Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les enjeux - 1ère journée
Par Urbain Mandrillon - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/08/2006 à 23h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Tous les matchs sont importants, mais celui d'une première journée de championnat l'est toujours plus. Prendre confiance est l'enjeu majeur de ce type de rencontre. Si une défaite ne remet rien en cause, une victoire d'entrée permet de faire retomber la pression.

Les enjeux - 1ère journée

Nantes - Lyon

A Nantes, l'entraîneur Serge Le Dizet ne fait pas cas du prestige de l'adversaire : «il faut gagner le premier match, que ce soit Lyon ou un autre» . Le FCNA a connu quelques bouleversements avec les départs de Mickaël Landreau et Jérémy Toulalan. L'incertitude domine dans les rangs Jaune et Vert. L'équipe est en totale reconstruction. A l'occasion de ce match, Nantes devrait faire découvrir sa perle suédoise : Christian Wilhelmsson. L'an passé, les Canaris s'étaient inclinés 1-0 face à Lyon. Ils ne se sont plus imposés depuis trois saisons.

Lyon a longtemps contesté la date de ce match mais a dû se faire une raison. Sans neuf de ses internationaux, l'OL alignera toutefois une équipe que Nantes peut envier avec notamment les recrues Toulalan, Källström et Squillaci. Jérémy Toulalan retrouvera d'ailleurs son ancien club. Cet effectif a battu le PSG lors du Trophée des Champions (1-1, 5-4 t.a.b.) et semble très compétitif. Le capitaine de Lyon Claudio Caçapa déclare : «j'espère qu'à Nantes nous serons encore mieux que lors de ce match contre le PSG» . Le club rhodanien a fait d'un sixième titre de Champion de France sa priorité. Dans cet esprit, l'entraîneur lyonnais Gérard Houllier aborde ce match «comme une finale» .

Equipes probables :

Nantes : Stojkovic – Signorino, Guillon, Cetto, Cubilier – Fae, Saïdou – Boukhari, Wilhelmsson – Diallo, Oliech
Lyon : Vercoutre – Berthod, Squillaci, Caçapa, Clerc – Källström, Diarra, Toulalan – Ben Arfa, Carew, Benzema

Paris-SG - Lorient

Paris présente un bel effectif. Les titulaires de l'an passé sont restés, et six recrues sont arrivées : Landreau, Traoré, Baning, Hellebuyck, Diané et Frau. De beaux joueurs sur le papier, comme l'an dernier, mais on se rappelle que Paris avait finalement terminé le championnat à la neuvième place. Le nouveau président Alain Cayzac juge d'ailleurs "peu probable" une victoire finale du PSG dans cette Ligue 1 2006-2007. Ce serait pour lui «un immense exploit» . Concernant l'adversaire de cette première journée, l'entraîneur Guy Lacombe déclare : «Lorient ce ne sera pas facile. Pour bien connaître Christian Gourcuff, l'entraîneur des Merlus, je sais que son équipe développera cette saison un bon football. Les Lorientais seront qui plus est sur l'euphorie de la montée.»

Pour la troisième saison de son histoire, le FC Lorient va jouer en première division. L'objectif est de se maintenir, exploit jamais réalisé auparavant. Parmi les recrues, il y a notamment l'ancien Strasbourgeois Ulrich Le Pen, 32 ans. Côté départs, celui de Karim Ziani pour Sochaux va laisser un grand vide. L'Algérien avait été élu meilleur joueur de Ligue 2. Pour ce match face au PSG, Lorient ne pourra pas aligner l'ancien Parisien Fabrice Fiorèse, trop juste physiquement. Lors de la dernière rencontre PSG-Lorient, les Merlus avaient été largement battus 5-0.

Equipes probables :

Paris : Landreau – Armand, Yepes, Rozenhal, Mendy – Rothen, Cissé, Baning, Diané – Frau, Kalou
Lorient : Audard – Morel, Marchal, Genton, Boutruche – Le Pen, Abriel, Mansouri, Pédron, Jallet – Saïfi

Bordeaux - Toulouse

Les Girondins, pourtant deuxièmes du dernier championnat, se font très discrets. Ils ne sont pas cités parmi les grands favoris alors que leur équipe est très compétitive. Avec Johan Micoud à la baguette, Bordeaux pourrait encore créer la surprise. Son jeu devrait évoluer. «On va garder nos bases tout en essayant d'être un peu plus offensifs et de faire un peu plus de jeu» , déclare Franck Jurietti. Face à Toulouse, ce ne sera pas un match comme les autres. Rio Mavuba déclare : «reprendre par un derby va renforcer notre motivation, si c'est encore possible.» La saison passée, les Bordelais s'étaient imposés 2-0 sur Toulouse.

Côté toulousain, les circonstances sont loin d'être favorables. Les blessés sont nombreux : Arribagé, Congré, Santos, Pentecôte. Les joueurs partis à l'intersaison aussi : Moreira, Cardy, Giresse, Bedimo. La recrue la plus importante est l'entraîneur Elie Baup. Et ce dernier remarque une autre ombre au tableau du début de saison. «C'est vraiment dur de commencer le championnat par deux déplacements chez le vice-Champion (Bordeaux) et ensuite chez le Champion (Lyon le 12 août)» , déclare-t-il.

Equipes probables :

Bordeaux : Ramé – Marange, Planus, Jemmali, Jurietti – Mavuba, Fernando – Faubert, Micoud, Francia – Chamakh
Toulouse : Revault – Ebondo, Fofana, Aubey, Mathieu – Dieuze, Emana, Fabinho, Batlles – Elmander, Bergougnoux

Sedan – Marseille

Les Sangliers ardennais ont été l'une des équipes les plus actives sur le marché des transferts avec douze recrues. Parmi elle, des joueurs intéressants comme Pujol, Trévisan, Badiane, Hamed, Jau, Lachor, Marin, Ouadah. Cependant la mayonnaise tarde à prendre avec seulement une victoire en cinq matchs amicaux. La dernière opposition face à Marseille remonte à 2002. Sedan s'était incliné 2-1.

A Marseille, l'équipe est déjà bien en place avec sept matchs de préparation, Intertoto comprise, et un effectif stabilisé par rapport à l'an passé. Cependant, l'OM ne semble pas avoir la tête à ce match. Les transferts sont au coeur des discussions, et on attend avec impatience le retour de Djibril Cissé en octobre. Dans le jeu, Marseille promet du spectacle, comme l'affirme l'entraîneur Albert Emon : «nous désirons jouer l'offensive. Aller vers l'avant, jouer haut dans le camp adverse. Nous avons de l'ambition dans le jeu» . Lorik Cana démontre toute l'envie phocéenne : «on a envie de commencer pied au plancher, je pense qu'on est prêts.» Face à Sedan, Franck Ribéry ne sera pas aligné, trop juste physiquement.

Equipes probables :

Sedan : Regnault – Belhadj, Lachor, Sartre, Hénin – Ducourtioux, Noro, Lemoigne, Boutabout – Pujol, Mokaké
Marseille : Carrasso – Beye, Civelli (Zubar), Cesar, Taiwo – Oruma, Cana, Lamouchi – Maoulida, Pagis, Niang

Les autres rencontres

RennesLille : la dernière confrontation s'était clôturée sur un score de 2-2. Ce match capital avait décidé de l'attribution des places européennes. Pour cette rentrée, Rennes est dans l'expectative après les départs de ses cadres : Frei, Källström et Gourcuff. En attendant l'intégration profonde de Moreira, Br. Cheyrou et Melchiot, la reprise risque d'être difficile. A l'opposé, l'effectif lillois est resté stable et devrait une nouvelle fois faire des étincelles.

Lens – Troyes : les Lensois ont réussi un beau parcours en matchs amicaux avec cinq victoires en sept matchs. La confiance est là, mais pas Alou Diarra... Le vice-Champion du Monde est trop court physiquement pour jouer face à Troyes. D'ailleurs, il n'est pas certain qu'il puisse disputer un seul match de L1 puisqu'il est tout près de l'AS Rome. A part Diarra, l'effectif n'a pas bougé et s'est même renforcé. Le Racing fait partie des cinq grands favoris du championnat. Côté Troyens, le groupe est resté stable avec un renfort de poids : Yann Lachuer. L'an passé, Troyes s'était incliné 1-0 face aux Sang et Or.

Nancy – Monaco : Nancy avait réussi une bonne saison passée, terminant douzième pour son retour parmi l'élite. L'intersaison a été très calme, hormis l'arrivée d'un grand buteur du championnat de Belgique : Tosin Dosunmu, dix-huit buts en trente-et-un matchs avec Anvers. La saison dernière, Nancy s'était incliné 1-0 face à Monaco. Les Monégasques justement abordent ce match après d'excellents matchs amicaux : cinq victoires en sept rencontres, avec un score fleuve face à Menton (6-1) et une victoire de prestige aux tirs au but face à l'Inter Milan (1-1, 6-5 t.a.b.). L'effectif a été chamboulé avec les arrivées de Bölöni, Monsoreau, Menez, Koller, Leko, et les départs de Guidolin, Squillaci, Maicon, Chevanton, Vieri. Si une osmose naît dans cet effectif, l'ASM est promise à de belles choses.

Saint-Etienne – Sochaux : pour son premier match au Chaudron, l'ASSE se présente amoindrie par les départs notamment de Baup, Zokora et Hellebuyck, mais renforcée par des arrivées majeures comme Hasek, Hautcoeur, Dernis et Landrin. Ilan a également été engagé mais ne pourra pas être aligné pour des problèmes d'homologation de contrat. Sochaux a fait également de belles recrues avec notamment A. Perrin, Bréchet, Leroy, Pichot, K. Ziani. Du côté des principaux partants, on compte Bijotat, Menez et Ilan. L'an passé les deux équipes s'étaient séparées sur le score de 0-0. Si Saint-Etienne devrait se battre dans la deuxième moitié de tableau, l'avenir de Sochaux est plus incertain, ce sera sans doute du tout ou rien.

Auxerre – Valenciennes : la dernière rencontre entre les deux équipes remonte à 1993 et une victoire auxerroise 3-2. Auxerre accueille les Nordistes sans Violeau, Lachuer et Santini, tous trois partis vers d'autres cieux. Hormis l'arrivée de Jean Fernandez au poste d'entraîneur, les autres recrues sont peu ou pas connues, mais sont présentées comme de belles trouvailles, l'AJA sait faire. Les Bourguignons, sixièmes l'an passé, peuvent prétendre encore cette saison à une telle place. Du côté du promu Valenciennes, on a choisi de remplacer les joueurs partants, et d'ajouter un renfort par ligne. Au final, l'effectif est pas mal remanié. L'objectif maintien sera à l'ordre du jour dès cette première journée.

Le MansNice : ces deux équipes ont réalisé une belle Ligue 1 la saison passée, terminant respectivement onzième et huitième. Cette rencontre s'annonce serrée, d'autant que les effectifs ont peu changé. Le Mans a perdu F. Thomas et Hautcoeur. Nice a laissé partir Sa. Traoré et Roudet, mais a recruté Kanté et Moussilou. L'année dernière, les Manceaux l'avaient emporté 2-0 sur les Niçois.

Le programme de cette première journée :

Vendredi 4 août 2006 à 21h

Nantes - Lyon
Samedi 5 août 2006 à 17h15
Rennes - Lille

Samedi 5 août 2006 à 20h
Lens - Troyes
Nancy - Monaco
Le Mans - Nice
Paris-SG - Lorient
Bordeaux - Toulouse
Auxerre - Valenciennes
Saint-Etienne - Sochaux

Dimanche 6 août 2006 à 18h
Sedan - Marseille



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB