Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Monaco : S. Monsoreau - "la difficulté nous attend"
Par Benjamin Bonneau - Interview, Mise en ligne: le 15/09/2006 à 21h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec quatre points seulement au compteur après cinq journées de championnat, Monaco est loin de ses ambitions. Avant de recevoir le PSG pour un match au sommet, Sylvain Monsoreau fait le point sur les raisons de ce départ poussif.

Fraîchement débarqué de Lyon, Sylvain Monsoreau se sent bien à Monaco et se persuade que la roue va tourner. Un effectif bouleversé, un nouvel entraîneur, des automatismes qui tardent à venir, Monaco est en chantier. Pas de quoi s'inquiéter pour le défenseur qui attend une réaction de son équipe, dimanche, face au PSG.

Monaco est 14eme à la veille de recevoir le PSG. Dans quel état d'esprit se trouve le groupe ? On a parlé d'une mauvaise entente avec Lazlo Boloni. Qu'en est-il vraiment ?

Non, il n'y pas de souci entre nous et le coach. C'est vrai qu'il y a eu une réaction de François [Modesto] et de Flavio [Roma], c'était peut être un peu maladroit mais c'était une réaction à chaud. Ce sont des compétiteurs, on sortait d'une défaite [contre Auxerre] et ils étaient déçus, c'est normal. On a réglé tout ça en interne dans la semaine et on a pu effectuer une bonne préparation avant d'affronter le PSG. Un match difficile nous attend face à une équipe qui doit impérativement faire un résultat. Mais nous seron prêts.

Sur le papier, Monaco a clairement l'effectif pour jouer les premiers rôles. Comment expliquer ce départ poussif ?

Tout simplement par le manque d'automatismes. Il y a eu énormément de mouvements à Monaco cet été et ce n'est jamais facile. Lors du stage de préparation, certains joueurs étaient avec nous puis sont ensuite partis. D'autres, comme Bolivar, viennent juste d'arriver et ne sont pas encore tout à fait prêts mais ça va venir.

Vous avez déjà neuf points de retard sur Lyon et Marseille. Vos objectifs de début de saison sont-ils d'ores et déjà revus à la baisse ?

Non, car au début de la saison, le président et le coach n'ont pas annoncé d'objectifs précis. Bien sûr qu'un club comme Monaco se doit de figurer en Ligue des champions mais le coach est venu là dans une optique de reconstruction avec beaucoup de nouveaux joueurs. C'est un peu une saison de transition mais à nous de faire en sorte d'être le plus haut possible dès cette année.

Personnellement, comment se passe votre intégration au sein de l'AS Monaco ?

Très bien. J'ai eu la chance d'effectuer le stage de préparation avec mes coéquipiers, ce qui m'a permis de faire la connaissance du groupe et surtout de bien me préparer pour effectuer une saison pleine. Je connaissais en plus certains joueurs ce qui a facilité mon intégration.

Vous qui souhaitiez vous fixer au poste de défenseur central, vous avez souvent dépanné au poste de latéral gauche. Est-ce un regret ?

Non, pas du tout. Si j'ai quitté Lyon, c'est avant tout pour gagner du temps de jeu. C'est ce que j'ai aujourd'hui à Monaco et je suis donc ravit. Je sens que je retrouve presque mon meilleur niveau. J'ai souvent joué au poste de latéral, que ce soit à Sochaux ou à Lyon, donc ça ne me dérange pas de me mettre au service de l'équipe même si c'est vrai que je reste persuadé que c'est dans l'axe que je pourrai le mieux optimiser mon potentiel.

Qu'avez-vous pensé de la prestation de votre ancien club contre le Real Madrid ?

Et bien il n'y a rien de surprenant, bien au contraire. Lyon a gardé quasiment la même équipe, les automatismes sont là alors que le Real est encore en rodage. Lyon a tout ce qu'il faut cette année pour aller très loin : des individualités fortes au service d'un collectif qui l'est encore plus ! Et il y a là bas une culture de la gagne assez impressionnante. J'ai passé un an là bas et j'ai perdu trois matchs. Je viens d'arriver à Monaco et on a déjà perdu trois fois en cinq matchs [rires]. En tout cas, je les vois aller très loin cette saison !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB