Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : Mbappé, Griezmann, Benzema, Rabiot... Aimé Jacquet se livre

Par Youcef Touaitia - Equipe De France, Mise en ligne: le 13/06/2018 à 10h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sélectionneur de l'équipe de France championne du monde 1998, Aimé Jacquet suit toujours de très près l'actualité des Bleus. L'ancien coach tricolore s'est exprimé sur Kylian Mbappé et Antoine Griezmann, attendus au tournant en Russie, mais également sur Karim Benzema et Adrien Rabiot, absents de la liste de Didier Deschamps.

Equipe de France : Mbappé, Griezmann, Benzema, Rabiot... Aimé Jacquet se livre
Jacquet suit toujours de près les Bleus.

Il aurait pu être rejoint par Raymond Domenech en 2006. Mais en 2018, Aimé Jacquet reste le seul sélectionneur à avoir emmené l'équipe de France sur le toit du monde. Vingt ans après ce seul et unique titre mondial décroché par les Bleus de Zinedine Zidane, le natif de Sail-sous-Couzan reste le premier supporter de la formation tricolore. Interrogé par Le Parisien, l'homme de 76 ans a évoqué certains joueurs de la sélection actuelle.

Jacquet admire Mbappé et Griezmann

Parmi eux, Kylian Mbappé. Impressionné par l'ascension fulgurante du jeune attaquant de 19 ans, Jacquet n'a pas hésité à l'encenser à l'approche de la Coupe du monde en Russie, qui ouvrira ses portes ce jeudi. «Kylian est un gamin extra. Il aime jouer, il est joyeux. Il me fait penser un peu au Titi Henry de 1998. Lui comme Griezmann donnent envie de jouer. Ce sont des modèles auxquels les enfants s'identifient. C'est pour ça que cette génération est géniale» , a reconnu l'ancien milieu de terrain.

Jacquet en a d'ailleurs profité pour évoquer Antoine Griezmann. Pour lui, le buteur de l'Atletico Madrid, qui s'est imposé comme la pièce maîtresse de l'effectif de Didier Deschamps, est incontournable et sera, qu'il le veuille ou non, le leader des Bleus en Russie. «Sa trajectoire est très intéressante. Grâce à son travail, il a acquis un statut et une dimension incontestable. Il peut dire ce qu'il veut. C'est véritablement un leader naturel. Ses pieds parlent bien. Et c'est déjà beaucoup» , a expliqué l'ex-Vert pour le quotidien régional.

Benzema écarté, pas un scandale pour Jacquet

Karim Benzema a longtemps été considéré comme étant celui qui devait être le leader de cette équipe. Mais le numéro 9 du Real Madrid n'a pas saisi sa chance et se retrouve écarté suite à l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena. Une éviction compréhensible pour Jacquet. «L'absence de Benzema ? Je la comprends. Cela peut facilement s'expliquer. L'équilibre de la vie de groupe est fondamental. Par exemple, je ne parle jamais d'ajouter les talents mais de les associer, ce qui est très différent» , a soutenu le Ligérien.

«Après, j'ai été touché par les accusations de racisme dont a été victime Didier (Deschamps). Toute ma jeunesse j'ai été entouré de Polonais, de Hongrois... Quand j'étais à Clairefontaine, j'avais mes petits blacks, mes petits nord-africains. Le foot est une réunion de gens aux origines et aux cultures totalement différentes» , a poursuivi Jacquet. «Je ne comprends pas que l'on ait pu faire cette attaque. Notamment en provenance du monde même du football. Je trouve cela vraiment malsain. Après, concernant Benzema, je nuancerais mon discours car je connais à quel point la déception d'un footeux peut être forte et peut pousser certains à des réactions virulentes.»

Jacquet prévient Rabiot

Enfin, le coach des Bleus en 1998 est revenu sur la décision d'Adrien Rabiot de refuser son statut de suppléant. S'il ne jette pas la pierre sur le Parisien, l'homme qui a terminé sa carrière à l'OL a prévenu le milieu de terrain que sa décision pourrait avoir de lourdes conséquences s'il ne se remet pas en question. «Quand tu ne figures pas dans une liste, la déception est terrible. La réaction peut être musclée, agressive. Le sélectionneur l'accepte, sinon, il ne fait pas ce métier» , a commenté Jacquet.

Avant de glisser : «Chaque jour sur le terrain, il faut être présent, déterminé, ambitieux et conquérant. Une carrière est aujourd'hui très compliquée. Il y a de plus en plus de concurrence. Adrien Rabiot est un magnifique joueur, mais bientôt il y aura peut-être meilleur que lui et plus vite qu'il ne le croit» , a-t-il terminé. Un conseil que le champion de France, dont la prolongation au PSG traîne, ferait bien de suivre à la lettre car rien ne lui sera pardonné désormais. Nicolas Anelka, qui en sait quelque chose, l'a d'ailleurs confirmé dimanche…

Que pensez-vous des propos d'Aimé Jacquet ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Après avoir raté le Mondial sur blessure, Dimitri Payet a-t-il une chance de revenir dans le groupe de l'équipe de France ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
RUSSIE
  Coupe du
Monde 2018

Résu. & Calendrier TV
Classement des
BUTEURS

MONDIAL 2018
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB