Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Bayern : le mercato, Lewandowski fait passer un message à ses dirigeants

Par Youcef Touaitia - Actu Allemagne, Mise en ligne: le 09/09/2017 à 15h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Considéré comme un des plus grands clubs du monde, le Bayern Munich a la particularité de ne jamais réaliser de folie sur le marché des transferts. Un point précis qui agace Robert Lewandowski, désireux que ses dirigeants soient plus dépensiers à l'avenir.

Bayern : le mercato, Lewandowski fait passer un message à ses dirigeants
Lewandowski veut que ses dirigeants sortent le chéquier.

Parmi les clubs les plus sains financièrement, le Bayern Munich a pris l'habitude de boucler ses courses très tôt l'été. Lors du dernier marché des transferts, l'ogre allemand a de nouveau recruté de manière très intelligente.

Corentin Tolisso (41,5 M€, hors bonus), Kingsley Coman (21 M€), Niklas Süle (20 M€), James Rodriguez, prêté contre 13 M€ pour deux ans avec une option d'achat obligatoire de 32,5 M€, Serge Gnabry (8 M€) et Sebastian Rudy (libre), l'institution bavaroise a su se renforcer à tous les postes. Malgré ces 103,5 M€ investis, un homme se dit déçu par la politique de ses dirigeants : Robert Lewandowski (29 ans).

Lewandowski réclame de lourds investissements

En effet, l'attaquant polonais regrette que le champion d'Allemagne ne soit pas plus dépensier pour attirer des grands joueurs. «Le Bayern doit avoir des idées et être créatif s'il veut continuer à attirer des joueurs de classe mondiale» , a conseillé l'ancienne gâchette du Borussia Dortmund interrogé par Der Spiegel.

«Si l'on veut rester au sommet, on a besoin de la qualité de ces joueurs. Jusqu'à aujourd'hui, le Bayern n'a jamais payé plus de 40 M€ pour un joueur. Dans le football international, c'est une somme moyenne, ce n'est plus un gros montant» , a poursuivi le numéro 9 du Bayern.

Le Bayern refuse de faire des folies

Une remarque juste puisque c'est Tolisso, débauché à l'Olympique Lyonnais, qui constitue le plus gros achat du club munichois dans son histoire, cinq années après avoir misé 40 M€ sur Javi Martinez. Une anomalie lorsque l'on compare ces investissements à ceux des formations anglaises, des cadors espagnols et même français ou italiens.

Malgré cet appel du pied de Lewandowski, on imagine mal le quintuple champion d'Europe changer sa politique sportive. Les dirigeants bavarois l'ont déjà dit et répété, ils refusent de contribuer à la folie du mercato. Cela devrait encore se vérifier prochainement puisque Leon Goretzka, l'excellent milieu de terrain de Schalke 04, en fin de contrat dans neuf mois, devrait rejoindre librement l'armada munichoise l'été prochain. Comme Lewandowski avant lui...

Que pensez-vous des propos de Lewandowski ? Et de la politique sportive du Bayern ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Allemagne


Bundesliga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Marcelo Bielsa (Lille) est-il définitivement dépassé ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB