Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Porté par Mbappé, Paris conserve la Coupe de la Ligue ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 ASM)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 31/03/2018 à 23h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour la cinquième fois de suite, le Paris Saint-Germain a remporté la Coupe de la Ligue en dominant l'AS Monaco (3-0) ce samedi en finale. Auteur d'une superbe performance, l'attaquant parisien Kylian Mbappé a été déterminant sur ce match.

Porté par Mbappé, Paris conserve la Coupe de la Ligue ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 3-0 ASM)
Kylian Mbappé a été décisif sur cette partie.

Le Paris Saint-Germain continue de régner en Coupe de la Ligue ! Pour la 5ème fois consécutive, le club de la capitale a remporté cette compétition en s'imposant face à l'AS Monaco (3-0) ce samedi en finale.

Sur cette partie, le club de la capitale a réussi à faire la différence dès le début de la partie en étant porté par Kylian Mbappé, décisif sur les trois buts signés Edinson Cavani et Angel Di Maria.

Mbappé déterminant, le PSG s'envole...

Après la coupe apportée par Jürgen Klinsmann, les Parisiens réalisaient une bonne entame en exerçant une grosse pression sur les Monégasques. Sur un festival de Mbappé, Glik effectuait une faute dans la surface. Après quelques minutes de flottement et avec l'aide de la vidéo, Monsieur Turpin sifflait logiquement un penalty. Malgré le ballon touché par Subasic, Cavani transformait en force sa tentative (1-0, 7e). Loin d'être abattue, l'ASM tentait de réagir avec notamment une frappe non cadrée de Tielemans.

Puis sur un contre, Mbappé réalisait, encore une fois, un travail énorme avec une ouverture lumineuse pour Di Maria, qui remportait son duel face à Subasic (2-0, 21e). Le match devenait fou ! Après un piqué de Lopes qui frôlait le poteau de Trapp, Cavani ratait dans la foulée une grosse occasion avec un tir trop croisé. Par la suite, Falcao pensait réduire le score, mais était signalé hors-jeu après l'intervention de la vidéo. Avant la pause, Paris était proche de plier le match, mais Subasic s'interposait devant Draxler.

Cavani s'offre un doublé !

Au retour des vestiaires, le PSG repartait sur le même rythme avec un sauvetage de Sidibé devant Di Maria, qui allait marquer. Tentant de revenir au score, Monaco inquiétait Paris sur une frappe de Lopes, qui touchait la barre de Trapp ! Toujours omniprésent, Mbappé continuait de donner des frayeurs à son ancienne formation, mais Subasic s'imposait par deux fois. Peu à peu, les Monégasques étaient de plus en plus frustrés, à l'image d'un Falcao agacé par les décisions arbitrales.

En gestion, le PSG n'était pas inquiété par une équipe de Monaco trop peu inspirée sur le plan offensif. Puis sur une nouvelle offrande de Mbappé, Cavani pliait définitivement cette partie d'une frappe croisée (3-0, 85e). Fin de la démonstration ! Un ton au-dessus sur l'ensemble de la rencontre, le Paris Saint-Germain était logiquement sacré en Coupe de la Ligue.

La note du match : 7/10

Une belle finale ! Parfaitement lancée avec l'ouverture du score du PSG, cette partie a été vivante avec deux équipes joueuses. Face au réalisme parisien, Monaco a cependant manqué de maîtrise et n'a pas réussi à relancer cette partie. Cependant, le rythme était élevé et l'intensité présente avec de vrais duels.

Les buts :

- Auteur d'un véritable festival dans l'axe, Mbappé entre dans la surface et se retrouve déstabilisé par Glik. Après quelques minutes et l'aide à la vidéo, l'arbitre désigne le point de penalty. En force et malgré un ballon touché par Subasic, Cavani transforme sa tentative (1-0, 7e).

- Lancé en contre, Mbappé fait parler sa vitesse et surtout sa vista avec une ouverture lumineuse à l'opposée pour Di Maria. Malgré le retour de Sidibé, l'Argentin reste lucide et remporte son duel contre Subasic (2-0, 21e). Le portier de Monaco n'est pas irréprochable...

- Sur un nouveau rush de Mbappé, l'attaquant fixe parfaitement Glik pour servir Cavani dans la surface. D'un joli dribble, l'Uruguayen élimine Jemerson avant d'ajuster Subasic d'un tir croisé (3-0, 85e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kylian Mbappé (8,5/10)

Quel talent ! Face à son ancienne équipe et sur cette finale, le Tricolore avait envie de marquer les esprits. Sans marquer, il a été l'homme de ce match avec ce penalty obtenu dès les premières minutes après un véritable festival. Toujours dangereux avec des accélérations fatales pour le pauvre Raggi, il a été passeur décisif sur le but de Di Maria avec une ouverture tout simplement lumineuse. L'ancien Monégasque a fait basculer ce match, avec une ultime passe décisive sur le but de Cavani. Géant.

PARIS SG :

Kevin Trapp (5,5) : après sa boulette réalisée face au Brésil avec l'Allemagne, le portier du Paris Saint-Germain ne se présentait pas dans les meilleures conditions pour ce match. Mais sur ses rares interventions, il a repoussé les tentatives adverses. Pris sur le piqué de Lopes et la tête de Falcao, il a été sauvé par la maladresse du Portugais et le hors-jeu du Colombien.

Dani Alves (6) : une performance en deux temps pour le Brésilien. Dans son couloir, il a été très productif offensivement et a formé un duo excellent avec Mbappé. Cependant, défensivement, le latéral droit a eu quelques oublis, en couvrant notamment Lopes sur sa grosse occasion.

Thiago Silva (6,5) : le capitaine du Paris Saint-Germain n'a pas eu un match toujours évident. Après une action où il a clairement ceinturé le Colombien dans la surface, le Brésilien a eu la chance d'être sauvé par le hors-jeu de Falcao sur le but annulé pour l'ASM car il avait été totalement dépassé. Sur le reste, il a été dominateur et a bien participé à la solidité des siens.

Presnel Kimpembe (7) : une bonne performance pour le défenseur central du Paris Saint-Germain. Comme à son habitude, il a répondu présent dans les duels en récupérant de nombreux ballons. Par contre, attention, il a raté plusieurs relances en mettant son équipe en difficulté. Mais c'est un petit bémol par rapport à son apport.

Yuri Berchiche (6) : le latéral gauche a le mérite de se donner à fond. Sur le but de Di Maria, l'Espagnol est d'ailleurs à l'origine de l'action avec une superbe récupération. Malgré des difficultés par la suite dans les duels avec Lopes, il a globalement limité les dégâts et a aussi signé un centre, quasiment décisif, pour Draxler.

Marco Verratti (6,5) : sans en faire trop, l'Italien a été la plaque tournante du jeu du Paris Saint-Germain. Omniprésent, il a été énormément trouvé par ses partenaires et a joué juste en décalant ses coéquipiers. Par ses passes, l'Italien a fait des différences. Remplacé à la 69e minute de jeu par Giovani Lo Celso (non noté).

Adrien Rabiot (6) : auteur d'un bon début de match, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a ensuite eu du mal à confirmer face au pressing exercé par Monaco. Avec plusieurs ballons dangereux perdus, il n'a pas apporté une grande sérénité à son équipe en fin de première période. Après la pause, le Tricolore a retrouvé de son sérieux sans être grandiose.

Julian Draxler (5,5) : une petite déception sur cette rencontre. Titularisé dans le coeur du jeu, l'Allemand a été globalement assez discret offensivement et s'est surtout fait remarquer par ses efforts défensifs très limités en première période. Sur sa seule opportunité offensive, il a buté sur Subasic. Remplacé à la 80e minute par Lassana Diarra (non noté).

Kylian Mbappe (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Edinson Cavani (7,5) : dès les premières minutes, l'Uruguayen a été mis en confiance avec ce penalty transformé. Plutôt à son avantage dans les combinaisons du PSG par la suite, l'avant-centre a cependant manqué une grosse occasion avec un tir trop croisé. Déterminé à s'offrir un doublé, il a été récompensé de ses efforts avec ce fameux second but en fin de partie sur une frappe croisée. Après 2014, 2015 et 2017, c'est la 4e fois que le buteur réalise un doublé en finale de la Coupe de la Ligue ! Une belle régularité !

Ángel Di María (6,5) : comme souvent en 2018, l'Argentin a été décisif pour le PSG ! Sans être incroyable dans le jeu, il a beaucoup proposé dans le dos de Sidibé et a été récompensé par ce but. Cependant, il a tout de même eu un énorme déchet. Remplacé à la 51e minute par Javier Pastore (6), qui a réalisé une entrée intéressante avec une belle disponibilité.

MONACO :

Danijel Subasic (4) : le gardien de l'AS Monaco ne gardera pas un grand souvenir de cette finale. Dès le début de la partie, il a été malheureux avec ce penalty encaissé alors qu'il avait réussi à toucher la frappe de Cavani. Sur le but de Di Maria, le portier a été fautif avec une intervention ratée. Malgré un sauvetage ensuite face à Draxler, il a raté sa finale avec un ultime but encaissé face à Cavani.

Djibril Sidibé (4,5) : une performance difficile pour le latéral droit. Pris dans son dos sur le but de Di Maria, l'international français a affiché de grosses difficultés en défense malgré un sauvetage devant l'Argentin en seconde période. Offensivement, il a été moins inspiré qu'habituellement.

Kamil Glik (3) : le Polonais a commencé son match d'une manière catastrophique en concédant un penalty face à Mbappé. Par la suite, il a eu du mal à relever la tête avec des interventions limites et un retard important sur certaines situations.

Jemerson (5) : heureusement que le Brésilien était présent pour sauver Monaco sur certaines actions. Avec les difficultés défensives de son équipe, le défenseur central a été contraint de limiter les dégâts sur plusieurs situations chaudes. On notera qu'il a été tout de même pris sur le dernier but de Cavani.

Andrea Raggi (2) : le pauvre... L'Italien a vécu un véritable calvaire sur la pelouse de Bordeaux ce samedi. Dès les premières minutes, le latéral gauche a compris qu'il allait passer une sale soirée face à un Mbappé en forme. Trop souvent débordé, il a symbolisé les lacunes défensives de son équipe en étant constamment en retard.

