Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Tantôt séduisant, tantôt fébrile, l'OM a joué à se faire peur - Débrief et NOTES des joueurs (Clermont 1-2 OM)

Par Youcef Touaitia - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 26/10/2016 à 23h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dominateur, l'Olympique de Marseille a pris le dessus sur Clermont (2-1), ce mercredi soir, à l'occasion des 16es de finale de la Coupe de la Ligue. Une victoire importante pour le club phocéen, globalement séduisant dans le jeu, la première de l'ère Rudi Garcia.

Tantôt séduisant, tantôt fébrile, l'OM a joué à se faire peur - Débrief et NOTES des joueurs (Clermont 1-2 OM)
Gomis et Machach ont marqué pour l'OM.

Après le résultat nul important obtenu face au Paris Saint-Germain (0-0), dimanche en Ligue 1, l'Olympique de Marseille affrontait un adversaire largement à sa portée à l'occasion des 16es de finale de la Coupe de la Ligue, ce mercredi soir.

Face à une valeureuse équipe de Clermont, les protégés de Rudi Garcia ont validé leur ticket pour le prochain tour (2-1), à l'issue d'une partie globalement maîtrisée avec une première période intéressante.

Un OM très à l'aise

Séduisants d'entrée, les Marseillais affichaient un très bon niveau technique et confisquaient le ballon aux Clermontois, recroquevillés dans leur camp. Machach donnait les premiers frissons à Caillard puisqu'il touchait la barre sur la première tentative phocéenne. Au fil des minutes, les pensionnaires de L2 subissaient de plus en plus les assauts adverses sans plier et comptaient uniquement sur un Thiam esseulé devant pour créer l'exploit.

Machach punit Clermont

Sur le côté droit, le trio Sakai-Lopez-Thauvin faisait très mal aux Auvergnats, complètement dépassés par la vivacité des trois joueurs. Cependant, les visiteurs manquaient d'efficacité dans les derniers mètres et laissaient leurs adversaires prendre confiance à forcer de gâcher de belles opportunités. Juste avant la pause, Machach trouvait finalement le chemin des filets d'une belle reprise de volée après une remise astucieuse de Gomis (0-1, 45e).

L'OM subit… et dit merci à Gomis

Au retour des vestiaires, Clermont jouait bien plus haut et punissait l'OM sur sa première occasion par Centonze, qui fusillait Pelé d'une frappe puissante sur la droite (1-1, 52e). Un but qui métamorphosait des locaux plus tranchants et plus agressifs dès lors alors que les Olympiens étaient à la peine. Mais en tant que bon capitaine, Gomis sortait les siens du pétrin et trompait Caillard à la suite d'un service lumineux de Thauvin (1-2, 68e).

Pas encore à l'abri, l'OM pouvait remercier Pelé qui repoussait une tête plongeante dangereuse d'Ajorque alors que Rolando déviait in extremis une autre tentative de l'attaquant auvergnat. Des occasions énormes qui obligeaient les Phocéens à resserrer les boulons derrière jusqu'au coup de sifflet final. L'OM a eu chaud sur certains séquences mais le résultat est là pour Rudi Garcia et les siens !

La note du match : 6,5/10

Une partie assez bonne dans l'ensemble avec une séduisante équipe de l'OM contre une formation clermontoise qui a montré de belles choses lorsqu'elle n'était pas regroupée dans son camp. Une deuxième période agréable avec des actions, du jeu et de l'intensité, on a assisté à une rencontre avec du niveau.

Les buts :

- Sur le côté droit de la surface, Thauvin trouve la tête de Gomis, dos au but, dans l'axe. Le capitaine olympien remet en retrait pour Machach qui catapulte le ballon d'une belle reprise de volée. Caillard ne peut que ralentir le bout de cuir, qui termine sa course au fond des filets (0-1, 45e).

- Pereira Lage renverse complètement le jeu sur le côté droit et trouve Centonze, qui fausse compagnie à Rekik d'un beau contrôle orienté. D'une lourde de frappe sur le côté droit, l'ancien joueur d'Evian trouve le petit filet droit de Pelé (1-1, 52e).

- Au niveau de la ligne médiane, sur le côté gauche, Thauvin adresse une ouverture lumineuse pour Gomis, positionné dans la surface. Le buteur phocéen contrôle le ballon et trompe Caillard d'une reprise de volée écrasée, envoyant le bout de cuir dans la lucarne droite du portier auvergnat (1-2, 68e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bafétimbi Gomis (7,5/10)

Le capitaine marseillais a réalisé une excellente rencontre. Toujours disponible, il a fait mal à la défense clermontoise en appuyant là où ça fait mal. Son jeu en pivot a été un atout primordial puisque c'est dans cette position, d'une remise de la tête, qu'il a offert sur un plateau le ballon du but à Machach. Sur sa seule grosse occasion, il a trouvé le chemin des filets, sortant l'OM d'une situation qui aurait pu être délicate. Remplacé à la 88e minute par Henri Bedimo (non noté).

CLERMONT :

Marc-Aurèle Caillard (4) : malgré la domination marseillaise, le portier n'a pas été autant sollicité que cela et se fait surprendre sur la puissante reprise de volée de Machach. Pareil en seconde période puisqu'il est battu sur la frappe de Gomis à bout portant. Dur pour lui car l'OM n'a pas eu énormément de grosses occasions...

Cyriaque Rivieyran (4,5) : un match globalement moyen de sa part. Si défensivement, il a été correct, son apport offensif a été quasiment nul puisque Rekik n'a souffert que sur des longs ballons venus d'ailleurs.

Cédric Avinel (5,5) : il a longtemps tenté de tenir tête à Gomis, qui ne s'est pas procuré beaucoup d'occasions. Mais à force de plier devant le Marseillais, celui-ci a réussi à lui fausser compagnie. Dommage.

Thomas Fontaine (5,5) : comme Avinel, il a longtemps cru pouvoir tenir Gomis en respect mais les multiples assauts du Marseillais ont fini par payer.

Brandon Agounon (3) : l'habituel milieu de terrain a énormément souffert devant les multiples offensives de Sakai, Lopez et Thauvin. S'il a pris l'eau en première période, il n'a jamais réussi à apporter sa touche offensive après la pause.

Michel Espinoza (5,5) : difficile pour le milieu de terrain clermontois de soutenir la comparaison avec un Diarra en forme en première période. Plus agressif dans les duels au retour des vestiaires, il s'est bien repris.

Fabien Centonze (6,5) : plutôt discret en première période, il a posé de gros soucis aux Marseillais qui se situaient dans sa zone après la pause. Son but, plein de maîtrise, a récompensé une deuxième période globalement réussie de sa part. Un joueur à suivre. Remplacé à la 86e minute par Mohamed Guilavogui (non noté).

Mathias Pereira Lage (6) : s'il a eu du mal durant les 45 premières minutes, le milieu auvergnat pourra se targuer longtemps d'avoir réalisé une sublime ouverture vers Centonze, qui s'est transformée en passe décisive. Un deuxième acte assez bon pour lui.

Thomas Guerbert (4,5) : une petite prestation de sa part. Il n'a jamais réussi à rentrer dans la partie en ne pesant que très peu sur le jeu de son équipe. Remplacé à la 73e minute par Alexis Busin (non noté).

Wesley Jobello (6) : face à son club formateur, le Clermontois a eu du mal en première période avant de prendre la mesure de l'événement au retour des vestiaires. En confiance, il a posé des soucis à Fanni et aurait pu égaliser dans le temps réglementaire mais s'est troué sur sa tentative.

Mamadou Thiam (3,5) : un véritable calvaire ! Esseulé devant, il n'a pratiquement pas touché le ballon en dehors d'une frappe lointaine en première période. Dur de briller dans cette configuration... Remplacé à la 64e minute par Ludovic Ajorque (non noté), qui a eu deux énormes occasions de donner l'avantage à Clermont. En vain

MARSEILLE :

Yohann Pelé (5,5) : aucun travail à effectuer pour le portier marseillais en première période en dehors d'un léger frisson sur une frappe lointaine de Thiam. Après la pause, il est surpris sur la grosse mine de Centonze mais se rattrape bien devant Ajorque après le but de Gomis.

Hiroki Sakai (6,5) : plus offensif que face au PSG, le Japonais a réalisé un bon match, n'hésitant pas à combiner avec Thauvin et Lopez dans sa zone. Incisif et agressif, le Nippon a dû céder sa place sur blessure peu après l'heure de jeu. Remplacé à la 65e minute par Rod Fanni (non noté).

Matheus Doria (6,5) : l'ex-banni de Marcelo Bielsa s'installe doucement mais sûrement dans la défense marseillaise. En confiance, le Brésilien s'est montré rassurant et a remporté la plupart de ses duels. Quelques frissons après la pause mais il a été globalement bon.

Rolando (6) : l'homme du match face au PSG allait forcément avoir moins de travail ce soir. S'il a été impérial en première période, il a eu un peu plus de difficultés après la pause avec quelques oublis de marquage. Il a néanmoins réalisé un sauvetage crucial devant Ajorque après le but de Gomis.

Karim Rekik (5,5) : aligné à gauche de la défense à la place de Bedimo, le Néerlandais a réalisé un match intéressant en première période avec une bonne activité dans son couloir. Mais comme souvent, il a manqué de concentration et s'est fait surprendre par l'appel de Centonze après la pause, qui a égalisé pour Clermont. Du bon, mais aussi du moins bon pour le Batave.

Zinedine Machach (6,5) : apprécié par Rudi Garcia, l'ancien Toulousain a affiché un bon niveau. Il a touché le poteau en début de partie et a réalisé de nombreuses passes intéressantes vers l'avant. Avant la pause, c'est lui qui libère les siens d'une belle reprise de volée. Une deuxième période moins reluisante mais globalement, il a marqué des points.

Lassana Diarra (5,5) : bonne première période du milieu marseillais. Agressif, volontaire et appliqué, l'international tricolore a parfaitement maîtrisé l'entrejeu lors des 45 premières minutes. Par contre, son deuxième acte laisse franchement à désirer avec de nombreuses erreurs de relance et plusieurs ballons perdus dans des zones dangereuses. Il a joué trop facile et a failli mettre les siens dans une situation compliquée.

Maxime Lopez (7) : attendu face au PSG, le jeune Phocéen débutait son premier match de la saison avec l'OM. Et quelle première ! Très à l'aise techniquement, il s'est régalé dans l'entrejeu, multipliant les combinaisons avec Thauvin. Il a affiché un excellent niveau, même s'il a été moins en vue après la pause, pas du tout aidé par un Diarra moins impérial.

Florian Thauvin (7) : très remuant en début de partie, le leader technique marseillais semble déjà se plaire dans le dispositif de Rudi Garcia. Il a multiplié les courses dans son couloir et c'est l'une d'entre elles qui est à l'origine de l'ouverture du score de Machach alors qu'il est passeur décisif sur celui de Gomis. Une belle copie.

Bafétimbi Gomis (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Bouna Sarr (5) : malgré sa grosse activité en première période, l'ailier a eu beaucoup de mal à se mettre au niveau de ses partenaires. La déception de l'OM ce soir. Remplacé à la 70e minute par Romain Alessandrini (non noté), acclamé par les supporters de son ancien club.

+ Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Coupe de la Ligue.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
CLERMONT FOOT 1-2 OLYMPIQUE DE MARSEILLE (mi-tps: 0-1)
Coupe de la Ligue – 16es de finale
Stade : Gabriel-Montpied
Arbitre : François Letexier
Buts : Centonze (52e) pour Clermont ; Machach (45e), Gomis (68e) pour l'OM.
Avertissements : Thauvin (40e), Fanni (83e), Diarra (85e) pour l'OM.

Clermont : Caillard - Rivieyran, Avinel (c), Fontaine, Agounon - Espinosa – Centonze (Guilavogui, 86e), Pereira Lage, Guerbert (Busin, 73e), Jobello – Thiam (Ajorque, 64e). Entraîneur : Corinne Diacre.

Marseille : Pelé – Sakai (Fanni, 65e), Doria, Rolando, Rekik - Machach, Diarra, Lopez - Thauvin, Gomis (c) (Bedimo, 88e), Sarr (Alessandrini, 70e). Entraîneur : Rudi Garcia.

Les supporters olympiens sont venus nombreux à Clermont

La joie de Machach, félicité par Gomis et Rekik, sur son but avant la pause (0-1, 45e)

Le jeune Lopez a réalisé un bon match pour sa première titularisation

Centonze a inscrit un joli but après la pause (1-1, 52e)

Gomis, auteur du but libérateur pour l'OM

Première victoire pour Rudi Garcia avec l'OM







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Quelles sont les chances du PSG d'éliminer le tenant du titre de la Ligue des Champions, le Real Madrid en 8es de finale ?

100%
90%
80%
70%
60%
50%
40%
30%
20%
10%
0%

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Quel avenir pour les
U19
CHAMPIONS D'EUROPE
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB