Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Pastore sort le PSG d'un sacré piège ! - Débrief et NOTES des joueurs (Niort 0-2 PSG)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 01/03/2017 à 20h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans des conditions difficiles en raison de l'état de la pelouse, le Paris Saint-Germain a réussi à se défaire de Niort (2-0) en 8es de finale de la Coupe de France. Entré en jeu en fin de match, Javier Pastore a libéré les siens avec un but et une passe décisive.

Pastore sort le PSG d'un sacré piège ! - Débrief et NOTES des joueurs (Niort 0-2 PSG)
Les Parisiens et Blaise Matuidi ont eu des difficultés à Niort.

C'est décidément une belle semaine pour Javier Pastore ! Déjà intéressant face à l'Olympique de Marseille (5-1) dimanche en Ligue 1, l'Argentin a sorti le Paris Saint-Germain d'un piège face à Niort (2-0) en 8es de finale de la Coupe de France.

Dominateurs sur l'ensemble de la partie, les Parisiens ont éprouvé des difficultés en raison d'une pelouse gorgée d'eau. Heureusement pour le club de la capitale, Pastore a évité à son équipe une prolongation avec un but et une passe décisive en fin de rencontre.

Le PSG accroché, Augustin rate le coche...

Dans des conditions difficiles en raison d'un terrain gorgé d'eau, les Parisiens parvenaient à prendre le contrôle du jeu avec une première frayeur pour les Niortais avec une faute de main sans conséquence du gardien. Après une frappe de Meunier détournée par Desmas, le club de la capitale continuait de pousser avec une tête sur corner de Marquinhos qui frôlait la transversale !

Malgré les assauts parisiens, la formation de L2 résistait tout en éprouvant de grosses difficultés dans le jeu. A la pause, le PSG était toujours accroché et semblait peu inspiré offensivement, à l'image d'un Augustin fantomatique... Au retour des vestiaires, le PSG repartait vers l'avant et Guedes ratait totalement une reprise dans la surface adverse. Après une énorme frayeur pour Paris avec une sortie ratée d'Areola sur coup-franc, Augustin se procurait deux belles occasions mais perdait ses duels face à Desmas ! Le match s'animait enfin !

Pastore délivre les siens !

Quelques minutes plus tard, le PSG avait une énorme situation avec une volée de Kimpembe mais Dembele sauvait les siens avec une intervention sur sa ligne ! Logiquement, Niort craquait sur un coup-franc de Nkunku repris à bout portant par Pastore (0-1, 78e). Après ce but, la fin de match s'animait avec une occasion ratée par Cavani, une parade d'Areola sur une volée de Kiki puis une frappe de Lucas qui s'arrêtait sur la ligne à cause de la boue... Mais finalement, Cavani scellait cette partie sur un caviar de Pastore (0-2, 90+3e). Le PSG validait ainsi son billet pour les quarts de finale de la compétition !

La note du match : 5,5/10

Avec de telles conditions de jeu avec un terrain gorgé d'eau, il ne fallait pas s'attendre à un grand spectacle ! Avec des Niortais forcément limités et des Parisiens peu inspirés sur cette pelouse, la partie a eu du mal à se lancer malgré une seconde période plus rythmée. Finalement, le match aura été tout de même intéressant grâce au suspense.

Les buts :

- Sur un coup-franc côté droit de Nkunku, Pastore coupe parfaitement la trajectoire du centre de son partenaire pour tromper à bout portant Desmas (0-1, 78e).

- Lancé sur le couloir gauche, Pastore dépose son adversaire direct pour servir un caviar à Cavani, qui pousse le ballon au fond des filets (0-2, 90+3e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Javier Pastore (8/10)

Entré en jeu à la 72e minute, l'Argentin a été le héros du Paris Saint-Germain sur cette partie ! Déjà en forme contre l'Olympique de Marseille (5-1) dimanche en Ligue 1, le milieu offensif a délivré les siens en reprenant un coup-franc de Nkunku à bout portant. Dans tous les bons coups par la suite, il a délivré une passe décisive pour Cavani sur le second but. Enfin son vrai retour ?

NIORT :

Arthur Desmas (6,5) : après une première intervention ratée sur un centre de Nkunku, le gardien de Niort a rassuré ses troupes avec une belle parade sur une frappe puissante de Meunier. Par la suite, il a également répondu présent sur un ballon détourné vers son but par Choplin puis lors de deux duels face à Augustin. Malheureusement, il n'a rien pu faire sur les deux réalisations du PSG à bout portant...

Salomon Sambia (5) : sur son côté droit, le latéral n'a pas forcément été très serein sur les accélérations de Draxler, mais heureusement pour lui, les Parisiens n'ont pas beaucoup cherché l'Allemand. Dans l'ensemble, il a tout de même réalisé quelques interventions intéressantes, à l'image de sa percée en première période. En fin de match, il a été éliminé par Pastore sur le second but.

Dylan Bronn (5,5) : face à un Augustin particulièrement inexistant, le défenseur central a fait son boulot en étant présent pour dégager quelques situations chaudes dans la surface. Souvent bien placé, il a livré une performance totalement correcte avec une présence décisive sur la seconde occasion d'Augustin. Face à Cavani, c'était tout de même plus difficile.

Jérémy Choplin (5,5) : tout proche de marquer contre son camp sur une déviation vers son but, il a été sauvé par une bonne intervention de Desmas. Sur le reste de la partie, il a été plutôt à son avantage en prenant le meilleur sur les attaquants parisiens. Comme Bronn, les entrées de Pastore et Cavani ont été compliquées à gérer.

David Kiki (5) : si Guedes n'a vraiment pas été inspiré face à lui, le latéral a tout de même vécu une soirée difficile à cause de l'omniprésent Meunier. Pris sur plusieurs situations, il a été notamment en retard sur la grosse opportunité du Belge en première période. En fin de match, il a été malchanceux avec une reprise stoppée par Areola.

Jimmy Roye (4) : face à la domination des Franciliens, le milieu de terrain s'est beaucoup dépensé pour tenter de gêner ses adversaires directs. Généreux malgré de grosses difficultés ensuite dans l'utilisation du ballon.

Laurent Agouazi (5) : dans l'envie et l'agressivité, le milieu a parfaitement répondu présent ! Parfois à la limite, il a multiplié les fautes, mais a aussi permis à son équipe de mettre de l'intensité dans cette rencontre. Dans la construction, il a été limité.

Alliou Dembele (6) : à la récupération, le joueur de Niort a été le plus intéressant dans ce secteur de jeu avec plusieurs bonnes interventions face à Matuidi ou encore Nkunku. Malheureusement, il a eu le vilain défaut de porter énormément le ballon en attaque. A noter son sauvetage sur une énorme occasion de Kimpembe.

Zakaria Grich (3,5) : sur son côté, l'ailier a parfois tenté de réaliser des différences seul, mais il n'a pas été en réussite face à un Maxwell serein. Sur ses centres, il aurait pu faire bien mieux et n'a globalement pas été un grand danger. Remplacé à la 64e minute par Adrien Dabasse (non noté), qui a été coupable sur le but en perdant son duel face à Pastore.

Ande Dona Ndoh (3) : difficile pour un avant-centre d'exister dans un tel match. Parfaitement muselé par Marquinhos et Kimpembe, l'attaquant a été bien trop discret et n'a pas réussi à être un problème sur les rares offensives des siens. Remplacé à la 89e minute par Kévin Rocheteau (non noté).

Didier Lamkel Ze (3,5) : dans son duel avec les défenseurs parisiens, l'ailier n'a pas été en réussite en étant totalement contenu. Peu trouvé, il aura surtout défendu en suivant essentiellement les courses de son latéral. Remplacé à la 72e minute par David Djigla (non noté).

PARIS SG :

Alphonse Areola (5) : une partie plutôt tranquille pour le portier du Paris Saint-Germain. Propre et auteur de bonnes relances en première période, le gardien s'est fait une grosse frayeur au retour des vestiaires avec une sortie ratée sur un coup-franc... Heureusement, Meunier l'a sauvé. En fin de match, il a tout de même signé un bel arrêt sur une volée de Kiki.

Maxwell (6) : défensivement, le Brésilien n'a absolument pas été en difficulté, à l'image de sa superbe intervention en première période pour couper une offensive des Niortais. Offensivement, il a proposé de bonnes solutions et des ballons intéressants à ses partenaires, mais Guedes notamment a beaucoup gâché.

Marquinhos (6) : avec l'énorme domination du club de la capitale sur cette partie, le défenseur central n'a pas eu besoin de forcer son talent pour prendre le meilleur sur Ndoh. En attaque, il a été tout proche de marquer avec une tête juste au-dessus de la barre sur un corner.

Presnel Kimpembe (6,5) : s'il a été parfois sous pression dans ses relances, le jeune joueur du PSG a affiché une grande sérénité et a réussi à se sortir de plusieurs situations difficiles pour dégager les siens. Comme souvent ces dernières semaines, il a rendu une copie propre en étant en plus proche de marquer sur une volée, mais Dembele a sauvé les siens sur sa ligne.

Thomas Meunier (7) : les semaines passent et le Belge confirme encore et encore ! Omniprésent dans son couloir droit, le latéral n'a pas ménagé ses efforts et a été précieux offensivement par ses montées. Auteur d'une première frappe dangereuse en début de match, il a réalisé de nombreuses différences pour permettre les attaques des siens.

Christopher Nkunku (5,5) : un match moyen pour le jeune joueur du PSG. Sur un terrain difficile, le milieu de terrain s'est entêté à conserver le ballon et a souvent perdu des duels dangereux dans le coeur du jeu. Sur les coups de pied arrêtés, il a été particulièrement mauvais pendant un moment avant de délivrer cette passe décisive pour Pastore. Une action qui a sauvé une performance mitigée.

Grzegorz Krychowiak (4) : plus utilisé en équipe première depuis la fin de l'année 2016, le Polonais jouait gros sur cette partie. Et malheureusement pour lui, le milieu de terrain n'a pas affiché un visage séduisant... Pas aidé par l'état de la pelouse, il a eu de grosses difficultés techniques et n'a pas brillé lors de la domination des siens. Pire encore, sur certains contres adverses, il a été en retard. Remplacé à la 72e minute par Javier Pastore (8), lire le commentaire ci-dessus.

Blaise Matuidi (5) : capitaine à l'occasion de cette partie, l'international français a comme toujours beaucoup couru, mais a eu un déchet technique important avec de nombreux ballons perdus. Avec un jeu du PSG qui a largement penché à droite, il a été trop discret.

Goncalo Guedes (4,5) : avec l'apport de Meunier côté droit, le Portugais a été très souvent trouvé... mais il n'a pas brillé ! Bien trop imprécis, il a enchaîné les mauvais choix, les centres brouillons et les tirs loupés. Si l'état du terrain peut être une excuse, il doit aussi épurer son jeu.

Jean-Kévin Augustin (3,5) : avec un temps de jeu particulièrement réduit cette saison, le jeune attaquant avait une belle carte à jouer sur cette rencontre... Et il s'est raté ! Complétement absent des débats, il n'a absolument pas pesé sur le match... avant de perdre deux duels face à Desmas au retour des vestiaires. Remplacé à la 58e minute par Edinson Cavani (non noté), qui a été actif avec une première occasion ratée puis un but.

Julian Draxler (5,5) : même sur un terrain déplorable, l'Allemand a tiré son épingle du jeu. Peu trouvé par ses partenaires, il a pourtant réussi à faire des différences importantes sur ses tentatives et a posé de gros problèmes aux Niortais. Dommage de l'avoir souvent oublié... Remplacé à la 80e minute par Lucas (non noté), qui n'a pas marqué en raison de la boue...

+ Retrouvez les résultats et le classement de Coupe de France sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

NIORT 0-2 PARIS SG (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de France / 8ee journée
Stade : Stade René Gaillard - 9.333 spectateurs - Arbitre : B. Varela

Buts : - J. Pastore (78e) E. Cavani (90+4e) pour PARIS SG
Avertissements : L. Agouazi (45+1e), J. Choplin (77e), pour NIORT - P. Kimpembe (54e), pour PARIS SG

NIORT : A. Desmas, D. Bronn, D. Kiki, J. Choplin, A. Dembélé, J. Roye, L. Agouazi, S. Sambia, (D. Djigla, 73e)D. Lamkel Ze, (A. Dabasse, 65e)Z. Grich, (K. Rocheteau, 90+1e)A. Dona N'Doh,

PARIS SG : A. Areola, Marquinhos, Maxwell, P. Kimpembe, T. Meunier, B. Matuidi, C. Nkunku, G. Krychowiak (J. Pastore, 73e), Gonçalo Guedes, J. Draxler (Lucas, 81e), J. Augustin (E. Cavani, 59e),

Krychowiak n'a pas été brillant pour son premier match avec le PSG en 2017

Augustin a raté un duel face à Desmas au retour des vestiaires

La joie des Parisiens après le but de Pastore (0-1, 78e)

Cavani a scellé la victoire du PSG sur un caviar de Pastore (0-2, 90+3e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Olivier Giroud doit-il absolument quitter Arsenal au mercato d'hiver en vue du Mondial 2018 ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB