Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ronaldo encore en héros, le Real en demies ! - Débrief et NOTES des joueurs (Real 4-2 ap Bayern)

Par Romain Rigaux - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 18/04/2017 à 23h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mené 1-2 à domicile après 90 minutes par le Bayern Munich, le Real Madrid s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des Champions durant la prolongation (4-2 ap) ce mardi soir. Une qualification décrochée grâce notamment à un triplé de Ronaldo.

Ronaldo encore en héros, le Real en demies ! - Débrief et NOTES des joueurs (Real 4-2 ap Bayern)
Ronaldo a marqué un triplé ce soir

Malgré son succès 2-1 à l'aller en Allemagne, le Real Madrid a longtemps tremblé face au Bayern Munich ce mardi sur sa pelouse du Santiago Bernabeu dans ce quart de finale retour de la Ligue des Champions. Les Merengue ont dû batailler jusqu'à la prolongation pour faire la différence et s'imposer 4-2 face à des Bavarois réduits à dix en fin de seconde période.

Le Bayern bouscule le Real

Obligés de marquer au moins deux buts pour se qualifier, les Bavarois entamaient cette rencontre pied au plancher. Pendant un quart d'heure, le Real ne voyait pas beaucoup le ballon et le pressing allemand n'était pas loin de faire craquer les hommes de Zinedine Zidane, qui pouvaient remercier Marcelo pour un sauvetage sur sa ligne sur une reprise de Thiago. Avec un milieu en losange, les Merengue souffraient.

Les Madrilènes plus menaçants

Mais au fil des minutes, la Casa Blanca allait mieux et parvenait enfin à faire jeu égal avec son adversaire, beaucoup moins dangereux. Il fallait même un arrêt de Neuer sur une frappe de Carvajal et un sauvetage de Boateng sur sa ligne pour ne pas voir le Bayern se mettre dans une position très délicate. A dix minutes de la pause, Ronaldo gâchait une grosse occasion avec un tir sur Neuer au terme d'un contre.

Lewandowski fait trembler le Bernabeu

Les Allemands reprenaient la seconde période avec un meilleur visage. Et après un nouveau sauvetage de Marcelo sur sa ligne, Lewandowski donnait l'avantage au Bayern sur un penalty obtenu suite à une faute de Casemiro sur Robben (0-1, 52e). Le Bernabeu se faisait plus silencieux alors que les Bavarois continuaient de pousser. Et Zidane décidait alors de revoir son dispositif tactique en sortant Benzema peu après l'heure de jeu.

Un dernier quart d'heure renversant, Vidal voit rouge...

Derrière, le Real se relançait. Peu en réussite jusqu'à présent, Ronaldo sortait de sa boîte pour faire chavirer l'enceinte madrilène en égalisant de la tête (1-1, 76e). Le long de la ligne de touche, Zidane restait mesuré car rien n'était fait. Et pour cause, les Bavarois reprenaient l'avantage dans la foulée sur un but contre son camp de Ramos (1-2, 78e). Incroyable ! Si le score ne bougeait plus jusqu'au terme des 90 minutes, le Bayern allait disputer la prolongation à dix avec l'expulsion de Vidal suite à un deuxième avertissement sévère.

Le Bayern craque sur une erreur de l'arbitre...

Durant la prolongation, les organismes étaient émoussés mais les deux équipes tentaient toujours de faire la différence. Et c'est finalement sur une erreur d'arbitrage que le Real parvenait à égaliser avec un nouveau but de Ronaldo validé malgré une nette position de hors-jeu (2-2, 104e). Le Portugais s'offrait même offert un triplé cinq minutes plus tard pour mettre fin au suspense (3-2, 109e), imité ensuite par Asensio (4-2, 111e).

La note du match : 9/10

Un match énorme ce soir ! Le ballon allait d'un but à l'autre et on a assisté à une multitude d'occasions avec des sauvetages des défenseurs des deux camps et des parades. Au final, on a vu six buts et un spectacle exceptionnel ! Le Bayern a longtemps maintenu le suspense avant de s'écrouler durant la prolongation en infériorité numérique.

Les buts :

- Robben déboule dans la surface côté gauche et est accroché par Casemiro. L'arbitre désigne le point de penalty et Lewandowski prend Navas à contre-pied en tirant sur la droite du gardien madrilène (0-1, 52e).

- Casemiro s'arrache au milieu de terrain et envoie un ballon aérien dans la surface pour Ronaldo, qui devance Lahm pour marquer de la tête (1-1, 76e).

- Sous la pression de Lewandowski dans la surface, Ramos se loupe et envoie le ballon vers son but. Le ballon vient mourir le long du poteau droit de Navas (1-2, 78e).

- A 35 mètres côté droit, Ramos centre au niveau du point de penalty pour Ronaldo, qui contrôle de la poitrine et bat Neuer d'un tir du gauche (2-2, 104e).

- Marcelo effectue une percée ballon au pied et efface Kimmich, Thiago et Boateng avant d'entrer dans la surface pour servir Ronaldo sur sa droite. Le Portugais n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (3-2, 109e).

- Touché dans la surface, Asensio dépose Hummels et trompe Neuer d'un tir croisé du droit (4-2, 111e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Cristiano Ronaldo (9/10)

Décisif à l'aller, le Portugais a remis ça ! Duels ratés, ballon oublié, glissade... CR7 a pourtant été en difficulté en première période. Mais la superstar madrilène est sorti de sa boîte pour inscrire un triplé. Il a encore enfilé son costume de héros ce soir et confirme qu'il est un joueur extraordinaire avec 100 buts en Ligue des Champions désormais (+1 en tour préliminaire).

REAL MADRID :

Keilor Navas (5,5) : attentif pour réaliser une bonne anticipation sur une passe en profondeur pour Robben en première période, le gardien madrilène ne peut pas grand-chose sur les deux buts encaissés avec un penalty et un but contre son camp de Ramos. Il est toutefois sauvé deux fois par Marcelo. A noter qu'il n'a pas toujours fait les bons choix sur ses dégagements en rendant rapidement le ballon à l'adversaire.

Daniel Carvajal (6,5) : l'Espagnol a souvent dû défendre seul sur son côté avec un gros travail à réaliser. S'il n'a pas toujours réussi à contenir les montées d'Alaba en première période, il s'est bien battu et n'a jamais hésité à se projeter pour apporter le danger sur des centres ou des frappes.

Marcelo (8) : quel match du Brésilien ! Infatigable, le latéral gauche a été décisif défensivement avec deux sauvetages devant Thiago et Robben. Offensivement, il a multiplié les montées et n'a cessé d'apporter le danger grâce à ses dribbles et ses centres dangereux. Passeur décisif sur le deuxième but de Ronaldo.

Nacho (6) : il a eu un peu de mal à gérer les incursions bavaroises venues du côté droit mais il n'a pas ménagé sa peine pour repousser des ballons chauds.

Sergio Ramos (7) : pour son 100e match de Ligue des Champions avec le Real, le capitaine madrilène a encore été très costaud. Impérial dans le domaine aérien pour repousser tous les centres du Bayern. En revanche, il est malheureux avec un but contre son camp. Mais il se rattrape avec une passe décisive pour Ronaldo. Preuve encore une fois de sa belle force de caractère !

Casemiro (6) : le Brésilien était à la peine en début de match, dépassé par la vivacité et la technique du milieu bavarois. Ensuite, cela a été beaucoup mieux en imposant son impact physique dans les duels. S'il provoque le penalty sur Robben, il se rattrape en délivrant une passe décisive pour Ronaldo.

Luka Modric (6) : grosse débauche d'énergie de la part du Croate qui a fini la première période les mains sur les hanches. Chargé de s'occuper du couloir droit avec Carvajal, il n'a cessé de courir pour défendre et soutenir les offensives.

Toni Kroos (6,5) : toujours précieux par sa qualité de passe, l'Allemand s'est aussi projeté vers l'avant pour se procurer trois occasions dangereuses en première période. Ses récupérations, sa capacité à conserver le ballon et sa précision dans les transmissions ont fait du bien à son équipe. Remplacé à la 114e par Mateo Kovacic (non noté).

Isco (5) : brillant face à Gijon le week-end dernier, l'Espagnol a eu beaucoup de mal à trouver sa place ce soir. Un temps placé derrière les deux attaquants puis sur le côté gauche, avant de revenir dans l'axe, on l'a senti peu à l'aise et il a été rarement servi par ses partenaires. C'est dommage, car il a montré de bonnes choses lorsqu'il avait le ballon. Remplacé à la 71e par Lucas Vazquez (5), qui n'a pas réellement réussi à s'illustrer hormis sur une bonne frappe.

Karim Benzema (5,5) : encore une fois, le Français a prouvé qu'il était précieux dans le jeu du Real Madrid en première période. Disponible et juste techniquement, il a parfaitement combiné avec ses partenaires. Mais il n'a pas réussi à se procurer de véritables occasions et il est sacrifié en seconde période par Zidane alors qu'il ne faisait que courir après le ballon. Remplacé à la 64e par Marco Asensio (6), qui s'est montré avec notamment une grosse occasion et un but dans la prolongation.

Cristiano Ronaldo (9) : lire le commentaire ci-dessus.

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (6) : déjà dans un grand soir à l'aller, le gardien allemand était encore inspiré. Carvajal, Kroos, Modric, Marcelo, Vazquez... Tous ont longtemps buté sur le dernier rempart bavarois. Mais il a fini par craquer à quatre reprises lorsque son équipe a pris l'eau en infériorité numérique durant la prolongation.

Philipp Lahm (5,5) : le capitaine bavarois a réalisé un bon match. Solide défensivement et présent sur le plan offensif, il a eu à gérer un Marcelo omniprésent dans son couloir. Il a accusé le coup physiquement durant la prolongation.

David Alaba (6) : il a longtemps fait mal à la défense madrilène sur son côté gauche en multipliant les montées et en combinant bien avec Ribéry. Il a toutefois manqué un peu de précision sur ses centres et il a été moins en vue en seconde période.

Mats Hummels (7) : absent au match aller, le défenseur allemand a montré pourquoi il était si précieux au sein de la charnière centrale du Bayern. Il a commencé son match avec une intervention décisive devant Ronaldo, et ce n'était que la première puisqu'il a ensuite enchaîné les interceptions et les tacles salvateurs pour les siens. Il craque, comme toute son équipe, durant la prolongation.

Jérôme Boateng (6,5) : auteur d'un sauvetage sur sa ligne en première période, il a régalé sur ses interventions grâce à sa lecture du jeu et un placement toujours impeccable alors qu'il a longtemps joué sur une seule jambe. Précieux également dans la relance.

Xabier Alonso (5) : d'une précision chirurgicale en première période avec des passes longues millimétrées pour trouver ses partenaires dans les couloirs, il a baissé le pied en seconde période. Remplacé sous les applaudissements de ses anciens supporters à la 75e par Thomas Müller (4), qui n'a pas apporté grand-chose.

Arjen Robben (7) : le temps passe mais le Néerlandais reste précieux lors des grands rendez-vous. Il a encore réalisé un très bon match en faisant plusieurs fois la différence sur ses percées. Il obtient le penalty pour le but de Lewandowski et voit l'un de ses tirs repoussé par Marcelo sur sa ligne.

Arturo Vidal (4) : rapidement averti, le Chilien n'a pas terminé la rencontre. Expulsé pour une faute qui peut faire débat, il ne gardera pas un bon souvenir de ces quarts de finale après son penalty manqué à l'aller. Dans le jeu, il était pourtant inspiré défensivement avec plusieurs interventions justes dans les pieds adverses.

Thiago Alcântara (5,5) : s'il a été précieux dans le jeu en alternant aisément le jeu court et le jeu long avec une précision redoutable, il a tout de même eu du mal à peser dans les derniers mètres mais aussi défensivement. Il est proche de marquer en première période mais voit son tir repoussé par Marcelo.

Franck Ribéry (5) : l'ailier a bien débuté son match avec beaucoup de disponibilité et une belle activité dans son couloir gauche avec notamment une passe qui aurait pu être décisive pour Thiago. La suite a été plus difficile puisqu'il a eu du mal à faire des différences. Ce qui lui a valu des remontrances de Carlo Ancelotti... Derrière, le Français a répondu en lui proposant de le remplacer s'il n'était pas content. On l'a senti émoussé en seconde période. Remplacé à la 71e par Douglas Costa (4), peu en vue après son entrée et auteur de mauvais choix.

Robert Lewandowski (6,5) : de retour de blessure, le Polonais a constamment pesé sur la défense madrilène. C'est lui qui donne l'espoir aux siens en marquant le penalty puis il pousse Ramos à la faute sur le deuxième but. Remplacé à la 88e par Joshua Kimmich (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

REAL MADRID 4-2 BAYERN MUNICH (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Estadio Santiago Bernabéu - 78.346 spectateurs - Arbitre : V. Kassai

Buts : Cristiano Ronaldo (76e) Cristiano Ronaldo (104e) Cristiano Ronaldo (109e) Marco Asensio (112e) pour REAL MADRID - R. Lewandowski (53e, pen.) Sergio Ramos (77e, csc) pour BAYERN MUNICH
Avertissements : Casimiro (40e), pour REAL MADRID - A. Vidal (5e), Xabi Alonso (70e), M. Hummels (75e), A. Robben (101e), pour BAYERN MUNICH - Expulsions : A. Vidal (84e) , pour BAYERN MUNICH

REAL MADRID : K. Navas - Daniel Carvajal, Nacho, Sergio Ramos, Marcelo - L. Modric, Casimiro, T. Kroos (M. Kovacic, 114e) - Isco (Lucas Vázquez, 71e), K. Benzema (Marco Asensio, 64e), Cristiano Ronaldo

BAYERN MUNICH : M. Neuer - P. Lahm, M. Hummels, J. Boateng, D. Alaba - Xabi Alonso (T. Müller, 75e) - A. Robben, A. Vidal, Thiago Alcântara, F. Ribéry (Douglas Costa, 71e) - R. Lewandowski (J. Kimmich, 88e)

Robben s'écroule, penalty pour le Bayern...

...et Lewandowski marque (0-1, 52e)

Ronaldo a mis les Bavarois à terre

Le deuxième but de Ronaldo dans la prolongation (2-2, 104e)

Les Bavarois n'ont pas apprécié l'arbitrage

Zidane a battu son mentor Ancelotti







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Marcelo Bielsa (Lille) est-il définitivement dépassé ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Real Madrid

R
E
A
L

M
A
D
R
I
D
Banc des remplaçants Bayern Munich

B
A
Y
E
R
N

M
U
N
I
C
H
but contre son camp (csc), 77e7Ramos
carton jaune, 40e6Casimiro
>remplacé par Kovacic, 114e6,5Kroos
>remplacé par Lucas Vázquez, 71e5Isco
>remplacé par Marco Asensio, 64e5,5Benzema
but, 76e
but, 104e
but, 109e
39Cristiano Ronaldo
5,5Lahm
carton jaune, 75e7Hummels
>remplacé par Müller, 75ecarton jaune, 70e5Alonso
carton jaune, 101e7Robben
carton rouge, 84ecarton jaune, 5e4Vidal
>remplacé par Douglas Costa, 71e5Ribéry
but sur pénalty, 53e >remplacé par Kimmich, 88e6,5Lewandowski


MASQUER LA PUB