Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ajaccio : "lynchage médiatique", "football corse traîné dans la boue"... Bastia sort les crocs !

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 2, Mise en ligne: le 22/05/2018 à 18h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quelques heures après les incidents qui ont émaillé la rencontre de pré-barrage opposant l'AC Ajaccio au Havre (2-2, 5-3 tab), le club corse peut compter sur le soutien indéfectible de son voisin, le SC Bastia. La formation insulaire, pensionnaire de National 3, est sortie du bois ce mardi via un communiqué très offensif.

Ajaccio :
Le match entre l'AC Ajaccio et Le Havre a dégénéré.

Voilà une affaire dont le football français aurait pu se passer... Initialement prévu vendredi dernier, le pré-barrage pour l'accession en Ligue 1 opposant l'AC Ajaccio au Havre a finalement été reporté à dimanche en raison des incidents autour du bus normand.

Problème, la rencontre s'est très mal passée au stade René Coty, remportée par l'équipe corse (2-2, 5-3 tab), avec notamment 4 cartons rouges et une ambiance générale délétère. Devant répondre de ces incidents, l'ACA, dans l'oeil du cyclone, peut compter sur le soutien indéfectible de son voisin, le SC Bastia.

«Un lynchage médiatique» pour Bastia

En effet, le pensionnaire de National 3 est sorti du bois ce mardi pour dénoncer le traitement médiatique de cette affaire. «Le Sporting Club Bastiais apporte tout son soutien à l'AC Ajaccio, ses dirigeants et ses joueurs suite au lynchage médiatique dont est victime le club depuis plus de 48 heures. Une fois de plus pour ne pas dire une fois de trop, le football corse est traîné dans la boue. Et à travers lui, c'est la Corse entière qui est bafouée» , s'est d'abord plaint le SCB sur son site officiel.

Bastia a logiquement dénoncé les incidents qui ont eu lieu dimanche tout en dédouanant les dirigeants ajacciens. «Certes, des faits répréhensibles se sont produits. Des faits qui n'ont pas leur place aux abords et dans une enceinte de football. Il faut combattre ce type de comportements et les dirigeants de l'ACA l'ont parfaitement dénoncé depuis vendredi dernier» , a poursuivi le Sporting, qui rappelle que «8 envahissements de terrain dans les 3 principales divisions nationales ont eu lieu cette année dont certains d'une rare gravité et violence» sans que cela ne soit souligné par la presse.

Les médias pointés du doigt

Les médias ont d'ailleurs été les principales cibles du SCB dans ce communiqué. «Où étaient donc tous les journalistes, philosophes, et autres 'footbatologues' pour dénoncer cette violence durant une saison qui a connu ses pires heures en matière de sécurité ?» , s'est interrogé le club. «En effet, hormis les émissions dites spécialisées qui ont survolé ces tristes incidents, aucune 'Une' de journaux, aucune enquête, aucun témoignage exclusif n'ont été publiés pour dénoncer ces faits !» , peut-on lire dans ce message.

«Le football corse est victime depuis de trop nombreuses années d'une systématisation du traitement en information générale des incidents autour des matchs de football ayant lieu dans l'île. Une situation dont le Sporting a été trop souvent victime par le passé. Et même cette saison en National 3. Pour rappel des supporters, des membres de la sécurité du club et des joueurs ont été victimes d'agressions physiques, verbales et de menaces de morts à Endoume sans que cela n'émeuve personne» , s'est indigné le club corse.

Le football corse uni

Avant de lancer un cri du coeur. «Stop à la justice à deux vitesses ! La Corse n'est pas le paillasson du football français ! Aujourd'hui, la Corse et l'ACA méritent une place au plus haut niveau. N'en déplaise aux esprits chagrins» , rajoute Bastia. «Avec de la passion, de la sueur et du travail, la plus petite ligue de France réalise chaque année des exploits dont des ligues bien plus fortunées ne peuvent que rêver.»

Et de terminer. «Le SC Bastiais, l'AC Ajaccio et le GFC Ajaccio et l'ensemble des clubs insulaires méritent le respect et un traitement équitables dans les médias. Le football corse fait partie du patrimoine du football français. Et ce n'est pas près de s'arrêter !» Un soutien qui a forcément dû plaire aux dirigeants ajacciens, bien insolés ces derniers jours. Mais qui va aussi faire énormément parler, surtout après la démission d'Alain Orsoni, vice-président de l'ACA, du conseil d'administration de la LFP.

Que pensez-vous du communiqué de Bastia ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB