Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Nice a goûté à l'enfer - Débrief et NOTES des joueurs (Naples 2-0 Nice)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 16/08/2017 à 22h41
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Très sérieusement malmenés par une séduisante équipe de Naples, Nice s'est logiquement incliné 2-0 en barrage aller de la Ligue des Champions. L'addition aurait pu être bien plus salée encore pour des Aiglons qui ont fini la rencontre à neuf.

Nice a goûté à l'enfer - Débrief et NOTES des joueurs (Naples 2-0 Nice)
Buteur, Dries Mertens a fait très mal aux Niçois.

Battu 2-0 dans ce barrage aller de la Ligue des Champions, réduit à neuf durant les dix dernières minutes, l'OGC Nice a vécu une soirée très, très compliquée à Naples.

Dans un stade San Paolo en feu, le Napoli mettait rapidement les Aiglons sous pression. Et après plusieurs alertes, Mertens, lancé dans le dos de la défense, profitait d'une nouvelle mauvaise sortie de Cardinale pour se jouer du portier niçois avant de marquer dans le but vide (1-0, 13e). L'ambiance montait encore d'un cran au pied du Vésuve, d'autant que les coéquipiers d'Hamsik se procuraient d'autres grosses occasions par la suite.

Insaisissable Mertens

Etouffés, bousculés, les hommes de Lucien Favre avaient toutefois l'opportunité d'égaliser à la demi-heure de jeu suite à un bon débordement de Jallet, titulaire au milieu, mais la frappe de Koziello était trop croisée. Un peu plus tard, Saint-Maximin, percutant, connaissait le même sort. Calmé, San Paolo se réveillait avant la pause sur une bonne frappe d'Insigne, sortie de la lucarne par un Cardinale un peu plus inspiré qu'en début de match.

Au retour des vestiaires, Insigne, encore lui, trouvait le poteau après un bon arrêt du portier niçois sur une frappe de Mertens, très en jambes. A l'heure de jeu, Souquet, de la tête, manquait de marquer contre son camp mais heureusement, la barre sauvait les Aiglons. Un simple répit pour le Gym qui encaissait un second but, signé Jorginho, sur penalty, après une faute de Jallet sur l'insaisissable Mertens (2-0, 70e). San Paolo sautait comme un seul homme.

Koziello et Pléa voient rouge

En fin de rencontre, pour une faute plus maladroite que méchante sur Zielinski, Koziello était renvoyé directement aux vestiaires. Pour contestation, Pléa écopait d'un second carton jaune et accompagnait son partenaire. Une très mauvaise conclusion pour une soirée bien difficile pour Nice avant le match retour mardi prochain. La phase de groupes de la Ligue des Champions paraît désormais très loin pour les Azuréens.

La note du match : 7/10

Les Napolitains mettant beaucoup de rythme dans cette rencontre, on a assisté à une partie très vivante dans un stade San Paolo toujours aussi chaud. S'ils n'ont mis que deux buts, les Italiens se sont procurés un nombre assez incroyable d'occasions franches.

Les buts

- Lancé dans le dos de la défense niçoise, Mertens se joue de Cardinale, sorti trop vite, puis marque dans le but vide (1-0, 13e).

- Pris de vitesse, Jallet accroche Mertens dans la surface. Penalty logique transformé très tranquillement par Jorginho (2-0, 70e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dries Mertens (8/10)

Révélation de la saison dernière au poste d'avant-centre, Dries Mertens a confirmé ce mercredi en martyrisant la défense niçoise. Buteur puis à l'origine du penalty transformé par Jorginho, le Belge aurait pu facilement ajouter un ou deux buts de plus à son compteur avec un peu plus de réussite. Remplacé à la 75e minute par Arkadiusz Milik (non noté), qui manque un but tout fait en fin de match.

NAPLES :

Pepe Reina (5) : tranquille, le portier espagnol a juste vu deux frappes niçoises passer de peu à côté en première période.

Elseid Hysaj (6) : intéressant sur son côté droit, il n'a pas laissé les Niçois s'y engouffrer.

Kalidou Koulibaly (6) : un bon match en charnière centrale. Dur sur l'homme, il a éteint Pléa.

Raúl Albiol (6) : lui aussi a été vu à son aise au sein de la défense du Napoli. Plusieurs interventions bien maîtrisées.

Faouzi Ghoulam (6) : l'ancien Stéphanois a réussi son match côté gauche. Sérieux, il a notamment contenu Jallet au milieu de terrain.

Allan (7) : omniprésent au milieu de terrain, il n'a laissé que des miettes à ses adversaires niçois, parvenant à faire déjouer Seri notamment. Remplacé à la 85e minute par Marko Rog (non noté).

Jorginho (7) : un gros travail au milieu de terrain où il a brillé avec son partenaire Allan. Une grande maîtrise sur son partenaire.

Marek Hamsík (5) : sur courant alternatif, le capitaine napolitain a démontré sa qualité de passes et son sens du jeu mais à quelques reprises seulement. Remplacé à la 59e minute par Piotr Zielinski (non noté), qui provoque l'exclusion de Koziello en fin de rencontre.

José Callejón (5) : l'attaquant du Napoli le moins en vue. Quelques fulgurances en première période, puis plus discret après la pause.

Dries Mertens (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Lorenzo Insigne (7) : s'il n'a pas marqué, le petit attaquant napolitain a, comme Mertens, posé de gros soucis à la défense niçoise. Il touche le poteau en début de seconde période. Un poison.

NICE :

Yoan Cardinale (4) : sans lui, Nice aurait sans doute pris une valise à Naples. Mais sa grosse erreur d'appréciation sur l'ouverture du score de Mertens met d'entrée les Aiglons dans le dur.

Arnaud Souquet (4) : aligné au sein d'une défense à trois, l'habituel latéral droit n'a pas été à son avantage. Pas à l'aise alors que c'est souvent par ses montées offensives qu'il se distingue.

Dante (5) : match en demi-teinte pour le capitaine niçois Trop souvent pris dans son dos durant la première demi-heure, il s'est aussi signalé en réalisant plusieurs interventions défensives bien senties.

Maxime Le Marchand (4) : comme Dante, il a laissé filer trop de ballons dans son dos. La vivacité des attaquants adverses lui a posé de sérieux problèmes.

Christophe Jallet (4) : appliqué, l'ancien Lyonnais a montré des choses intéressantes au milieu de terrain. Plus en difficulté après le repos, il n'arrange pas les affaires des Niçois en commettant la faute sur Mertens qui amène le penalty. Remplacé à la 94e minute par Patrick Burner (non noté).

Vincent Koziello (5) : il en veut le petit milieu de terrain niçois. Combatif et appliqué, il n'a pas démérité. Mais il manquera le match retour en écopant d'un rouge en fin de rencontre pour une faute plus maladroite que méchante sur Zielinski. On regrettera aussi sa frappe un poil trop croisée en première période.

Jean Michaël Seri (4) : un match raté pour l'Ivoirien. Il n'a jamais su sortir la tête de l'eau face à la maîtrise napolitaine.

Malang Sarr (4) : encore une fois aligné sur le côté gauche et encore une fois en difficulté. Le jeune défenseur niçois fait preuve de bonne volonté mais on voit clairement qu'il n'évolue pas à son poste de prédilection. Trop souvent pris à défaut en première période. Remplacé à la 60e minute par Olivier Boscagli (non noté), bien plus à l'aise que son prédécesseur sur ce côté gauche.

Pierre Lees Melou (4) : une ou deux accélérations intéressantes en première période puis plus rien ou pas grand-chose. ans doute encore trop juste à ce niveau.

Allan Saint-Maximin (5) : du bon et du moins bon chez la recrue niçoise. Sur quelques accélérations, il a fait mal à la défense italienne comme sur ce rush qui se termine par une frappe à peine trop croisée en première période. Mais il évolue encore aussi trop souvent la tête dans le guidon. Remplacé à la 82e minute par Rémi Walter (non noté).

Alassane Pléa (3) : un match complètement raté pour l'avant-centre niçois. Esseulé à la pointe de l'attaque, il n'a eu aucun bon ballon à se mettre sous la dent. En prime, pour contestation, il écope d'un second carton jaune en fin de rencontre et sera donc privé du match retour.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NAPLES 2-0 NICE (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - Barrages
Stade : Stadio San Paolo - 49.324 spectateurs - Arbitre : Szymon Marciniak

Buts : D. Mertens (13e) Jorginho (70e, pen.) pour NAPLES
Avertissements : L. Insigne (63e), pour NAPLES - A. Pléa (65e), pour NICE - Expulsions : A. Pléa (79e) , V. Koziello (79e) , pour NICE

NAPLES : Pepe Reina - E. Hysaj, K. Koulibaly, Albiol, F. Ghoulam - Allan (M. Rog, 85e), Jorginho, M. Hamsík (P. Zielinski, 59e) - José Callejón, D. Mertens (A. Milik, 75e), L. Insigne

NICE : Y. Cardinale - A. Souquet, Dante, M. Le Marchand - C. Jallet (P. Burner, 90+4e), V. Koziello, J. Seri, M. Sarr (O. Boscagli, 60e) - P. Lees Melou, A. Saint-Maximin (R. Walter, 82e) - A. Pléa

 La joie des Napolitains après l'ouverture du score de Mertens

Après le penalty de Jorginho, le Napoli savoure encore

Seri a été étouffé par le milieu napolitain aujourd'hui

Fautif sur le but de Mertens, Cardinale a ensuite réalisé plusieurs parades

Les Niçois pourront regretter la frappe un peu trop croisée de Koziello en première période







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Naples

N
A
P
L
E
S
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
>remplacé par Rog, 85e7Allan
but sur pénalty, 70e7Jorginho
>remplacé par Zielinski, 59e5Hamsík
but, 13e >remplacé par Milik, 75e8Mertens
carton jaune, 63e7Insigne
>remplacé par Burner, 90e+44Jallet
carton rouge, 79e5Koziello
>remplacé par Boscagli, 60e4Sarr
>remplacé par Walter, 82e5Saint-Maximin
carton rouge, 79ecarton jaune, 65e3Pléa


MASQUER LA PUB