Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : le camp Ben Arfa charge Antero Henrique et s'interroge...

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 26/10/2017 à 09h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans l'impasse au Paris Saint-Germain, le milieu offensif Hatem Ben Arfa ne sait toujours pas exactement pourquoi il se retrouve mis à l'écart. Son entourage vient de révéler le contenu de la discussion avec le directeur sportif francilien Antero Henrique en juillet dernier.

PSG : le camp Ben Arfa charge Antero Henrique et s'interroge...
L'entourage de Ben Arfa vient d'effectuer de nouvelles révélations.

Une petite blague qui coûte cher… Le 8 avril dernier, en présence de l'émir du Qatar et propriétaire du Paris Saint-Germain, Tamim Al-Thani, Hatem Ben Arfa plaisantait au sujet de son président, Nasser Al-Khelaïfi, en lançant en substance : «J'arrive plus facilement à vous parler qu'à joindre Nasser… lui, j'essaie toute l'année de le contacter et il ne me répond pas.»

Déjà peu utilisé par l'entraîneur Unai Emery avant cet épisode, le milieu offensif de 30 ans n'a depuis plus porté les couleurs du club de la capitale en match officiel. Systémiquement absent du groupe depuis le début de la saison, l'ancien Niçois est régulièrement prié de s'entraîner avec la réserve. Le Tricolore avait été invité à faire ses valises dès le 5 juillet dernier lors d'une réunion avec le directeur sportif francilien Antero Henrique. En présence de l'avocat du joueur Jean-Jacques Bertrand et de son agent Michel Ouazine, le dirigeant du PSG s'est montré très clair ce jour-là.

A. Henrique – «Paris, c'est un grand club. Il n'a pas sa place ici»

«Dans un premier temps, Henrique est un peu mordant. Il nous dit : "Hatem n'est pas un joueur fait pour le PSG. Paris, c'est un grand club. Il n'a pas sa place ici." Son ton était un peu humiliant, comme s'il voulait nous amoindrir, afin que l'on soit demandeurs plutôt que contrariants», a raconté Me Bertrand dans les colonnes du journal L'Equipe. «Puis il ajoute : "On veut qu'Hatem parte. C'est une décision du club."Mais c'est qui, "le club" ? Emery, auquel on fait porter le chapeau ? Henrique ? Al-Khelaïfi… ? Ça, on ne le sait toujours pas…». Côté PSG, on continue pourtant de soutenir qu'HBA ne joue pas à la suite d'une décision d'Emery.

Entre le coach et le joueur «ça n'a pas "matché" et chacun s'est braqué jusqu'au point de non-retour», a expliqué une source interne au club au quotidien sportif. «Emery parle peu aux joueurs qu'il écarte, ce qui est peut-être un défaut de management. Mais il laisse sur le banc des joueurs comme Pastore, bien plus doué et bien plus travailleur que Ben Arfa.» Alors que le Parisien est soupçonné d'être resté dans la capitale uniquement par gourmandise en refusant de renoncer aux émoluments de sa dernière année de contrat, son entourage pointe aussi du doigt la responsabilité d'Henrique.

Henrique avait promis de lui «trouver un grand club»

«Ils espéraient qu'Hatem allait craquer sous la pression de tous ceux qui lui disent qu'un joueur qui ne joue pas est un joueur mort, et qu'il partirait en Turquie pour rien, alors qu'il y a un contrat en cours», a fustigé Me Bertrand. «Quand on lui a rétorqué qu'Hatem n'irait jamais en Turquie, Henrique nous a dit : "J'ai bien noté votre position… je vais lui trouver un grand club." Je l'ai revu un mois et demi après, il ne s'était rien passé.» En conflit avec son club, le Tricolore a saisi la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) et l'instance étudie les justifications du PSG concernant l'envoi en équipe réserve du natif de Clamart.

En attendant, malgré ses messages plus ou moins piquants sur les réseaux sociaux au cours des derniers mois, Ben Arfa continue d'adopter une attitude positive, louée par ses coéquipiers et par le directeur sportif du centre de formation du PSG, Luis Fernandez. «Cette bonne attitude lui permettra de trouver un club pour bien finir sa carrière, car il envoie aux autres clubs un signal positif, celui d'un garçon qui peut bien se tenir», a encensé le technicien. Reste à savoir si l'ancien Lyonnais est prêt à supporter cette situation jusqu'en fin de saison ou si celui-ci envisagera de revoir ses exigences à la baisse pour sortir de l'impasse parisienne dès cet hiver.

Que vous inspire ces révélations effectuées par l'entourage de Ben Arfa ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB