Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Toulouse : les joueurs, le président, le mercato... Dupraz sort la sulfateuse !

Par Gilles Campos - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/06/2018 à 12h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au mois de janvier, le coach Pascal Dupraz quittait Toulouse à la surprise générale. Six mois plus tard, le Savoyard explique les coulisses de son départ et n'épargne personne. Du président aux joueurs, tout le monde en prend pour son grade.

Toulouse : les joueurs, le président, le mercato... Dupraz sort la sulfateuse !
Pascal Dupraz n'a toujours pas digéré son départ de Toulouse.

Le coach Pascal Dupraz est du genre tenace. Lorsqu'il dit quelque chose, il aime que les gens l'écoutent. Et s'ils n'écoutent pas, il ne prend pas de pincettes pour répéter la chose. C'est ce qu'il a fait ce mardi matin dans L'Équipe, en rappelant une nouvelle fois qu'il n'avait «pas été remercié» par son président Olivier Sadran, mais que c'est bien sa santé fragile qui l'avait poussé à dire stop, après plusieurs malaises.

«J'ai été opéré deux fois. Aujourd'hui, c'est derrière moi», assure l'ancien entraîneur d'Evian TG. Du coup, il en a profité pour sortir un livre, «Une saison avec Pascal Dupraz, leçons de leadership», dans lequel il n'épargne aucun membre du Téfécé. À commencer par son président, coupable à ses yeux d'un manque d'ambition, et surtout d'un manque de clarté lorsque le mercato battait son plein.

La défaite à Monaco ne passe pas

La bascule s'opère à Monaco, au mois d'août. Toulouse mène par deux fois, mais perd finalement le match (2-3). «Je rentre dans le vestiaire, et là, le président me dit que c'est bien, se rappelle Dupraz. Que ce soit à Monaco, champion en titre, ou ailleurs, comment peux-tu te satisfaire d'avoir perdu ? Comment veux-tu que les joueurs se dépassent et donnent leur maximum quand l'institution n'est pas au top sur tous les dossiers ? J'attendais plus.»

Et il n'obtiendra pas non plus ce qu'il demande lors du mercato : «Tout au long de la préparation, on me dit qu'on va recruter. Les jours s'égrènent, et ce n'est toujours pas le cas alors que le cahier des charges avait été respecté : vendre certains actifs, comme Martin Braithwaite, d'abord. On l'a fait en un temps record et tu attends le bout du bout pour recruter trois joueurs qui sont des paris : Giannelli Imbula, Max-Alain Gradel et Yaya Sanogo. Ça donne l'impression de se raccrocher aux branches.»

P. Dupraz - «pas une semaine sans un ou deux retards à l'entraînement»

Au final, Dupraz débutera la saison avec un effectif amoindri, mais séduisant sur le papier. Et si la mayonnaise n'a pas pris, c'est aussi parce que les cadres n'étaient plus au niveau, selon lui : «La saison d'avant, Issa Diop, Christopher Jullien et Alban Lafont, c'était ma clé de voûte. Ces trois-là ont été moins bons. Et puis, quand tu perds de l'énergie à exiger de certains joueurs qu'ils soient à l'heure aux rassemblements… Il ne s'est pas passé une semaine sans un ou deux retards à l'entraînement.»

Quelques joueurs en particulier, comme les attaquants Ola Toivonen ou Andy Delort, en ont pris pour son grade. Le Suédois est «le joueur le plus hautain» que Dupraz n'ait jamais vu, avec «une estime de lui qui est inversement proportionnelle à son rendement». Quant à l'ancien attaquant du SM Caen, «il est trop dans l'affectif et il ne veut pas écouter», alors que son coach voulait simplement «le rendre meilleur, et pas le faire chier».

Dupraz n'a pas dit au revoir aux joueurs

Au final, le Savoyard estime tout de même qu'il a fait «une erreur avec cet effectif-là». Et il ne s'en cache pas : «L'équipe a manqué de cohésion à cause de ça. Il y a quand même un acte symbolique. Quand je suis parti, je n'ai pas dit au revoir aux joueurs. Je n'avais pas envie de me jeter en pâture devant eux et montrer d'un coup de la faiblesse. Il n'y en avait pas dans cet acte-là.» Désormais débarrassé de ses soucis de santé, Dupraz pourrait reprendre du service. Mais ce ne sera pas à Toulouse.

Que pensez-vous des déclarations de Pascal Dupraz ? Pensez-vous que ses attaques sont justifiées ? N'hésitez pas à réagir dans la zone «commentaires» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG va t-il se qualifier pour les 8es de la Ligue des Champions ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB