Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Quelles nations ont les meilleurs joueurs de moins de 23 ans ? - Dossier Maxifoot (3/3)

Par Youcef Touaitia - Actu Générale, Mise en ligne: le 30/01/2018 à 13h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Maxifoot vous propose un dossier complet en trois parties pour savoir quelles nations ont les meilleurs joueurs âgés de moins de 23 ans. Pour cette dernière partie, les trois pays qui vont devoir se poser de sérieuses questions sur leur avenir proche : l'Italie, l'Argentine et les Pays-Bas.

Quelles nations ont les meilleurs joueurs de moins de 23 ans ? - Dossier Maxifoot (3/3)
Donnarumma, successeur annoncé de Buffon avec la Squadra Azzurra.

SOMMAIRE :

1/3. Des stars pour certains, des joueurs confirmés pour d'autres… La France, l'Allemagne et l'Espagne peuvent voir venir
2/3. Quelques valeurs sûres, des talents à polir, des jeunes en devenir… Le Brésil, l'Angleterre et le Portugal ont de la ressource
3/3. Quelques noms clinquants, des générations peu flamboyantes… L'Italie, l'Argentine et les Pays-Bas vers la pénurie ?

TROISIÈME PARTIE : QUELQUES NOMS CLINQUANTS, DES GÉNÉRATIONS PEU FLAMBOYANTES… L'ITALIE, L'ARGENTINE ET LES PAYS-BAS VERS LA PÉNURIE ?

Depuis de nombreuses années déjà, le fantasme du jeune joueur prend de plus en plus de place dans l'esprit des fans de football. Avant même de profiter des joueurs confirmés présents dans les différentes sélections, on cherche désormais à savoir quels pourraient être les futurs talents capables de prendre la relève et de, pourquoi pas, permettre à leurs nations respectives de monter sur le toit du monde.

Maxifoot a décidé de recenser les meilleurs jeunes joueurs de 23 ans et moins (nés à partir du 1er janvier 1994 inclus) de neuf nations qui font partie du gratin mondial : France, Allemagne, Espagne, Brésil, Angleterre, Portugal, Italie, Argentine et Pays-Bas. Pour certains pays, les prochaines années s'annoncent radieuses. Mais pour d'autres, il va falloir se préparer à une période beaucoup moins faste.

Italie : des talents qui vont devoir confirmer, un vivier pas si extraordinaire

L'élimination de la Squadra Azzurra de la course à la Coupe du monde 2018 a été vécue comme une psychose en Italie. Prévisible pour certains, surprise pour d'autres, cette sortie de route va devoir servir pour l'avenir. Alors que les Insigne, Immobile ou encore Verratti, qui n'ont jamais réellement réussi à s'imposer en sélection, vont avoir du retard pour prendre les commandes, la génération qui arrive n'est pas vraiment extraordinaire. Car s'il y a du talent, les jeunes Italiens vont devoir montrer ce qu'ils ont dans le ventre en Serie A, où c'est bien connu, il est difficile de briller très tôt.

On peut citer Rugani et Bernardeschi, qui tardent à éclore à la Juventus. Même constat pour Donnarumma, Romagnoli, Locatelli et Conti du côté du Milan AC, où les choses ne se passent pas comme prévu. Si on sent que quelque chose peut se passer avec ces joueurs, ce sera à eux de montrer qu'ils ont les épaules pour succéder à la bande à Buffon. Ce n'est vraiment pas gagné. D'autant plus que derrière ces quelques noms, on trouve des éléments encore trop tendres qui n'offrent pas forcément les certitudes de leurs homologues européens. Actuellement, seul un Transalpin arrive à donner des frissons : Cristante. Brillant avec l'Atalanta, où il est prêté, l'ancien Milanais a le talent pour s'imposer comme le futur 9 de la Nazionale. Mais il faudra qu'il fasse les bons choix dans les années à venir.

Italie U23 : une équipe type possible et les remplaçants en 3-4-3

Argentine : derrière Dybala et Icardi, un vide incroyable

Deux noms suffisent à changer une équipe. Malheureusement, Dybala et Icardi, extraordinaires à la Juventus et à l'Inter Milan, sont nés en 1993. Derrière ces deux monstres, l'Argentine va devoir creuser pour trouver un crack car la génération à venir est très loin de faire rêver. Pour la plupart d'entre eux, il est très difficile de s'imposer dans leurs équipes respectives. Lo Celso, probablement le plus talentueux, est le seul à montrer de très belles choses à Paris, où il pourrait devenir un futur très grand. Correa et Vietto, considérés comme de futurs grands au pays, ne parviennent pas à confirmer les espoirs placés en eux alors que Mammana et Paredes ont respectivement échoué à Lyon et la Roma, préférant tenter leur chance du côté du Zénith.

Pour un pays qui a sorti des joueurs extraordinaires comme Maradona ou Messi, qui compte encore dans sa sélection actuelle des joueurs offensifs mondialement reconnus tels Higuain et Agüero, chez les moins de 23 ans, on est très, très loin du compte. L'élimination lors du premier tour des JO 2016 derrière le Portugal et le Honduras était d'ailleurs un signe annonciateur de la faiblesse d'une génération qui va devoir faire ses preuves. Mais sait-on jamais, l'Argentine ayant toujours su faire éclore des talents phénoménaux...

Argentine U23 : une équipe type possible en 4-3-3

Pays-Bas : des Oranje sans jus... pour longtemps encore ?

Probablement le pays le plus en retard parmi les grosses nations du football mondial. Finaliste de la Coupe du monde 2010, troisième en 2014, la Hollande n'est plus qu'un tas de ruines. Fini la bande de bad boys composée par Robben, Sneijder et van Persie. Désormais, il va falloir compter sur des joueurs qui ne manquent certes pas de talent, mais qui jusqu'ici, n'ont absolument pas prouvé qu'ils pouvaient remettre sur pied un des mastodontes du football européen. Derrière les Martins-Indi, de Vrij et van Dijk, dur de trouver des références.

Le plus connu ? Depay, qui brille avec Lyon après un terrible échec à Manchester United. De Ligt, van de Beek et Kluivert, finalistes de la Ligue Europa avec l'Ajax, vont devoir montrer que leur parcours la saison passée n'était pas un accident. Ces trois joueurs, considérés comme des vraies pépites dans leur pays, font en tout cas déjà chavirer les plus grands clubs européens et il ne serait pas étonnant qu'on entende parler d'eux dans un futur proche, reprenant le flambeau de leurs illustres aînés. Certains, comme Janssen, Rekik, se sont complètement manqués en quittant leur pays alors qu'El Ghazi et Kongolo, qui disposent d'une belle cote chez eux, ont énormément de mal à confirmer en Ligue 1, le second ayant même déjà rejoint Huddersfield en prêt. Une génération douée mais d'une grande fragilité qui donne l'impression de pouvoir exploser en plein vol à tout moment.

Pays-Bas U23 : une équipe type possible et les remplaçants en 4-3-3

SOMMAIRE :

1/3. Des stars pour certains, des joueurs confirmés pour d'autres… La France, l'Allemagne et l'Espagne peuvent voir venir
2/3. Quelques valeurs sûres, des talents à polir, des jeunes en devenir… Le Brésil, l'Angleterre et le Portugal ont de la ressource
3/3. Quelques noms clinquants, des générations peu flamboyantes… L'Italie, l'Argentine et les Pays-Bas vers la pénurie ?

Etes-vous inquiets pour l'Italie, l'Argentine et les Pays-Bas ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB