Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les brisés de Nice - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 1-2 Strasbourg)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/10/2017 à 17h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Rien ne va plus à Nice. Battus 2-1 par Strasbourg ce dimanche, les Aiglons enregistrent leur quatrième défaite de suite toutes compétitions confondues. Le promu alsacien, séduisant à l'Allianz Riviera, revient à un petit point de son adversaire du jour au classement.

Les brisés de Nice - Débrief et NOTES des joueurs (Nice 1-2 Strasbourg)
Belle prestation des Strasbourgeois, vainqueurs 2-1 à Nice.

Déjà mal en point avant ce match, l'OGC Nice a confirmé ses difficultés actuelles en s'inclinant 2-1 sur sa pelouse face à une belle équipe de Strasbourg, qui a joué plus d'une demi-heure en infériorité numérique en prime. Le promu alsacien a prouvé sur la Côte d'Azur qu'il valait mieux que sa 18e place au classement.

Bien en place, les Alsaciens prenaient les devants dans ce match. Sur un centre de Lala, Da Costa, oublié par la défense niçoise, déviait victorieusement (0-1, 23e). Dans la foulée, l'avant-centre strasbourgeois pouvait doubler la mise mais il trouvait Cardinale sur sa route cette fois. Le portier niçois s'illustrait à nouveau ensuite sur une tentative lointaine de Martin. Fragiles derrière, les Aiglons offraient beaucoup trop de possibilités au promu.

Nice s'est réveillé trop tard

A la pause, Lucien Favre décidait de réagir en lançant Sneijder à la place de Srarfi, très décevant. Mais la situation s'aggravait pour le Gym. Lancé en profondeur par Terrier, Da Costa s'en allait tromper Cardinale pour la deuxième fois (0-2, 49e). Les Niçois avaient toutefois la bonne idée de réagir rapidement. Dans la surface, Seka, excellent jusque-là, accrochait Saint-Maximin et était renvoyé directement aux vestiaires, alors que la double peine avait semble-t-il disparu de la circulation, sauf en cas de faute grave, ce qui n'était pas le cas. Mais Lees-Melou s'en moquait et transformait parfaitement le penalty (1-2, 54e). Dans la foulée, Pléa pouvait égaliser mais Kamara avait le dernier mot. Les Azuréens se réveillaient enfin !

Et les vagues devenaient énormes. Après un premier arrêt sur une frappe énorme de Sneijder, le portier strasbourgeois réalisait une parade monumentale devant Pléa pour sauver les siens. Incroyable. La tempête se calmait finalement par la suite et Strasbourg tenait son avantage jusqu'au bout. Un succès qui permet au Racing de revenir à un petit point au classement de son adversaire du jour, englué à la 14e place. Lucien Favre a du pain sur la planche pour redonner de la consistance à son équipe.

La note du match : 6/10

Entre la maîtrise collective strasbourgeoise de la première période et la révolte niçoise de la deuxième mi-temps, ce match a donné lieu à un spectacle plaisant. On a hâte de voir si les Alsaciens sauront reproduire ce jeu offensif séduisant.

Les buts

- Sur un centre de Lala, Da Costa, entre Marlon et Dante, dévie victorieusement du plat du pied droit (0-1, 23e).

- Les Strasbourgeois combinent bien au milieu. Dans l'axe, Terrier lance en une touche Da Costa. L'avant-centre du Racing s'en va tromper Cardinale (0-2, 49e).

- Alors qu'il peut reprendre au second poteau un service de Pléa, Saint-Maximin est accroché par Seka, exclu sur le coup. Lees-Melou transforme parfaitement le penalty (1-2, 54e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Nuno Da Costa (8/10)

Critiqué pour un rendement jugé décevant en ce début de saison, l'avant-centre strasbourgeois a montré toutes ses qualités à l'Allianz Riviera. Auteur des deux buts de son équipe, il s'est aussi montré très utile dans le jeu collectif strasbourgeois. Une prestation de premier plan. Remplacé à la 74e minute par Dimitri Foulquier (non noté), venu renforcer le secteur défensif.

NICE :

Yoan Cardinale (5) : battu à deux reprises par Da Costa, le portier niçois brille aussi devant ce même Da Costa en première période puis sur une frappe lointaine de Martin.

Arnaud Souquet (6) : le seul défenseur niçois vraiment au niveau. Une grosse débauche d'énergie pour défendre comme pour se projeter devant.

Marlon (4) : en difficulté, le jeune Brésilien a passé une mauvaise après-midi. Trop loin de Da Costa sur l'ouverture du score, il se fait encore piéger par l'avant-centre strasbourgeois sur le second but du Racing. Il va devoir se reprendre.

Dante (4) : impérial la saison dernière, ce Dante 2017-18 n'est plus du tout le même. De grosses lacunes affichées. Il semble complètement perdu parfois sur certaines actions.

Christophe Jallet (4) : match compliqué pour le latéral gauche niçois. Le premier but vient notamment de son côté. Il a eu du mal à contenir Lala et Gonçalves en première mi-temps. Brouillon en phase offensive.

Vincent Koziello (4) : le petit milieu niçois a été dépassé par les Strasbourgeois en première période. Une importance minime à la récupération. Remplacé à la 69e minute par Arnaud Lusamba (non noté), qui a amené un peu de percussion au milieu de terrain.

Nampalys Mendy (4) : lui aussi a eu un rendement limité à la récupération. Il a surtout couru après le ballon en première mi-temps.

Allan Saint-Maximin (5) : certes, il a du déchet dans son jeu. Certes, il évolue encore trop souvent la tête dans le guidon. Mais ses accélérations ont au moins le mérite d'apporter le danger. C'est notamment lui qui provoque l'exclusion de Seka. Remplacé à la 80e minute par Hicham Mahou (non noté).

Pierre Lees Melou (5) : intéressant par moments, l'ancien Dijonnais donne aussi l'impression de ne pas vraiment se faire violence, se contentant de faire ce qu'il sait faire. Buteur sur penalty.

Bassem Srarfi (3) : brouillon et un peu trop individualiste, il n'a jamais joué dans le bon tempo. Remplacé à la 46e minute par Wesley Sneijder (5), qui n'a pas su réellement prendre le jeu niçois à son compte mais a tout de même été dangereux sur deux frappes lointaines.

Alassane Pléa (5) : actif en pointe, il a plusieurs fois semé le trouble au sein de la défense strasbourgeoise. Mais il se procure deux occasions franches qu'il ne convertit pas.

STRASBOURG :

Bingourou Kamara (8) : le portier strasbourgeois a été l'auteur d'une deuxième période énorme à l'Allianz Riviera. Après avoir déjà mis en échec Pléa, il s'illustre surtout avec une double parade monumentale devant Sneijder puis le même Pléa peu après. Décisif. Le Racing peut lui dire merci.

Ernest Seka (5) : exclu sévèrement, notamment en raison de la disparition de la double peine, sauf en cas de faute grave, le latéral gauche strasbourgeois avait avant cela très bien tenu sa partie. Il met quand même les Alsaciens en difficulté avec sa sortie prématurée.

Bakary Koné (6) : le capitaine strasbourgeois s'est battu comme un lion en charnière centrale. Une grosse débauche d'énergie pour défendre sur tous les ballons.

Yoann Salmier (6) : lui aussi a sérieusement bataillé en défense centrale. Il avait pourtant un sérieux client face à lui en la personne de Pléa, qui s'est tout de même procuré deux occasions franches.

Kenny Lala (7) : l'ancien Lensois a crevé l'écran sur son côté droit en première période. Très en vue offensivement avec notamment une passe décisive pour Da Costa, il n'a pas oublié de défendre pour autant. Passé à gauche après la sortie de Seka, il a continué de défendre comme un beau diable.

Jean-Eudes Aholou (6) : une belle copie rendue par le milieu strasbourgeois. En première période notamment, il a clairement pris le meilleur sur l'entrejeu niçois avec son coéquipier Martin.

Jonas Martin (6) : comme Aholou, il a été maître de son sujet au milieu de terrain, en particulier durant la première période au cours de laquelle les Niçois ont été dominés. Remplacé à la 82e minute par Jérémy Grimm (non noté).

Anthony Gonçalves (6) : intéressant sur son côté droit, il a bien combiné avec Lala en phase offensive en première mi-temps. Il s'est bien battu après le repos.

Martin Terrier (6) : l'international Espoirs a affiché beaucoup de justesse dans son jeu. Ses courses ont fait mal à la défense niçoise. Passeur décisif pour Da Costa sur le deuxième but strasbourgeois. Remplacé à la 86e minute par Ihsan Sacko (non noté).

Dimitri Liénard (6) : rayonnant en première période, il était de tous les bons coups strasbourgeois. Un peu moins en vue après le repos même s'il a beaucoup défendu comme tous ses partenaires pour préserver ce succès.

Nuno Da Costa (8) : lire le commentaire ci-dessus.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NICE 1-2 STRASBOURG (mi-tps: 0-1) - FRANCE - Ligue 1 / 10e journée
Stade : Allianz Riviera - 23.595 spectateurs - Arbitre : Nicolas Rainville

Buts : P. Lees Melou (54e, pen.) pour NICE - Nuno Da Costa (23e) Nuno Da Costa (49e) pour STRASBOURG
Avertissements : - D. Liénard (58e), pour STRASBOURG - Expulsions : E. Seka (53e) , pour STRASBOURG

NICE : Y. Cardinale - A. Souquet, Marlon, Dante, C. Jallet - V. Koziello (A. Lusamba, 69e), N. Mendy - A. Saint-Maximin (H. Mahou, 80e), P. Lees Melou, B. Srarfi (W. Sneijder, 46e) - A. Pléa

STRASBOURG : B. Kamara - E. Seka, Bakary Koné, Y. Salmier, K. Lala - J. Aholou, J. Martin (J. Grimm, 82e) - A. Gonçalves, M. Terrier (I. Sacko, 86e), D. Liénard - Nuno Da Costa (D. Foulquier, 74e)

 La joie de Da Costa, ici avec son passeur décisif Terrier, sur le deuxième but strasbourgeois

En deuxième période, Kamara a été impérial dans la cage strasbourgeoise

Sur penalty, Lees-Melou avait réduit l'écart pour les Aiglons







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Dans quelle équipe jouera Neymar lors de la saison 2019-2020 à venir ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
Banc des remplaçants Strasbourg

S
T
R
A
S
B
O
U
R
G
>remplacé par Lusamba, 69e4Koziello
>remplacé par Mahou, 80e5Saint-Maximin
but sur pénalty, 54e5Lees Melou
>remplacé par Sneijder, 46e3Srarfi
carton rouge, 53e5Seka
>remplacé par Grimm, 82e6Martin
>remplacé par Sacko, 86e6Terrier
carton jaune, 58e6Liénard
but, 23e
but, 49e
2 >remplacé par Foulquier, 74e8Da Costa


MASQUER LA PUB