Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Hollande allume les footeux, un dirigeant ukrainien horrifié à Manchester, Beric et les boites lyonnaises...

Par Youcef Touaitia - Top Declarations, Mise en ligne: le 15/10/2016 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, François Hollande descend les footballeurs, un dirigeant ukrainien dézingue Manchester, Beric adore les boites lyonnaises, Lacombe démolit Houllier, Guardiola critiqué par un ancien du Real... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Hollande allume les footeux, un dirigeant ukrainien horrifié à Manchester, Beric et les boites lyonnaises...
Hollande a taclé une partie des footballeurs français.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. François Hollande, à propos d'une partie des footballeurs français – «On voit bien que sur l'expression, il y a une perte de niveau. Ils sont passés de gosses mal éduqués à vedettes richissimes, sans préparation. Ils ne sont pas préparés psychologiquement à savoir ce qu'est le bien, le mal. (...) La Fédération, c'est pas tellement des entraînements qu'elle devrait organiser, ce sont des formations. C'est de la musculation de cerveau» (Livre d'entretiens, le 12/10/2016)

A tort ou à raison, le président de la République a suscité de nombreuses réactions après cette sortie concernant le comportement et l'éducation de certains footballeurs français. Emmanuel Petit, Jonas Martin, l'UNFP, Nabil Fekir ou encore Pascal Dupraz, tous ont répondu au chef de l'Etat.

2. Sergei Rafailov, dirigeant du Zorya Luhansk – «C'était très sale. Près de l'hôtel, qui était d'ailleurs dans le centre-ville, il y avait des personnes sans-abri qui dormaient sur le trottoir la nuit. Je suis sorti pour une promenade dans la soirée et je me suis éloigné du centre. C'était encore pire là-bas. Des masses de gens ivres. Ça m'a fait bizarre de voir des hommes marcher dans la rue et s'embrasser. Je n'ai pas aimé ça. (...) Je ne voudrais pas que mes petits-enfants voient des hommes s'embrasser et des sans-abri dès qu'ils sortent dans le centre-ville» (Média ukrainien, le 09/10/2016)

Dans le cadre de la phase de poules de Ligue Europa, le Zorya Luhansk se déplaçait sur la pelouse de Manchester United (1-0), le 29 septembre. Et visiblement, la ville de Manchester n'a pas plu à l'un des dirigeants du club ukrainien, auteur d'une sortie remarquée.

3. Robert Beric – «La ville de Saint-Étienne est plutôt morte la nuit. (…) C'était une ville minière et je ne sais pas où aller le soir. Je ne sais pas s'il y a des boîtes de nuit. Je vais plutôt à Lyon, il y a beaucoup de restaurants et de boîtes de nuit là-bas. Nous allons soit à Lyon, soit vers la mer, nous sommes tout près. À Montpellier, Monaco... Il y a trois ou quatre heures de route pour aller au sud. Nous avons aussi d'excellentes connexions avec Paris. Avec le train à grande vitesse, il faut deux heures. Quand nous sommes libres, la plupart du temps, nous ne restons pas à Saint-Étienne» (Ekipa24, le 11/10/2016)

Visiblement, le Slovène n'est pas vraiment fan du Forez nocturne. Et si l'ASSE a démenti cette déclaration assez rapidement, nul doute que l'attaquant va être marqué à la culotte désormais, malgré tout !

4. Bernard Lacombe, à propos de Gérard Houllier – «Comme me dit ma maman : le silence punit l'insolence. Je dis juste que je n'ai pas été très content de ce qu'il a exprimé sur Bruno Genesio, Florian Maurice et moi. Je n'ai pas fait la même carrière que lui au niveau footballistique. Il est plus un professeur d'anglais qu'un footballeur. Je m'occupe, entre autres, du club des légendes de l'OL, mais moi j'ai mouillé le maillot pour l'OL. Comment ne pas être touché quand un type parle comme ça... S'il a été deux fois champion ici, j'ai fait venir certains joueurs qui l'ont bien aidé à l'être» (Le Progrès, le 13/10/2016)

Le conseiller du président Jean-Michel Aulas s'est montré très virulent à l'égard de l'ancien entraîneur de l'Olympique Lyonnais, avec lequel il a échangé quelques amabilités ces derniers jours.

5. Vanderlei Luxemburgo – «Il est plus marketing qu'entraîneur. Guardiola a gagné beaucoup de titres avec le FC Barcelone mais ensuite Luis Enrique est arrivé et il a gagné autant. Au Bayern Munich, Heynckes à 70 ans, il a réussi le triplé et Guardiola n'a pas réussi à le faire. Avec Manchester City, il va devoir gagner» (Fox Sports, le 10/10/2016)

Ancien entraîneur du Real Madrid (2004-2005), Luxemburgo ne porte visiblement pas Pep Guardiola dans son coeur. Pourtant, la Ligue des Champions (2009, 2011), la Liga (2009, 2010, 2011) et la Bundesliga (2014, 2015, 2016) notamment ont été remportés par le Catalan, qui a également révolutionné le football. Rien que ça !

6. Alfredo Relaño, directeur de AS, à propos de Gerard Piqué – «Je lui présente nos excuses pour la légèreté avec laquelle ce journal s'est fait écho pendant 20 minutes sur sa version numérique de l'agitation des réseaux sociaux, ce boucan inextricable dont il ne sort rien de bon. D'autres avant lui ont annoncé leur intention de ne plus être appelés en sélection (...). Mais il serait le premier à le faire en raison du conflit catalan, ce qui serait funeste en cette période historique. C'est pourquoi je souhaite qu'il change d'avis» (AS, le 10/10/2016)

Un message fort de la part de la publication madrilène alors que le Catalan a annoncé qu'il comptait mettre un terme à sa carrière internationale après le Mondial 2018, fatigué par les polémiques entourant son aventure avec la sélection.

7. Grégory van der Wiel – «Bien sûr mon concurrent était un très bon joueur. Mais après ce qui s'est passé l'année dernière et ce qu'il a fait, revenir 4 ou 5 jours après cet incident et jouer quart de finale en Ligue des Champions... Ce genre de choses vous savez... (...) Quand Serge était absent (pour le match retour), mettre Marquinhos à ma place... C'est le genre de choses qui vous fait penser : 'Ok tu n'es pas assez bon. Tu es le troisième choix'. Marquinhos n'est même pas latéral droit. Donc le mettre à mon poste, c'était un peu bizarre pour moi. Même Marquinhos ne voulait pas jouer à ce poste. Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? Ne suis-je pas assez bon ? Dites-le moi ! Je ferai avec» (Canal Football Club, le 09/10/2016)

Alors que Laurent Blanc a préféré aligner Serge Aurier pour le match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions face à Manchester City la saison passée, l'ancien latéral droit du Paris Saint-Germain n'a toujours pas digéré ce manque de considération du Cévenol.

8. Diego Maradona – «Je ne sais pas si Mauro Icardi sera appelé avec l'équipe nationale. Je ne parle pas des traîtres. Je suis ici pour un match de la paix et Icardi n'a rien avoir avec cela» (Média italien, le 11/10/2016)

Présent en Italie pour un match de charité, El Pibe de Oro a dit tout l'amour qu'il ne portait pas pour l'attaquant de l'Inter Milan, qui n'a pas hésité à lui répondre en le trouvant «ridicule» . Pas si pacifique, Diego !

9. Pep Guardiola, à propos de Lionel Messi – «C'est le joueur qui court le moins en Liga. Quand il reçoit le ballon, il a la radiographie complète de l'espace et du temps en tête. Il sait où sont tous les joueurs. Et boom» (Pep Guardiola. La Metamorfosis, le 09/10/2016)

Avant la double confrontation face au FC Barcelone en Ligue des Champions, l'entraîneur de Manchester City redoute de croiser le chemin de Lionel Messi, qui va faire son retour sur les terrains après plusieurs semaines d'absence.

10. Patrice Evra - «Je me sens bien, je me sens même très bien. Je commence à me voir un peu comme une bouteille de vin vous savez ? Plus je vieillis, meilleur je suis» (Site de l'UEFA, le 12/10/2016)

Une bouteille de vin qui ne plait visiblement pas à Didier Deschamps, qui apprécie probablement des saveurs moins vieilles pour l'équipe de France désormais.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB