Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Cruel pour l'OM... - Débrief et NOTES des joueurs (Bilbao 1-1 OM)

Par Romain Lantheaume - Actu Europa League, Mise en ligne: le 25/02/2016 à 21h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré une très bonne première période qui lui a redonné espoir, l'Olympique de Marseille est éliminé de la Ligue Europa après son match nul sur le terrain de l'Athletic Bilbao (1-1) ce jeudi en 16es de finale retour. Un résultat qui laissera des regrets aux Phocéens.

Cruel pour l'OM... - Débrief et NOTES des joueurs (Bilbao 1-1 OM)
Diarra et l'OM auront des regrets...

L'Olympique de Marseille pourra nourrir des regrets. Portés par une première période enthousiasmante, les Phocéens ont longtemps cru tenir leur exploit ce jeudi à San Mamés sur le terrain de l'Athlétic Bilbao en 16es de finale retour de la Ligue Europa. Mais ils ont finalement été rejoints par les Espagnols (1-1) et disent adieu à la compétition après leur défaite 0-1 à domicile à l'aller.

Après un début de rencontre légèrement à l'avantage des Basques, les hommes de Michel ont rapidement mis les ingrédients pour inquiéter les locaux et renverser la situation. En contre, Nkoudou avait la première occasion au bout du pied mais l'ailier frappait à côté. L'OM évoluait plus haut et commençait à se monter dangereux. Après un cafouillage sur corner, Batshuayi tentait un extérieur du pied mais Herrerin le repoussait ! Aligné en pointe aux côtés du Belge, Fletcher envoyait ensuite sa tête sur le gardien ibère.

Batshuayi, le but de l'espoir !

Face à des Basques brouillons et fébriles défensivement, les occasions s'accumulaient. Trouvé sur un dégagement de Mandanda, Nkoudou tentait de lober Herrerin sorti à sa rencontre, mais sa frappe heurtait le poteau du gardien espagnol ! Dans la foulée, les Marseillais se faisaient une petite frayeur et ils étaient tout heureux de ne pas voir l'arbitre siffler penalty sur une frappe d'Iturraspe repoussée par le bras décollé de Batshuayi. La délivrance intervenait finalement avant la mi-temps lorsque le Belge profitait d'un cafouillage dans la surface pour fusiller Herrerin à bout portant (0-1, 40e) !

L'OM cède du terrain...

Moins souverains au retour des vestiaires, les Olympiens peinaient à conserver le ballon. Et s'ils se créaient la première occasion sur un centre de Mendy qui trouvait la barre, les Phocéens commençaient à subir, notamment sur un coup-franc superbement sauvé par Mandanda. L'OM bénéficiait encore d'un coup de pouce du destin lorsqu'une main de Rekik à la limite de la surface n'était pas sifflée par l'arbitre.

... puis finit par plier

Alors que le match baissait en intensité et qu'on se dirigeait vers la prolongation, les Basques allaient profiter d'un instant d'égarement pour doucher l'OM. Sur un centre venu de la droite, l'entrant Merino, oublié au second poteau, égalisait d'une tête plongeante (1-1, 81e). Alors que les visiteurs poussaient pour tenter de reprendre l'avantage et éviter l'élimination, les occasions s'accumulaient des deux côtés. En vain, malgré les entrées de Thauvin et Alessandrini. Les Marseillais y auront cru mais ils quittent la compétition et s'apprêtent à vivre une fin de saison bien triste puisque l'OM n'aura plus que la Coupe de France pour espérer vibrer un peu...

La note du match : 6,5/10

Débutée dans une ambiance exceptionnelle dans la cathédrale de San Mamés, la rencontre a été plutôt séduisante malgré la pluie battante. Très animée avec un OM à l'offensive, la première période aura été riche en occasions malgré quelques imprécisions techniques. Le deuxième acte aura été moins emballant mais le scénario du match avec des Phocéens à la recherche d'un but qui aurait tout changé aura compensé cette baisse d'intensité.

Les buts : 

- Sur un centre de Mendy, Batshuayi reprend d'une tête qui heurte Laporte, mais le ballon revient sur le Belge qui fusille Herrerin d'une demi-volée du gauche à bout portant (0-1, 40e).

- A droite, De Marcos lance Susaeta qui échappe à Mendy et centre pour Merino qui devance Manquillo au second poteau et égalise d'une tête plongeante (1-1, 81e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lassana Diarra (7/10)

Il aura été rayonnant au milieu de terrain ce soir. Présent à la récupération, l'international français a régalé balle au pied. Son aisance technique lui a souvent permis de s'extirper du pressing de plusieurs adversaires et ses tentatives pour percer les lignes basques ont souvent sonné le déclic des offensives phocéennes. Ses longues transversales ont également déstabilisé la défense espagnole. C'est lui qui réalise l'interception sur l'ouverture du score.

ATHLETIC BILBAO :

Iago Herrerin (6,5) : sauvé par son poteau puis sa barre, le portier basque s'est montré impeccable face à Batshuayi puis une tête de Fletcher en première période. Il a de nouveau répondu présent en fin de match. Dommage qu'il ait failli tout gâcher par une sortie hasardeuse devant Nkoudou, qui a trouvé le poteau.

Óscar De Marcos (5,5) : souvent pris dans son dos par Nkoudou, il a été plutôt laxiste défensivement et pas toujours propre dans ses transmissions. Son bilan est rehaussé par le rôle joué sur le but des siens.

Xabier Etxeita (5) : si la défense basque n'a pas toujours montré des gages de sérénité et s'il a parfois été battu dans les duels, il a plutôt répondu présent dans ses interventions et n'a pas commis de bourde.

Aymeric Laporte (5) : l'international Espoirs français n'a pas toujours été impérial et il joue de malchance en remisant le ballon à Batshuayi sur le but. Mais il a globalement réalisé de bonnes interceptions et s'est même offert une montée pour soulager les siens en fin de rencontre.

Mikel Balenziaga (5,5) : très souvent alerté dans son couloir, il aurait pu apporter davantage s'il n'avait pas manqué de justesse et raté quelques contrôles.

Ander Iturraspe (5,5) : plutôt présent à la récupération en début de match, il a été moins souverain par la suite. Il s'est néanmoins montré remuant offensivement et il aurait pu obtenir un penalty avant la mi-temps lorsque sa frappe a heurté le bras décollé de Batshuayi.

San José (6) : vif à la récupération, l'international espagnol a lui aussi apporté offensivement. Mandanda a d'ailleurs dû s'employer pour détourner sa reprise en pleine surface à l'heure de jeu.

Markel Susaeta (6,5) : le capitaine basque aura été peu influent dans le jeu et pourtant il est déterminant sur les deux plus grosses occasions des siens. D'abord sur un coup-franc pleine lucarne superbement repoussé par Mandanda, puis sur son centre décisif sur le but de la qualification. Remplacé à la 88e par Mikel Rico (non noté).

Raúl García (4) : l'ancien de l'Atletico Madrid aura été plutôt brouillon et décevant dans son rôle de chef d'orchestre ce soir. Avec un peu de chance, il aurait néanmoins pu obtenir un très bon coup franc sur sa frappe repoussée du bras par Rekik à la limite de la surface. Remplacé à la 76e par Sabin Merino (non noté), opportuniste pour offrir l'égalisation et la qualification au club basque.

Lekue (5) : il aura été l'attaquant basque le plus remuant, mais il a souvent peiné à remporter ses duels face aux défenseurs marseillais et il a parfois manqué de justesse dans ses transmissions. Remplacé à la 57e par Iker Muniain (non noté).

Aritz Aduriz (5) : soirée plutôt discrète pour le meilleur buteur de la compétition, qui s'est surtout distingué par ses mauvais gestes dont un coup de coude adressé au passage à Manquillo sur un corner. Précieux dans le jeu aérien, il a néanmoins effectué des remises intéressantes et a contribué au carton jaune reçu par Nkoulou dans un duel.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : peu sollicité en première période, le portier olympien a répondu présent sur les deux arrêts qu'il a eu à effectuer après la pause. Il s'est magnifiquement détendu pour repousser un coup-franc de Susaeta qui filait dans la lucarne puis une frappe puissante de San José. S'il s'est également imposé dans les airs devant Aduriz lors du second acte, il ne peut rien sur le but encaissé. Frustrant alors qu'il avait failli se muer en passeur décisif pour Nkoudou en première période.

Javi Manquillo (5) : les offensives basques sont souvent venues de son côté en début de match, mais il a tenu bon et parfois prêté main forte au centre. Alors qu'il s'apprêtait à rendre une belle prestation, même s'il n'a pas toujours été servi offensivement, il a tout gâché avec son erreur de marquage sur le but basque. Remplacé à la 84e par Florian Thauvin (non noté).

Nicolas N'Koulou (5,5) : l'international camerounais a répondu présent dans les duels et s'est montré plutôt juste dans ses interventions, notamment en fin de rencontre. Parfois imprécis dans ses relances.

Karim Rekik (5) : le Néerlandais a coupé les transmissions adverses et a été rassurant de la tête. Mais ses passes parfois mal assurées ont plusieurs fois mis ses coéquipiers en difficulté. Il aurait pu provoquer un coup-franc dangereux contre l'OM en début de seconde période en raison d'un ballon repoussé du bras à la limite de la surface. Remplacé à la 87e par Romain Alessandrini (non noté).

Benjamin Mendy (6) : retour remarqué pour le Bleuet ! Longtemps vigilant défensivement, il a le tort de se laisser déborder sur le but espagnol. Offensivement, il est monté en puissance, combinant avec Nkoudou et offrant plusieurs centres intéressants. C'est l'un d'eux qui amène l'ouverture du score, puis il trouve la barre, sans doute involontairement, sur un autre.

Lassana Diarra (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Mauricio Isla (5,5) : dans l'ombre, le Chilien a rendu une copie discrète mais solide à la récupération, poste qu'il retrouvait suite au retour de Mendy. Son travail de sape a permis à Diarra de briller dans un registre plus offensif.

Rémy Cabella (6) : très précieux pour donner du liant au jeu phocéen en première période, il s'est notamment signalé par une belle ouverture pour Nkoudou en début de match et il est à la baguette sur l'action du but. Très bon dans la conservation du ballon, il a néanmoins baissé pied en seconde période.

Georges-Kevin N'Koudou (6,5) : bénéficiant d'un boulevard à gauche, il s'est créé plusieurs grosses occasions mais il n'a pas été en réussite, trouvant notamment le poteau. L'ancien Nantais s'est également distingué par de bons centres et des combinaisons intéressantes avec Mendy. Il a été besogneux défensivement.

Steven Fletcher (6) : généreux mais peu efficace. Telle pourrait être résumée la prestation de l'Ecossais, qui a dépensé beaucoup d'énergie pour défendre très bas à droite et qui a été utile dans un rôle de remiseur pour accompagner les attaques phocéennes. Dommage que ses têtes n'aient pas été suffisamment appuyées.

Michy Batshuayi (6,5) : match contrasté du Belge. Après un début de rencontre où il a semblé motivé mais a eu trop tendance à chercher la solution individuelle, il s'est d'abord heurté à la main vigilante du gardien basque mais s'est repris en inscrivant un but qui a redonné espoir aux Marseillais. Plus discret en seconde période, il a eu du mal à se mettre en situation favorable.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATHLETIC BILBAO 1-1 MARSEILLE (mi-tps: 0-1) - LIGUE EUROPA - 1/16e de finale
Stade : San Mamés Barria - Arbitre : A. Kulbakov

Buts : Sabin (81e) pour ATHLETIC BILBAO - M. Batshuayi (40e) pour MARSEILLE
Avertissements : San José (38e), Aduriz (53e), pour ATHLETIC BILBAO - N. N'Koulou (34e), B. Mendy (38e), G. N'Koudou (75e), L. Diarra (90+3e), pour MARSEILLE

ATHLETIC BILBAO : Iago Herrerín - De Marcos, Etxeita, A. Laporte, Balenziaga - Iturraspe, San José - Susaeta (Mikel Rico, 88e), Raúl García (Sabin , 76e), Lekue (Muniain, 58e) - Aduriz

MARSEILLE : S. Mandanda - Javi Manquillo (F. Thauvin, 85e), N. N'Koulou, K. Rekik (R. Alessandrini, 87e), B. Mendy - L. Diarra - M. Isla, R. Cabella, G. N'Koudou - S. Fletcher, M. Batshuayi

La joie des Marseillais après l'ouverture du score (0-1, 40e)

 

Nkoudou a été très actif ce soir

L'OM a sombré dans l'enfer de San Mamés

La déception de Fletcher et des Marseillais au coup de sifflet final

Batshuayi et l'OM ont pourtant eu des occasions de faire la différence…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Mario Balotelli est-il une bonne idée pour l'OGC Nice ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
L'effectif de rêve
EURO
2016
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Banc des remplaçants Athletic Bilbao

A
T
H
L
E
T
I
C

B
I
L
B
A
O
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
6,5Iago
carton jaune, 38e6San José
>remplacé par Rico, 88e6,5Susaeta
>remplacé par Sabin, 76e4Raúl García
>remplacé par Muniain, 58e5Lekue
carton jaune, 53e5Aduriz
>remplacé par Thauvin, 85e5Javi Manquillo
carton jaune, 34e5,5N'Koulou
>remplacé par Alessandrini, 87e5Rekik
carton jaune, 38e6Mendy
carton jaune, 90e+37Diarra
5,5Isla
carton jaune, 75e6,5N'Koudou
but, 40e6,5Batshuayi


MASQUER LA PUB