Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Crystal Palace : sa suspension, son calvaire à Liverpool, les Bleus... Sakho se livre !

Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 09/04/2017 à 12h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

De retour à un très bon niveau à Crystal Palace, Mamadou Sakho revient sur les derniers mois difficiles traversés à Liverpool et son absence durant l'Euro 2016. Le défenseur central français compte bien rebondir pour retrouver les Bleus et disputer la Coupe du monde 2018.

Crystal Palace : sa suspension, son calvaire à Liverpool, les Bleus... Sakho se livre !
En 2017, Sakho se relance.

Mamadou Sakho revient de loin. Privé de compétition pendant plus de 9 mois suite à son contrôle antidopage positif au printemps dernier et sa mise au placard par Jürgen Klopp à Liverpool, le défenseur central de 27 ans s'est relancé à Crystal Palace, où il est prêté depuis janvier. Dans un entretien accordé à Téléfoot, l'international français est revenu sur cette période difficile.

Incompréhension et colère

Tout a commencé avec une suspension dans son affaire de dopage qui l'a privé de la fin de saison avec Liverpool et de l'Euro 2016 avec l'équipe de France. «Il y a eu de l'incompréhension, de la colère, parce que voilà, j'ai énormément bossé. Et ensuite, je me suis dit : "Voilà, écoute, c'est la vie"» , raconte Sakho. Finalement blanchi par l'UEFA, il ne retrouvera pourtant jamais sa place dans le groupe des Reds. L'ancien Parisien estime avoir payé cher un retard lors du stage de pré-saison.

«Je suis arrivé en retard, comme ça arrive dans tous les groupes, j'ai payé mon amende. Ensuite, je ne vois pas ce que je peux faire de plus, c'est le boss ! Il prend sa décision, on s'y plie» , soupire-t-il. Forcé de jouer avec les jeunes du club, Sakho devra finalement attendre le mercato hivernal pour rebondir chez les Eagles, avec lesquels il a rapidement rassuré sur son état de forme. Il faut dire qu'il n'a jamais cessé de travailler durant sa mise à l'écart.

Des confidences touchantes

«Quand je voyais ma femme pleurer pendant 3-4 jours, et qu'elle me disait : "Mamad', c'est injuste, je te vois bosser tous les matins. Tu te réveilles à 7h, tu bosses dur". J'étais obligé de la rassurer» , confie-t-il. Mais cette période lui a aussi permis de passer plus de temps avec sa mère. «Un jour, elle me regarde, elle me dit : "Mamad', tu sais que depuis que tu as 13 ans, c'est la première fois que tu passes autant de temps sous mon toit ?" Ça m'a fait prendre conscience qu'avec ce métier, on n'a plus beaucoup de temps pour les vraies choses» , reconnaît-il.

Objectif Mondial 2018

Et cela ne devrait pas vraiment changer au cours des prochains mois puisque le solide roc compte bien enchaîner les grosses prestations pour retrouver l'équipe de France, avec la Coupe du monde 2018 en ligne de mire. «J'ai eu l'objectif Euro, que j'ai raté, qu'on m'a fait rater. Aujourd'hui, j'ai l'objectif Coupe du monde. J'ai que 27 ans. Je suis jeune, déterminé, toujours la même envie et la même personne qui ne change pas de mentalité» , assure l'ancien joueur du PSG.

Si Sakho part de loin, l'objectif ne semble pas impossible. Derrière Raphaël Varane, Laurent Koscielny et Samuel Umtiti, il reste une place à prendre. Et ses concurrents se nomment notamment Adil Rami, Presnel Kimpembe, Eliaquim Mangala, Kurt Zouma ou encore Aymeric Laporte. Pour le moment, aucun de ces joueurs n'a assuré sa place chez les Bleus. A lui de convaincre Didier Deschamps désormais.

Selon vous, Sakho peut-il revenir en équipe de France pour le Mondial 2018 ? Pensez-vous qu'il a sa place dans les 23 ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB