Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Tantôt génial, tantôt fébrile, ce Barça ne rassure pas - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 1-2 Barça)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 01/02/2017 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le FC Barcelone s'est difficilement imposé face à l'Atletico Madrid (2-1) ce mercredi soir, lors de la demi-finale aller de la Coupe du Roi. Exceptionnels en première période, les Blaugrana ont failli s'écrouler après la pause mais ont fait le plus dur avant la manche retour prévue dans six jours.

Tantôt génial, tantôt fébrile, ce Barça ne rassure pas - Débrief et NOTES des joueurs (Atletico 1-2 Barça)
Suarez a inscrit un but génial en début de partie.

A un peu moins de deux semaines de son déplacement à Paris en Ligue des Champions, le FC Barcelone affrontait ce mercredi soir l'Atletico Madrid lors de la demi-finale aller de la Coupe du Roi. Après un premier acte énorme, les partenaires de Lionel Messi ne sont pas passés loin de la correctionnelle mais ont finalement réussi à l'emporter (2-1).

A six jours de la rencontre retour au Camp Nou, le champion d'Espagne a déjà fait le plus dur même s'il y a beaucoup à redire sur sa prestation globale.

Le slalom magique de Suarez

Bien entrés dans la partie, les Blaugrana ouvraient rapidement la marque grâce à un exploit personnel de Suarez qui mystifiait la défense centrale adverse avant de tromper Moya d'un subtil extérieur du pied droit (0-1, 7e). Un but génial ! En place, les Catalans subissaient délibérément et attendaient le bon moment pour partir en contre. Sur l'un d'entre eux, l'Uruguayen n'était pas loin du doublé mais son altruisme lui jouait un mauvais tour.

Messi, quel missile !

Incapables de se rapprocher du but de Cillessen, les Colchoneros manquaient complètement leur première demi-heure. Pire, Griezmann et les siens coulaient sur un coup de canon extraordinaire signé Messi (0-2, 34e). Sur une autre planète, Neymar, intenable, et ses partenaires, s'amusaient sur la pelouse de Vicente Calderon, complètement éteint devant l'humiliation subie par les locaux.

Griezmann relance la machine !

Ces derniers affichaient un visage bien plus reluisant au retour des vestiaires et réduisaient l'écart par Griezmann de la tête (1-2, 60e). Enfin réveillé, le Français butait sur un Cillessen très vigilant dans la foulée sur une tentative à bout portant. Méconnaissables, les Barcelonais ne proposaient plus rien et se laissaient dominer par des Madrilènes complètement déchaînés. Jusque-là fébrile, Moya réalisait une énorme parade sur un magnifique coup franc de Messi.

L'Atletico peut s'en mordre les doigts...

Toujours en vie, les Rojiblancos ont eu l'opportunité d'égaliser à deux reprises par Torres mais la réussite fuyait l'Espagnol ! Gameiro et Godin manquaient également leurs tentatives dans le temps additionnel alors que Mascherano aurait pu concéder un penalty évident pour une faute sur Koke. Le Barça a tremblé mais a fait le plus dur avant la manche retour mardi prochain !

La note du match : 6,5/10

Une première période à sens unique au cours de laquelle le Barça a régalé, écrasant son adversaire sans aucun problème. Après la pause, le match a été bien plus disputé avec des Colchoneros bien plus solides et agressifs. Une partie au cours de laquelle on ne s'est pas ennuyé même si on était loin du meilleur Atletico possible à part sur les cinq dernières minutes, complètement folles.

Les buts :

- sur une touche anodine dans le camp catalan, Mascherano est plus agressif et se jette dans les pieds de Griezmann. Le ballon arrive à Suarez qui met un coup de rein à Godin, mystifie Savic d'un grand pont, sème ses vis-à-vis avant de placer un subtil extérieur du pied devant Moya, battu (0-1, 7e).

- Sur le côté gauche, Neymar sert Messi dans l'axe. La Pulga transmet le ballon à Rakitic, positionné à droite de la surface, qui lui remet directement. L'Argentin, à l'entrée de la surface, se met sur son pied gauche et décoche une frappe exceptionnelle qui fracasse le poteau droit de Moya (0-2, 34e).

- Sur un coup franc lointain, Godin, seul au second poteau, remet le ballon de la tête dans la boite. Opportuniste, Griezmann devance Mascherano et Umtiti pour placer un coup de casque imparable sur la gauche de Cillessen (1-2, 60e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Luis Suarez (7,5/10)

Buteur à six reprises lors de ses six dernières sorties, l'Uruguayen est bouillant ! Auteur d'un but sublime en début de partie, il met les siens sur les bons rails. C'est également lui qui s'est arraché sur l'action qui mène au but de Messi en récupérant le ballon non loin du poteau de corner opposé. Même s'il a été moins en vue après la pause, il a fait mal quand il le fallait à ses adversaires. Thiago Silva va devoir le surveriller de très près !

ATL. MADRID :

Moyá (4,5) : le gardien madrilène est allé chercher son premier ballon dans les filets après avoir assisté impuissant au festival de Suarez. Il ne peut absolument rien faire sur le missile de Messi. Un bel arrêt sur un coup franc de l'Argentin, c'est tout.

Sime Vrsaljko (2) : le Croate a souffert le martyre devant la fougue et la vivacité de Neymar, intenable en première période. Simeone a dû le sortir à la pause pour éviter qu'il ne coule un peu plus. Remplacé à la 46e minute par Fernando Torres (6), qui a sonné la révolte dès son entrée, se procurant deux grosses occasions en fin de partie.

Stefan Savic (4) : mystifié par Suarez d'entrée de jeu, le Monténégrin a pris un coup de massue dont il a eu du mal à se remettre malgré une seconde période bien moins difficile en raison du recul catalan.

Diego Godín (4,5) : quatre jours après son geste très controversé face à Alavés, où il avait craché sur un adversaire, l'Uruguayen a une fois de plus confirmé ses récentes difficultés. Battu dans son duel avec Suarez en début de rencontre, il a mis énormément de temps à se reprendre. Il est tout de même passeur décisif sur le but de Griezmann.

Filipe Luis (5) : une partie moyenne du Brésilien, qui nous avait habitué à bien mieux. Du mieux au retour des vestiaires avec quelques centres intéressants.

Juanfran (5) : replacé plus haut, l'international espagnol a tenté de gêner la relance barcelonaise. Chose qu'il a réussi un peu trop tard. Bien mieux après la pause lorsqu'il a récupéré sa place habituelle.

Gabi (5) : battu dans l'impact en première période, le capitaine colchonero a également sorti la tête de l'eau au retour des vestiaires. Plus agressif, plus haut sur le terrain, il s'est bien rattrapé.

Saúl (3) : l'international espagnol aurait pu ne pas terminer le match après un très, très vilain geste sur Messi à la demi-heure de jeu. Il a été très moyen ce soir. Remplacé à la 59e minute par Nicolas Gaitan (non noté).

Koke (4,5) : beaucoup de volonté mais un match globalement raté du Rojiblanco, qui n'a jamais su faire mal à ses adversaires.

Antoine Griezmann (6) : absolument catastrophique pendant une heure, manquant d'agressivité sur l'interception de Mascherano menant au but de Suarez, l'international tricolore s'est réveillé à l'heure de jeu en relançant les siens. Il a failli doubler la mise dans la foulée et a été un poison constant dans la dernière demi-heure. Dommage pour son équipe, il n'a pas eu la même fougue pendant 60 minutes.

Yannick Ferreira Carrasco (4,5) : en froid avec son entraîneur, le Belge a pourtant été aligné en attaque avec Griezmann. Après une première période indigente, l'ancien Monégasque s'est un tout petit peu repris après la pause. Il a posé quelques soucis aux défenseurs adverses, sans plus. Remplacé à la 70e minute par Kevin Gameiro (non noté).

FC BARCELONE :

Jasper Cillessen (6) : le remplaçant de ter Stegen n'a eu aucun travail à effectuer avant la pause. S'il ne peut pas grand-chose sur le but de Griezmann, il garde la tête froide sur quelques situations bouillantes de fin de rencontre. Au niveau.

Sergi Roberto (5,5) : un match moyen du latéral droit qui a eu du mal à contenir les offensives madrilènes en fin de partie.

Gerard Piqué (6,5) : excellent en première période, le défenseur central a tenu la baraque après la pause. Il réalise quelques interventions décisives devant les attaquants adverses.

Samuel Umtiti (6) : impérial avant la pause, le Français a eu beaucoup, beaucoup plus de travail en seconde période. Il est trop court sur le but de Griezmann et s'est fait bousculer sur quelques actions mais globalement, il a été assez bon.

Jordi Alba (5,5) : une partie assez moyenne sur le plan offensif. Il s'est contenté de défendre.

Ivan Rakitic (6,5) : moins bien depuis le début de la saison, le Croate s'est rassuré ce soir. Présent dans le pressing, intéressant dans ses courses vers l'avant, l'ancien joueur de Schalke 04 est même passeur décisif pour Messi sur le deuxième but. Sa sortie précède le but de Griezmann. Remplacé à la 58e minute par Denis Suarez (non noté).

Javier Mascherano (5,5) : Busquets blessé, l'Argentin jouait dans le rôle de sentinelle, son poste préférentiel. Cela s'est vu dès les premières minutes puisqu'il est à l'origine de l'interception qui mène au but de Suarez. Excellent pendant une heure, l'Albiceleste a montré un visage bien moins rassurant en fin de partie, multipliant les bourdes et les fautes dangereuses. Il aurait même pu concéder un penalty dans le temps additionnel.

André Gomes (5) : avec la blessure d'Iniesta, le Portugais avait une occasion en or de se montrer. Chose qu'il n'a pas vraiment réussi à réaliser... Remplacé à la 72e minute par Rafinha (non noté).

Lionel Messi (6,5) : timide dans les 20 premières minutes, l'Argentin a littéralement écrasé les Colchoneros par la suite. Dribbles, passes sublimes, une frappe monstrueuse qui a fracassé le poteau, la Pulga a tout fait aux partenaires de Godin en première période. Moins bien après la pause, il a néanmoins été le Barcelonais le plus dangereux dans les moments les plus difficiles. Paris est prévenu, le quintuple Ballon d'Or peut faire mal à tout moment.

Luis Suárez (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Neymar (6) : dans une période creuse, le Brésilien a été gigantesque en première mi-temps ! Intenable, le Brésilien a fait vivre un véritable calvaire à ses adversaires, complètement dépassés par sa vivacité. Par contre, sa seconde période laisse vraiment à désirer. Le point faible de la MSN, c'est peut-être lui en ce moment, les Parisiens sont désormais au courant.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATL. MADRID 1-2 FC BARCELONE (mi-tps: 0-2) - ESPAGNE - Coupe du Roi / 1/2e journée
Stade : Estadio Vicente Calderón - 48.124 spectateurs - Arbitre : Ricardo De Burgos

Buts : A. Griezmann (59e) pour ATL. MADRID - L. Suárez (7e) L. Messi (33e) pour FC BARCELONE
Avertissements : Saúl (31e), S. Savic (39e), A. Griezmann (75e), Gabi (84e), Juanfran (90+1e), pour ATL. MADRID - Neymar (64e), L. Messi (90e), J. Mascherano (90+1e), pour FC BARCELONE

ATL. MADRID : Moyá - S. Vrsaljko (Fernando Torres, 46e), S. Savic, D. Godín, Filipe Luis - Juanfran, Gabi, Saúl (N. Gaitán, 59e), Koke - A. Griezmann, Y. Carrasco (K. Gameiro, 70e)

FC BARCELONE : J. Cillessen - Sergi Roberto, Piqué, S. Umtiti, Jordi Alba - I. Rakitic (Denis Suárez, 58e), J. Mascherano, André Gomes (Rafinha, 72e) - L. Messi, L. Suárez, Neymar

Le geste de grande classe de Suarez sur son but en début de match

La joie de Neymar et Suarez sur le but de l'Uruguayen (7e)

Griezmann a mis le bleu de chauffe dès l'heure de jeu







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
Banc des remplaçants FC Barcelone

F
C

B
A
R
C
E
L
O
N
E
>remplacé par Torres, 46e2Vrsaljko
carton jaune, 39e4Savic
carton jaune, 90e+15Juanfran
carton jaune, 84e5Gabi
>remplacé par Gaitán, 59ecarton jaune, 31e3Saúl
4,5Koke
but, 59ecarton jaune, 75e6Griezmann
>remplacé par Gameiro, 70e4,5Ferreira Carrasco
5,5Alba
>remplacé par Suárez, 58e6,5Rakitic
carton jaune, 90e+15,5Mascherano
>remplacé par Rafinha, 72e5André Gomes
but, 33ecarton jaune, 90e6,5Messi
but, 7e7,5Suárez
carton jaune, 64e6Neymar


MASQUER LA PUB