Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

ASSE : après son attentat sur Sarr, Théophile-Catherine passe entre les mailles du filet...

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/10/2017 à 11h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Contre toute attente, après son vilain tacle sur l'ailier de Rennes Ismaila Sarr, qui sera absent trois mois, Kévin Théophile-Catherine n'a pas été sanctionné ! En raison d'un point juridique, la commission de discipline de la LFP a renoncé à suspendre le défenseur central de l'AS Saint-Etienne.

ASSE : après son attentat sur Sarr, Théophile-Catherine passe entre les mailles du filet...
Kévin Théophile-Catherine s'en tire vraiment à bon compte.

Entre trois et quinze matchs de suspension. Voici la sanction que pouvait craindre Kévin Théophile-Catherine (27 ans) avant son audition devant la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel jeudi.

Une épée de Damoclès planait au-dessus de la tête du défenseur central de l'AS Saint-Etienne depuis son attentat sur l'ailier Ismaila Sarr (19 ans) lors du match de la 7e journée de Ligue 1 face à Rennes (2-2) le 24 septembre dernier. Au vu de la gravité de la blessure du Sénégalais, évacué sur civière et absent des terrains jusqu'à début 2018, le Stéphanois risquait gros pour son geste, lui qui avait volontairement marché par derrière sur la cheville de son adversaire.

La LFP assume une décision qui «aura du mal à passer médiatiquement»

Pourtant, stupéfaction jeudi soir, le nom du défenseur ne figurait même pas sur le compte-rendu de l'audience. Et pour cause, Théophile-Catherine ne sera tout simplement pas sanctionné ! La faute à une sorte de vice de forme. En effet, le vilain tacle du Forézien n'avait pas totalement échappé à l'arbitre Jérôme Miguelgorry, qui lui avait infligé un carton jaune. Cette sanction a rapidement semblé bien légère et l'officiel avait d'ailleurs consigné dans son rapport que le natif de Saint-Brieuc aurait mérité l'expulsion. Mais cela n'a pas suffi aux yeux de la LFP.

«Cette décision aura peut-être du mal à passer médiatiquement et la blessure du joueur Ismaïla Sarr est bien malheureuse, mais cette décision provient d'une lecture strictement juridique», a expliqué le président de l'assemblée Sébastien Deneux au journal L'Equipe. «L'arbitre principal ne voit pas la faute mais son quatrième la voit et cela aboutit à un avertissement. Donc, les officiels ont vu la faute. À partir de là, la commission n'est pas compétente dans la mesure où la faute a été sanctionnée. (…) En d'autres termes, si l'arbitre n'avait pas mis un carton jaune, nous aurions été dans le cas prévu par l'article 3 et M. Théophile-Catherine aurait pu être sanctionné.»

Le précédent Ferri-Beric

Même si l'intéressé a eu la décence de s'excuser auprès de Sarr, cette décision ne va pas manquer de choquer, en particulier en Bretagne. De son côté, l'ASSE expliquera sans doute qu'elle comprend la frustration de Rennes pour s'être retrouvée dans la même position deux ans plus tôt. En effet, pour un motif similaire, le Lyonnais Jordan Ferri avait échappé à la sanction pour son tacle sur l'attaquant stéphanois Robert Beric, victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit et forfait pour l'intégralité de la saison. Alors que Théophile-Catherine devrait débuter le match de L1 contre Montpellier ce vendredi (20h45, voir les compos probables), la LFP profitera peut-être de cette polémique pour songer à faire évoluer certains de ses textes…

Le très vilain geste impuni de Théophile-Catherine

Comprenez-vous la décision de la commission de discipline ? Quelle sanction auriez-vous souhaité ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB