Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Emmené par un Neymar de gala, Paris régale et se régale - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 6-2 TFC)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/08/2017 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après ses promesses affichées à Guingamp, Neymar a confirmé ce dimanche en étant éblouissant face à Toulouse. Dans tous les bons coups, le Brésilien a guidé le Paris Saint-Germain vers un spectaculaire succès (6-2). Le nouveau leader du classement tient un génie.

Emmené par un Neymar de gala, Paris régale et se régale - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 6-2 TFC)
Après son premier but, Neymar a même pensé à rendre hommage à Matuidi.

C'était le Neymar show au Parc des Princes ce dimanche. Enorme, auteur d'un doublé, impliqué sur trois autres buts, le Brésilien a été l'acteur principal d'un match spectaculaire, remporté 6-2 par le Paris Saint-Germain face à Toulouse.

Sous l'impulsion de Neymar et Cavani, qui dévoilaient une grosse envie de bien faire, et de combiner, les Parisiens affichaient plus de 80% de possession de balle après un quart d'heure de jeu. Après une belle action collective, la première alerte était signée Neymar, qui touchait le haut de la barre du but de Lafont sur une frappe au point de penalty.

Gradel refroidit le Parc...

Mais alors qu'on ne s'y attendait pas du tout, c'est le TFC qui ouvrait le score. Sur un centre d'Amian, Gradel, au point de penalty, expédiait une volée au fond des filets (0-1, 18e). Quelle première pour la recrue toulousaine ! Le PSG ne tardait pas à réagir.

... mais pas pour très longtemps

Percutant, Neymar faisait mal aux Toulousains. De la tête, le Brésilien trouvait encore le poteau de Lafont. Sur une autre planète, l'ancien Barcelonais finissait logiquement par égaliser. Déjà au départ de l'action, l'homme qui valait 222 millions d'euros se trouvait à la conclusion en reprenant victorieusement une frappe de Rabiot repoussée par Lafont (1-1, 31e). Et comme il fait tout bien, Neymar fêtait même son but en imitant la célébration de Blaise Matuidi, qui a effectué ses adieux au Parc avant le coup d'envoi de la rencontre. En tribunes, le néo-Turinois appréciait évidemment.

Dans la foulée, le n°10 parisien était encore dans le coup sur le but de Rabiot, qui marquait d'une frappe des 25 mètres à ras de terre (2-1, 35e). Souvent accusé de ronronner la saison passée, le PSG mettait un rythme incroyable dans cette partie, accélérant sur chaque possession de balle. Après une première période tonitruante, les Parisiens levaient un peu le pied après la pause.

Verratti voit rouge

Verratti, lui, voyait rouge à 20 minutes de la fin après avoir reçu deux avertissements. Un premier, très logique, mais un second vraiment sévère. Dans la foulée, Cavani pouvait plier ce match mais Lafont avait le dernier mot. Dans un grand soir, M. Delerue offrait ensuite un penalty au PSG après un tacle correct de Delort sur Neymar. Cavani s'en moquait et envoyait le ballon au fond cette fois (3-1, 75e).

Pastore et Kurzawa font le spectacle eux aussi

Alors qu'on pensait cette rencontre scellée, Jullien, de la tête, relançait un peu le suspense (3-2, 78e). Mais Pastore, d'une frappe enroulée splendide (4-2, 82e), et Kurzawa, d'une bicyclette improbable (5-2, 84e), ajoutaient un peu plus de spectacle encore. Avant un dernier but signé Neymar après un joli numéro dans la surface (6-2, 92e). La conclusion d'une magnifique soirée pour le PSG, nouveau leader du classement et guidé par un véritable artiste.

La note du match : 9/10

Entre une première période menée tambour battant par le Paris Saint-Germain et une fin de match complètement folle avec deux buts magnifiques signés Pastore et Kurzawa, on s'est régalé au Parc des Princes. Avec en prime une prestation magnifique de Neymar, auteur d'un doublé et impliqué sur trois des quatre autres buts de son équipe.

Les buts

- Sur le côté droit, Amian dépose Kurzawa avant de centrer dans la surface pour Gradel, qui reprend de volée sans contrôle. Areola est battu (0-1, 18e).

- Servi par Neymar, Rabiot tente sa chance. Lafont repousse mais le Brésilien surgit et marque au point de penalty (1-1, 31e).

- A 25 mètres du but toulousain, Rabiot combine avec Neymar avant d'expédier une frappe croisée à ras de terre qui termine dans le petit filet de Lafont (2-1, 35e).

- Dans la surface toulousaine, Delort se fait éliminer par Neymar mais revient tacler proprement dans les pieds du Brésilien. Peu inspiré jusque-là, M. Delerue poursuivait sur sa lancée en offrant un penalty au PSG, transformé par Cavani (3-1, 75e).

- Sur un corner tiré par Jean, Jullien prend le meilleur sur Thiago Silva et expédie le ballon de la tête sous la barre d'Areola avec l'aide du capitaine parisien (3-2, 78e).

- Servi à l'entrée de la surface, Pastore enroule sa frappe. L'Argentin trouve la lucarne de Lafont. Magnifique (4-2, 82e).

- Sur corner, Neymar décide de frapper vite et fort au point de penalty. Kurzawa tente alors une bicyclette incroyable qui fait mouche (5-2, 84e).

- Dans la surface, Neymar se joue de trois défenseurs toulousains avant de pivoter et de placer une frappe hors de portée de Lafont (6-2, 92e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (10/10)

Déjà très prometteur à Guingamp, Neymar a brillé de mille feux ce soir. Intenable, ses accélérations et ses dribbles dévastateurs ont mis au supplice la défense toulousaine en première période. Après une frappe sur la barre et une tête sur le poteau, le Brésilien a été récompensé à la demi-heure de jeu en égalisant pour le PSG. Dans la foulée, il est encore impliqué sur le but de Rabiot. En deuxième période, il se signale encore en obtenant un penalty, très généreux certes, transformé par Cavani. En fin de match, il s'illustre à nouveau en frappant fort un corner au point de penalty sur lequel Kurzawa place une bicyclette improbable. Avant un dernier numéro, conclu par un autre but, son deuxième de la soirée. Sans oublier ce sombrero qui a enchanté le Parc et valu un jaune à Jean. S'il garde cette forme, Neymar n'a pas fini de nous régaler.

PARIS SG :

Alphonse Areola (5) : peu sollicité, le portier parisien encaisse tout de même deux buts. Et deux buts peut-être évitables, le ballon ne passant pas très loin de lui.

Dani Alves (6) : bien qu'endeuillé, le Brésilien était titulaire sur le côté droit de la défense parisienne. Pas marqué visiblement, l'ancien Turinois a grandement participé au jeu collectif de son équipe en première période. Il a été un peu moins en vue après le repos.

Layvin Kurzawa (6) : s'il se fait déposer par Amian sur le but de Gradel, le latéral gauche parisien a tout de même été solide le reste du temps, même si c'est surtout en phase offensive qu'il brille. Comme sur cette bicyclette magnifique en fin de rencontre;

Presnel Kimpembe (6) : préféré à Marquinhos, le jeune défenseur parisien a bien tenu son rang en charnière centrale. Très propre dans ses interventions.

Thiago Silva (5) : battu par Jullien en fin de match, le capitaine parisien a bien maîtrisé Delort et Toivonen le reste du temps.

Thiago Motta (7) : devant la défense, l'ancien joueur de l'Inter Milan a rayonné, combinant notamment parfaitement avec Daniel Alves et Neymar. En plus de couper de nombreuses trajectoires, le milieu parisien a très vite donné le ballon dans le bon tempo. Remplacé à la 68e minute par Javier Pastore (non noté), qui inscrit le quatrième but parisien d'une magnifique frappe enroulée des 20 mètres. Superbe.

Marco Verratti (5) : l'Italien n'a pas terminé la rencontre, étant exclu à 20 minutes de la fin après avoir reçu deux avertissements. Un premier, très logique, mais un second vraiment sévère. Avant ça, l'international transalpin avait montré beaucoup d'envie et de maîtrise technique, évoluant assez haut sur le terrain.

Adrien Rabiot (8) : le successeur de Matuidi a livré un gros match dans l'entrejeu, étant un lien précieux entre le milieu et l'attaque. Après une première frappe repoussée par Lafont qui débouche sur l'égalisation de Neymar, il marque ensuite d'une belle frappe à ras de terre de 25 mètres.

Ángel Di María (5) : l'Argentin a livré un match en demi-teinte encore une fois. Une volonté de bien faire mais beaucoup de tentatives avortées. Il n'est impliqué sur aucun des buts de son équipe. Remplacé à la 85e minute par Julian Draxler (non noté).

Edinson Cavani (7) : certes, il gâche une offrande de Neymar en première période. Certes il perd un duel face à Lafont après le repos. Mais Cavani a encore marqué, sur penalty, son troisième but de la saison en Ligue 1. L'Uruguayen a affiché une vraie envie de bien faire au cours de ce match, cherchant beaucoup à combiner avec Neymar. Remplacé à la 85e minute par Giovani Lo Celso (non noté).

Neymar (10) : lire le commentaire ci-dessus.

TOULOUSE :

Alban Lafont (4) : difficile d'en vouloir au jeune portier parisien mais le constat est là : 6 buts encaissés. Une soirée compliquée.

Kelvin Amian Adou (4) : il réalise un joli numéro pour effacer Kurzawa avant de centrer pour Gradel sur l'ouverture du score. Mais à part ça, il s'est fait régulièrement déborder par les Parisiens sur son côté droit.

François Moubandje (4) : il s'en est un peu mieux sorti face à Di Maria, même si les combinaisons entre Verratti et Daniel Alves lui ont souvent donné le tournis.

Issa Diop (4) : pas mal d'interventions pour écarter le danger, mais ce n'était pas encore assez face à l'armada parisienne, trop forte pour cette défense toulousaine.

Christopher Jullien (4) : buteur, il relance un peu les débats en fin de rencontre. Mais il a souffert terriblement en charnière centrale face à la vivacité des attaquants parisiens, Neymar en particulier. C'était trop fort en face, tout simplement.

Alexis Blin (4) : pas facile pour lui dans l'entrejeu toulousain, les Parisiens ayant la maîtrise du ballon avec un trio Verratti-Thiago Motta-Rabiot qui a dominé les débats.

Somália (6) : il a travaillé pour deux au sein du milieu de terrain toulousain. Combatif, il s'est même payé le luxe de réussir quelques percées offensives intéressantes.

Jimmy Durmaz (3) : dépassé par le rythme mis par les Parisiens, le Suédois a été en difficulté au milieu de terrain. Il a été remplacé à la mi-temps par Corentin Jean (5), passeur décisif pour Jullien. Il a aussi amené un peu de vitesse sur son côté droit même si c'était difficile pour lui aussi.

Max-Alain Gradel (6) : pour sa première sous ses nouvelles couleurs, l'Ivoirien a été tranchant sur son côté gauche. Et surtout, il ouvre le score pour le TFC d'une belle reprise au point de penalty. Prometteur. Remplacé à la 62e minute par Clément Michelin (non noté).

Andy Delort (3) : esseulé à la pointe de l'attaque, l'ancien Caennais n'a pas eu l'occasion de s'illustrer offensivement. Il s'est seulement distingué par un retour propre dans les pieds de Neymar, sur lequel M. Delerue a désigné le point de penalty...

Ola Toivonen (3) : match compliqué aussi pour l'autre Suédois de cette équipe. Bien pris par la paire Thiago Silva-Kimpembe, l'ancien Rennais n'a jamais pu s'exprimer. Remplacé à la 58e minute par Zinedine Machach (non noté), qu'on n'a pas vu.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 6-2 TOULOUSE (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Ligue 1 / 3e journée
Stade : Parc des Princes - 47.221 spectateurs - Arbitre : Amaury Delerue

Buts : Neymar (31e) A. Rabiot (35e) E. Cavani (75e, pen.) J. Pastore (82e) L. Kurzawa (84e) Neymar (90+2e) pour PARIS SG - M. Gradel (18e) Thiago Silva (78e, csc) pour TOULOUSE
Avertissements : M. Verratti (36e), pour PARIS SG - I. Diop (56e), A. Blin (68e), C. Michelin (81e), C. Jean (90e), pour TOULOUSE - Expulsions : M. Verratti (69e) , pour PARIS SG

PARIS SG : A. Areola - Dani Alves, P. Kimpembe, Thiago Silva, L. Kurzawa - M. Verratti, T. Motta (J. Pastore, 68e), A. Rabiot - Á. Di María (J. Draxler, 85e), E. Cavani (G. Lo Celso, 85e), Neymar

TOULOUSE : A. Lafont - K. Amian, I. Diop, C. Jullien, F. Moubandje - Somália, A. Blin - J. Durmaz (C. Jean, 46e), O. Toivonen (Z. Machach, 58e), M. Gradel (C. Michelin, 62e) - A. Delort

 Neymar félicité par Verratti et Cavani après son égalisation (31e)

Rabiot a lui aussi marqué pour le PSG (35e)

Précieux pour son équipe, Neymar a aussi calmé Verratti après son exclusion (69e)

D'une frappe enroulée superbe, Pastore a lui aussi participé au spectacle (82e)

Comme Kurzawa, auteur d'une bicyclette improbable sur un corner de Neymar (84e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
Banc des remplaçants Toulouse

T
O
U
L
O
U
S
E
but contre son camp (csc), 78e5Silva
but, 84e6Kurzawa
carton rouge, 69ecarton jaune, 36e5Verratti
>remplacé par Pastore, 68e7Motta
but, 35e8Rabiot
>remplacé par Draxler, 85e5Di María
but sur pénalty, 75e >remplacé par Lo Celso, 85e7Cavani
but, 31e
but, 90e+2
210Neymar
carton jaune, 56e4Diop
carton jaune, 68e4Blin
>remplacé par Jean, 46e3Durmaz
>remplacé par Machach, 58e3Toivonen
but, 18e >remplacé par Michelin, 62e6Gradel


MASQUER LA PUB