Fabinho (5) : dans l'entrejeu, le Brésilien a rendu une bonne copie étant donné les difficultés monégasques. Agressif et présent, il a posé des problèmes aux Parisiens notamment grâce à son activité à la récupération. Précis et simple dans ses transmissions, il a effectué de bons décalages, mais a été un peu trop seul.

Youri Tielemans (4,5) : le Belge aura eu le mérite de tout donner. Le milieu n'a pas été parfait et a été dépassé sur certains mouvements parisiens, mais il a aussi sonné la révolte. Avec ses frappes lointaines, il a tenté de réveiller l'ASM. Mais il n'a jamais été en réussite. Remplacé à la 45e minute par Stevan Jovetic (3,5), qui a été totalement invisible et n'a rien apporté à son équipe.

Rony Lopes (5) : on attendait forcément beaucoup de l'homme en forme du moment pour Monaco. Malheureusement, il n'a pas eu le geste juste ce samedi. A deux reprises, le Portugais a inquiété Trapp, mais son piqué a frôlé le poteau puis son tir a touché la barre. Dans le jeu, il a posé des problèmes à Berchiche, mais n'a pas été récompensé. Remplacé à la 72e minute par Adama Diakhaby (non noté).

João Moutinho (4,5) : aligné dans le coeur du jeu, le Portugais a été plutôt intéressant pendant les 45 premières minutes. Malgré quelques ballons perdus, il a bien organisé les offensives des Monégasques en distribuant de belles offrandes. Il a cependant été moins à son avantage en redescendant au niveau de Fabinho après la pause. Touché au genou, il a été remplacé à la 78e minute par Rachid Ghezzal (non noté).

Thomas Lemar (4) : un petit match pour l'international français. Dans ce choc, on attendait forcément plus de lui. Mais globalement, il a été bien trop discret et n'a pas représenté un véritable problème pour les défenseurs parisiens. Son déchet technique a été énorme.

Falcao (3,5) : une rencontre frustrante pour le Colombien. Combattif, le capitaine de Monaco a bien tenté de sonner la révolte, mais a été peu servi. Après son but refusé, il est un peu sorti de son match et s'est surtout distingué en affichant sa frustration envers les décisions arbitrales.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de la Ligue sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 3-0 MONACO (mi-tps: 2-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / fin.
Stade : Stade Matmut-Atlantique - 41.000 spectateurs - Arbitre : Clément Turpin

Buts : E. Cavani (8e, pen.) Á. Di María (21e) E. Cavani (85e) pour PARIS SG
Avertissements : - K. Glik (31e), Falcao (65e), A. Raggi (75e), pour MONACO

PARIS SG : K. Trapp - Dani Alves, Thiago Silva, P. Kimpembe, Yuri - M. Verratti (G. Lo Celso, 70e), A. Rabiot, J. Draxler (L. Diarra, 81e) - K. Mbappé, E. Cavani, Á. Di María (J. Pastore, 52e)

MONACO : D. Subasic - D. Sidibé, K. Glik, Jemerson, A. Raggi - Fabinho, Y. Tielemans (S. Jovetic, 46e) - Rony Lopes (A. Diakhaby, 73e), João Moutinho (R. Ghezzal, 80e), T. Lemar - Falcao

La joie de Cavani après l'ouverture du score sur penalty (1-0, 7e)

Servi par Mbappé, Di Maria a doublé la mise (2-0, 21e)

De la tête, Falcao a pensé réduire le score, mais a été signalé hors-jeu après l'utilisation de la vidéo

Cavani remercie Mbappé pour sa passe décisive (3-0, 85e)

La rage de Mbappé, auteur d'une superbe performance

Le prodige français peut soulever la Coupe de la Ligue

Malgré son expérience, Alves était comme un fou pour soulever le trophée !

Auteur d'un doublé, Cavani a partagé sa joie avec les fans parisiens présents à Bordeaux

Encore solide ce samedi, Kimpembe continue d'agrandir son palmarès

Mbappé a remporté son premier titre sous les couleurs du PSG

Le champagne coule à flots dans le vestiaire parisien !

Les joueurs du PSG risquent de vivre une nuit agitée

Le penalty marqué par Cavani (1-0, 7e)

La réalisation de Di Maria sur une passe incroyable de Mbappé (2-0, 21e)

L'ultime but de Cavani, bien servi par Mbappé (3-0, 85e)

Le PSG soulève la Coupe de la Ligue 

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
>remplacé par Lo Celso, 70e6,5Verratti
>remplacé par Diarra, 81e5,5Draxler
but sur pénalty, 8e
but, 85e
27,5Cavani
but, 21e >remplacé par Pastore, 52e6,5Di María
carton jaune, 31e3Glik
carton jaune, 75e2Raggi
>remplacé par Jovetic, 46e4,5Tielemans
>remplacé par Diakhaby, 73e5Lopes
>remplacé par Ghezzal, 80e4,5Moutinho
carton jaune, 65e3,5Falcao


MASQUER LA PUB