Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Après Naples et Manchester City, au tour de la Louve ! - Débrief et NOTES des joueurs (Shakhtar 2-1 Roma)

Par Romain Lantheaume - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 21/02/2018 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans le froid de Kharkov, l'AS Rome s'est inclinée 2-1 face au Shakhtar Donetsk ce mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. En tête à la pause, les Italiens ont souffert en seconde période pour finir par se laisser renverser.

Après Naples et Manchester City, au tour de la Louve ! - Débrief et NOTES des joueurs (Shakhtar 2-1 Roma)
Séduisant, le Shakhtar a surpris la Roma.

Pourtant l'AS Rome était prévenue ! Après ses succès chez lui en Ukraine face à Naples (2-1) et Manchester City (2-1) en phase de groupes, le Shakhtar Donetsk s'est encore offert le scalp des Giallorossi (2-1) ce mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Grâce au but inscrit à l'extérieur, l'espoir reste permis pour les hommes d'Eusebio Di Francesco, mais il faudra montrer un meilleur visage au retour le 13 mars en Italie.

Under évidemment !

D'entrée de jeu, dans le froid de Kharkov (- 7°C !), les deux équipes se donnaient coup pour coup. Il ne fallait que quelques minutes à Ismaily pour mettre le feu dans la défense romaine mais son centre traversait la surface sans trouver preneur. La Roma répondait aussitôt. A la suite d'un coup de billard sur corner, le ballon rebondissait sur la cuisse de Dzeko mais le vigilant Pyatov repoussait d'un arrêt-réflexe !

Avec son jeu agréable basé sur l'apport des latéraux, le Shakhtar maintenait la pression mais les centres ukrainiens ne trouvaient personne dans la surface. Un peu moins brillante dans le jeu, la Roma se montrait toutefois plus dangereuse. Dzeko avait d'abord une occasion en contre mais le Bosnien écrasait trop sa frappe pour inquiéter Pyatov. Avant la pause, le géant romain décalait Cengiz Under. En forme en ce moment, le Turc ouvrait le score sur un tir que Pyatov ne pouvait qu'effleurer (0-1, 41e).

Le Shakhtar revient dans la course !

Alors qu'on les pensait abattus après ce but et la sortie sur blessure de Krivtsov avant la mi-temps, les hommes de Paulo Fonseca commençaient mieux le second acte. Profitant d'un moment de flottement de la défense italienne sur une longue ouverture, Ferreyra s'en allait égaliser en glissant le ballon sous Alisson (1-1, 51e). Sonnée par ce but, la Louve jouait trop bas et se faisait peur.

Alisson n'aura pas suffi

Sollicité par Marlos puis sur une frappe lourde de Taison, Alisson sortait deux énormes parades pour maintenir les siens à flot ! Mais le portier brésilien ne pouvait rien sur le magnifique coup-franc de Fred qui inscrivait un bijou avec l'aide de la barre (2-1, 71e). Le Shakhtar gérait tranquillement la fin de match, Bruno Peres sauvant même une balle de 3-1 dans les derniers instants. Plus que jamais, le club ukrainien se verrait bien rééditer le coup de 2011 lorsqu'il avait sorti la Roma au même stade de la compétition.

La note du match : 6,5/10

Un match agréable à suivre ! Après un premier quart d'heure de folie malgré le froid glacial, le rythme a un peu baissé. Mais le Shakhtar a déployé un jeu plaisant et pris le meilleur sur une Louve trop repliée après la pause. Les Sud-Américains du club ukrainien nous ont gratifiés de beaux gestes techniques, à l'image du petit pont de Ferreyra.

Les buts :

- Côté gauche, Kolarov transmet à Perotti qui remet à Dzeko. Dans l'axe, devant la surface, le Bosnien décale Under dans le dos de la défense. Le Turc contrôle dans sa course et enchaîne par un tir du gauche. Sorti, Pyatov effleure le ballon de la main mais ça ne suffit pas pour freiner le tir (0-1, 41e).

- Sur une longue ouverture, Rakitskiy lance Ferreyra qui prend Manolas de vitesse avant de l'effacer d'un petit pont. L'Argentin égalise en marquant du droit sous Alisson, sorti à sa rencontre (1-1, 51e).

- Strootman accroche Marlos devant la surface et provoque un coup-franc légèrement décalé à droite. Fred le frappe et avec l'aide de la barre, il nettoie la lucarne gauche d'un Alisson trop court (2-1, 71e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yaroslav Rakitskiy (7,5/10)

Un match de patron pour le défenseur central ! Précieux dans le jeu de son équipe, il n'a pas hésité à se projeter dans le camp adverse et c'est lui qui lance Ferreyra d'une longue ouverture sur l'égalisation. Défensivement, l'Ukrainien a signé plusieurs interventions salvatrices. On peut quand même lui reprocher de ne pas monter suffisamment sur Dzeko sur l'ouverture du score.

SHAKHTAR DONETSK :

Andriy Pyatov (6) : un bon match pour le gardien ukrainien, auteur de plusieurs parades importantes notamment devant Dzeko en début de partie puis face à Gerson ensuite. Même sur le but, il effleure le ballon.

Bohdan Butko (4,5) : son match avait bien commencé avec un sauvetage de la tête, mais derrière le latéral droit a pris l'eau dans son couloir face à Perotti. Moins inquiété après la pause, il a toutefois eu un apport offensif limité.

Sergey Krivtsov (6,5) : un bon match pour le défenseur central. Même s'il a été un peu moins en vue que son compère Rakitskiy, l'Ukrainien a repoussé deux ballons chauds dans sa surface avant de sortir sur blessure juste avant la pause après s'être blessé dans un duel avec Dzeko. Remplacé à la 45e+3e minute par Ivan Ordets (5) qui aura vécu une seconde période tranquille avec la large domination de son équipe.

Yaroslav Rakitskiy (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Ismaily (6,5) : quel apport offensif ! Infatigable, le latéral gauche a enchaîné les montées et les centres, souvent excellents. Florenzi et Under n'auront jamais réussi à le contenir. Forcément, le Brésilien a parfois été un peu en retard pour fermer son couloir, à l'image du but où il laisse Under partir dans son dos.

Taras Stepanenko (5,5) : un match sobre du milieu de terrain qui s'est lâché sur la fin avec une plus grande présence offensive.

Fred (6,5) : discret en première période, le milieu de terrain brésilien a haussé le niveau après la pause, prenant plus de poids dans le jeu. D'un superbe coup-franc, le futur joueur de Manchester City a offert la victoire aux siens.

Marlos (6,5) : impressionnant en début de match, le Brésilien de naissance a perforé la défense adverse avec ses dribbles et adressé des passes très dangereuses. Marqué de plus près ensuite, il parvient tout de même à se mettre en évidence mais Alisson le met en échec après la pause.

Taison (6) : un bon match pour le capitaine du Shakhtar, précieux dans les remontées de balle rapides de son équipe. Le Brésilien a tenté sa chance d'une jolie frappe mais Alisson s'arrache pour claquer sa tentative.

Bernard (5,5) : un peu moins incisif que ses coéquipiers de l'attaque, l'ailier gauche a tout de même fait des différences sur son côté et il n'a pas hésité à venir prêter main forte en défense. Remplacé à la 90e minute par Viktor Kovalenko (non noté).

Facundo Ferreyra (6) : très effacé en première période, l'avant-centre argentin égalise au retour des vestiaires sur un but tout en finesse. Trouvé plus facilement ensuite, il est privé du doublé par Bruno Peres en fin de partie.

AS ROME :

Alisson (6,5) : le meilleur Romain ce soir. Avec ses deux énormes parades à 1-1, le portier brésilien a permis à l'AS Roma de tenir bon, même s'il s'incline ensuite sur le superbe coup-franc de Fred. Difficile de lui imputer les 2 buts encaissés.

Alessandro Florenzi (3) : avec son volume de jeu, le latéral droit a impressionné en début de partie. Mais la suite a été moins heureuse. Dépassé par les montées incessantes d'Ismaily, l'Italien n'est pas parvenu à fermer son couloir et il se troue sur l'égalisation en manquant son interception. Il était malade et cela s'est ressenti. Remplacé à la 72e minute par Bruno Peres (non noté), auteur d'un sauvetage décisif dans les derniers instants.

Konstantinos Manolas (4) : après avoir muselé Ferreyra en première période, le défenseur central est mis dans le vent par l'Argentin sur l'égalisation. Fébrile après ce but, le Grec a montré beaucoup moins d'autorité dans les duels et incarné la chute de la Roma.

Federico Fazio (5) : solide dans les duels, le défenseur central aurait pu être sanctionné d'un coup-franc pour une grosse obstruction avant la pause. Lui aussi a trop reculé ensuite.

Aleksandar Kolarov (5) : très en vue en début de partie dans le camp adverse et à l'origine de l'ouverture du score, le latéral gauche s'est éteint ensuite. Défensivement, le Serbe ne s'est pas particulièrement mis en valeur.

Daniele De Rossi (4) : partie compliquée pour le capitaine romain qui ne sera jamais parvenu à endiguer les vagues ukrainiennes. A sa décharge, le match s'est peu joué au milieu de terrain.

Kevin Strootman (4) : comme De Rossi, le milieu de terrain a été dépassé dans l'entrejeu. En plus, le Néerlandais provoque le coup-franc du 2-1 sur une faute anodine.

Cengiz Ünder (6) : déchaîné en ce moment et déjà buteur lors des 3 derniers matchs de la Roma, le Turc a encore frappé ce soir en ouvrant le score. Percutant sur son côté droit, il a fait des différences en première période avant de baisser pied ensuite. Des efforts défensifs à souligner. Remplacé à la 73e minute par Gerson (non noté).

Radja Nainggolan (3,5) : match très compliqué pour le Belge. Dans cette position de meneur de jeu, souvent dos au but, le Ninja a tenté d'amener de la vitesse en remisant en une touche sur ses partenaires. Mais à part quelques bonnes récupérations, il n'a pas convaincu ce soir dans ce rôle. Remplacé à la 84e minute par le Français Gregoire Defrel (non noté).

Diego Perotti (5,5) : percutant, l'ailier a pris le meilleur sur Butko et multiplié les débordements. A l'origine de plusieurs occasions en première période, l'Argentin s'est fait plus discret ensuite, son équipe passant la majeure partie du second acte à défendre.

Edin Dzeko (5,5) : dans son rôle de pivot, le Bosnien a signé une partie intéressante, à l'image de sa passe pour Under sur l'ouverture du score. Moins en réussite face au but et mis en échec à deux reprises par Pyatov.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

SHAKHTAR DONETSK 2-1 AS ROME (mi-tps: 0-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/8e de finale
Stade : Oblasny SportKomplex Metalist - 35.124 spectateurs - Arbitre : William Collum

Buts : F. Ferreyra (52e) Fred (71e) pour SHAKHTAR DONETSK - C. Ünder (41e) pour AS ROME
Avertissements : F. Ferreyra (80e), Taison (90+1e), pour SHAKHTAR DONETSK - D. Perotti (90+1e), pour AS ROME

SHAKHTAR DONETSK : A. Pyatov - B. Butko, S. Krivtsov (I. Ordets, 45+3e), Y. Rakitskiy, Ismaily - T. Stepanenko, Fred - Marlos, Taison, Bernard (V. Kovalenko, 90+2e) - F. Ferreyra

AS ROME : Alisson - A. Florenzi (Bruno Peres, 72e), K. Manolas, F. Fazio, A. Kolarov - D. De Rossi, K. Strootman - C. Ünder (Gerson, 71e), R. Nainggolan (G. Defrel, 83e), D. Perotti - E. Dzeko

L'inévitable Cengiz Ünder ouvre le score pour les Italiens (0-1, 41e)

Mais Fred renverse la Roma d'un superbe coup-franc (2-1, 71e)

De Rossi et la Roma malmenés en Ukraine

Une belle victoire pour le Shakhtar

Vidéo : le superbe coup-franc de Fred (après la pub éventuelle...)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Cristiano Ronaldo est-il le meilleur joueur du monde ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
MONDIAL 2018
LISTES
des 32
sélections
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2017-18
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Shak. Donetsk

S
H
A
K
.

D
O
N
E
T
S
K
Banc des remplaçants AS Rome

A
S

R
O
M
E
>remplacé par Ordets, 45e+36,5Krivtsov
but, 71e6,5Fred
carton jaune, 90e+16Taison
>remplacé par Kovalenko, 90e+25,5Bernard
but, 52ecarton jaune, 80e6Ferreyra
>remplacé par Peres, 72e3Florenzi
but, 41e >remplacé par Gerson, 71e6Ünder
>remplacé par Defrel, 83e3,5Nainggolan
carton jaune, 90e+15,5Perotti


MASQUER LA PUB