Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille : après les incidents, Gérard Lopez annonce la couleur

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 11/03/2018 à 19h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le propriétaire et président du LOSC, Gérard Lopez, n'a pas du tout apprécié le comportement d'une partie des supporters nordistes, qui ont envahi la pelouse du Stade Pierre-Mauroy pour s'en prendre à leurs joueurs samedi soir après le nul (1-1) contre Montpellier. Des sanctions sont attendues.

Lille : après les incidents, Gérard Lopez annonce la couleur
Lopez veut punir les les fauteurs de troubles.

Au lendemain de l'envahissement du terrain par des supporters lillois après le match nul (1-1) entre Lille et Montpellier, Gérard Lopez, également visé par ces individus, s'est exprimé dans un entretien accordé à RMC. Le propriétaire et président du LOSC est très remonté.

La surprise puis la colère

Il y a d'abord un sentiment d'incompréhension de la part de Lopez alors qu'un tel résultat contre l'une des plus solides équipes de Ligue 1 cette saison n'est pour lui pas une catastrophe. «On fait match nul. Pas dans un super match, mais dans un match au cours duquel les joueurs se sont quand même donnés. Et contre le 5e ou 6e du championnat, Montpellier, qui est en train de faire une bonne saison, qui a la 2e ou 3e meilleure défense» , a confié Lopez à nos confrères.

Puis la surprise a laissé place à la colère. «Donc j'étais d'abord surpris et deuxièmement, extrêmement fâché. Ça arrive dans un stade de foot, ce sont des images qu'on n'aime pas voir, qu'on ne veut pas voir. J'adore le foot. Ni moi, ni les gens qui aiment le foot, n'ont besoin de voir ça. On sait qu'on est un club très familial. Donc il y a des familles, des enfants, qui ont sans doute vu ça. J'étais fâché, c'est le moins que l'on puisse dire» , lâche l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois.

Lopez veut des sanctions

Lopez et le LOSC comptent désormais punir les fautifs. Le patron des Dogues assure vouloir prendre des décisions fortes contre les fauteurs de troubles. «Pour ce qui est des soi-disant supporters, on prendra des décisions fortes dans les jours à venir, dès qu'on saura qui est à l'origine de ça et ce qu'il s'est vraiment passé» , explique-t-il. Une manière aussi de faire passer un message à la Ligue, qui risque d'infliger une lourde sanction au club. La LFP pourrait dans un premier temps suspendre provisoirement le stade Pierre-Mauroy ou prononcer un huis clos au moins partiel de l'enceinte.

Après ces évènements, Lopez prévient : «On ne laissera pas une petite partie de soi-disant supporters prendre en otage le club, les joueurs et le stade. (...) Mais ni le club, ni moi, n'autres, n'accepteront qu'une petite frange de soi-disant supporters viennent casser le travail qui est fait. Même si le travail n'a pas encore apporté les résultats qu'on voudrait.» La crise est profonde à Lille, mais tout n'est pas perdu avec seulement un point de retard sur le premier non relégable à neuf journées de la fin.

Que vous inspirent ces évènements et les propos de Lopez ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Avec son début de saison raté (6 points en 6 journées), Monaco est-il toujours un candidat sérieux au podium en Ligue 1 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB