6,5) : c'est lui qui permet aux Danois de prendre les trois points grâce à son duel remporté face à Gallese, de l'intérieur du pied gauche. Et il n'a pas fait que ça ! En seconde période, sur un centre-tir de Carrillo, le joueur de Leipzig a repoussé le ballon de la tête alors que celui-ci semblait prendre le chemin des filets. Dans l'ensemble, une copie plutôt propre pour l'ailier nordique.

Christian Eriksen (5) : au vu de ses prestations avec Tottenham, on attend plus du milieu de terrain offensif danois. Aujourd'hui, il sauve son match grâce à une passe décisive sur le but de Poulsen, mais cela ne doit pas occulter tout ce qu'il a manqué. Sur les coups de pied arrêtés, c'était un désastre. Dans le jeu, ce n'était guère mieux en première période, avant une légère amélioration en seconde. S'il est à ce niveau face aux Bleus, ces derniers peuvent souffler.

Pione Sisto (5,5) : l'ailier a réussi à faire de de grosses différences sur son côté gauche lors du premier acte, mais il a souvent fait les mauvais choix dans le dernier geste par la suite. En seconde période, il s'est éteint. Remplacé à la 68e minute par Martin Braithwaite (non noté), qui n'a pas eu l'occasion de se montrer.

Nicolai Jorgensen (5,5) : une prestation solide pour l'attaquant danois, qui est resté dans son registre de pivot. Il aurait pu inscrire son petit but aujourd'hui en toute fin de rencontre, mais Advincula en a décidé autrement en contrant sa tentative. Face à Varane, il ne devrait pas avoir autant d'espace qu'aujourd'hui.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PÉROU 0-1 DANEMARK (mi-tps: 0-0) - CdM 2018 - 1er tour, Groupe C / 1e journée
Stade : Mordovia Arena - 40.502 spectateurs - Arbitre : Bakary Papa Gassama

Buts : - Y. Poulsen (59e) pour DANEMARK
Avertissements : R. Tapia (38e), pour PÉROU - T. Delaney (86e), Y. Poulsen (90+3e), pour DANEMARK

PÉROU : P. Gallese - L. Advíncula, C. Ramos, A. Rodríguez, M. Trauco - R. Tapia (P. Aquino, 87e), Y. Yotún - A. Carrillo, É. Flores (P. Guerrero, 62e), C. Cueva - J. Farfán (R. Ruidíaz, 85e)

DANEMARK : K. Schmeichel - H. Dalsgaard, S. Kjær, A. Christensen (M. Jørgensen, 81e), J. Larsen - W. Kvist (L. Schöne, 36e), T. Delaney - Y. Poulsen, C. Eriksen, P. Sisto (M. Braithwaite, 67e) - N. Jørgensen

Yussuf Poulsen n'a pas tremblé, du gauche, pour tromper Gallese de l'intérieur du pied (0-1, 59e).

Malgré sa passe décisive, Christian Eriksen n'a pas réalisé un grand match. De bon augure pour les Bleus !

Kasper Schmeichel, l'homme du match, a sauvé les siens, notamment face à Farfan en fin de rencontre.

André Carrillo, auteur d'une belle prestation, devra être surveillé par les défenseurs français jeudi prochain.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Liens de la rubrique MONDIAL 2014


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par P. Aquino, 87ecarton jaune, 38e5Tapia
>remplacé par Guerrero Gonzales, 62e3,5Flores
>remplacé par R. Ruidíaz, 85e5Farfán
>remplacé par Jorgensen, 81e6Christensen
>remplacé par Schone, 36e-Kvist
carton jaune, 86e5,5Delaney
but, 59ecarton jaune, 90e+36,5Poulsen
>remplacé par Braithwaite, 67e5,5Sisto


MASQUER LA PUB