Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les 8 infos à savoir sur Barça-Alavés (3-1) : un 3e sacre signé Messi, L. Enrique finit par un titre, le bijou d'Hernandez...

Par Romain Lantheaume - Actu Espagne, Mise en ligne: le 28/05/2017 à 00h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Blaugrana peuvent remercier Messi, Alavés a fait mieux que se défendre, le coup-franc canon de Theo Hernandez, la passe de trois du Barça, les adieux réussis de Luis Enrique… Découvrez les faits marquants de la finale de Coupe du Roi entre le FC Barcelone et Alavés (3-1).

Les 8 infos à savoir sur Barça-Alavés (3-1) : un 3e sacre signé Messi, L. Enrique finit par un titre, le bijou d'Hernandez...
Le Barça célèbre la 29e Coupe du Roi de sa riche histoire !

Sans briller mais porté par un Lionel Messi des grands soirs, le FC Barcelone a décroché un 3e titre consécutif en Coupe du Roi ce samedi contre Alavés (3-1). Ce sacre permet de sauver ce qu'il reste encore de la saison des Blaugrana, très déçus par la perte du titre en Liga et l'élimination en quart de finale de la Ligue des Champions.

1. Merci Messi ! Pas dans un grand jour, le Barça a pu compter sur la Pulga qui lui a offert le sacre ce soir. Auteur de l'ouverture du score d'une belle frappe enroulée (1-0, 30e), l'Argentin a encore initié une action conclue au second poteau par Neymar (2-1, 45e) puis offert un caviar à Alcacer (3-1, 45e+3). En trois minutes, le match a été plié avant la pause.

2. Alavés, pas un cadeau. Contrairement à ce que le score peut laisser croire, les Basques ont posé de gros problèmes au Barça ce soir pendant une bonne demi-heure. Bien regroupés dans leur défense à cinq, ils n'ont pas laissé d'espaces, tout en profitant de la fébrilité de l'arrière-garde adverse et de Piqué en particulier. Après une perte de balle du Catalan, Gomez a d'ailleurs trouvé le poteau sur la première occasion du match ! La fin de la partie a encore été à l'avantage de l'équipe révélation de la Liga.

3. Theo Hernandez nettoie la lucarne de Cillessen ! Sensation de la saison à Alavés, le latéral gauche a encore marqué des points ce samedi. Et pour cause, le Français de 19 ans a battu Cillessen d'un coup franc supersonique en pleine lucarne opposée ! Ce bijou qui a momentanément remis les deux équipes à égalité n'a pas dû passer inaperçu du côté du Real Madrid, où le Tricolore est annoncé avec insistance pour la saison prochaine.

Vidéo : le coup-franc magistral de Theo Hernandez !

4. Et de trois pour le Barça ! En s'imposant face à Alavés, le Barça a confirmé son statut de club le plus titré dans la compétition en décrochant un 29e sacre. Il s'agit de la 3e couronne consécutive pour les Catalans qui imitent ainsi leur performance établie entre 1951 et 1953.

5. Les adieux réussis de Luis Enrique. C'est donc par un titre que le technicien a fêté sa dernière sur le banc catalan ! Rien de bien étonnant puisque malgré les critiques, l'Asturien a gagné neuf trophées sur 13 possibles avec le Barça depuis 2014. Et les supporters blaugrana n'oublieront pas son triplé Liga-Coupe-Ligue des Champions en 2015.

6. André Gomes, l'homme providentiel. Alors qu'il dépannait dans le couloir droit en raison de la suspension de Sergi Roberto, Mascherano a dû quitter ses partenaires après dix petites minutes en raison d'un choc à la tête avec Llorente. Entré en jeu à ce poste inhabituel, André Gomes a livré une prestation intéressante comme en attestent sa passe décisive sur le 2e but et son avant-dernière passe sur le 3e.

7. Messi, roi de la Coupe. Une fois encore, c'est donc l'Argentin qui permet au Barça de soulever le trophée. En 2015 déjà, le quintuple Ballon d'Or s'était montré déterminant contre l'Athletic Bilbao (3-1) avec un doublé dont un but exceptionnel après un rush lancé du milieu de terrain. L'an passé, il avait encore délivré deux passes décisives contre Séville (2-0, ap).

8. Vicente-Calderón, clap de fin. Antre de l'Atletico Madrid, le stade de la capitale espagnole fêtait lui aussi sa dernière rencontre officielle ce soir, avant qu'il ne soit démoli et transformé en centre commercial. Des adieux célébrés dans une belle ambiance.

L'homme du match : Lionel Messi (8/10)

Pas très inspiré, le Barça s'en est encore remis à la Pulga, de retour au top ces dernières semaines, pour faire la différence. Alors que ses coéquipiers ne parvenaient pas à trouver la faille, l'Argentin s'est chargé d'ouvrir le score sur un exploit individuel, puis il initie le 2e but avant de jouer les passeurs décisifs sur le 3e après un festival côté droit ! Encore auteur d'un superbe centre pour Alcacer qui a failli faire mouche au retour des vestiaires. Une partie seulement gâchée par son accrochage avec Sobrino sur la fin.

La note du match : 6,5/10

Même si on n'a que très rarement eu droit au grand Barça, exception faite du 2e but catalan, les spectateurs du stade Vicente-Calderon ont assisté à un match plaisant et ouvert entre deux formations qui se sont rendues coup pour coup. Les Blaugrana ont cependant tué le suspense en trois minutes avant la pause et ils ont géré tranquillement durant l'essentiel du second acte.

Qu'avez-vous pensé de cette finale de Coupe du Roi ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...

Belle dernière pour le stade Vicente-Calderon

Mascherano très vite évacué après un choc à la tête

Le Français Theo Hernandez célébré après son superbe coup-franc

Messi a encore enfilé le costume de patron

105 jours après sa blessure, Aleix Vidal est entré en jeu (83e)

Luis Enrique a remporté son dernier trophée avec le Barça

La joie des joueurs du FC Barcelone







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB