Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

L'OM passe ses nerfs sur Metz - Débrief et NOTES des joueurs (OM 6-3 Metz)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/02/2018 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En démonstration, l'Olympique de Marseille n'a fait qu'une bouchée du FC Metz (6-3), ce vendredi, dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Le club phocéen, provisoirement 2e, est assuré de rester sur le podium en attendant le choc entre Monaco et l'Olympique Lyonnais, dimanche.

L'OM passe ses nerfs sur Metz - Débrief et NOTES des joueurs (OM 6-3 Metz)
Thauvin a inscrit un triplé contre Metz.

Un festival ! Cinq jours après avoir tenu le choc contre Monaco (2-2), l'Olympique de Marseille a passé ses nerfs sur le FC Metz (6-3), ce vendredi, à l'occasion de la 24e journée de Ligue 1.

Porté par une ligne offensive en très grande forme, le club phocéen, qui a néanmoins raté son dernier quart d'heure, s'est provisoirement emparé de la 2e place du classement en attendant le gros choc opposant Monaco à Lyon, prévu dimanche.

L'OM tue le match en 9 minutes

Neuf minutes, c'est le temps qu'il a fallu aux Marseillais pour tuer le match. Après un une-deux avec Germain, Sanson débloquait la partie sur sa première tentative pleine de réussite (1-0, 6e) avant de servir Thauvin, qui trouvait la faille d'une reprise de volée ajustée (2-0, 9e). Un départ canon qui coupait les jambes des Messins, la tête sous l'eau.

Efficaces au pressing, les Phocéens géraient parfaitement les débats. Petit à petit, les Grenats se montraient de plus en plus menaçants mais ne parvenaient pas à bouger une défense olympienne bien en place. Mandanda, lui, sortait le grand jeu devant Mandjeck et Roux. Deux parades décisives puisqu'avant la pause, Thauvin profitait d'un tacle raté de Diagne pour enfoncer un peu plus le clou (3-0, 45e).

Une seconde période complètement folle

Le calvaire était très loin d'être fini pour Metz. Servi par Thauvin, Germain y allait de son but d'un plat du pied astucieux (4-0, 49e). Un quatrième puis un cinquième but, signé Thauvin cette fois-ci, à la réception d'un centre lumineux de Payet au second poteau (5-0, 56e). L'OM régalait et enchantait les 28 000 supporters présents au Vélodrome. Malgré la lourde défaite qui se profilait, les hommes de Frédéric Hantz ne lâchaient rien et sauvaient l'honneur par Mollet, qui fusillait Mandanda à bout portant (5-1, 74e).

Une joie de courte durée puisque sur l'action qui suivait, Payet offrait un nouveau caviar pour Mitroglou, qui marquait dans le but vide (6-1, 76e). Cela n'empêchait pas Mollet d'inscrire un doublé sur une nouvelle frappe pure à l'entrée de la surface (6-2, 85e). Une fin de match complètement folle à l'issue de laquelle Niane inscrivait un ultime but de la tête (6-3, 90e). Malgré le large succès, le dernier quart d'heure fait tâche pour l'OM...

La note du match : 8/10

Le stade Vélodrome n'était pas plein pour cette rencontre en raison de la suspension qui a frappé les virages. Mais le spectacle, lui, était bel et bien au rendez-vous. Neuf buts, une belle ambiance, de belles actions, même si le match a été déséquilibré, il a été très plaisant à suivre

Les buts :

- Rolando récupère le ballon très haut et le transmet à Sanson. L'ancien Montpelliérain s'appuie sur Germain, qui lui remet dans l'intervalle. Malgré un contrôle manqué et une chute, le meneur de jeu se relève et trompe Kawashima du bout du pied à bout portant (1-0, 6e).

- Côté droit, Thauvin s'échappe et transmet le ballon pour Sanson. Le premier buteur marseillais lève la tête et remet pour l'ailier, qui ajuste Kawashima d'une reprise de volée du pied gauche parfaite (2-0, 9e).

- Lancé en profondeur sur un ballon en cloche de Payet, Germain prend de vitesse Diagne et profite de la sortie ratée de Kawashima pour tirer en direction du but. Le défenseur central s'arrache, sauve le ballon sur sa ligne mais c'est Thauvin, opportuniste, qui l'envoie au fond des filets (3-0, 45e).

- Côté droit, Thauvin rentre dans l'axe et adresse un magnifique centre au second poteau à destination de Germain. L'attaquant marseillais trompe la vigilance de Rivierez et trompe Kawashima d'un plat du pied droit écrasé (4-0, 49e).

- Dos au but, Germain voit Payet sur la gauche, qu'il sert dans l'espace. Le Réunionnais prend tout son temps pour centrer au second poteau où il trouve Thauvin. D'un plat du pied gauche, l'ailier phocéen inscrit le deuxième triplé de sa carrière (5-0, 56e).

- Au point de penalty, Diagne tente une talonnade présomptueuse repoussée de la tête par Rolando. Le ballon revient jusqu'à Mollet, qui efface Rami avant d'enchaîner avec une énorme frappe dans la lucarne droite de Mandanda, complètement battu (5-1, 74e).

- Rolando adresse une magnifique ouverture pour Payet, qui n'est pas hors-jeu au départ de l'action. Le capitaine marseillais, seul, préfère servir Mitroglou sur sa gauche, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets dans le but vide (6-1, 76e).

- Servi en retrait par Milicevic, Mollet, à 20 mètres, envoie une frappe du plat du pied parfaite sur la droite de Mandanda, à ras de terre (6-2, 85e).

- Côté droit, Balliu a tout le loisir de déborder et sert en retrait Niane. D'un coup de tête smashé, le Sénégalais trompe Mandanda à bout portant (6-3, 90e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Florian Thauvin (9/10)

Que dire de plus sur l'ailier marseillais, qui a encore une fois livré une prestation XXL. Un triplé, le deuxième de sa carrière, une passe décisive, une présence incontournable, l'international tricolore, qui veut jouer la Coupe du monde, a encore une fois rappelé à Didier Deschamps qu'il faudra compter sur lui. Le leader offensif de l'OM, c'est bien lui. Remplacé à la 78e minute par Maxime Lopez (non noté).

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5,5) : le gardien marseillais a connu un match très frustrant. Il sort une magnifique parade en première période sur une tête de Mandjeck puis sur une frappe vicieuse de Roux. En seconde période, il ne peut absolument rien sur les trois buts messins, fusillés à deux reprises à bout portant.

Bouna Sarr (6,5) : face à son ancien club, le latéral droit a une nouvelle fois été bon. Il s'est montré tranchant offensivement et solide sur le plan défensif. Remplacé à la 60e minute par Henri Bedimo (non noté).

Adil Rami (5) : 75 minutes parfaites… avant de sombrer. L'international tricolore ne va pas devoir réitérer le même dernier quart d'heure à l'avenir…

Rolando (6) : un match similaire à celui de Rami. A la différence que le Portugais est à l'origine du premier but grâce à une récupération haute dans le camp messin et du sixième but avec une ouverture lumineuse pour Payet.

Hiroki Sakai (5) : un match moyen pour le Japonais, qui s'est essoufflé en fin de partie. On pourra regretter son manque d'audace dans un match plié d'entrée.

Franck Zambo Anguissa (6) : remplaçant contre Monaco, le Camerounais retrouvait sa place de titulaire dans l'entrejeu. Un match tranquille pour lui avec une nouvelle fois une grosse activité au milieu.

Luiz Gustavo (6) : un bon match, une fois de plus, pour le Brésilien. Il a été moins en vue qu'à l'accoutumée en raison de la domination sans partage de l'OM.

Florian Thauvin (9) : lire commentaire ci-dessus.

Morgan Sanson (7,5) : l'ancien Montpelliérain réalise une grande saison, il l'a encore prouvé ce soir. Buteur puis passeur décisif au bout de dix minutes, le meneur de jeu a réalisé un gros match. On peut néanmoins lui reprocher d'avoir souvent voulu jouer trop facile toutefois. Mais avec un tel score, il sera pardonné. Remplacé à la 69e minute par Kostas Mitroglou (non noté), qui s'est rassuré en trouvant le chemin des filets au bout de 7 minutes.

Dimitri Payet (8) : le capitaine marseillais a été bien mieux que lors de ses dernières sorties. Ses passes ont été plus justes et tranchantes dans l'ensemble et il n'a jamais hésité à prendre des risques lorsqu'il s'est projeté vers l'avant. Pour preuve, il est à l'origine du troisième but avec une ouverture lumineuse pour Germain et offre un caviar pour Thauvin et Mitroglou sur les deux derniers buts.

Valère Germain (7,5) : un vrai gros match de l'attaquant marseillais. Passeur décisif sur l'ouverture du score, buteur sur le quatrième et impliqué sur le troisième, l'ancien Monégasque a été au four et au moulin. Appels, appuis, le numéro 28 de l'OM a été excellent ce soir.

METZ :

Eiji Kawashima (2) : l'entame catastrophique a complètement plombé son match. Il n'est pas irréprochable sur le troisième but avec une sortie très moyenne. A côté de la plaque.

Jonathan Rivierez (2) : une partie cataclysmique. Le latéral droit a tout raté, se faisant systématiquement avoir par Germain et Payet ce soir.

Fallou Diagne (2) : un match catastrophique. Le défenseur central s'est fait avoir sur toutes les offensives marseillaises, notamment sur son sauvetage raté qui mène au troisième but.

Moussa Niakhate (4) : le moins mauvais des défenseurs messins, qui s'est distingué avec des relances souvent intéressantes. Mais 6 buts encaissés, ça reste beaucoup trop.

Julian Palmieri (2) : un calvaire. Rapidement averti, l'ancien Bastiais a vécu un cauchemar devant Thauvin. Il se souviendra longtemps de ce déplacement à Marseille…

Renaud Cohade (2,5) : le capitaine messin a mal commencé le match en perdant un ballon fatal sur le premier but marseillais. Une action qui a définitivement plombé sa rencontre. Remplacé à la 64e minute par Ivan Balliu (non noté), passeur décisif pour Niane.

Georges Mandjeck (4) : le Camerounais a essayé tant bien que mal de bloquer les offensives adverses au milieu. Seul, la mission était impossible.

Florent Mollet (7,5) : la grosse satisfaction de la soirée à Metz. Très juste techniquement, il inscrit deux magnifiques buts pleins de sang-froid. D'autant qu'il montre de belles choses depuis plusieurs semaines. A surveiller…

Danijel Milicevic (6) : le meneur de jeu a distillé de nombreux bons ballons mais s'est montré particulièrement maladroit sur les coups de pied arrêtés qu'il a eu à taper. Il se rattrape en fin de match avec une belle passe décisive pour Mollet. Un gros travail au milieu à souligner.

Nolan Roux (3,5) : double buteur contre Nice, l'ancien Vert a eu une seule occasion à se mettre sous la dent avant la pause. Pour le reste, un match très difficile. Remplacé à la 82e minute par Ibrahima Niane (non noté), buteur en fin de partie.

Emmanuel Rivière (2,5) : inexistant. L'attaquant mosellan a été mangé du début à la fin par les défenseurs adverses. Remplacé à la 72e minute par Farid Boulaya (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 6-3 METZ (mi-tps: 3-0) - FRANCE - Ligue 1 / 24e journée
Stade : Stade Vélodrome - 46.000 spectateurs - Arbitre : Olivier Thual

Buts : M. Sanson (6e) F. Thauvin (9e) F. Thauvin (44e) V. Germain (49e) F. Thauvin (55e) K. Mitroglou (75e) pour MARSEILLE - F. Mollet (73e) F. Mollet (84e) I. Niane (90e) pour METZ
Avertissements : B. Sarr (43e), pour MARSEILLE

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr (H. Bedimo, 60e), A. Rami, Rolando, H. Sakai - A. Zambo Anguissa, Luiz Gustavo - F. Thauvin (M. Lopez, 79e), M. Sanson (K. Mitroglou, 69e), D. Payet - V. Germain

METZ : E. Kawashima - J. Rivierez, F. Diagne, M. Niakhate, J. Palmieri - R. Cohade (Iván, 64e), G. Mandjeck - F. Mollet, D. Milicevic, N. Roux (I. Niane, 82e) - E. Rivière (F. Boulaya, 72e)

Le message des Ultras en début de match

Un quatuor offensif de choc

 

Thauvin a une nouvelle fois été énorme

Payet a offert un caviar à Mitroglou







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est votre championnat préféré ?

Ligue 1 (France)
Premier League (Angleterre)
Liga (Espagne)
Calcio (Italie)
Bundesliga (Allemagne)

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
>remplacé par Bedimo, 60ecarton jaune, 43e6,5Sarr
but, 9e
but, 44e
but, 55e
3 >remplacé par Lopez, 79e9Thauvin
but, 6e >remplacé par Mitroglou, 69e7,5Sanson
but, 49e7,5Germain
>remplacé par Iván, 64e2,5Cohade
but, 73e
but, 84e
27,5Mollet
>remplacé par Niane, 82e3,5Roux
>remplacé par Boulaya, 72e2,5Rivière


MASQUER LA PUB