Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Quelles nations ont les meilleurs joueurs de moins de 23 ans ? - Dossier Maxifoot (1/3)

Par Youcef Touaitia - Actu Générale, Mise en ligne: le 30/01/2018 à 13h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Maxifoot vous propose un dossier complet en trois parties pour savoir quelles nations ont les meilleurs joueurs âgés de moins de 23 ans. Pour commencer, les trois pays qui disposent de talents déjà confirmés dans cette catégorie : la France, l'Allemagne et l'Espagne

Quelles nations ont les meilleurs joueurs de moins de 23 ans ? - Dossier Maxifoot (1/3)
Dembélé et Mbappé, futurs leaders des Bleus ?

SOMMAIRE :

1/3. Des stars pour certains, des joueurs confirmés pour d'autres… La France, l'Allemagne et l'Espagne peuvent voir venir
2/3. Quelques valeurs sûres, des talents à polir, des jeunes en devenir… Le Brésil, l'Angleterre et le Portugal ont de la ressource
3/3. Quelques noms clinquants, des générations peu flamboyantes… L'Italie, l'Argentine et les Pays-Bas vers la pénurie ?

PREMIÈRE PARTIE : DES STARS POUR CERTAINS, DES JOUEURS CONFIRMÉS POUR D'AUTRES... LA FRANCE, L'ALLEMAGNE ET L'ESPAGNE PEUVENT VOIR VENIR

Depuis de nombreuses années déjà, le fantasme du jeune joueur prend de plus en plus de place dans l'esprit des fans de football. Avant même de profiter des joueurs confirmés présents dans les différentes sélections, on cherche désormais à savoir quels pourraient être les futurs talents capables de prendre la relève et de, pourquoi pas, permettre à leurs nations respectives de monter sur le toit du monde.

Maxifoot a décidé de recenser les meilleurs jeunes joueurs de 23 ans et moins (nés à partir du 1er janvier 1994 inclus) de neuf nations qui font partie du gratin mondial : France, Allemagne, Espagne, Brésil, Angleterre, Portugal, Italie, Argentine et Pays-Bas. Pour certains pays, les prochaines années s'annoncent radieuses. Mais pour d'autres, il va falloir se préparer à une période beaucoup moins faste.

France : une génération dorée, la plus belle du football mondial

C'est peu dire si les plus grandes nations du football envient nos pépites. Longtemps très coté, notamment après le sacre lors de la Coupe du monde 1998, le footballeur français a vu son image se dégrader lors de la dernière décennie. Mais avec le succès des U20 en 2013 puis celui des U19 en 2016, les jeunes pousses ont réussi à redorer le blason des footballeurs tricolores. Derrière les Umtiti, Varane, Pogba, Kanté, Griezmann ou encore Fekir et Lacazette, l'équipe de France peut entrevoir l'avenir avec des certitudes. Car parmi toutes les «nations locomotives» , difficile de trouver un effectif aussi riche.

Et pour cause, à tous les postes, on peut citer une doublure de qualité ! Mieux encore, parmi les onze joueurs choisis pour figurer dans l'équipe type, seuls Lafont et Lenglet n'ont pas encore goûté à un rassemblement avec les A. Mendy, devenu le défenseur le plus cher de l'histoire suite à son départ vers Manchester City, Rabiot, Tolisso, Lemar ou encore Martial font désormais partie intégrante de la sélection. Mbappé et Dembélé, respectivement devenus les deuxième et quatrième plus gros transferts de tous les temps, font partie des cracks mondiaux et sont bien évidemment les leaders d'une génération dorée.

Derrière eux, il y a du beau monde. Amavi, devenu une référence à l'OM, Laporte, valeur sûre de Liga, qui va rejoindre Manchester City, Dubois, déjà capitaine de Nantes, Bakayoko, qui s'impose comme un taulier de Chelsea ou encore Coman, habitué aux grosses rencontres de Ligue des Champions depuis trois saisons, pourraient pour la plupart avoir leur place dans n'importe quelle équipe. Il ne faut pas oublier les jeunes Lyonnais Aouar et Ndombélé, excellents depuis le début de la saison. En somme, le vivier français semble interminable et promet, sous certaines conditions, un futur brillant à la sélection tricolore. En tout cas, nos jeunes pépites sont clairement au-dessus du lot et font saliver toutes les nations mondiales !

France U23 : une équipe type possible et les remplaçants en 4-2-2-2

Allemagne : un équilibre parfait, la Nationalmannschaft peut voir venir

Qu'il semble loin, le temps où l'Allemagne formait des bouchers tels Ramelow ou Wörns... Depuis le cuisant échec lors de l'Euro 2004, l'équipe quadruple championne du monde a complètement modifié son système de formation. Avec la réussite qu'on lui connait puisqu'elle n'a jamais fait moins bien que le dernier carré lors des sept dernières compétitions internationales ! Dans le sillage des Hummels, Boateng, Kroos, Khedira, Özil, Müller, Reus ou encore Götze et Draxler, les jeunes Allemands ont tout pour reprendre le flambeau de leurs ainés. Car parmi les moins de 23 ans, il y a déjà de sacrés noms.

Parmi eux, un champion du monde, Ginter, qui joue la doublure de l'extraordinaire Kimmich, considéré comme la référence absolue à son poste chez les moins de 23 ans. Süle, Weigl, Goretzka, Sané, Brandt ou encore Werner sont déjà des joueurs confirmés avec plusieurs saisons au très haut niveau dans les jambes. Pour la plupart d'entre eux, ils iront même en Russie dans six mois. Comme pour les Français, les Allemands qui figurent dans notre équipe type ont déjà tous, en dehors du gardien Pollersbeck, été appelés par Joachim Löw. Les remplaçants choisis, parmi lesquels Dahoud, Arnold, Meyer, Havertz ou Philipp, font partie des valeurs sûres de Bundesliga même si certains ont beaucoup plus de mal à confirmer ces derniers temps. Un réservoir presque illimité pour l'Allemagne, qui continuera de faire peur, encore et encore...

Allemagne U23 : une équipe type possible et les remplaçants en 4-3-3

Espagne : une Rojita aux allures de Roja… La relève est assurée !

Tout sauf une surprise. Après avoir plané sur le monde du football de 2008 à 2012, l'Espagne se reconstruit doucement mais sûrement. Mais la qualité, elle, n'a jamais quitté les centres de formation de la nation ibérique. Si les trentenaires Iniesta, David Silva, Fabregas et Ramos ont été rejoints par Isco, Thiago Alcantara, Morata, Azpilicueta et De Gea, ces derniers peuvent être rassurés : la génération qui arrive a tout pour devenir aussi impressionnante. Pour certains, la sélection est déjà le pain quotidien. Bellerin, Saul ou encore l'excellent Asensio, qui crève l'écran au Real Madrid, ont de bonnes chances de participer au Mondial russe mais surtout, d'être les têtes d'affiche de la Roja après la compétition.

Finaliste du dernier Euro Espoirs, la Rojita peut compter sur un vivier autant quantitatif que qualitatif. Kepa, qui n'était pas loin d'être le futur gardien de la Maison Blanche, est promis à un grand avenir. Même constat pour Ceballos, Denis Suarez ou encore Mayoral, qui poussent tous pour une place de titulaire à moyen terme au Real Madrid et au FC Barcelone. Il faut également compter sur les Valencians Gaya et Soler ou encore le latéral droit montant de la Liga, Odriozola, mais aussi le futur Napolitain, Grimaldo, qui a tout pour devenir le successeur de Jordi Alba. A tous les postes, l'Espagne, qui pourrait aussi récupérer les frères Hernandez, a de quoi faire et peut largement regarder la France et l'Allemagne dans les yeux.

Espagne U23 : une équipe type possible et les remplaçants en 4-3-3

SOMMAIRE :

1/3. Des stars pour certains, des joueurs confirmés pour d'autres… La France, l'Allemagne et l'Espagne peuvent voir venir
2/3. Quelques valeurs sûres, des talents à polir, des jeunes en devenir… Le Brésil, l'Angleterre et le Portugal ont de la ressource
3/3. Quelques noms clinquants, des générations peu flamboyantes… L'Italie, l'Argentine et les Pays-Bas vers la pénurie ?

Qui de la France, de l'Allemagne ou de l'Espagne a la plus belle génération ? Ces nations sont-elles les mieux armées pour les prochaines grandes compétitions internationales ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB