Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon, c'est renversant ! - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-1 Besiktas)

Par Youcef Touaitia - Actu Europa League, Mise en ligne: le 13/04/2017 à 23h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'issue d'une rencontre intense, qui a été précédée par des incidents importants, l'Olympique Lyonnais a renversé Besiktas (2-1) ce jeudi soir, lors du quart de finale aller de la Ligue Europa. Un résultat heureux pour les Gones qui vont néanmoins devoir sortir un gros match dans l'enfer du Vodafone Arena, la semaine prochaine.

Lyon, c'est renversant ! - Débrief et NOTES des joueurs (OL 2-1 Besiktas)
Les Lyonnais y ont cru jusqu'au bout face à Besiktas.

Une soirée complètement folle ! Emaillée par des incidents importants aux abords et à l'intérieur du Parc OL, la rencontre décalée de 45 minutes, a finalement tenu toutes ses promesses. Longtemps en difficulté et mené à la 83e minute, l'Olympique Lyonnais a fini par renverser Besiktas (2-1) ce jeudi, lors du quart de finale aller de la Ligue Europa.

Un résultat important pour les Gones, qui devront sortir le match de leur vie dans une semaine au Vodafone Arena, où la manche retour s'annonce infernale.

Babel enflamme les supporters turcs

Dans une ambiance électrique au Parc OL, c'était la formation turque qui débutait mieux. A deux reprises, Marcelo aurait pu ouvrir la marque mais le Brésilien butait sur Lopes et Diakhaby. Ce n'était que partie remise puisque Babel, lui, ne ratait pas sa première opportunité après un coup franc rapidement joué par Talisca (0-1, 16e). Dépassés, les Lyonnais réagissaient dans la foulée mais Fekir touchait la barre !

Dans les tribunes, les supporters de Besiktas étaient déchaînés et remportaient largement leur duel à distance avec leurs homologues lyonnais. Sur le terrain, Lacazette et les siens étaient complètement battus dans les duels, se montrant très agacés par la tournure des événements. Désorganisée, peu conquérante, l'équipe de Bruno Genesio affichait un visage très décevant en cette première période.

Lyon pousse…

Au retour des vestiaires, l'OL prenait les commandes de la partie mais manquait d'agressivité et de vice pour acculer les Turcs, trop peu gênés jusqu'ici. Ces derniers avaient néanmoins de plus en plus de mal pour ressortir le ballon mais restaient solides malgré les multiples assauts menés par Valbuena et Fekir. Preuve que rien n'allait pour Lyon, Lacazette ratait une incroyable occasion d'égaliser après une grosse erreur de Marcelo mais il manquait de précision !

… et renverse Besiktas !

A force de pousser sur le terrain, les Gones, sifflés par des supporters adverses très bruyants, étaient récompensés. Après avoir touché le poteau de la tête, Tolisso égalisait sur un coup franc de Valbuena (1-1, 83e). Mais ce n'était pas fini : sur une terrible bourde, Fabricio offrait un nouveau but à Morel, opportuniste (2-1, 85e). Un renversement de situation incroyable pour les Lyonnais, déchaînés et intenables, revenus de nulle part. On attend impatiemment la manche retour à Istanbul où l'enfer est promis à l'OL !

La note du match : 8/10

Classée à hauts risques, la partie a été retardée de 45 minutes en raison des incidents qui ont eu lieu en dehors et à l'intérieur du Parc OL, notamment après un envahissement de terrain d'une partie des supporters lyonnais présents dans le virage sud, visés par des jets de pétards. Longtemps inefficaces, les joueurs et fan lyonnais, dominés par leurs homologues turcs pendant près d'une heure, ont finalement réussi à inverser la tendance en offrant une superbe fin de match. Une belle partie de Coupe d'Europe malgré les événements regrettables en début de soirée.

Les buts :

- Tolisso concède un coup franc dangereux à 25 mètres. C'est rapidement joué par Talisca qui sert Babel en profondeur, sur le côté droit. Le Néerlandais profite d'une glissade de Rafael à l'entrée de la surface pour croiser son tir du pied droit, qui termine sa course dans le petit filet de Lopes (0-1, 16e).

- Sur le côté gauche, Valbuena botte un coup franc dans la surface. Talisca manque de lucidité pour dégager le ballon et offre l'occasion à Tolisso d'égaliser. Le milieu lyonnais, positionné devant Fabricio, ne se manque pas et trompe le portier adverse d'une petite frappe vicieuse (1-1, 83e).

- A gauche, Hutchinson remet le ballon en retrait pour Fabricio. De manière assez incroyable, le gardien de Besiktas s'emmêle les pinceaux et perd le bout de cuir au profit de Morel. Seul, le Lyonnais n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide (2-1, 84e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Mathieu Valbuena (7,5/10)

Le plus expérimenté des joueurs lyonnais sur la scène européenne s'est comporté en patron du début à la fin. Même dans les moments difficiles, il n'a jamais hésité à percuter dans son couloir gauche. Il est à l'origine de la plupart des actions dangereuses de son équipe et tire le coup franc qui amène le but de Tolisso. Ce n'est pas un hasard si le but victorieux vient également de son côté !

LYON :

Anthony Lopes (4) : très nerveux, le Portugais. S'il réalise une belle parade devant Marcelo dès la 2e minute, il n'est pas impérial sur l'ouverture du score de Babel. Pour preuve, son dégagement complètement raté en seconde période qui aurait pu coûter cher à 0-1.

Rafael (2,5) : dépassé, le Brésilien a réalisé 20 premières minutes cataclysmiques puisqu'il ne tient pas Babel au marquage sur le but de celui-ci et aurait pu écoper d'un carton rouge pour une vilaine faute par derrière sur Adriano. Il a essayé de se rattraper par la suite mais ce n'était clairement pas son soir. Remplacé à la 53e minute par Christophe Jallet (non noté), bien plus rassurant à son entrée.

Emanuel Mammana (6) : après avoir vécu un enfer contre Lorient, l'Argentin s'est bien repris. Il n'a pas été mis en danger par Tosun et a réalisé un match satisfaisant.

Mouctar Diakhaby (6,5) : celui qui a marqué lors des deux rencontres face à l'AS Rome au tour précédent a été bon ce soir. Décisif devant Marcelo en début de partie, le Gone n'a jamais tremblé face aux attaquants adverses.

Jérémy Morel (7) : contrairement à Rafael, le latéral gauche a fait son match. Hargneux sur tous les ballons, il a été un des plus actifs dans son couloir et a été récompensé en fin de partie grâce à un but plein d'opportunisme. Du bon Morel !

Lucas Tousart (5,5) : une rencontre assez discrète du jeune milieu, qui a eu du mal à bouger le roc Hutchinson. Il n'a jamais baissé le pied et finit mieux la partie.

Corentin Tolisso (7) : dans une position reculée, le milieu de terrain a peiné en première période. Il est fautif sur le but de Babel puisqu'il provoque le coup franc rapidement joué par Talisca. Plus offensif après la pause, il a été bien mieux, à tel point qu'il a fait énormément de mal à ses adversaires. Des percées intéressantes, un poteau puis un but, l'international tricolore a été au rendez-vous, finalement.

Rachid Ghezzal (2) : l'Algérien a été complètement transparent. Aucun danger apporté, peu d'impact, le Fennec a complètement manqué son match ce soir. Remplacé à la 53e minute par Maxwell Cornet (non noté), qui a réalisé une bonne entrée.

Nabil Fekir (5,5) : dans la position axiale qu'il réclame à son entraîneur, l'international tricolore a été le plus actif de son équipe au cours des 20 premières minutes, touchant même la barre après le but de Babel. Moins bien par la suite, il retrouve son second souffle après l'heure de jeu et gêne beaucoup les défenseurs turcs, qui ont souvent eu du mal à contenir sa fougue. On peut néanmoins regretter le peu d'occasions qu'il a eu à se mettre sous la dent.

Mathieu Valbuena (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Alexandre Lacazette (4,5) : la grosse déception de la soirée côté lyonnais. Certes, le capitaine rhodanien a fourni énormément d'efforts et n'a pas hésité à décrocher pour aider ses partenaires mais son incapacité à concrétiser ses occasions aura été un vrai handicap pour son équipe. Pour preuve, son opportunité incroyable à la 71e minute qu'il rate après avoir fait le plus dur. Il faudra relever la tête au retour !

BESIKTAS :

Fabricio (3) : sale soirée pour le gardien de Besiktas, qui a réalisé une bourde incroyable sur le but de Morel. Une erreur qui plombe son équipe avant la manche retour.

Gökhan Gönül (4) : face à un Valbuena remuant, le latéral droit a été contraint de défendre le plus clair du temps. Il a souffert en seconde période, finissant par craquer en réalisant des fautes à répétition sur son côté.

Marcelo Antonio Guedes Filho (6) : la tour de contrôle brésilienne aurait pu éteindre le Parc OL dès la 2e minute sur une reprise acrobatique osée, détournée in extremis par Lopes. Solide dans les duels, il a été globalement bon et pas impliqué sur les deux buts concédés par son équipe.

Matej Mitrovic (6) : c'est simple, lorsque le ballon arrivait à lui, le défenseur central s'en débarrassait pour écarter le danger. Mais ce n'est pas un hasard si Besiktas a été plus fébrile à sa sortie. Remplacé à la 64e minute par Necip Uysal (non noté).

Dusko Tosic (5,5) : trop peu en vue offensivement, il n'a pas été mauvais sur le plan défensif, éteignant complètement Ghezzal. Mais son manque d'audace peut lui donner des regrets...

Atiba Hutchinson (7) : gros match du Canadien, qui a parfaitement joué son rôle de pilier dans l'entrejeu. Toujours bien placé, il a coupé de très nombreuses transmissions et a posé énormément de soucis dans le combat physique aux milieux lyonnais.

Oguzhan Özyakup (6,5) : une belle copie du capitaine stambouliote. Le joueur formé à Arsenal a posé des soucis à Tolisso et Tousart grâce à son activité incessante. Sa sortie a fait mal à son équipe, lui aussi. Remplacé à la 74e minute par Tolgay Arslan (non noté).

Ryan Babel (5) : s'il a marqué un but très important, le Néerlandais a été inexistant le reste du temps. Mais son but change tout, malheureusement pour l'OL...

Talisca (5,5) : malin comme Talisca. Profitant du contexte particulier de la rencontre, l'ancien joueur du Benfica Lisbonne n'a pas hésité à énerver les Gones quand il le pouvait. Il obtient le coup franc qu'il tire rapidement, entraînant l'ouverture du score de Babel. Il a été le plus en vue des éléments offensifs de Besiktas, à tel point qu'il remet l'OL sur les bons rails suite à son intervention ratée dans la surface après le coup franc de Valbuena sur le but de Tolisso.

Adriano Correia (4,5) : positionné plus haut qu'à l'accoutumée, l'ex-élément du FC Barcelone n'a pas forcément brillé mais il a fait parler son expérience pour gagner énormément de temps lorsque son équipe menait. En vain.

Cenk Tosun (3) : un gros pressing tout au long de la partie. Rien de plus. Un véritable calvaire pour l'international turc. Remplacé à la 86e minute par Gökhan Inler (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LYON 2-1 BESIKTAS (mi-tps: 0-1) - LIGUE EUROPA - 1/4 de finale
Stade : Parc Olympique Lyonnais - 55.452 spectateurs - Arbitre : Antonio Mateu

Buts : C. Tolisso (83e) J. Morel (84e) pour LYON - R. Babel (15e) pour BESIKTAS
Avertissements : Rafael (19e), A. Lacazette (58e), N. Fekir (67e), C. Jallet (73e), M. Valbuena (80e), pour LYON - Marcelo (21e), T. Arslan (82e), pour BESIKTAS

LYON : Anthony Lopes - Rafael (C. Jallet, 53e), E. Mammana, M. Diakhaby, J. Morel - L. Tousart, C. Tolisso - R. Ghezzal (M. Cornet, 52e), N. Fekir, M. Valbuena - A. Lacazette

BESIKTAS : Fabricio - G. Gönül, Marcelo, M. Mitrovic (N. Uysal, 64e), D. Tosic - A. Hutchinson, O. Özyakup (T. Arslan, 74e) - R. Babel, Talisca, Adriano - C. Tosun (G. Inler, 87e)

Plus de 15 000 supporters turcs étaient présents à Lyon

Une partie des supporters lyonnais présents dans le virage sud du Parc OL ont envahi la pelouse pour échapper aux jets de pétards des fans turcs

Jean-Michel Aulas est venu parler aux supporters lyonnais avant la rencontre

Pour éviter de nouveaux débordements, le président lyonnais a observé la première période dans la tribune sud

Sur le terrain, Besiktas a rapidement ouvert la marque par Babel (16e)

Dominés en première période, les fans lyonnais ont pris le dessus sur les fans turcs après la pause

La joie lyonnaise après le but de Tolisso (83e)

Opportuniste, Morel a profité d'une erreur de Fabricio pour offrir la victoire à l'OL (84e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Lyon

L
Y
O
N
Banc des remplaçants Besiktas

B
E
S
I
K
T
A
S
>remplacé par Jallet, 53ecarton jaune, 19e2,5Rafael
but, 84e7Morel
but, 83e7Tolisso
>remplacé par Cornet, 52e2Ghezzal
carton jaune, 67e5,5Fekir
carton jaune, 80e7,5Valbuena
carton jaune, 58e4,5Lacazette
carton jaune, 21e6Guedes Filho
>remplacé par Uysal, 64e6Mitrovic
>remplacé par Arslan, 74e6,5Özyakup
but, 15e5Babel
>remplacé par Inler, 87e3Tosun


MASQUER LA PUB