Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Aiglons manquent le coche et laissent l'ASM s'échapper - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 1-0 Nice)

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 06/02/2016 à 16h12
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Réduite à dix, l'AS Monaco est tout de même parvenue à s'imposer face à l'OGC Nice samedi (1-0) dans le derby de la Côte d'Azur en ouverture de la 25e journée de Ligue 1. Le club princier conforte sa deuxième place.

Les Aiglons manquent le coche et laissent l'ASM s'échapper - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 1-0 Nice)
Monaco obtient la victoire face à son voisin niçois.

L'AS Monaco fait coup double ! En ouverture de la 25e journée de Ligue 1, le club princier a réalisé une bonne opération en s'imposant 1-0 face à l'OGC Nice au stade Louis II samedi. Il s'adjuge non seulement le derby de la Côte d'Azur, mais conforte aussi sa deuxième place au classement puisqu'il possède désormais six points d'avance sur les Aiglons, troisièmes.

Festival d'occasions manquées

Entrée dans le match avec de bonnes intentions, l'ASM se montrait la plus dangereuse d'emblée, malgré la sortie précoce de Coentrão (11e) sur blessure. Mais Love puis Pasalic butaient face à Cardinale. Nice finissait par réagir. Après un raid de Ben Arfa, Seri passait à deux doigts de tromper Subasic sur un corner direct. Mais le gardien croate détournait sur Koziello qui trouvait la transversale sur un lob astucieux.

Le match baissait en intensité, ce qui n'empêchait pas Love d'être servi deux fois dans la surface, mais la recrue monégasque ne parvenait pas à cadrer ses têtes. Juste avant la pause, Nice ripostait sur un numéro de Ben Arfa mais Koziello, à bout portant, se heurtait à Subasic qui semblait l'accrocher sur l'occasion.

Monaco à dix, Nice n'en profite pas

Coup de tonnerre au retour des vestiaires, Dirar était exclu pour avoir contesté avec véhémence un carton jaune auprès de M. Chapron (47e) ! Loin de se réveiller après ce fait de jeu, les Aiglons ne parvenaient pas à appuyer sur l'accélérateur malgré la présence massive de leurs supporters. Sur un débordement, Ben Arfa se procurait une rare occasion mais butait sur Subasic.

Subasic assure !

Un manque d'ambitions que les hommes de Claude Puel allaient payer au prix fort en fin de match. Totalement oublié aux 5 mètres 50 sur un coup-franc de Moutinho, Bakayoko s'élevait légèrement pour prolonger de l'épaule et battre un Cardinale impuissant à bout portant (1-0, 81e) ! Dans les dernières minutes, Caddy avait la balle d'égalisation au bout du pied. Surpris, il frappait trop mollement et échouait face à Subasic, encore à la parade quelques instants plus tard face à Baysse.

Nice pourra regretter de ne pas avoir su emballer le match, qui s'est terminé dans la confusion après un festival de cartons jaunes distribués dans les dernières minutes, M. Chapron sortant pas moins de quatre avertissements, sévères, dans le temps additionnel (10 au total). Un arbitrage qui a contribué à envenimer les derniers instants, une petite échauffourée éclatant au coup de sifflet final de ce derby qui laisse les Aiglons sous la menace d'Angers, qui peut les dépasser, ainsi que de l'AS Saint-Etienne et Caen, qui peuvent recoller au classement.

La note du match : 5,5/10

Partie sur des bases intéressantes avec des occasions de chaque côté, la rencontre a peu à peu baissé en intensité. Outre beaucoup de déchet technique, les 22 acteurs ont progressivement semblé tétanisés par l'enjeu. Même Ben Arfa n'a que rarement brillé au cours d'un derby animé par les chants des supporters niçois mais haché sur la fin par un festival de cartons jaunes. C'est finalement peu pour un match qui opposait le 2e du championnat à son poursuivant…

Le but :

- Totalement oublié aux 5 mètres 50 sur un coup-franc de Moutinho, Bakayoko s'élève légèrement. Il manque sa tête mais prolonge de l'épaule et bat un Cardinale impuissant à bout portant (1-0, 81e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Danijel Subasic (7/10)

Moins mis à contribution que son homologue niçois en première période, il sort une claquette décisive sur un corner direct de Seri avant d'être sauvé par sa transversale dans la foulée. Présent face à Ben Arfa à l'heure de jeu, il permet surtout au club princier de conserver son avantage en réalisant deux arrêts déterminants face à Caddy puis Baysse dans les dernières minutes.

MONACO :

Danijel Subasic (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Andrea Raggi (5) : rapidement repositionné à gauche, l'Italien a globalement tenu bon face à Ben Arfa qui l'a mis en difficulté, sans l'humilier pour autant. Son apport offensif a par contre été décevant.

Wallace (5,5) : vigilant, le Brésilien s'est montré très présent, coupant beaucoup de transmissions dangereuses. Dommage qu'il ait pêché à la relance avec un déchet conséquent.

Ricardo Carvalho (5) : beaucoup moins tranchant que son compère de la charnière centrale, le Portugais a manqué de vitesse et a été bien moins présent dans les duels.

Fábio Coentrão (non noté) : il a tenté quelques combinaisons dans les premières minutes. Rapidement victime d'un claquage, il a tenté de poursuivre le match avant de se résoudre à sortir, apparaissant en larmes sur le banc. Remplacé à la 11e par Tiémoué Bakayoko (6), qui profite de l'absence de marquage niçois pour inscrire l'unique but du match. Hormis cette réalisation, la prestation de l'ancien Rennais a été correcte avec quelques duels remportés mais on attendait un peu plus de présence dans l'entrejeu.

Fabinho (6) : auteur d'une excellente entame de match dans l'entrejeu au pressing et dans les duels, il a été un peu moins en vue dans le couloir suite à son repositionnement mais a tout de même ratissé bon nombre de ballons. Malgré quelques bons centres, son apport offensif a été plus limité.

Mario Pasalic (3) : très effacé, le Croate a été quasiment absent des débats, si ce n'est sur une frappe repoussée par Cardinale en début de match. Seulement 12 ballons joués... Remplacé à la 64e par Guido Marcelo Carrillo (non noté).

Nabil Dirar (3,5) : dans tous les bons coups en début de match, le Marocain n'a pas toujours transmis le ballon dans des conditions idéales à ses partenaires. Exclu pour protestation à la 47e après avoir contesté avec véhémence un carton jaune, venant hurler directement au visage de Tony Chapron.

João Moutinho (6) : le métronome lusitanien a une nouvelle fois fait transiter bon nombre de ballons, mais il en a beaucoup perdu et n'a que trop rarement apporté le danger dans la dernière passe. Centreur décisif sur le coup-franc qui amène le but.

Bernardo Silva (6) : le Portugais a été l'un des rares joueurs offensifs à se mettre dans le sens du but et il a fait des différences par sa technique. Il n'a pas ménagé ses efforts aussi dans le replacement défensif. Il a aussi signé un bon centre mal exploité par Love.

Vágner Love (4) : titulaire pour la deuxième fois consécutive, le Brésilien a touché peu de ballons. Il a pourtant disposé de trois opportunités nettes, mais il n'a pas cadré ses deux têtes et il a échoué face à Cardinale sur sa première frappe. Remplacé à la 58e par Hélder Costa (non noté).

NICE :

Yoan Cardinale (6) : décisif face à Love puis Pasalic, il a réalisé un bon match, même s'il n'a pas toujours semblé serein lors de ses sorties sur corner. Dommage qu'il prenne un but sur lequel sa défense l'a abandonné. Averti bêtement pour contestation.

Jérémy Pied (5) : l'ancien Lyonnais a réalisé de bonnes interceptions, mais il a parfois été pris à revers dans son couloir. S'il a été actif dans la construction du jeu, il a aussi beaucoup gâché.

Paul Baysse (5) : solide dans ses interventions, il a repoussé la plupart des offensives monégasques. Auteur d'une relance ratée qui aurait pu coûter cher en début de match. Subasic le met en échec sur une belle balle d'égalisation en fin de partie.

Maxime Le Marchand (4) : pas toujours bon au marquage, il a été moins en vue que Baysse. Et comme lui, il a totalement lâché Bakayoko sur le but.

Ricardo Pereira (5) : il a joué beaucoup de ballons et plutôt bien coupé les transmissions monégasques dans son couloir. Son déchet a en revanche été important avec quelques centres totalement manqués.

Nampalys Mendy (4) : match contrasté pour l'ancien Monégasque. On peut retenir son activité à la récupération et sa bravoure dans les duels, mais on ne peut omettre son dribble raté qui a failli aboutir sur l'ouverture du score monégasque en début de match. D'autant plus qu'il a remis ça sur une relance manquée quelques minutes plus tard…

Vincent Koziello (5,5) : souvent là pour proposer des solutions et combiner, il a été très présent sur les seconds ballons. Il a tenté de longues transmissions qui n'ont pas toujours trouvé preneurs mais il s'est néanmoins procuré deux grosses occasions, se heurtant à la transversale sur la première puis à un contact litigieux avec Subasic sur la seconde.

Rémi Walter (4,5) : plus discret parmi les milieux de terrain niçois, le transfuge nancéien a néanmoins joué plutôt propre et s'est signalé par deux frappes, non cadrées. Remplacé à la 67e par Mathieu Bodmer (non noté) qui a joué meneur de jeu et a été le seul Niçois a tenté d'accélérer le jeu pour profiter de l'avantage numérique.

Jean Michaël Seri (5) : moins juste qu'à son habitude, l'Ivoirien a cependant réalisé quelques passes lumineuses, malheureusement mal exploitées par ses partenaires. Il a failli surprendre Subasic sur corner direct ! Remplacé à la 86e par Alexandre Mendy (non noté).

Hatem Ben Arfa (5,5) : souvent exilé à droite en première période, il a été l'un des rares Niçois à tenter des choses aujourd'hui, même si Raggi a bien défendu en face. Plus axial après la pause, il a été mis en échec par Subasic sur un débordement. Alors que le Gym était en avantage numérique, il aurait dû appuyer sur l'accélérateur mais il n'a pas toujours été récompensé dans ses dribbles. Remplacé à la 81e par Dorian Caddy (non noté), qui n'y a pas suffisamment cru alors qu'il avait la balle d'égalisation, captée par Subasic, au bout du pied.

Valère Germain (4) : rarement servi, il n'a pu tenter qu'une frappe, contrée. S'il a bien combiné à une ou deux reprises, il a globalement été trop discret.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous...

MONACO 1-0 NICE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 25e journée
Stade : Stade Louis II. - 12.842 spectateurs - Arbitre : T. Chapron

Buts : T. Bakayoko (81e) pour MONACO
Avertissements : N. Dirar (48e), D. Subasic (90+1e), Bernardo Silva (90+2e), João Moutinho (90+5e), pour MONACO - V. Germain (8e), Y. Cardinale (25e), V. Koziello (44e), M. Le Marchand (45+2e), J. Pied (80e), Ricardo Pereira (90+4e), pour NICE - Expulsions : N. Dirar (48e) , pour MONACO

MONACO : D. Subasic - A. Raggi, Wallace, Ricardo Carvalho, Fábio Coentrão (T. Bakayoko, 12e) - Fabinho, João Moutinho - N. Dirar, M. Pasalic (G. Carrillo, 66e), Bernardo Silva - Vágner Love (Hélder Costa, 60e)

NICE : Y. Cardinale - J. Pied, P. Baysse, M. Le Marchand, Ricardo Pereira - N. Mendy - V. Koziello, R. Walter (M. Bodmer, 68e) - J. Seri (A. Mendy, 87e) - H. Ben Arfa (D. Caddy, 83e), V. Germain

Coentrao est sorti sur blessure après moins d'un quart d'heure de jeu

La joie du buteur Bakayoko (1-0, 81e)

Dirar a joué avec le feu...

...et il a pris sa douche avant les autres

Koziello était énervé à la fin du match...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui voyez-vous remporter la Ligue 1 cette saison ? (cliquez ici pour le classement)

Nice (36 pts, +17)
PSG (35 pts, +22)
Monaco (33 pts, +28)
Lyon (25 pts, +10)
Une autre équipe

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2016
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
EURO
2016
Banc des remplaçants Monaco

M
O
N
A
C
O
Banc des remplaçants Nice

N
I
C
E
carton jaune, 90e+17Subasic
>remplacé par Bakayoko, 12e-Coentrão
carton jaune, 90e+56Moutinho
carton rouge, 48ecarton jaune, 48e3,5Dirar
>remplacé par Carrillo, 66e3Pasalic
carton jaune, 90e+26Silva
>remplacé par Hélder Costa, 60e4Vágner Love
carton jaune, 25e6Cardinale
carton jaune, 80e5Pied
carton jaune, 45e+24Le Marchand
carton jaune, 90e+45Ricardo Pereira
carton jaune, 44e5,5Koziello
>remplacé par Bodmer, 68e4,5Walter
>remplacé par Mendy, 87e5Seri
>remplacé par Caddy, 83e5,5Ben Arfa
carton jaune, 8e4Germain


MASQUER LA PUB