Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Manchester City tue déjà le suspense - Débrief et NOTES des joueurs (Bâle 0-4 Man City)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 13/02/2018 à 22h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En démonstration, Manchester City a pulvérisé le FC Bâle (4-0), ce mardi, lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Un véritable récital des Citizens qui peuvent aborder la manche retour dans trois semaines sans aucune pression.

Manchester City tue déjà le suspense - Débrief et NOTES des joueurs (Bâle 0-4 Man City)
Les Citizens ont impressionné à Bâle.

Irrésistible en Premier League, Manchester City l'est tout autant en Ligue des Champions. Considéré comme un des favoris à la victoire finale, le club anglais a envoyé un sacré message à ses concurrents en pulvérisant le FC Bâle (4-0), ce mardi, lors du 8e de finale aller.

En maîtrise totale, les Citizens n'ont pas eu à forcer leur talent pour marcher sur la formation suisse, qui a vécu un véritable calvaire au Parc Saint-Jacques.

Manchester City plie le match en 23 minutes

Dominateurs d'entrée, les Citizens trouvaient la faille sur leur première occasion. Sur un corner de De Bruyne, Gündogan trompait Vaclik d'un coup de tête croisé au premier poteau (0-1, 14e). Asphyxiés, les Suisses craquaient une nouvelle fois sur une frappe pourtant molle de Bernardo Silva, qui profitait d'une erreur de main du gardien adverse pour creuser l'écart au score (0-2, 18e).

Le cauchemar n'était pas terminé pour Bâle. A l'affût d'un ballon mal repoussé par la défense, Agüero punissait encore Vaclik d'une frappe meurtrière à ras de terre (0-3, 23e). En l'espace de 23 minutes, Manchester City avait déjà validé son ticket pour les quarts de finale ! Seuls sur le terrain, les Skyblues monopolisaient le ballon et se contentaient de faire tourner devant des Helvètes complètement à la rue.

Gündogan illumine un peu plus la soirée

La démonstration se poursuivait en seconde période. Plein de facilité, Gündogan s'offrait un doublé en envoyant un bijou de frappe enroulée dans la lucarne de Vaclik (0-4, 53e). L'occasion choisie par Pep Guardiola pour faire tourner puisque Sterling et De Bruyne cédaient rapidement leur place à Sané et David Silva. Un véritable luxe pour Manchester City, qui continuait de se balader malgré deux situations chaudes signées Oberlin puis Elyounoussi.

Intenable, Gündogan n'était lui pas très loin du triplé mais Vaclik réalisait enfin une parade décisive devant l'Allemand. La seule véritable action de classe du club helvète qui n'a rien pu faire face à la machine mancunienne. A trois semaines de la manche retour, les leaders de Premier League peuvent déjà se préparer pour les quarts de finale.

La note du match : 6/10

Il n'y a jamais eu match ce soir. Manchester City a dominé du début à la fin sans jamais se retrouver en danger. Une démonstration de force des Citizens qui ont une nouvelle fois déployé un très beau football face à une équipe suisse impuissante malgré le soutien indéfectible de son public.

Les buts :

- De Bruyne botte un corner sur le côté gauche. Le ballon est parfaitement envoyé dans la boîte pour Gündogan, qui coupe de la tête le centre du Belge. Vaclik, sans réaction, est battu au premier poteau (0-1, 14e).

- Sur le côté gauche, Agüero lance Sterling en profondeur. L'international anglais déboule et centre en retrait pour Bernardo Silva. Le ballon est ralenti par la tête de Lacroix mais parvient jusqu'au Portugais, qui contrôle de la poitrine avant d'enchaîner avec une reprise de volée à la verticale. Trop fébrile, Vaclik n'a pas la main assez ferme pour repousser le bout de cuir, qui termine sa course dans le petit filet droit (0-2, 18e).

- Dans l'axe, Fernandinho réalise une grosse percée. Le Brésilien est stoppé par Lacroix, qui repousse mal le ballon. A l'affût, Agüero se met en position et enchaîne avec une frappe monstrueuse à ras de terre. Le ballon file à droite de Vaclik, qui ne bouge pas sur cette action (0-3, 23e).

- Agüero perce dans l'axe et résiste au retour de Die. L'Argentin transmet à Gündogan, qui se met sur son pied droit avant d'enrouler une frappe magnifique dans la lucarne gauche de Vaclik (0-4, 53e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Ilkay Gündogan (8,5/10)

Très gros match réalisé par l'Allemand. Omniprésent dans l'entrejeu, l'ancien joueur du Borussia Dortmund s'est baladé du début à la fin, jouant très souvent avec une facilité déconcertante. C'est d'ailleurs lui qui débloque la partie de la tête dans le premier quart d'heure avant de doubler la mise avec une frappe magnifique dans la lucarne gauche de Vaclik. Sur une nouvelle occasion en fin de match, il ne passe pas loin du triplé sans un arrêt miraculeux du portier adverse.

FC BALE :

Tomás Vaclík (3) : le gardien tchèque a vécu un véritable cauchemar. Sur tous les buts encaissés, il a donné l'impression d'avoir les poings liés, incapable de réaliser la moindre intervention décisive en dehors d'un bel arrêt devant Gündogan en fin de match.

Léo Lacroix (3) : déjà catastrophique à Saint-Etienne, le longiligne défenseur central ne fait guère mieux à Bâle. Complètement dépassé, il a lui aussi vécu une horrible soirée.

Taulant Xhaka (4) : quelques interventions intéressantes en seconde période mais dans l'ensemble, une partie très moyenne pour lui aussi.

Marek Suchý (3,5) : un capitaine à la dérive. Le défenseur central a complètement manqué son match, ne parvenant jamais à relever la tête après 20 premières minutes catastrophiques.

Michael Lang (5) : le moins mauvais des défenseurs suisses ce soir. Il a réalisé quelques interventions qui ont évité un score bien plus lourd.

Fabian Frei (3,5) : le milieu de terrain ne s'est pas remis de son erreur fatale à la 14e minute lorsqu'il a lâché le marquage de Gündogan sur le corner de De Bruyne. Par la suite, absolument rien à tirer de bon de son match.

Geoffrey Serey Die (3) : l'Ivoirien a été très décevant. Certes, il n'a jamais rien lâché, mais ses errements défensifs ont complètement déstabilisé ses partenaires, notamment sur le troisième but.

Blás Riveros (2) : le Paraguayen a vécu un match en enfer. Baladé du début à la fin par Bernardo Silva et Sterling, le latéral droit n'a rien pu faire ce soir pour sortir la tête de l'eau.

Mohamed Elyounoussi (3,5) : l'international norvégien a été complètement inexistant. Parfaitement contenu par l'arrière-garde anglaise, il a eu une seule occasion à se mettre sous la dent ce soir. Remplacé à la 85e minute par Kevin Bua (non noté).

Valentin Stocker (3) : le transfuge du Hertha Berlin a été fantomatique. Complètement étouffé, il n'a rien pu faire face à une défense anglaise parfaitement en place. Remplacé à la 72e minute par Albian Ajeti (non noté).

Dimitri Oberlin (4) : dangereux en début de rencontre, avec notamment un penalty oublié sur lui suite à une faute d'Otamendi, le jeune attaquant a peu à peu disparu. Il faut dire que face à une équipe aussi confiante, difficile de briller.

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (6) : un match relativement tranquille pour le gardien brésilien. Il n'a eu qu'un seul arrêt à réaliser sur une frappe qui n'était pas cadrée d'Elyounoussi. Dans un fauteuil.

Kyle Walker (6,5) : bien que rapidement diminué, le latéral droit a poursuivi la rencontre. Résultat, il s'est montré particulièrement solide en ne laissant aucun espace à Elyounoussi et Stocker.

Vincent Kompany (6,5) : match solide du capitaine des Citizens. Il a joué à son rythme sans être en danger ce soir. Une belle manière de se mettre en jambes.

Nicolás Otamendi (6,5) : le défenseur central argentin peut s'estimer heureux de ne pas avoir concédé un penalty en début de match pour une obstruction sur Oberlin. Pour le reste, absolument rien à signaler puisqu'il s'est montré à son avantage.

Fabian Delph (6,5) : de retour dans le onze de départ, l'international anglais a eu un match assez tranquille. Il a été très propre sur le plan défensif.

Kevin De Bruyne (7) : comme très souvent depuis le début de la saison, la patte droite du Belge a fait des dégâts. Il est passeur décisif sur corner sur l'ouverture du score de Gündogan. Précieux dans la conservation du ballon, le Diable Rouge a encore une fois été impressionnant même s'il n'a pas trouvé la faille. Remplacé à la 63e minute par David Silva (non noté).

Fernandinho (8) : grosse prestation du milieu de terrain brésilien. Que ce soit à la récupération ou la construction, l'ancien joueur du Shakhtar Donetsk a été excellent. Une copie au presque parfait.

Ilkay Gündogan (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Bernardo Silva (7) : préféré à Sané, le Portugais s'est montré très actif dans son couloir. Il est récompensé de ses efforts en doublant la mise non sans réussite d'une belle frappe de volée. Toujours juste dans ses choix de passes, il a été bon ce soir.

Sergio Agüero (8) : match très sérieux de l'attaquant argentin. A l'origine du deuxième but grâce à un bon ballon en profondeur pour Sterling, le Kun a inscrit une magnifique réalisation sur une frappe surpuissante dans la foulée. En seconde période, il est passeur décisif pour Gündogan après un gros travail. Remplacé à la 85e minute par Danilo (non noté).

Raheem Sterling (6,5) : l'ancien joueur de Liverpool a fait son match. Pas en réussite dans la finition, il a posé de gros soucis aux défenseurs suisses avec ses courses en profondeur très souvent tranchantes. Il est passeur décisif sur le but de Bernardo Silva. Remplacé à la 57e minute par Leroy Sané (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FC BALE 0-4 MANCHESTER CITY (mi-tps: 0-3) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/8e de finale
Stade : St. Jakob-Park - 36.000 spectateurs - Arbitre : Jonas Eriksson

Buts : - I. Gündogan (14e) Bernardo Silva (18e) S. Agüero (23e) I. Gündogan (53e) pour MANCHESTER CITY
Avertissements : T. Xhaka (38e), S. Dié (89e), pour FC BALE - Fernandinho (59e), I. Gündogan (89e), pour MANCHESTER CITY

FC BALE : T. Vaclík - L. Lacroix, T. Xhaka, M. Suchý - M. Lang, F. Frei, S. Dié, B. Riveros - M. Elyounoussi (K. Bua, 85e), V. Stocker (Albian Ajeti, 71e) - D. Oberlin

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes - K. Walker, V. Kompany, N. Otamendi, F. Delph - K. De Bruyne (David Silva, 63e), Fernandinho, I. Gündogan - Bernardo Silva, S. Agüero (Danilo, 85e), R. Sterling (L. Sané, 57e)

Double buteur, Gündogan a livré une prestation XXL

De Bruyne et Agüero ont brillé eux aussi

Les Suisses ont vécu un cauchemar

Guardiola peut voir venir avant le match retour

Le résumé du match en VIDEO

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Voyez-vous Henry rester jusqu'à la fin de la saison à Monaco ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants FC Bale

F
C

B
A
L
E
Banc des remplaçants Manchest. City

M
A
N
C
H
E
S
T
.

C
I
T
Y
carton jaune, 38e4Xhaka
3,5Frei
carton jaune, 89e3Serey Die
>remplacé par Bua, 85e3,5Elyounoussi
>remplacé par Ajeti, 71e3Stocker
>remplacé par Silva, 63e7De Bruyne
carton jaune, 59e8Fernandinho
but, 14e
but, 53e
2carton jaune, 89e8,5Gündogan
but, 18e7Silva
but, 23e >remplacé par Danilo, 85e8Agüero
>remplacé par Sané, 57e6,5Sterling


MASQUER LA PUB