Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
OM : H. Bamogo - "je ne suis pas amer"
Par Emery Taisne - Interview, Mise en ligne: le 23/09/2006 à 16h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Habib Bamogo, l'attaquant de l'Olympique de Marseille, retrouve ce dimanche son ancien club, le FC Nantes, pour le compte de la 7ème journée de Ligue 1. Une rencontre piège face aux Canaris de Georges Eo, nommé cette semaine entraîneur du club en remplacement de Serge Le Dizet.

OM : H. Bamogo -

Pas d'amertume pour Habib Bamogo, seulement la joie de jouer à nouveau. Depuis la reprise du championnat, l'attaquant marseillais a déjà disputé 8 rencontres toutes compétitions confondues. Il a inscrit 3 buts. De quoi retrouver un peu de confiance, après une saison difficile l'an dernier au FC Nantes. Aujourd'hui, malgré tout, il n'en garde aucune rancoeur.

Ce dimanche, vous allez retrouver la Beaujoire. Est-ce un moment particulier ?

Ça me fait plaisir, c'est sûr. Maintenant, ça reste un match comme une autre. Notre but, c'est de confirmer nos résultats actuels. Ça ne sera pas simple. Nantes a changé d'entraîneur cette semaine, ça peut leur servir d'électrochoc. Il faudra se méfier, même si, de notre côté, on reste serein.

Pour vous, ce n'est donc pas une revanche personnelle ?

Franchement, pas du tout. Je ne suis pas amer. L'année dernière, ça s'est mal passé. L'entraîneur ne me voulait pas, c'est le président qui avait décidé de ma venue. Lorsque je suis parti, j'ai dit aux personnes concernées ce que j'avais sur le coeur. Maintenant, c'est du passé, je ne vais pas casser du sucre sur leur dos.

Les mauvais résultats du FC Nantes vous étonnent-ils ?

Non, pas vraiment. Je sais qu'il y a beaucoup de problèmes hiérarchiques. Les joueurs sont un peu perdus. C'est clair que, dans un tel contexte, ça ne les aide pas à avancer… Pourtant, il y a vraiment de la qualité au sein du groupe. J'ai vu leur premier match de la saison face à Lyon, même s'ils ont perdu, je les ai trouvés plutôt bons. Après, ils ont un petit peu stagné…

Marseille est actuellement co-leader du championnat de France. Quelles sont les limites de l'OM ?

Il n'y en a pas. Pour l'instant, on aborde tous les matchs de la même façon. On ne se prend pas la tête pour savoir si on va pouvoir rivaliser avec Lyon jusqu'au bout ou non. Notre groupe est soudé, on sait qu'on peut battre n'importe quelle équipe. C'est le plus important, même si, bien sûr, notre objectif, c'est de maintenir ce niveau de performance le plus longtemps possible. Marseille n'a pas encore dévoilé toutes ses cartes. Je peux vous dire que lorsque Djibril Cissé va revenir, ça va faire mal !

Sur le plan personnel, avec trois buts au compteur, vous réussissez un très bon début de saison…

Oui, c'est vrai, je suis en pleine réussite. Je le dois surtout à l'entraîneur, Albert Emon, qui m'a vraiment accordé toute sa confiance. L'année dernière, à Nantes, je vous l'ai dit, c'était beaucoup plus difficile. Cette saison, je peux enfin me concentrer sur mon jeu. Je suis vraiment content de revenir à mon meilleur niveau. J'espère que je pourrai continuer à aider l'OM du mieux possible.

Formé à Montpellier, Habib rejoint l'Olympique de Marseille lors de l'exercice 2004/2005. Après une année délicate sous le maillot Olympien, où il n'inscrit que 5 buts en 30 rencontres, l'ancien international espoir tente de relancer sa carrière au FC Nantes. Mauvais choix, puisque l'entraîneur en place, Serge le Dizet, ne lui fait pas confiance. Cette saison, pour son retour à l'OM, il a déjà marqué à 3 reprises toute compétitions confondues.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB