Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Une erreur d'arbitrage va donner des regrets aux Lyonnais... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 OL)

Par Damien Da Silva - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 13/01/2016 à 23h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au terme d'un match marqué par une erreur d'arbitrage, le Paris Saint-Germain a dominé (2-1) l'Olympique Lyonnais lors des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Les Gones ont livré une vraie opposition aux Parisiens.

Une erreur d'arbitrage va donner des regrets aux Lyonnais... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-1 OL)
La joie des Parisiens sur l'ouverture du score.

Les Lyonnais vont sûrement enrager contre l'arbitre après cette rencontre ! Séduisant, l'Olympique Lyonnais s'est incliné (1-2) face au Paris Saint-Germain lors des quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Si les Parisiens ont mérité cette qualification en seconde période, le premier but de Rabiot est entaché d'une grossière erreur d'arbitrage...

Le but de Rabiot n'est pas valable

Si les Lyonnais avaient la possession du ballon en début de rencontre, Lavezzi se procurait la première occasion mais ratait complètement sa frappe lors d'un duel avec Gorgelin. Malgré des Gones séduisants pendant le premier quart d'heure, Rabiot profitait d'une mauvaise relance et d'un énorme cafouillage dans la surface pour ouvrir le score (1-0, 16e). Ce but n'aurait jamais dû être accordé car le ballon était sorti des limites du terrain, un scénario cruel pour l'OL !

La belle égalisation de Tolisso !

Les joueurs de Génésio réagissaient et Beauvue, seul dans la surface, butait sur un Sirigu bien sorti. De mieux en mieux, les Parisiens étaient les plus dangereux mais D. Luiz puis Stambouli rataient deux belles opportunités. Juste avant la pause sur un mauvais renvoi de Rabiot, Tolisso décochait une magnifique frappe qui terminait dans la lucarne de Sirigu (1-1, 42e). Une égalisation méritée !

Paris domine, Di Maria ce génie...

Au retour des vestiaires, les Parisiens prenaient le contrôle de la rencontre et poussaient de plus en plus. Après un premier duel gagné face à Kurzawa, Gorgelin sauvait à nouveau les siens en s'imposant devant Cavani ! Puis sur un contre parfaitement mené par Di Maria, les Lyonnais craquaient à la suite d'une frappe croisée de Lucas (2-1, 73e). Quel travail de l'Argentin.

En souffrance, l'OL ne parvenait pas à réagir et Lucas était même à deux doigts de tuer le match ! Malgré une belle révolte lyonnaise en fin de rencontre, le PSG l'emportait et se qualifiait pour les demi-finales. Les Gones vont avoir des regrets...

La note du match : 7/10

Un vrai bon match de football ! En première période, les débats ont été équilibrés avec des occasions pour les deux équipes, du rythme et de l'intensité. Si la suite de la rencontre a été moins passionnante en raison de la maîtrise totale du PSG, le niveau de jeu est resté très intéressant. Le gros bémol de la soirée ? L'erreur de l'arbitre...

Les buts :

- Sur une mauvaise relance de Jallet, Rabiot intercepte la balle et transmet à Lavezzi. Après un énorme cafouillage dans la surface, Rabiot ouvre le score en frappant dans la cage vide (1-0, 16e). Néanmoins, ce but n'aurait jamais dû être accordé car le ballon était sorti des limites des terrains.

- Après un mauvais renvoi de Rabiot sur un corner, Darder sert Tolisso dans la surface qui décoche une frappe puissante qui termine dans la lucarne de Sirigu (1-1, 42e).

- Sur un contre, Di Maria traverse tout le terrain avant de servir parfaitement Lucas qui trompe Gorgelin d'une frappe croisée (2-1, 72e). Quel travail de l'Argentin.

Les NOTES des JOUEURS

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (8/10)

Quelle entrée en jeu pour l'Argentin ! A l'image de son match contre l'AS Saint-Etienne au tour précédent, il a totalement débloqué la rencontre en rentrant à 25 minutes de la fin. Incroyable techniquement, l'ailier a été décisif en menant parfaitement un contre pour finalement donner le ballon du but à Lucas. Quel impact !

PARIS :

Salvatore Sirigu (6,5) : auteur d'une excellente sortie dans les pieds de Beauvue en première période, le gardien italien n'a strictement rien à se reprocher sur le but de Tolisso. Alors qu'il pourrait partir cet hiver, le portier a livré une bonne prestation.

Gregory van der Wiel (5) : encore une fois, l'international néerlandais a été plutôt moyen. Peu tranchant dans ses montées offensives, il a raté notamment de nombreux centres. Défensivement, il a été correct.

Marquinhos (5,5) : déterminé à devenir titulaire au PSG, le Brésilien avait une belle carte à jouer ce soir. Malheureusement, il n'a pas été à la hauteur. Attention, il n'a pas été décevant, mais le défenseur central avait l'habitude d'être plus dominant dans les duels.

David Luiz (7) : exceptionnellement capitaine du club de la capitale pour cette rencontre, le défenseur central a été un véritable patron pour son équipe. Irréprochable défensivement, il a été à son avantage dans ses relances. Une belle performance.

Layvin Kurzawa (6,5) : comme à son habitude, le latéral gauche a été bon ! Omniprésent dans son couloir, il a multiplié les montées pour porter le danger vers le but lyonnais. A la hauteur défensivement malgré le bon début de match de Ghezzal, l'ancien Monégasque a rendu une copie intéressante.

Marco Verratti (6,5) : très à l'aise techniquement, l'Italie a été plutôt bon dans l'utilisation du ballon malgré un déchet trop important en première période. Néanmoins, grâce à ses bons décalages, il a permis à son équipe de casser des lignes et de se montrer dangereuse.

Benjamin Stambouli (4) : même si le milieu de terrain a clairement envie de bien faire, il n'est pas au niveau. Souvent dépassé à la récupération, le Français a raté un nombre important de passes. En première période, il a notamment gâché une belle opportunité en loupant son centre... Remplacé par Angel Di Maria (8) à la 65e minute, lire le commentaire ci-dessus.

Adrien Rabiot (6,5) : un match en deux temps pour le milieu de terrain. Auteur d'un but qui n'aurait jamais dû être validé en raison de la sortie en corner du ballon, le Français a été coupable d'un mauvais renvoi sur l'égalisation lyonnaise. Dans l'ensemble, il a tout de même eu un volume de jeu important.

Javier Pastore (6,5) : même s'il n'est pas encore à son top physiquement, l'Argentin a régalé le public avec de superbes gestes techniques. A son avantage dans la construction, le milieu de terrain a donné de nombreux bons ballons à ses partenaires. Un bon match. Remplacé par Thiago Motta (non noté) à la 81e minute.

Edinson Cavani (3,5) : comme à son habitude, l'Uruguayen n'a pas ménagé ses efforts, mais il a été bien trop discret sur la pointe de l'attaque. Alors qu'il souhaite jouer à ce poste, le buteur n'a pas été à la hauteur de rôle... Il va devoir montrer un autre visage pour convaincre Laurent Blanc de lui confier la succession de Zlatan Ibrahimovic.

Ezequiel Lavezzi (2) : l'Argentin a-t-il la tête ailleurs ? Annoncé partant à six mois de la fin de son contrat, l'ailier est passé complétement à côté de son match en réalisant une performance catastrophique. Remplacé par Lucas (non noté) à la 65e minute qui a été décisif avec un but en fin de rencontre.

LYON :

Mathieu Gorgelin (7,5) : le gardien remplaçant d'Anthony Lopes a été excellent ! Auteur de nombreuses parades à l'image de ses arrêts face à Kurzawa et Cavani, il n'a pas grand-chose à se reprocher sur les buts encaissés, surtout que le premier n'est pas valable.

Christophe Jallet (3) : auteur de la mauvaise relance qui a conduit à l'ouverture du score du PSG, le latéral droit n'a pas été bon ce soir. Souvent dépassé défensivement, il n'a pas réussi à soutenir les actions offensives de son équipe.

Bakary Koné (5) : pas toujours irréprochable dans son placement, le défenseur central n'a pas été un maillon faible face à Paris. Concentré, il a réalisé quelques interventions décisives pour stopper les offensives parisiennes.

Samuel Umtiti (6,5) : si Koné a réalisé un match correct, c'est aussi grâce à la présence de son capitaine. Impeccable dans les duels, il a été impressionnant en annihilant plusieurs situations chaudes. Propre à la relance et solide dans ses interventions.

Jérémy Morel (6) : un match correct pour le latéral gauche. Même s'il n'a pas été transcendant offensivement, l'ancien Marseillais a fait le boulot défensivement en étant à la hauteur lors des attaques parisiennes.

Sergi Darder (6,5) : plutôt intéressant en première période, l'Espagnol a donné de la fluidité au jeu de l'OL et a été décisif en décalant Tolisso sur le but. Cependant, il a rapidement plongé physiquement par la suite et a été remplacé par Maxwell Cornet (non noté) à la 58e minute.

Corentin Tolisso (7) : une performance encourageante pour le milieu de terrain ! Souvent critiqué lors de la première partie de la saison, il a répondu de la meilleure des manières à ses détracteurs en réalisant une prestation complète. Intéressant à la récupération, le Français s'est également distingué en égalisant sur une magnifique frappe.

Jordan Ferri (4) : moins brillant que ses partenaires, le milieu de terrain a été particulièrement imprécis dans ses transmissions. Malgré une activité importante et une belle envie, il n'a pas été au niveau de ce choc.

Rachid Ghezzal (6) : inspiré ces dernières semaines, le Lyonnais a confirmé sa bonne forme. Remuant sur son côté, il a signé une superbe première période en étant le danger numéro 1 de l'OL. Malheureusement, il a peu à peu disparu des débats...

Claudio Beauvue (3,5) : en partance pour le Celta Vigo, le buteur n'a pas été brillant ce soir. Malgré une grosse occasion bien sauvée par Sirigu, l'ancien Guingampais a été finalement assez discret. Remplacé par Alexandre Lacazette (non noté) à la 82e minute.

Arnold Mvuemba (5) : positionné sur l'aile, le milieu de terrain a effectué un match plutôt correct. Disponible, il a été intéressant grâce à sa qualité de passe. Néanmoins, il faut reconnaître qu'il n'est pas à son avantage à ce poste... Remplacé par Clément Grenier (non noté) à la 76e minute.

+ Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Coupe de la Ligue en cliquant ici.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 2-1 LYON (mi-tps: 1-1) - FRANCE - Coupe de la Ligue
Stade : Parc des Princes - 47.267 spectateurs - Arbitre : B. Bastien

Buts : A. Rabiot (17e) Lucas Moura (73e) pour PARIS SG - C. Tolisso (42e) pour LYON
Avertissements :

PARIS SG : S. Sirigu, G. van der Wiel, L. Kurzawa, Marquinhos, David Luiz, (Á. di María, 65e)B. Stambouli, M. Verratti, A. Rabiot, (Thiago Motta, 82e)J. Pastore, (Lucas Moura, 66e)E. Lavezzi, E. Cavani,

LYON : M. Gorgelin, C. Jallet, J. Morel, Bakary Koné, S. Umtiti, C. Tolisso, Sergi Darder (M. Cornet, 58e), J. Ferri, A. Mvuemba (C. Grenier, 76e), R. Ghezzal, C. Beauvue (A. Lacazette, 82e),

Le ballon était sorti sur l'ouverture du score du PSG (16e)

La célébration collective du but de Rabiot

Sirigu n'a rien pu faire sur l'énorme frappe de Tolisso (42e)

Tolisso a fêté cette égalisation avec son entraîneur Génésio

Sur un contre, Di Maria va parfaitement décaler Lucas pour le but (72e)

La joie des Parisiens à la suite de cette seconde réalisation







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui va gagner la Ligue des Champions ?

Atlético Madrid
Real Madrid

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB