Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : le clan Cavani revient sur les origines du malaise !

Par Romain Lantheaume - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/02/2016 à 13h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mis sur le banc du Paris Saint-Germain depuis un bon mois, Edinson Cavani paierait effectivement son départ en congés précipité fin 2015. Déterminé à sortir du silence, le clan de l'Uruguayen est revenu sur les circonstances exactes de l'épisode qui a entraîné la cassure entre le buteur et le reste du groupe.

PSG : le clan Cavani revient sur les origines du malaise !
Cavani était trop pressé de partir en vacances...

Le cas Edinson Cavani (28 ans) continue de faire couler beaucoup d'encre. Régulièrement laissé sur le banc par Laurent Blanc depuis un mois, l'attaquant du Paris Saint-Germain compose avec un temps de jeu sensiblement revu à la baisse depuis le début de l'année 2016 (trois titularisations en coupes, mais aucune en Ligue 1 où il n'a disputé que 108 minutes en 4 matchs).

Face à cette situation, le clan de l'Uruguayen a décidé de rompre le silence et il l'assure, El Matador n'est pas mis de côté pour ses performances sportives (il restait sur 3 buts en décembre) mais bien en raison du «problème de comportement» déjà évoqué par Blanc. «Edinson ne comprend pas ce qui se passe. Il n'a pas eu d'explication de la part son entraîneur et, d'ailleurs, il n'en a pas demandé non plus» , a affirmé un proche du buteur dans les colonnes du quotidien Le Parisien.

Une IRM zappée ?

D'après le clan Cavani, les problèmes ont commencé à survenir à l'issue du match de Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne (1-0) le 16 décembre dernier. Victime d'une douleur au mollet après la rencontre, l'ancien Napolitain est accusé d'avoir fait l'impasse sur l'IRM prévue le lendemain à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Une version démentie par ses proches, qui reconnaissent en revanche qu'une incompréhension a eu lieu deux jours plus tard.

Blanc lui avait demandé de rester…

«Blanc lui a demandé de revenir le samedi pour refaire une séance avec un kiné alors que l'équipe était en déplacement à Caen. Mais ce n'était pas un ordre clair et précis. Edi a alors préféré rentrer en Uruguay avec vingt-quatre heures d'avance en prenant un avion dans la nuit de vendredi à samedi pour rejoindre sa famille pour Noël» , a concédé le clan Cavani.

Perçue comme un intolérable passe-droit par une partie du vestiaire parisien, dont Thiago Motta, intransigeant sur le sujet, et du staff, c'est cette journée de congés supplémentaire qui serait à l'origine de la cassure entre Cavani et le reste du groupe. Une fracture qui aurait amené Blanc et les cadres à décider de sanctionner sportivement l'attaquant lors de la fameuse réunion de Doha le 30 décembre dernier. Au vu de la tournure prise par les événements, le buteur doit regretter ses 24 heures de vacances supplémentaires…

Que pensez-vous de la version des faits avancée par le clan Cavani ? Estimez-vous que le comportement de l'Uruguayen méritait en effet une sanction sportive ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Cavani doit-il remplacer Ibrahimovic dans l'axe de l'attaque du PSG ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB