Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Mbappé recadre Assou-Ekotto, Depardieu droit au but, Tapie et le bazar parisien, la trouille d'Emery...

Par Romain Lantheaume - Top Declarations, Mise en ligne: le 24/02/2018 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mbappé rafraîchit la mémoire d'Assou-Ekotto, Depardieu troublé par le stade Vélodrome, Tapie s'inquiète pour le PSG, Ménès se paie Emery, le vibrant message d'Alain Cayzac… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Mbappé recadre Assou-Ekotto, Depardieu droit au but, Tapie et le bazar parisien, la trouille d'Emery...
Taclé par Assou-Ekotto, Mbappé lui a répondu sèchement !

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Kylian Mbappé au Messin Benoît Assou-Ekotto - «Ces joueurs africains qui tiennent l'Afrique dans leurs coeurs et qui veulent aider le sport africain bla-bla-bla bla tout en se battant avec un coéquipier sur la scène internationale en 2014.... Vous me faites doucement rire...mais ça ce sont vos valeurs ?» (Twitter, le 23/02/2018)

En postant cette réponse accompagnée d'une photo du Camerounais en train d'en venir aux mains avec son coéquipier Benjamin Moukandjo en plein match, l'attaquant du PSG répondait à une attaque du Grenat qui l'avait taclé au sujet de sa volonté de contribuer au développement du sport en Afrique.

«Ces joueurs européens d'origine africaine qui tiennent l'Afrique dans leur coeur et qui veulent aider le sport africain bla bla bla tout en s'empressant de jouer pour une sélection européenne, vous me faites doucement rire... Mais ça fait bien les bonnes causes...», avait lancé Assou-Ekotto. Ambiance…

2. L'acteur Gérard Depardieu – «J'aime aller au Vélodrome. Le public forme un peuple, c'est plus que des supporters ! Et le stade est sublime ! On dirait un sexe de femme !» (La Provence, le 19/02/2018)

Il n'y avait vraiment que Depardieu pour oser cette comparaison !

3. L'ancien président de l'OM, Bernard Tapie, sur l'organisation du PSG – «C'est un bazar sans nom ! Tu as des joueurs qui vivent que pour eux, tu en as d'autres qui ne parlent pas avec les autres, tu as l'entraîneur qui n'a pas d'autorité... Mais qu'est-ce que c'est que ce cirque ? De toute ma vie de supporter de football, je n'ai jamais vu un gâchis pareil. C'est inimaginable. Il faut qu'ils reprennent le sens de ce qu'est une équipe, avec les hiérarchies» (CNews, le 17/02/2018)

Une manière de dénoncer l'individualisme de certains joueurs mais aussi les difficultés pour l'entraîneur Unai Emery d'imposer certains choix sans être contesté.

4. Pierre Ménès - «Quel message Emery envoie-t-il à Zidane quand il fait sortir Cavani pour Meunier ? Il transpire la trouille. Je le redis, mais Emery n'a jamais gagné un grand match sur le banc du PSG à l'extérieur, jamais. Ce mec suinte la trouille et il l'a transmet à son équipe» (Canal+, le 18/02/2018)

A domicile en revanche, le PSG est intraitable avec 17 victoires en autant de matchs au Parc des Princes cette saison ! Encourageant avant de recevoir deux fois l'OM puis le Real Madrid.

5. L'ancien président du PSG, Alain Cayzac, avant le 8e de finale retour de C1 face au Real Madrid - «Des enfants perdus à Barcelone, des jeunes gens fragiles à Madrid, des adultes sûrs d'eux et conscients de l'enjeu pour eux et le club au match retour au Parc, le PSG gagnera 2-0 et se qualifiera. Ils joueront en équipe, le talent de nos individualités fera la différence, le coach fera les bons choix, le public sera de feu... et l'arbitre impartial !» (RMC, le 19/02/2018)

Un vibrant appel à l'union sacrée réclamée par les Parisiens après leur défaite à Madrid (1-3).

6. Marco Verratti, avant le Clasico de dimanche - «Aujourd'hui, on reste tous conscients de l'importance de ce match pour les supporters. On en parle aux recrues. On sait que Marseille, s'ils finissent en Europa League, mais en nous ayant battu, ils le vivront comme une saison magnifique» (Magazine officiel du PSG, le 20/02/2018)

Tout en voulant démontrer la motivation des Parisiens pour ce choc, l'Italien n'a pas pu s'empêcher d'envoyer une petite pique à l'OM…

7. L'ancien défenseur Souleymane Diawara, sur Neymar - «Protéger les artistes ? Protéger, mais protéger de quoi ? En France, les défenseurs jouent physique, c'est comme ça. Alors papa, si en plus tu commences à le narguer, il va mettre le pied, il va être plus agressif sur toi, c'est certain. En gros, Neymar, il ne faudrait pas le toucher ? C'est bon…» (Le Parisien, le 18/02/2018)

Une sortie finalement pas très étonnante venant d'un joueur pas réputé pour être un poète…

8. L'ancien défenseur Rio Ferdinand sur le gardien de MU, David De Gea - «C'était irréel ! Il fait ça pour Manchester United depuis plusieurs années et je continue de célébrer ses parades comme si l'équipe marquait. C'est juste phénoménal ce qu'il réalise. Il est attentif, il attend et réagi. Il a sauvé Manchester United et ce n'est pas la première fois» (BT Sports, le 21/02/2018)

Un magnifique hommage, à la hauteur du niveau démontré par le gardien espagnol depuis plusieurs saisons.

9. L'ancien milieu du FC Barcelone, Xavi – «J'ai lu pas mal d'articles qui disaient que Cristiano était encore au-dessus de Neymar. Non ! Non ! C'est injuste. Qu'est-ce qu'il a fait Ronaldo ? Il a mis un penalty et un but du genou... Mais qu'est-ce qu'on fait des situations dangereuses qu'a créées Neymar ? Des fautes qu'il a provoquées ? Des contre-attaques qu'il a lancées ? De la peur qu'il a semée chez les Madrilènes ?» (So Foot, le 18/02/2018)

Malgré le doublé de Ronaldo, on l'a compris, l'Espagnol a nettement préféré la performance de Neymar lors du choc Real Madrid-PSG (3-1).

10. Benoît Assou-Ekotto, latéral gauche de Metz, à l'humoriste Julien Cazarre - «Mon cher Juju, c'est avec beaucoup d'émotions que je t'écris cette lettre et je peux te dire que c'est sans forcer que les mots me viennent… (…) J'ai longtemps hésité à te refaire le portrait… Parce que lorsque ta mère te demande s'il est vrai que tu vends de la drogue à 33 ans ça fait mal !!! C'est avec les bras ouverts que j'accueille ton humour chaque week-end. Tu as réussi à me faire aimer la Ligue 1, mais j'ai quand même dû suspendre l'abonnement de ma mère à Canal+. Si Dieu le veut, on s'en fumera un après un bon match de Promotion d'honneur à Saint-Nicolas-les-Arras…» (Le Républicain Lorrain, le 20/02/2018)

Présenté comme un amateur de produits illicites par Cazarre, le Camerounais a fait preuve d'une bonne dose… de répartie !

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB