Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon : le PSG, Mbappé, l'évolution des salaires... Comment Aulas s'adapte pour convaincre les jeunes talents

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/02/2018 à 11h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec les moyens financiers colossaux de clubs comme le Paris Saint-Germain, l'Olympique Lyonnais doit trouver d'autres leviers pour attirer des talents. Le président lyonnais Jean-Michel Aulas explique comment il s'est adapté à l'évolution des salaires, encore un peu plus perturbée par l'arrivée de Mbappé au PSG.

Lyon : le PSG, Mbappé, l'évolution des salaires... Comment Aulas s'adapte pour convaincre les jeunes talents
Aulas sait trouver les arguments pour recruter des talents.

Dans un entretien accordé à L'Equipe, Jean-Michel Aulas l'assure, il n'est «pas jaloux» du Paris Saint-Germain. Néanmoins, le club de la capitale a forcé le président de l'Olympique Lyonnais à s'adapter financièrement pour continuer d'attirer des jeunes talents. Car les salaires versés par le PSG ne rendent pas la tâche facile aux autres clubs de Ligue 1.

Le plus haut salaire à l'OL : 350 000 € par mois

«Prenez Hatem (Ben Arfa), il va à Paris avec une prime à la signature et un salaire très supérieur à ce que nous pouvons lui proposer. Tant mieux pour lui, mais on ne peut pas suivre. Donc, comment penser l'avenir ?» , s'interroge Aulas dans les colonnes du quotidien sportif. En 2016, Ben Arfa avait préféré rejoindre Paris, où il perçoit un salaire estimé à 500 000 euros brut par mois, alors que Mariano Diaz et Memphis Depay sont les Lyonnais les mieux payés aujourd'hui avec 350 000 euros brut mensuels.

«On essaie d'avoir une cohérence entre des salaires à 350 000 euros pour des internationaux étrangers venus de grands clubs et d'autres qui émergent» , explique Aulas. Arrivé l'été dernier, Bertrand Traoré perçoit par exemple un salaire mensuel estimé à 300 000 euros brut, soit autant que Nabil Fekir. Des jeunes comme Houssem Aouar, Tanguy Ndombélé, Lucas Tousart ou encore Ferland Mendy ne sont pas dans le TOP 10 des joueurs les mieux payés à l'OL. Mais négocier avec les jeunes joueurs est également devenu compliqué.

Le transfert de Mbappé perturbe le marché des jeunes

L'arrivée de Kylian Mbappé à Paris l'été dernier n'a pas arrangé les choses puisque Lyon doit désormais aussi faire face à des difficultés sur son terrain de chasse préféré : les jeunes talents. Un gamin de 19 ans rémunéré 1,5 million d'euros brut par mois, ça donne forcément des idées aux autres jeunes et à leur entourage. «Mais il y a cet amendement Mbappé qui, depuis un an, perturbe tout le monde, y compris certains parents» , reconnaît le patron des Gones.

«Il a un peu moins de vingt ans et des rémunérations invraisemblables. Donc les discussions pour les jeunes joueurs deviennent plus difficiles» , ajoute Aulas. Pour ne pas tomber dans la surenchère, l'OL propose donc des primes en cas de qualification en coupes d'Europe qui permettent d'augmenter les émoluments des joueurs au fil des saisons. «Alors même si on démarre en dessous de certains clubs, la qualification en Ligue des Champions ou en Ligue Europa détermine automatiquement leur salaire sur le futur» , explique «JMA» .

Lyon paie moins que Marseille et Monaco.

Ainsi, Lyon possède une masse salariale saine avec un salaire moyen mensuel brut estimé à 130 000 euros. C'est derrière le PSG (750 000 €), Marseille (223 000 €) et Monaco (200 000 €). Et l'OL peut aussi compter sur sa bonne réputation pour séduire des jeunes comme Martin Terrier, Léo Dubois ou Oumar Solet, qui ont tous signé pour Lyon cet hiver. Le premier a été prêté à Strasbourg, où il évolue depuis le début de la saison, et le deuxième rejoindra le Rhône au terme de son contrat avec Nantes en fin de saison.

«Ils savent qu'on est un club qui laisse la place aux jeunes et ce que représente l'OL», glisse Aulas. Reste à savoir si cette politique permettra à Lyon d'être régulièrement qualifié pour la Ligue des Champions, si importante financièrement pour le développement des clubs.

Que vous inspirent les propos d'Aulas ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Est-ce que s'offrir Gigi Buffon est une bonne idée pour le PSG ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB