Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Comparatif des droits TV foot de la L1 avec les championnats étrangers - Dossier Maxifoot (2/4)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/10/2017 à 11h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Maxifoot vous propose un dossier complet en quatre parties pour apprendre et comprendre l'importance des droits TV dans le football. Où se place la Ligue 1 par rapport aux autres grands championnats ? La France peut-elle rattraper son retard ?

Comparatif des droits TV foot de la L1 avec les championnats étrangers - Dossier Maxifoot (2/4)
La très riche Premier League

SOMMAIRE :

1/4. Les droits TV en France, comment ça marche ?
2/4. Comparatif des droits TV de la L1 avec les championnats étrangers.
3/4. Pourquoi les droits TV sont-ils si importants pour les clubs ?
4/4. Les droits TV des Coupes d'Europe, des Coupes nationales et de l'équipe de France.

DEUXIÈME PARTIE : COMPARATIF DES DROITS TV DE LA L1 AVEC LES CHAMPIONNATS ÉTRANGERS.

Si les 748,5 millions d'euros par an pour la période 2016-2020 constituaient un record en France, mettant fin à la spirale déflationniste entrevue avec une baisse de 6% des droits TV entre 2008-2012 et 2012-2015, le succès n'était pas total. «C'est un chiffre tout à fait proche de ce que nous souhaitions, ce n'est pas un triomphe, mais un résultat honorable» , déclarait non sans une pointe de déception le président de l'époque Frédéric Thiriez.

La Ligue 1 derrière ses concurrents

A l'époque, la LFP comptait sur la guerre entre Canal+ et beIN Sports pour récolter une somme avoisinant les 900 M€, et ainsi se rapprocher des autres grands championnats européens. Car la Ligue 1 reste derrière ses concurrents et la divulgation des contrats domestiques négociés par les autres championnats n'a fait qu'accentuer la déception.

Si la Premier League est un cas exceptionnel avec près de 2,3 milliards d'euros par an, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne restent devant la France. Ainsi, la Bundesliga arrive en deuxième position avec 1,159 Md€ par an pour la période 2017-2021. Viennent ensuite la Serie A et ses 945 millions d'euros par an sur la période 2015-2018, puis la Liga avec 883 M€ annuels sur la période 2016-2019. Cette dernière se rattrape avec des droits à l'international très élevés (voir plus bas).

Montants des droits TV domestiques des 5 principaux championnats européens en 2017-2018 (en millions d'euros)

A titre de comparaison, les droits TV du championnat de Belgique ont été vendus pour environ 80 M€ par an. La Jupiler Pro League coûte neuf fois moins cher que la Ligue 1 ! En plein essor, le championnat turc a cédé ses droits TV à Digitürk (propriété de beIN Sports) pour un peu plus de 500 M€ pour les cinq prochaines années. Ainsi, la Süper Lig a donc coûté environ 250 M€ de moins que le championnat de France ! Un écart finalement pas si élevé.

 Le Portugal possède un système de commercialisation individuelle. NOS débourse 40 M€/an pour diffuser Benfica et 44,6 M€ pour le Sporting Portugal. Portugal Telecom a acquis les droits de Porto pour 45,7 M€. Des contrats signés pour 10 ans !

La L1 très en retard sur les revenus TV à l'international

Comme évoqué dans la première partie, beIN Sports débourse actuellement 32 millions d'euros par an pour les droits TV de la L1 à l'international, et 80 millions à partir de 2018. Mais l'argent promis semble déjà faible comparé aux sommes perçues en Angleterre, en Allemagne et en Espagne. 

 Vendue à l'étranger, la Premier League rapporte 37,5 fois plus que la Ligue 1 !

La Premier League est parvenue à commercialiser ses droits TV à l'international pour 1,2 milliard d'euros par an sur la période 2016-2019 ! C'est actuellement 37,5 fois plus que la Ligue 1 (15 fois plus après la future hausse de 2018) ! Et ce chiffre augmentera sans doute encore lors des prochaines négociations d'ici deux ans. Sur le seul marché français, Altice paie plus de 100 M€ par an pour diffuser le championnat anglais. Ces droits représentent 32,5% (!) des revenus audiovisuels en 2016-2017 et sont répartis de manière égalitaire, contribuant ainsi à lisser encore plus les revenus entre le premier et le dernier de la Premier League.

 La majeure partie de ces 1,2 Md€ proviennent de l'Europe (31%) et de l'Asie (31%). En Amérique du Nord, la Premier League réalise des meilleures audiences que la MLS aux Etats-Unis !

Avec 241 M€ annuels, la Bundesliga est également loin devant la L1, tandis que la Liga a réalisé un bond vertigineux en passant de 130 M€ à 636 M€ par exercice depuis 2015 ! Le fruit d'une stratégie d'ouverture mise en place par le président Javier Tebas, avec notamment des aides financières permettant aux clubs de réaliser des tournées estivales, en Asie notamment, pour promouvoir la Liga et montrer qu'elle ne se limite pas qu'au Real Madrid et au FC Barcelone.

Le 10 octobre dernier, les droits TV internationaux de la Serie A ont été attribués pour 371 M€ par an sur la période 2018-2021 ! Soit le double de la période précédente (186 M€). Le championnat italien se classe désormais au troisième rang des revenus TV à l'international, mais il reste derrière la Premier League (3,5 Mds€), la Liga (1,519 Md€) et la Bundesliga (1,4 Md€) en terme de revenus TV globaux (nationaux+internationaux) avec 1,316 Md€. Avec 828,5 M€ à partir de 2018, la Ligue 1 est nettement à la traîne...

Droits TV nationaux et internationaux par an des 5 principaux championnats européens (en millions d'euros)

Objectif 1 milliard d'euros pour la L1 !

Pour la LFP, l'objectif affiché est d'obtenir 1 milliard d'euros par saison de Ligue 1 lors du prochain appel d'offres. D'après les estimations du président de NPA conseil Philippe Bailly, les droits TV de la L1 pourraient même être compris entre 1,2 et 1,5 milliard d'euros. Cela positionnerait le championnat de France devant la Bundesliga (1,159 Md€). Une bonne nouvelle forcément pour les clubs français avec des revenus TV au moins multipliés par deux. Par exemple, le PSG percevrait 119,8 M€ par an au lieu de 57,855 M€ en 2016-2017.

Le contrat actuel court jusqu'en 2020 mais la Ligue et la majorité des présidents de clubs veulent très rapidement lancer l'appel d'offres, entre la fin de l'année et mai 2018, pour profiter d'un contexte particulièrement favorable avec la forte concurrence entre les diffuseurs (beIN Sports, Canal+, SFR Sport) et la cote de popularité grandissante de la L1 grâce notamment à la récente arrivée de Neymar au Paris Saint-Germain. A noter que Canal+ et Orange pourraient s'unir pour contrer Altice (qui détient SFR Sport).

La LFP veut profiter d'une concurrence féroce en France

L'arrivée en force sur le marché d'Altice, qui a aussi l'intention d'ajouter la L1 à son catalogue, va obliger ses concurrents à réagir. Canal+ doit conserver ses trois affiches par journée de championnat après la perte de la Premier League, tandis que beIN Sports est dans l'obligation de réagir après avoir perdu la Ligue des Champions et la Ligue Europa pour la période 2018-2021, attribuées à SFR Sport. Et la LFP a quelques idées pour forcer les chaînes à mettre encore un peu plus la main au portefeuille.

La Ligue envisage notamment une exposition en clair en proposant par exemple un lot pour la diffusion sur une chaîne gratuite des deux clasicos PSG-OM ou des multiplex des 19e ou 38e journées. Objectif : offrir une visibilité au grand public et faire entrer de nouveaux acteurs qui pourraient forcer Canal+ et Altice - qui disposent de canaux en clair - à batailler avec des chaînes gratuites historiques pour conserver l'exclusivité. Il se dit qu'un montant de 1,5 milliard annuel est secrètement espéré par la LFP.

Le problème des droits TV à l'international

Concernant les droits à l'international, la Ligue doit accroitre la visibilité de la L1 sur les marchés étrangers. La délocalisation du Trophée des Champions fait partie de ce processus. L'arrivée de Neymar au PSG cet été est une aubaine puisqu'elle offre un coup de projecteur énorme sur le championnat de France. Notamment au Brésil qui rapporte 40 M€ par saison à la Premier League par exemple. Cette saison, deux rencontres seront programmées à 13h pour séduire le marché chinois, qui permet à la Premier League d'empocher plus de 220 M€ annuels !

Problème, en négociant un nouveau contrat jusqu'en 2024 avec beIN Sports pour 80 M€ annuels, la LFP s'est mis une épine dans le pied. Il est difficile d'envisager une hausse significative lors des prochaines années malgré l'attractivité grandissante de la Ligue 1. Même si la LFP peut toucher quelques millions d'euros supplémentaires. Dans les pays où beIN Sports procède à une sous-licence, le supplément sera partagé équitablement si le montant des droits dépasse le minimum garanti estimé entre les deux parties. Dépasser les 100 M€ annuels semble tout de même compliqué et la L1 restera donc en retrait.

SOMMAIRE :

1/4. Les droits TV en France, comment ça marche ?
2/4. Comparatif des droits TV de la L1 avec les championnats étrangers.
3/4. Pourquoi les droits TV sont-ils si importants pour les clubs ?
4/4. Les droits TV des Coupes d'Europe, des Coupes nationales et de l'équipe de France.

Pensez-vous que la Ligue 1 pourra rattraper un jour son retard ? Quelle devrait être sa place selon vous ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle serait votre charnière centrale type chez les Bleus pour le Mondial 2018 ?

Varane-Umtiti
Koscielny-Umtiti
Varane-Koscielny

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB