Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Saint-Etienne : Ilan - "tout faire pour marquer"
Par Emery Taisne - Interview, Mise en ligne: le 29/09/2006 à 18h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Araujo Ilan, l'attaquant de Saint Etienne, espère que son club, actuel 8ème du championnat, maintiendra ce cap jusqu'à la fin de la saison. Attention quand même puisque les verts n'ont pris qu'un seul point lors des deux dernières journées de championnat.

Ilan n'a pas raté ses grands débuts sous le maillot stéphanois. Avec trois buts et une passe décisive à son actif, l'attaquant brésilien a largement contribué au bon départ de son équipe en championnat. Saint Etienne est actuellement huitième du classement à seulement deux petits points de Lens, troisième. Un léger retard dû aux deux dernières contre performances, une défaite face à Auxerre et un match nul à Rennes. Ce dimanche, face au PSG, l'ancien sochalien compte bien renouer avec la victoire et jouer, du même coup, un vilain tour à son ancien entraîneur Guy Lacombe.

Comment jugez-vous le début de championnat de votre équipe ?

Pour l'instant, tout va bien. Il y a de la qualité dans ce groupe. On essaye de ne pas se prendre la tête et d'aborder les matchs un par un. Depuis deux semaines, on a un peu de mal à confirmer nos bonnes prestations du début de saison. Il faut rester vigilant pour ne pas perdre de points bêtement, comme ce fut le cas face à Auxerre, où l'on a mené deux fois au score pour finalement s'incliner 3 buts à 2. Le plus difficile, ce n'est pas d'être huitième après sept journées, c'est de rester dans la première partie de tableau jusqu'à la fin de la saison.

Votre entente avec Frédéric Piquionne semble parfaite ?

Oui, on s'entend très bien sur le terrain. On est complémentaire. Dès que l'un de nous deux a le ballon, l'autre essaye tout de suite de se rendre disponible pour offrir des solutions et gêner l'adversaire. Il n'y a que comme ça qu'on arrivera à marquer des buts. Mais il n'y a pas que Frédéric et moi, c'est toute l'équipe qui joue ensemble. Personnellement, je suis venu ici pour franchir un pallier supplémentaire. Je suis très content, pour le moment, de la manière dont ça se passe.

Saint Etienne a déjà marqué onze buts depuis le début de la saison, mais en a également pris dix. Ça fait beaucoup ?

Oui, mais si on encaisse autant, c'est parce qu'on prend des risques en attaque. Quand je regarde les matchs des autres championnats européens, ça ne me choque pas. Toutes les équipes pratiquent un football offensif. Il n'y a qu'en France que l'on pense d'abord à jouer pour ne pas prendre de buts plutôt que pour marquer. C'est vraiment dommage !

La venue du Paris Saint Germain, ce dimanche, fait-elle office de premier grand test pour Saint Etienne ?

C'est sûr qu'une victoire serait la bienvenue. Ça nous permettrait d'envisager sereinement la suite de ce championnat. Mais vous savez, cette saison, on a déjà battu Monaco, Nancy et Lens, trois gros calibres de la L1. On a conscience de notre potentiel. On sait qu'on a les moyens de jouer les premiers rôles. Un succès ou une défaite face au PSG ne nous indiquera rien de plus. C'est un match comme un autre.

Cette rencontre vous permettra, en tout cas, de retrouver votre ancien mentor, Guy Lacombe ?

Oui, c'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup. Avant de signer à Saint Etienne, j'ai même d'ailleurs failli le rejoindre au PSG. Ça va me faire plaisir de le revoir, même si, sur le terrain, ça sera un petit désavantage pour moi puisqu'il connaît toutes mes feintes. Le match se jouera vraiment sur des détails. Peut-être que les Parisiens seront un peu perturbés après «l'incident Dhorasso» du début de semaine. Moi, de toute façon, comme d'habitude, je ferai tout pour marquer.

Ilan est arrivé en France, à Sochaux, lors de la saison 2004/2005. Avant ça, il s'était notamment illustré dans le championnat brésilien, sous le maillot de l'Atlético Paranaense, où il inscrit d'ailleurs 16 buts en 30 rencontres en 2003. Après deux saisons passées dans le Doubs et 26 buts au compteur, toutes compétitions confondues, l'attaquant a rejoint, cet été, Saint-Étienne. Il a déjà marqué à trois reprises.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB