Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Place au Real Madrid ! - Débrief et NOTES des joueurs (ESTAC 0-2 PSG)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/03/2018 à 18h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Privé de nombreux cadres, le Paris Saint-Germain s'est logiquement imposé à Troyes (2-0), ce samedi, lors de la 28e journée de Ligue 1. A trois jours du 8e de finale retour de la Ligue des Champions face au Real Madrid, les hommes d'Unai Emery sont prêts à réaliser l'exploit.

Place au Real Madrid ! - Débrief et NOTES des joueurs (ESTAC 0-2 PSG)
Meunier a livré une partie solide pour le PSG.

A trois jours du 8e de finale retour de la Ligue des Champions face au Real Madrid, le Paris Saint-Germain est prêt. Neymar blessé, Edinson Cavani, Kylian Mbappé, Marco Verratti ou encore Javier Pastore mis au repos, le club de la capitale n'a pas eu à forcer son talent pour prendre le dessus sur Troyes (2-0), ce samedi, à l'occasion de la 28e journée de Ligue 1. Un 24e succès en championnat pour Paris, qui reprend 14 points d'avance sur son dauphin, Monaco.

Zelazny fait le show

Dominateurs d'entrée, les Parisiens se procuraient deux occasions par Di Maria, qui butait à chaque fois sur un Zelazny vigilant. Malgré leur supériorité technique, les visiteurs avaient un mal fou à mettre en difficulté la défense troyenne dans les vingt premières minutes. Sans Neymar, Mbappé et Cavani, la ligne d'attaque manquait effectivement d'inspiration et d'automatismes.

Au fil des minutes, la pression s'accentuait toutefois sur l'arrière-garde auboise mais les Franciliens restaient inefficaces. Lo Celso, à deux reprises, Di Maria, puis Nkunku, sur un geste acrobatique, faisaient briller le gardien adverse, décidément dans un bon jour.

Di Maria, encore lui

Au retour des vestiaires, Paris prenait rapidement les devants. Lancé par Draxler, Di Maria crucifiait Zelazny d'un ballon piqué parfait (0-1, 47e). Dépassés dans tous les domaines, les joueurs de l'ESTAC ne parvenaient pas à réagir et n'étaient pas loin de couler sous la pluie battante sur une énorme occasion gâchée par Nkunku.

Le but de Nkunku pas valide, celui d'Alves valable

Le jeune milieu se rattrapait quelques minutes plus tard en doublant la mise après une passe inspirée d'Alves (0-2, 77e). Une réalisation entachée d'une légère position de hors-jeu du Parisien qui rendait fou Jean-Louis Garcia, expulsé dans la foulée. Malgré cette erreur de M. Abed, Troyes, qui voyait Areola repousser une lourde frappe de Nivet, était beaucoup trop faible pour inquiéter un PSG solide, d'autant plus qu'Alves inscrivait un troisième but parfaitement valable refusé pour un hors-jeu inexistant. Place au Real Madrid !

La note du match : 6/10

Deux ans après le carton 9-0, le PSG a eu bien plus de mal à se défaire de Troyes aujourd'hui. La faute à un Zelazny vigilant et à un manque d'efficacité inhabituel. Globalement dans la gestion, les Parisiens ont fait le boulot. Dans l'ensemble, on a assité un bon match, vivant, malgré la faible opposition auboise. A noter que les supporters du PSG ont fait énormément de bruit, en tout cas beaucoup plus que leurs homologues de l'ESTAC.

Les buts :

- Sur une récupération haute de Meunier, la défense troyenne peine à se dégager. Le ballon arrive jusqu'à Draxler, qui à l'entrée de la surface, réalise un magnifique contrôle avant de lancer dans la profondeur Di Maria. L'Argentin devance ses adversaires et ajuste Zelazny d'un petit ballon piqué (0-1, 47e).

- Sur le côté droit, Alves envoie un premier centre, repoussé par la défense troyenne. Le Brésilien a une seconde chance et sert parfaitement Nkunku, légèrement hors-jeu, positionné à gauche. Le jeune Parisien enchaîne un crochet extérieur avec une frappe imparable à ras de terre (0-2, 77e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (7/10)

Leader offensif du PSG pour cette partie, l'Argentin a été le plus dangereux en début de match, butant à deux reprises sur Zelazny. S'il a eu du déchet dans son jeu, c'est encore lui qui débloque la partie en inscrivant un très joli piqué sur un service de Draxler. Au niveau, comme très souvent depuis le début de l'année 2018. El Fideo est chaud pour le Real Madrid ! Remplacé à la 57e minute par Daniel Alves (non noté), passeur décisif, qui met un but invalidé pour une position de hors-jeu inexistante.

TROYES :

Erwin Zelazny (7) : le gardien troyen a réalisé un grand match. Il prend 2 buts, certes, mais sort 11 arrêts au total. Le meilleur bilan pour un gardien cette saison. Malheureusement pour lui, il y a une défaite à la clé. Dommage.

Jérémy Cordoval (4) : le latéral droit ne s'est pas du tout montré entreprenant. Il a souffert face à Nkunku en fin de match.

Oswaldo Vizcarrondo (5) : match paradoxal pour le Vénézuelien. Certes, Draxler n'a pas réussi à le passer, mais il n'a pas non plus été transcendant, jouant beaucoup trop bas.

Christopher Hérelle (5) : même constat pour son compère de la defense centrale, qui s'il a tenu tête à Draxler, n'a pas réussi à sortir au bon moment pour gêner les Parisiens.

Johann Obiang (4) : le latéral gauche a eu du mal face à Di Maria et Meunier. Offensivement, il a été invisible.

François Bellugou (4,5) : l'ancien joueur de Lorient a tenté, tant bien que mal, de résister aux milieux adverses. Malheureusement pour lui, il a été dominé du début à la fin sans parvenir à garder son bloc assez haut.

Samuel Grandsir (4) : l'ailier troyen a été remuant en début de match avant de s'éteindre petit à petit. Pas à son avantage, il a été beaucoup moins en réussite qu'au match aller.

Karim Azamoum (3,5) : un bon début de match… puis plus rien. Le capitaine troyen aurait même pu être expulsé au retour des vestiaires pour une vilaine semelle sur Lo Celso. Remplacé à la 73e minute par Benjamin Nivet (non noté), qui s'est procuré la seule grosse occasion de l'ESTAC.

Rémi Walter (2,5) : invisible ! 27 ballons touchés dont 6 perdus pour le joueur prêté par Nice. A ce niveau-là, c'est rédhibitoire. Remplacé à la 81e minute par Chaouki Ben Saada (non noté).

Bryan Pelé (3) : une belle accélération en début de match sur le côté gauche… et puis c'est tout. L'ailier troyen a été complètement étouffé par Meunier.

Hyun-Jun Suk (2,5) : le géant Sud-Coréen a énormément souffert devant Silva et Kimpembe. Jamais dans le bon tempo, il n'a pas existé face aux deux défenseurs centraux parisiens. Remplacé à la 56e minute par Saïf-Eddine Khaoui (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (6) : le gardien parisien n'a absolument rien eu à effectuer pendant 85 minutes. En dehors d'une belle frappe de Nivet et d'une sortie intéressante en fin de partie, le portier français a passé une rencontre relativement tranquille.

Thomas Meunier (6,5) : préféré à Alves, le Belge s'est montré entreprenant sur le plan offensif, sans toutefois avoir de la réussite. Défensivement, il a été très costaud. Il est à l'origine de la récupération sur l'ouverture du score.

Thiago Silva (7) : le capitaine parisien a été impérial. Toujours bien placé, le Brésilien a repoussé toutes les tentatives auboises sans vraiment se fouler. On ne sait pas s'il sera titulaire contre le Real Madrid, mais il a en tout cas parfaitement digéré sa déception du match aller.

Presnel Kimpembe (7) : lui aussi s'est montré très propre dans tout ce qu'il a entrepris. Jamais inquiété, il a été à la hauteur, comme très souvent cette saison.

Layvin Kurzawa (5) : en difficulté sur le premier quart d'heure, le latéral gauche a pris le dessus défensivement sur Grandsir. En revanche, il a été complètement inexistant offensivement, ratant quasiment tous ses centres. A priori, il devrait débuter le match contre le Real Madrid sur le banc.

Giovani Lo Celso (6,5) : match intéressant du milieu argentin. Dans une position de relayeur, l'ancien joueur de Rosario Central s'est montré à son aise avec des remises sur une touche souvent intelligentes. Remplacé à la 77e minute par Timothy Weah (non noté), qui a joué ses premières minutes avec les professionnels, ratant une belle occasion en fin de match.

Lassana Diarra (6,5) : bon match de la sentinelle parisienne. Il n'a jamais ménagé ses efforts, coupant systématiquement les passes troyennes. On sent qu'il est bien physiquement. Reste à savoir si cela suffira pour qu'il soit titulaire mardi.

Adrien Rabiot (6,5) : l'international tricolore a fait le boulot. Efficace à la récupération, propre dans ses transmissions, le milieu de terrain a été bon. Remplacé à la 61e minute par Thiago Motta (non noté).

Ángel Di María (7) : lire commentaire ci-dessus.

Julian Draxler (6) : en l'absence de Cavani et Mbappé, l'Allemand a été aligné en pointe. S'il a eu du mal à trouver ses marques, il est tout de même parvenu à réaliser des différences, jouant très juste, notamment en seconde période avec une merveille de passe décisive pour Di Maria. La classe.

Christopher Nkunku (6,5) : première titularisation de la saison pour le jeune Parisien, aligné au poste d'ailier gauche. Il a été plutôt correct. Il manque deux belles occasions avant puis après la pause avant d'ouvrir son compteur-but cette année sur une réalisation pleine de sang-froid malgré une position de hors-jeu.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

TROYES 0-2 PARIS SG (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 28e journée
Stade : Stade de l'Aube - 20.006 spectateurs - Arbitre : Karim Abed

Buts : - Á. Di María (47e) C. Nkunku (77e) pour PARIS SG
Avertissements : Suk Hyun-Jun (36e), K. Azamoum (55e), E. Zelazny (78e), pour TROYES - L. Diarra (67e), pour PARIS SG

TROYES : E. Zelazny - J. Cordoval, O. Vizcarrondo, C. Hérelle, J. Obiang - F. Bellugou - S. Grandsir, K. Azamoum (B. Nivet, 73e), R. Walter (C. Ben Saada, 82e), B. Pelé - Suk Hyun-Jun (S. Khaoui, 56e)

PARIS SG : A. Areola - T. Meunier, Thiago Silva, P. Kimpembe, L. Kurzawa - G. Lo Celso (T. Weah, 79e), L. Diarra, A. Rabiot (T. Motta, 61e) - Á. Di María (Dani Alves, 57e), J. Draxler, C. Nkunku

Première titularisation pour Nkunku, auteur d'un match solide

La joie des Parisiens sur le but de Di Maria (47e)

Un bémol nommé Kurzawa

Weah a faili marquer son premier but avec les professionnels







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Cristiano Ronaldo est-il le meilleur joueur du monde ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
MONDIAL 2018
LISTES
des 32
sélections
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Troyes

T
R
O
Y
E
S
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
carton jaune, 78e7Zelazny
>remplacé par Nivet, 73ecarton jaune, 55e3,5Azamoum
>remplacé par Ben Saada, 82e2,5Walter
>remplacé par Khaoui, 56ecarton jaune, 36e2,5Suk
>remplacé par Weah, 79e6,5Lo Celso
carton jaune, 67e6,5Diarra
>remplacé par Motta, 61e6,5Rabiot
but, 47e >remplacé par Dani Alves, 57e7Di María
but, 77e6,5Nkunku


MASQUER LA PUB