Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le sauveur Matuidi permet à Paris de recoller à Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (Metz 2-3 PSG)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 18/04/2017 à 20h36
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Trop dans la gestion après une première période à sens unique, le Paris Saint-Germain a failli perdre gros à Metz (3-2) ce mardi en match en retard de la 31e journée de Ligue 1. Mais un but de Matuidi dans le temps additionnel a offert la victoire au club de la capitale qui recolle provisoirement au leader Monaco avec un match en plus.

Le sauveur Matuidi permet à Paris de recoller à Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (Metz 2-3 PSG)
Grâce à Matuidi, Paris revient de loin !

Au terme d'une fin de partie totalement dingue qui aura vu le Paris Saint-Germain passer par tous les états, le club de la capitale s'est imposé 3-2 à l'arraché à Metz ce mardi en match en retard comptant pour la 31e journée de Ligue 1. Avec ce succès, le PSG revient provisoirement à hauteur du leader, l'AS Monaco, qui le devance toutefois à la différence de buts. Plus que jamais sous pression, l'ASM a tout de même encore un match en retard à disputer face à l'AS Saint-Etienne dont la date reste à fixer.

Le PSG en démonstration

Déterminés à vivre une rencontre plus calme qu'à Angers vendredi (2-0), les hommes d'Unai Emery imposaient leur domination d'entrée dans le camp adverse. Dépassée, la défense des Grenats subissait énormément, mais il y avait toujours un pied pour contrer les tirs et les centres des visiteurs. Et lorsque ce n'était pas le cas, les Franciliens se chargeaient de gâcher eux-mêmes, à l'image de cette reprise passée au-dessus de Matuidi et surtout d'un très gros raté de Lucas au second poteau à bout portant…

Cavani trouve la faille

L'inéluctable finissait cependant par se produire et Cavani ouvrait le score de la tête après un superbe centre de Maxwell (0-1, 33e). Son 30e but de la saison en championnat ! Dans la foulée, lui aussi trouvé par le Brésilien, Matuidi s'emmenait bien le ballon pour faire le break de près (0-2, 36e). Alors qu'ils n'avaient pas existé jusque-là, les hommes de Philippe Hinschberger se procuraient deux occasions. Juste avant la pause, sur une tête non cadrée d'Erding, puis au retour des vestiaires, lorsque Trapp plongeait pour détourner la frappe de Doukouré du bout des doigts.

Paris a failli tout gâcher

Les locaux respiraient mieux dans ce second acte nettement plus équilibré. Trop dans la gestion, les Parisiens laissaient les situations les plus chaudes aux Messins. Et le champion de France en titre finissait par être puni sur un magnifique coup-franc direct de Jouffre (1-2, 78e). Paris ripostait mais Cavani perdait son face-à-face puis Kawashima repoussait la frappe de Guedes. A l'autre bout du terrain, après un numéro de Sarr, Diabaté égalisait de près dans la folie générale (2-2, 88e) ! En faisant entrer Sarr, Diabaté et Jouffre, Hinschberger avait eu trois fois du nez !

Dépités, les visiteurs pouvaient quasiment faire une croix sur le titre si le score en restait là. Mais ce match fou réservait encore d'ultimes rebondissements : sur un nouveau coup-franc, Jouffre trouvait la barre et, de l'autre côté, Matuidi sauvait les siens en redonnant l'avantage de la tête dans les derniers instants (2-3, 90e+3) ! Paris peut remercier son Tricolore, auteur d'un doublé, qui vient sans doute de lui sauver la mise dans la course au titre. Pour ne rien gâcher, le PSG signe une 8e victoire consécutive à l'extérieur en Ligue 1 et égale le record de l'Olympique de Marseille.

La note du match : 8/10

En cette fin d'après-midi ensoleillée, les spectateurs du stade Saint-Symphorien auront assisté à un beau match de football, sans véritable temps mort. Le PSG a complétement dominé la première période en pratiquant un jeu agréable, puis les locaux ont équilibré les débats après la pause avant de livrer cinq dernières minutes absolument dingues avec un incroyable ascenseur émotionnel !

Les buts :

- Décalé par Di Maria à gauche de la surface, Maxwell effectue un centre instantané pour Cavani. Libre de tout marquage, El Matador bat Kawashima d'une tête piquée à bout portant (0-1, 33e).

- Lancé par Maxwell, Matuidi contrôle en pleine course dans la surface et s'en va battre Kawashima d'un pointu du gauche à droite du portier (0-2, 36e).

- Plein axe, juste devant la surface, Jouffre enroule son coup-franc qui passe par-dessus le mur et va battre un Trapp médusé dans son petit filet gauche (1-2, 78e).

- Après un numéro côté droit, Sarr élimine trois Parisiens et centre pour Diabaté qui devance Meunier et égalise de près (2-2, 88e).

- A la retombée d'un ballon repoussé à gauche de la surface, Pastore centre pour Matuidi. Libre en pleine surface, le Tricolore donne la victoire d'une tête lobée (2-3, 90e+3) !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Blaise Matuidi (8/10)

Si Paris coiffe Monaco sur le fil dans la course au titre, il faudra se souvenir du doublé du milieu de terrain à Metz, et surtout de son but à la 93e qui permet au PSG de mettre la pression sur l'ASM et d'éviter un match nul qui aurait sans doute brisé ses derniers espoirs de sacre. Très disponible, le Tricolore s'est souvent projeté vers le but adverse. S'il n'a pas toujours brillé dans le dernier geste, il s'est largement rattrapé par la suite !

METZ :

Eiji Kawashima (6) : battu trois fois, le gardien japonais ne peut pas grand-chose sur les buts encaissés. S'il n'a pas toujours brillé par sa sérénité dans les airs, il signe des arrêts importants sur un coup-franc de Di Maria puis devant Guedes et remporte surtout son duel de la fin face à Cavani.

Jonathan Rivierez (4) : partie compliquée pour le latéral droit qui a eu du mal à gérer les permutations entre Maxwell et Di Maria.

Milan Bisevac (5,5) : match solide du Serbe, qui a plusieurs fois repoussé le danger comme sur ce tir contré face à Matuidi dans la surface dès les premières minutes.

Guido Milán (4) : l'Italien a signé plusieurs bonnes interceptions dans sa surface en début de match, mais il est trop court sur les trois buts parisiens.

Matthieu Udol (3,5) : livré à lui-même, le latéral gauche a pris l'eau face à Lucas et Meunier, se faisant régulièrement effacer en début de partie. Un peu mieux après la pause.

Fallou Diagne (4) : partie décevante du Sénégalais, régulièrement effacé par les Parisiens et qui n'aura pas eu l'impact espéré à la récupération.

Chris Philipps (5) : défensivement, il s'est parfois montré trop court comme sur le second but, mais il s'est mieux projeté vers l'avant après la pause.

Cheick Doukouré (5,5) : lui aussi a peiné en première période, avant de mieux faire transiter le ballon par la suite. Remplacé à la 76e par Yann Jouffre (non noté), buteur d'un superbe coup-franc.

Kévin Lejeune (4,5) : défensivement, il a alterné les bons et moins bons replis et même s'il a eu du mal à peser, il signe un centre pour la tête d'Erding avant la pause. Remplacé à la 63e par Ismaila Sarr (non noté) qui a apporté de la percussion et tout changé à l'image de son numéro où il élimine trois Parisiens avant de centrer victorieusement pour Diabaté.

Mevlüt Erdinç (4,5) : match très combatif du Turc, qui a livré beaucoup de duels mais sans se créer de véritable occasion hormis une tête non cadrée. Auteur d'un petit pont sur Verratti en début de match. Remplacé à la 72e par Cheick Diabaté (non noté), auteur d'une entrée tonitruante avec un but et un coup-franc décisif obtenu.

Opa N'Guette (3,5) : en forme, l'international sénégalais n'a pourtant pas réussi à provoquer les différences espérées. Et défensivement, il a trop longtemps oublié Meunier, laissant le pauvre Udol livré à lui-même.

PARIS SG :

Kevin Trapp (5) : globalement peu inquiété, l'Allemand se distingue au retour des vestiaires en repoussant la frappe de Doukouré du bout des doigts. Mais il n'est pas irréprochable sur le coup-franc de Jouffre et sa barre le sauve encore sur une action similaire dans les derniers instants !

Thomas Meunier (5,5) : longtemps ignoré par Nguette, le latéral droit a eu tout le loisir de se balader dans son couloir. Très disponible, le Belge a proposé plusieurs centres et bien combiné avec le remuant Lucas. Défensivement, il a moins été sollicité et a bien contenu Nguette, mais il manque d'agressivité et se laisse déborder par Diabaté sur le but du 2-2.

Marquinhos (5,5) : à part une erreur d'interception en début de match, le défenseur central a affiché beaucoup de solidité ce soir, mais il a été plus chahuté sur la fin, comme toute son équipe. Symbole de la domination parisienne avant la pause, on a même vu le Brésilien effectuer un petit pont dans la surface adverse !

Presnel Kimpembe (4,5) : plus fébrile que son compère brésilien de la charnière centrale, le Tricolore s'est fait contrer plusieurs fois et il provoque le coup-franc du but de Jouffre.

Maxwell (7) : moins flamboyant cette saison, le latéral gauche a livré une superbe première période à Metz. Toujours disponible pour combiner avec Di Maria, le Brésilien a multiplié les bons centres. Si Lucas a gâché une première offrande, Cavani l'a parfaitement convertie pour ouvrir le score. L'ancien Intériste signe ensuite une seconde passe décisive pour Matuidi. Défensivement, il a longtemps fait la loi mais se fait mettre dans le vent par Sarr sur le second but messin.

Marco Verratti (7) : l'Italien a encore rayonné sur le jeu francilien ce mardi. En plus de sa finesse technique, Petit Hibou a régulièrement arrosé ses partenaires sur de longues ouvertures très bien senties. Du bon Verratti !

Thiago Motta (6) : descendu assez bas, l'international italien s'est contenté de gérer, couvrant ses partenaires tout en effectuant la première relance avec propreté. Comme toujours sobre mais efficace.

Blaise Matuidi (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Lucas (5) : titularisé à la suite de sa bonne entrée à Angers (2-0), le Brésilien est régulièrement parvenu à faire la différence avec ses superbes prises de balle et sa vitesse, en s'appuyant sur Meunier. Très disponible, l'ailier a péché dans ses choix, ce qui noircit un peu son bilan. Remplacé à la 76e par Goncalo Guedes (non noté).

Edinson Cavani (6,5) : en débloquant la situation, El Matador a inscrit son 30e but de la saison en Ligue 1, mais il manque ensuite la balle de 3-2 face à Kawashima. En raison de la domination totale du PSG, l'Uruguayen a moins décroché que d'habitude, ce qui ne l'a pas empêché de réaliser quelques bonnes remises.

Ángel Di María (5,5) : discret durant les premières minutes, l'Argentin a ensuite beaucoup combiné avec Maxwell et initié plusieurs mouvements dangereux. C'est lui qui décale le Brésilien sur l'ouverture du score. Ses coups de pied arrêtés ont également débouché sur plusieurs situations dangereuses. Remplacé à la 61e par Javier Pastore (non noté) auteur du centre décisif ô combien important pour Matuidi.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

METZ 2-3 PARIS SG (mi-tps: 0-2) - FRANCE - Ligue 1 / 31e journée
Stade : Stade Saint-Symphorien - 20.693 spectateurs - Arbitre : J. Hamel

Buts : Y. Jouffre (78e) C. Diabaté (88e) pour METZ - E. Cavani (33e) B. Matuidi (36e) B. Matuidi (90+3e) pour PARIS SG
Avertissements : F. Diagne (42e), pour METZ - P. Kimpembe (90e), pour PARIS SG

METZ : E. Kawashima - J. Rivierez, M. Bisevac, G. Milán, M. Udol - F. Diagne - O. N'Guette, C. Philipps, C. Doukouré (Y. Jouffre, 76e), K. Lejeune (I. Sarr, 63e) - M. Erdinç (C. Diabaté, 72e)

PARIS SG : K. Trapp - T. Meunier, Marquinhos, P. Kimpembe, Maxwell - M. Verratti, T. Motta, B. Matuidi - Lucas (Goncalo Guedes, 76e), E. Cavani, Á. Di María (J. Pastore, 61e)

Cavani a ouvert le score de la tête (0-1, 33e)

El Matador a inscrit son 30e but de la saison en Ligue 1 !

Trapp battu sur le coup-franc de Jouffre (1-2, 78e)

Matuidi a offert la victoire sur le fil (2-3, 90e+3) !

Verratti peut féliciter Matuidi !

Matuidi célébré en héros !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Nice
Monaco
Lille
St-Etienne
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Guingamp
Toulouse
Montpellier
Une autre !

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2016-17
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Metz

M
E
T
Z
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
3,5Udol
carton jaune, 42e4Diagne
>remplacé par Jouffre, 76e5,5Doukouré
>remplacé par Sarr, 63e4,5Lejeune
>remplacé par Diabaté, 72e4,5Erdinç
carton jaune, 90e4,5Kimpembe
but, 36e
but, 90e+3
28Matuidi
>remplacé par Goncalo Guedes, 76e5Lucas
but, 33e6,5Cavani
>remplacé par Pastore, 61e5,5Di María


MASQUER LA PUB